Missile Sol Sol Hadès Draguignan









Système Hadès  (Draguignan)
English Translation
Merci à Jean François Brillant pour ces photos
 


Avant de parler du Hadès il convient de parler de la réduction des forces nucléaires à la fin du XX° siècle
La réduction du format de nos forces nucléaires
La fin du XX° siècle a vue des bouleversements majeurs qui étaient il y a peu impensables avec l’écroulement du Bloc de l’Est et du pacte de Varsovie .Cet écroulement a entraîné de grands changements des forces militaires de par le Monde la France n’y a échappé et a réduit ses forces conventionnelles (suspension de la conscription diminution des régiments des matériels ) et réduction du format de nos forces nucléaires, à commencer par l'abandon de la composante terrestre et d’une partie de la force aérienne avec les missiles stratégiques fixes.
L'abandon de la composante terrestre
Les missiles du Plateau d’Albion

C'est donc le 16 septembre 1997 qu'a été mis un terme à la prise d'alerte de la composante balistique terrestre (18 missiles S3D mégatonniques).Une période s’achève
Immédiatement commence le démantèlement des installations avec un missile par mois,
Mi 1998 tous les missiles auront été démantelés et la dénucléarisation et le démantèlement du site d'Albion s’achèvera fin 1999.
Coût total du démantèlement s'élèvera à 76 millions € Par contre la fin du site engendrera une économie annuelle de 61 millions €/an (coût du maintien en condition opérationnelle du plateau d'Albion), sans parler du coût du remplacement des missiles actuels frappés d'obsolescence dans quelques années.
Le retrait des missiles Hadès
Déjà en Veille technique dès 1992 ces missiles devaient jouer un rôle dans une perspective de dissuasion européenne et être un argument de poids dans d'éventuelles futures négociations sur les armements nucléaires auxquelles la France aurait pu participer. De plus ces missiles suscitent une forte inquiétude en Allemagne par leur portée qui entraînerait un tir sur le sol allemands Le fait que ces missiles puissent se déplacer rapidement de 1000 Kms par jour n’a pas calmé ces inquiétudes.
Compte tenu de l'évolution de la situation géostratégique en Europe en éliminant un système conçu au temps de la guerre froide et en participant à la réduction des armements nucléaires La France participe comme de nombreux pays à dénucléariser le Monde.
Le retrait du système d'arme Hadès s’achèvera en 1997 par, le démantèlement des têtes nucléaires à Valduc et celui des vecteurs au Centre d'Achèvement et d'Essais des Propulseurs et Engins (CAEPE).
Son coût de 13 millions € (hors têtes nucléaires) et a rapprocher des économies qui seront réalisées du fait de l'abandon du système 38 millions € /an.
Le système Hadès


Le Hadès est un missile mobile à courte portée à propulsion solide. I. il ne possède qu’une tête de guerre
La France possédait depuis les années 70 un missile tactique à très courte portée le Pluton. Ce missile faisant partie de la Triade voulu par le Général de Gaulle dès son arrivée au pouvoir , à savoir une composante aérienne (Mirage IV et Missiles intercontinentaux ) une composante marine ( sous marin lanceurs d’engins SNLE ) et la composante terrestre (missile tactique à courte porte Pluton
Comme le Pluton avait une portée faible :moins de 100 Kms les études portent sur un nouveau missile qui puissent atteindre l’ennemi de l’époque le Pacte de Varsovie sans toucher le territoire Allemand Le faible poids du missile permettait de le déployer aisément dans des terrains accidentés, et son grand rayon d'action le rendait utilisable sur des cibles stratégiques limitées (sans permettre d'atteindre les cités d'URSS ou leurs silos à missiles
Le projet est défini en 1975 . le Pluton sera remplacé par l’Hadès . le développement du système commence en Juillet 1984 et les premiers tirs ont lieu le 22 novembre 1988 à Biscarosse suivi le 8 mars 1989 d’un tir de missile de présérie.. le dernier tir de validation a lieu en 1992 toujours à Biscarosse. Le programme Hadès prévoit la construction de environ 120 missiles, qui tous n’auront pas la tête nucléaire En effet certains pourront avoir une tête explosive HE Le développement du missile voit la portée passer de 250 kms à 480 Kms. Une version est prévue en 1993 avec une portée de 250 Kms mais avec une tête de guerre plus puissante et guidée avec GPS et système de navigation approprié Le système de navigation était une plate-forme inertielle qui pouvait être programmée pour effectuer des manœuvres d'échappement avant d'atteindre sa cible. La version d'Hadès destinée à atteindre des cibles souterraines possédait également un système de guidage final par GPS, lui donnant une précision d'environ cinq mètres ; Il était durci pour résister aux contre mesures électroniques adverses (CEM) disparition de cette unité qui, il faut le souligner, représente quinze véhicules à roues comportant chacun deux rampes de lancement

Tracteur R 380 Tracteur R 380
Système Hadès Système Hadès


Ce missile sera transporté sur une semi remorque tractée par un véhicule routier militaire des plus commun se fondant parfaitement dans le masse. Chaque semi remorque transportera 2 missiles prêts au tir. Elle sert aussi de poste de tir avec un compartiment prévue et adapté à ce rôle à l’arrière de celle ci


 


Le Missile à une longueur de 7.5 m long, pour un diamètre de 0.53 m pour un poids de 1850 kg environ


La tête militaire du missile peut. Etre une soit une tête nucléaire TN-90 ou conventionnelle explosive (HE) de 80 kT.
Le missile etait apte à faire des manoeuvres d’évasion Durant la phase terminale d’approche et il avait une vitesse assez lente
L’entrée en service du missile dont les premiers tirs ont eut lieu en 1988 etait prévue pour 1992. 30 missiles avaient été construits et 15 véhicules tracteurs (TEL)

 


Mais en 1991 il fut décide de ne pas déployer ces missile et de les stocker. 25 missiles devaient toutefois être maintenu en alerte en cas de nécessité à Lunéville
Le 23 février 1996 Jacques Chirac président de la République suite au nouveau plan de programmation militaire qui prend en compte l’effondrement du Bloc de l Est avec la dissolution du pacte de Varsovie décide de faire procéder au démantèlement des dernier missile ce qui est fait le 23 juin 1997
Caractéristiques
Constructeur Aérospatiale
Poids 1.85 T
Longueur 7.5 m
Diamètre 0.53m
Armement 1 Tête de guerre conventionnelle HE ou nucléaire de 90 Kt
Guidage Inertie
Propulsion solide
Portée maximale 480 Kms

http://basart.artillerie.asso.fr/article.php3?id_article=499
Voir Aussi See Also Servir et defendre
                                       Buletin Musée Artillerie Draguignan
                                      
Pluton  
                                      Missiles Plateau Albion
                                       Mirage IV
                             
                             
 

 

The Hades


Before talking of Hades we should talk about reducing nuclear forces at the end of the twentieth century
Reducing the size of our nuclear forces
The end of the twentieth century has seen major changes that were unthinkable not long ago with the collapse of the Eastern bloc and the Warsaw Pact. The collapse led to major changes in military forces by the France World No 'Has been spared and has reduced its conventional forces (suspension of conscription decrease regiments equipment) and reducing the size of our nuclear forces, starting with the abandonment of the land component and a portion of the air force with strategic missiles fixed.
The abandonment of the land component
The Plateau d'Albion missiles

So on September 16th 1997 has been put an end to the warning of ballistic terrestrial component (18 missiles S3D mégatonics). A period ends
Immediately begin the dismantling of facilities with a missile per month
Mi 1998 all missiles have been dismantled and the denuclearization and dismantling the site of Albion will end in late 1999.
Total cost of decommissioning will amount to 76 million €
By the end of the site will generate annual savings of € 61 million / year (cost of maintaining operational condition of the Plateau d'Albion), not to mention the cost of replacing the current missile subject to obsolescence within a few years.
The withdrawal of Hades missiles
Already in Technical watch from 1992 these missiles should play a role in a European deterrent perspective and be a weighty argument in any future negotiations on nuclear weapons which France could participate. In addition, these missiles are a significant anxiety in Germany because their could be fire on German soil The fact that these missiles can move quickly from 1000 Kms per day has not calmed those concerns.
By the elimination of a nuclear system designed in the Cold War France participates as many countries to denuclearize the World .
The withdrawal of Hades weapon system will be completed in 1997 by the dismantling of nuclear warheads in Valduc and vectors Center Completion and Testing Propulsion and Equipment (CAEPE).
The cost of € 13 million (excluding nuclear warheads) and has brought savings to be realized from the discontinuation of € 38 million / year.
The system Hades
The Hades is a mobile short-range solid propellant missile.It has only one head of war
France had since the 70s a tactic missile with the Pluton. The missile as part of the Triad sought by General de Gaulle since his arrival at the head of the republic
air component (Mirage IV and intercontinental missiles)
marine component (underwater gear SNLE launchers)
land component (tactical missile Pluton )
As Pluton had a low range less than 100 Kms studies focus on a new missile that could reach the enemy of the then Warsaw Pact territory without touching the German sol The low weight of the missile could easily deploy in rugged terrain, and its large radius of action made it usable on strategic targets limited since recah the cities of the USSR or their missile silos
The project is set in 1975. the Pluton will be replaced by Hades.
the development of the system began in July 1984 and the first fire took place on November 22th 1988 at Biscarosse followed on March 8th , 1989 by the fire of a pre serie missile
The last shot validation takes place in 1992 still Biscarosse.
Hades program foresees the construction of approximately 120 missiles, all of which will not have the warhead Indeed some may have a HE warhead
The development of missile range sees the move from 250 kms to 480 kms. A version is planned for 1993 with a range of 250 kms but with a head of war more powerful and guided with GPS navigation system and the appropriate navigation system was an inertial platform that could be programmed to perform maneuvers exhaust before reaching its target.
The version of Hades to reach underground targets also possessed a final guidance system by GPS, providing an accuracy of about five metres; It was hard to resist electronic countermeasures against enemy (EMC)
The missile will be transported on a trailer towed by a military truck ( vehicle most common on high way traffic)

Tracteur R 380 Tracteur R 380
Hades System Hades System


Each trailer will transport 2 missiles ready to fire. It also serves as a firing post with a compartment provided and adapted to this role at the rear thereof


The missile to a length of 7.5 m long, with a diameter of 0.53 m for a weight of 1850 kg
The head of the military missile can. be a nuclear warhead TN-90 or aconventional explosive (HE) 80 kt.
The missile was fit to make avoidance maneuvers during the terminal phase approach and he had a fairly slow speed


The entry into service of missile whose first shooting took place in 1988 was scheduled for 1992. 30 missiles had been built and 15 towing vehicles (TEL)


But in 1991 it was decided not to deploy these missiles and store them. 25 missiles should be kept on alert in case of necessity to Lunéville


On 23 February 1996 President Jacques Chirac of the Republic following the new plan for military programme which takes into account the collapse of the East Bloc with the dissolution of the Warsaw Pact decided to proceed with the dismantling of the last missile which is made June 23rd 1997
Technical Data
Manufacturer Aerospace
Weight 1.85 T
Length 7.5 m
Diameter 0.53m
Weaponry
1 head HE conventional or nuclear 90 Kt
Guiding Inertia
Propulsion solid
Maximum Range 480 Kms

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4036182
Nb de visiteurs aujourd'hui:49
Nb de connectés:35