Ravenne San Appolinare in Classe Interieur









Ravenne San Appolinare in Classe Interieur
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

           

 

La Basilique San Appolinare in Classe  est le dernier  chef-d'œuvre de l'art byzantin bati  à Ravenne  Cette petite cité située sur  sur la côte Adriatique s'appelait dans l Antiquité  Civitas Classis et elle étaitun port civil d'oublé dun port militaire C'était une des principales base de la flotte impériale   tout comme Misène à Coté de Naples et Forum julli  Frejus . il y avait d'autres bases secondaires y compris fluviales sur le Limes Rhénan surtout.A coté de ravenne se trouve la  villa romaine de Russi qui était un lieu de repos pour les marins de la Flotte

Dans ce port est  arrivé à la fin du premier siècle, un navire d'Antioche avec un certain Appolinare  qui était chrétien.  Il  fonde la première communauté chrétienne de Ravenne, en devient son premier évêque, . il est martyrisé et  enterré dans le cimetière à l'extérieur des murs de la ville.

 


Sur sa tombe, en 536, l'archevêque de Ravenne Ursicinus  fait ériger une basilique, toujours avec l'argent du banquier Julianus dit  Argentarius. L'église a été consacrée en 549 par l'archevêque Maximianus

.

Cette église reprend le plan de l'église de Sant'Apollinare Nuovo: une basilique à trois nefs avec des bas côtés, avec une façade et des murs lisses, littéralement pleins de fenêtres.

 

Sur le côté nord, légèrement détaché de la basilique, se trouve un campanile circulaire avec des fenetres des 3 styles: fenêtres à une  deux et  trois lancettes.
 


L'espace intérieur est  lumineux grace à  la lumière entrant par les fenêtres; la nef centrale est très large; les allées latérales sont plus étroites, rejoignant la nef centrale par de larges arcades. Les colonnes, sculptées en marbre Elles, semblent plus minces et légères grâce aux piédestaux plus grands que d'habitude. Le motif naturel des veines sur les colonnes suit le rythme ondulé des arches.
 

 
 
 
 

La grande abside est ornée de mosaïques d'époques diverses, entre le VIe et le XIe siècle. . La composition allégorique du VI siècle « La Transfiguration du Christ sur le mont Tabor », situé dans l'abside est unique en son genre:


le Sauveur est représenté par l'image de la croix dans la sphère céleste, décorée d'étoiles d'or au centre delaquelle il a été placé  en Pantocrator dans un clipeus ( bouclier ) d'or; au-dessus apparaît la main bénissante de Dieu;


La sphère est flanquée par les prophètes Moïse et Elie; les disciples du Christ Pierre, Jacques et Jean étant représentés par des agneaux blancs dans le jardin céleste.


Plus bas, l'image de Sant'Apollinare au Paradis;  La figure du saint évêque illustre littéralement le texte du sermon de Pier Damiani dans les mémoires de Saint-Apollinaire « Ici Vivit, Ecce ut Pastor bonus dans sa grege moyenne Assisté » ( « Ici, il vit, ici le bon (ou) pasteur qui est au milieu de son troupeau ").

Au septième siècle  sont rajoutées les compositions "Le don de l'empereur Constantin" et "Les sacrifices d'Abel, Moïse et Abraham"  .suivant en cela l' exemple précédent de l'église de San Vitale
Dans cette mosaïque  nous voyons un homme tonsuré avec une inscription au dessus ARCOPUS ce qui peut être traduit en archiepiscopus ou  archevêque  recevant  de l'Empereur
 Constantin IV Pogonate (668-685)  un parchemin roulé Sur celui ci sont inscrit les privilèges (“privilegia”)  Au dessus de la tete de l 'emepreur peut être lu  CONSTANTINVS MAIOR IMPERATOR . celui est entouré de ses deux frêres Héraclius et Tiberius  (mention sur la mosaïque  HERACLII ET TIBERII IMPERATOR
En fait nous savons que  c’est l’évêque Reparatus (futur archevêque de Ravenne de 671 à 677) qui, au nom de l’archevêque Maurus (644-671), recoit ces privilèges


Entre les fenêtres de l'abside il y a quatre Évêques : Ecclesius Severus, Ursus et Ursicinus. Les représentation  des archanges Michel et Gabriel sur les piliers de l'arc de la voute datent probablement du IXe siècle et les scène des « Douze agneaux devant Jérusalem », et le Pantocrator entouré des symboles des évangélistes ( présent sur arc de triomphe)  sont datées du XIe siècle.
 


Mais  le style des mosaïques  montre une décadence  les lignes sèches et rigides;Seules les taches vives et intenses des couleurs compensent le déclin de la maîtrise artistique

Mosaïque du VIIe siècle
Mosaïque  du Ve siècle  La différence est nettement visible

 

 

 

 

Voir Aussi Autres Photoscopes  See Also Others Walk Around
Ravenne Mausolée de Théodoric
Ravenne Mausolée Galla Placidia
Ravenne Baptistère des Ariens
Ravenne San Vitale
Ravenne Baptistère des Othodoxes
Ravenne San Appolinare Nuovo
Ravenne San Appolinare in Classe Exterieur

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4367321
Nb de visiteurs aujourd'hui:59
Nb de connectés:16