Poliorcétique Alésia Circonvallation/Contrevallation Maquette Alise Sr Reine Muséo Parc









 

Poliorcétique Alésia Circonvallation/Contrevallation Maquette Alise Sr Reine Muséo Parc
 

Historique Voir ICI
History Click HERE
 
A lire aussi 
 
 
 
 
 
Il ne faut pas conforndre circonvallation  contrevallation  qui sont des réseaux de fortifications utilisés lors d'un siège.
Contrevallation
Le terme de contrevallation vient du latin contra, « près de », et vallum, « palissade 
C'est  un réseau de fortifications construit par les assiégeants autour de la cité assiègée  et lui faisant face. Son but empêcher  les assiégés de quitter la place et d'aller chercher du ravitaillement ou des secours à l'extérieur, dans le but de les assoiffer ou de les affamer et d'obtenir leur reddition.
Circonvallation
Le terme de circonvallation vient du latin circum, « autour »; et vallum, « palissade  
C'est  un réseau de fortification de défense continue établie par les assiégeants, dans la direction opposée à la cité ou au camp qu'ils assiègent. Elle est destinée à les protéger l'attaque d'une armée de secours
 
Nous avons un témoignage direct de ces évènements par les commentaire de Jules lui même Ave Lui. Ainsi commence le fameux de Bello Gallico
Cela donne donc en latin
« Gallia est omnis divisa in partes tres, quarum unam incolunt Belgae, aliam Aquitani, tertiam qui ipsorum lingua Celtae, nostra Galli appellantur
Mais avant d’en prendre son latin revenons à la version française et plongeons dans les couloirs du temps pour revenir en 58 avant notre ère
 

César en temps que proconsul commença la conquête de la Gaule, pour sécuriser la frontière de la Provincia et aussi mettre fin aux menaces gauloises qui on vu les Gaulois installés dans la plaine du Po prendre Rome et exiger un tribu ensuite Rome va vivre dans l’angoisse des ces raids meurtriers le metus Gallicus ou la peur du Gaulois
Dés le premier quart du IIe Siècle Av jc les romains ont soumis la Gaule Cisalpine en battant les tribus gauloises et en fondant des colonie comme celle de Bononia en 198 av JV
Dans le même moment les légions vont pacifier l’Espagne en battant les Ibères de Vitiarthe et en détruisant Numance en 133 . Il faut donc posséder la gaule Méridionale afin d ‘assurer les communications entre les deux provinces
Ils profitent donc de l appel au secours de Massalia qui lutte contre les Ligures Malgré l’opposition des Allobroges et des Arvernes ils fondent en 118 av une nouvelle Province la Narbonnaise qui s’étend de Vienne au nord à Toulouse à l Ouest avec comme capitale Narbo Martius
Mais vient ensuite l invasions de Cimbres et des teutons qui ravagent les territoires conquis
Les romains avec Marius et son lieutenant Sylla écrasent les Cimbres prés d’’Aix en Provence à Pourrières en 102 et me Teutons en Italie du nord près de Verceil en 101 Av JC
après l ‘épisode sanglant de la première guerres civiles entre Marius et Sylla nous arrivons vers 60 av JC
César après avoir été nomme proconsul et investi des pouvoirs que lui confère sa charge de proconsul décide d’envahir ce que nous appelons la Gaule chevelue afin de mettre fin officiellement à la menace Gauloise en conquérant cette partie de la Gaule non soumise à l autorité de Rome
En fait il se sert de ce prétexte pour mettre la main sur des terres riches fertile et accroître sa richesse
Je ne vais pas revenir sur les campagne de César en Gaule entre 58 et 52 pour cela il faut vous tourner vers les écrits de Jules lui même dans de Bello Gallico qui traite de ces campagnes
Principaux épisodes


Livre I 58 Av JC Campagne contre Helvètes et Arioviste
Livre II 57 Av JC Campagne de Belgique


Livre III 56 AV jc Campagne contre les Vénètes et les Aquitains


Livre IV 55 Av JC Campagne contre les Usipètes et les Tenctères
Passage du Rhin
Première expédition en Bretagne Insulaire


Livre V 54 Av JC Seconde expédition en Bretagne Insulaire
Campagne contre les Eburons


Livre VI 53 Av JC Campagne contre les Eburons et les Suèves


Livre VII 52 AvJ C Campagne en gaule contre Vercingétorix
Prise d ‘Alésia


Vivre VIII 51Av JC Fin révolte Gauloise avec Soumission des tribus révoltées
Prise d’ Uxellodunum
Comme on peut le voir cette décennie fut riches en Batailles et massacres on pense qu’un million de gaulois furent tuées 1 million réduit en esclavage et le solde soit environ 5 millions formera la socle de la future civilisation Gallo romaine
Mais revenons au livre VII  Après 6 ans César avait parcouru la Gaule dans tous les sens
Mais le ferment de la révolte était là
Lorsque César tenta d’envahir la Grande-Bretagne, les Gaulois commencèrent à se réorganiser.

 

Durant l'hiver 54/53, les tribus des Gaules se révoltent. Les Belges, au nord, ont déclenché la rébellion. Eburons , commandé par Ambiorix , détruisit la Legio XIV Geminaet il fallut à Jules César une année entière avant de rétablir l'ordre en massacrant moultes habitants de la zone située entre la Meuse et le Rhin .
 
L'année suivante, en 52 ans, les Gaulois se rebellent unis sous Vercingétorix, un jeune noble charismatique. La deuxième insurrection tombait à point nommé, car la situation en Italie était également instable car pendant ce temps en Italie ses adversaires complotaient contre lui pour l’ évincer . Il faut savoir que par l’accord de Lucques en 54 Av JC César avait réussi a arracher la prolongation de son proconsulat en Gaule jusqu’en 50
Les choses s’arrangent car Pompée revenu vainqueur d’Asie épouse la fille de César et envoi des Renforts à son beau père
entre temps Vercingétorix nommé chef de toutes les tribus gauloises tente de couper les lignes de contact des 
douze légions de César (environ 50 000 légionnaires, avec les alliés).
Les Gaulois détruisirent leurs villes et stockèrent leurs vivres dans plusieurs cités bien défendues.
Ainsi les Romains seraient contraints d'attaquer ces villes, ce qui impliquait qu'ils devaient trouver leur nourriture dans une zone restreinte et bien délimitée, où les légionnaires seraient des cibles faciles pour la cavalerie gauloise. Pour la première fois durant cette guerre, les Romains devinrent du gibier et durent se défendre.
Cependant, César parvient à reprendre l'initiative et s'empare de Bourges, une importante place forte gauloise Il peut désormais ravitailler ses troupes mais il ne pas prendre Gergovie ou il est mis en échec
Ici il commet une erreur en divisant des forces en deux IL envoie son meilleur légat Labienus au nord vers Lutèce afin de mater une révolte et court après les forces de Vercingétorix
Mais le chef gaulois commet une erreur car il ignore que César avait recruté des cavaliers Germains comme axillaires
Il attaque César aux environs de Dijon et sa cavalerie est défaite
Vercingétorix décide de regrouper son énorme armée et se retire sur Alésia, capitale des Mandubiens et il décide que là se jouera la suprême Bataille car il espère prendre les légions romains en tenailles entre son armée et celle de secours qui doit arriver

 La commune, qui s’appelait  Alisiia par ses habitants, a été identifiée avec l'actuelle Alise-Ste-Reine. Bien que ce site soit toujours l’objet de controverses il semble que ce soient bien en ce lieu que la bataille a eut lieu
Le site a été fouille depuis le XIXe siècle et les trouvailles sont actuellement exposées notamment au  Musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye, près de Paris.
Les Romains arrivent sur place et décident d’entourer Alésia d’une contrevallation une fortification d'environ 15 km de long. 

Les guerriers gaulois s’ils voulaient attaquer ou s’échapper vont se heurter à plusieurs obstacles :


 

 

 

1 un champ de stimuli , des blocs de bois dans lesquels sont fixés des crochets en fer

 

 


2 un champ de lys , des piquets aiguisés dans des fosses

3 deux  fossés sûrement remplis d’eau
4 une palissade a
vec des tours.
Les fouilles ont montré que les travaux n'ont jamais été complètement achevés. Pourtant, ces défenses étaient suffisantes pour garantir que les Gaulois ne s'échapperaient pas et la présence des ces nombreux obstacles, vont exposer les soldats aux projectiles romains.
Le siège commence
Mais appartement, la stratégie de Vercingétorix semble fonctionner l avait réussi à immobiliser des formes romaines importantes qui devaient trouver de la nourriture dans les environs immédiats, où ils seraient exposés à la cavalerie gauloise et à une force de secours commandée par Vercassivellaunus.son cousin


Conscient de ce danger et pour empêcher cette seconde armée de faire la jonction avec les assiégés et lui tomber sur le dos les Romains durent construire une deuxième ligne de défense appelée Circumvallation


entre la Contre et la circonvallation il y a un espace permettant la circulation rapide entre les ligne


A cela s’ajoute des Camps retranchés
Si Vercassivellaunus était apparu à temps, la position romaine aurait été très précaire, mais il arriva en retard.

 

Car les évènements vont s’accélérer . La famine fait son apparition dans les camps des gaulois et avant que le piège se referme Vercingétorix est contraint de renvoyer tous sa cavalerie et une partie de ses troupes, qui parviennent à percer les lignes romaines.
 Plus tard, les habitants d'Alésia furent également expulsés ; les Romains ne leur laissèrent pas franchir leurs lignes, de sorte qu'ils se trouvèrent coincés entre le village gaulois et les murs ennemis. Ils seraient morts de faim,
La fin du siège s’approche car les secours arrivent enfin et prennent position au sud-ouest d'Alésia.
Le combat décisif
À présent, le deuxième réseau de fortification était presque terminé
Le seul point faible de la double ligne de siège de César était une petite brèche au nord-ouest. Les Gaulois avaient désespérément besoin de franchir cette fortification par cette brèche, car à Alésia, la nourriture était rare
Les Gaulois assiégés devaient attaquer et prouver aux Romains que leur siège était vain Attaquer les fourrageurs romains était insuffisant : il fallait mener une bataille ouverte.
Mais c’'était exactement ce à quoi César se préparait
L’une attaque gauloise va se heurter aux stimuli, les lys, tranchées palissades et légionnaires romains.
L attaque eut lieu selon notre calendrier, le 30 août selon ;le calendrier romain, le 23 septembre.
 Le premier affrontement voit un combat de cavalerie à l'ouest d'Alésia, dans une plaine des Laumes, qui se termina de manière peu concluante.
En fait le but des cavaliers gaulois était peut-être de faire le tour des ouvrages de siège, d'en trouver les points faibles. Dans ses Commentaires , César affirme que les romains ont gagné le combat, mais il ne peut nier que l’armée de secours en fut pas délogée et pire encore, les espions gaulois découvrirent bientôt la brèche au nord-ouest.
Le lendemain, les deux camps se préparèrent au combat et il n'y eut qu'un seul affrontement dans la soirée, au cours duquel Marc Antoine se distingua comme légat.
Les mouvements préliminaires menant à la bataille ont commencé dans la soirée, après une troisième journée sans incident.
 L’armée gauloise doit coordonner son action
L’armée de secours attaquerait aux Laumes alors que dans le même temps, Vercingétorix ferait une sortie vers l'ouest depuis Alésia. 
Pendant que ces forces attaquera avec force la partie ouest de la contrevallation l’armée de secours elle après s’être camouflée derrière les collines au nord-ouest et attaquerait le point faible de la circonvallation à l aube du du quatrième jour.
Si l’on en croit César, les Gaulois vont frôler la victoire. Les lignes romaines à l'ouest d'Alésia résistèrent à la double attaque, mais au nord-ouest, la situation était précaire. César envoie son légat Titus Labienus qui avait peut revenir de Lutèce où il avait défait les gaulois Parissi vers le secteur menacé. 
Au même moment, Vercingétorix change son axe d’attaque et décide de se diriger vers le sud, d'où Labienus avait retiré ses hommes. 
Mais César disposait encore d'une réserve, commandée par Decimus Junius Brutus et Gaius Fabius, Il amène personnellement cette réserve pour juguler le danger
Vercingétorix est repoussé et ses hommes retournent à Alésia.
Reste le secteur nord-ouest où  Labienus avait amené 39 cohortes César regroupe les forces et se dirige vars le point menacé et si on en croit César-ce fut seulement l'arrivée du général lui-même, reconnaissable à son manteau rouge qui décida de la bataille
les Romains découragés retrouvèrent soudain une nouvelle énergie et repoussèrent leur ennemi. L'attaque gauloise avait échoué et la Gaule allait devenir partie intégrante du monde romain.
Le récit de César est très astucieux : tout dépend d'un seul siège, Alésia ; pendant ce siège, tout se décide en un seul jour ; durant cette journée, un seul combat compte vraiment, celui du nord-ouest ; et le combat là-bas est décidé par un seul homme, Jules César. On appelle cela de la propagande.
Se rendre
La seule solution après le retrait de l’armée de secours qui s’offre aux gaulois et la reddition
Le lendemain 3 septembre 52, les chefs gaulois se réunirent et Vercingétorix dit qu'ils devaient décider quoi faire.
 Ils envoyèrent des envoyés à César, qui leur demanda de remettre leurs armes
Les chefs de tribus arrivèrent et livrèrent Vercingétorix.
 C'est ce qu'écrit César, soulignant que les Gaulois eux-mêmes abandonnèrent leur chef. C'était une manière de décourager les futurs chefs rebelles,
Mais cela c’est il passer ainsi ?

selon Dion Cassius Vercingétorix est resté maître de lui même jusqu'au tout dernier moment, et a surpris César en apparaissant à l'improviste et en déposant ses armes aux pieds du vainqueur selon l histoire officielle mai nous avons le témoignage d’un chef Arvernes Abraracoursix qui dans le bouclier Arverne dit que Le chef gaulois jeta violemment ses armes sur les pieds de Jules qui hurla de douleur
Capture ecran actualités de l 'époque Internet
Ce n’est pas non plus vraiment la fin de la guerre : les opérations de ratissage se poursuivent pendant deux étés. Cependant, Alésia avait été décisive. Les Romains avaient repris le contrôle de la situation.
Quand Vercingétorix il va être enchaîné et sera emprisonné dans la prison du Tullianum d’où il sera extrait pour paraître lors du triomphe de César et être ensuite exécuté
Merci à JC Golvin
   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7147598
Nb de visiteurs aujourd'hui:1513
Nb de connectés:60