France Allemagne Roland I Chassis AMX 30 Saumur









France Allemagne Roland I Chassis AMX 30 Saumur
English translation

 

Introduction
Un missile c’est quoi ?
Un missile est une arme constituée par un propulseur  un système de guidage et une charge militaire .La différence entre le missile et la roquette tient à son système de guidage.
Mais avant de parler des missiles il convient de faire un petit cours d’histoire. D’où vient cette arme. Le missile proprement dit est né durant la 2° Guerre Mondiale surtout en Allemagne. En effet tout le monde a en mémoire  les discours et les espoirs qu’Hitler et de son entourage mettaient en ces nouvelles armes conçues
par les savants allemands. Et qui sont devenues opérationnelles en 1944  (heureusement trop tard pour la sauvegarde de l’Humanité) Ces engins impressionnèrent les Alliés qu’immédiatement après la fin des hostilités en Europe  ceux-ci organisèrent une chasse aux savants allemands
Mais tout n’a pas commencé durant  la Seconde Guerre mondiale loin de là la poudre, il serait intéressant de  savoir quand celle-ci a été inventée. Là règne une grande incertitude.
L’invention de la poudre et de son utilisation pour propulser des fusées est fixée par les historiens en Chine en 980. Les premières fusées étaient constituées par une tige de bambou évidée pour contenir la poudre, armée à son extrémité d’une pointe de flèche et empennée comme une flèche. Elles étaient tirées à partir d’un châssis en bois, qui assurait leur orientation et permettait le lancement d’une salve .C’est vers la même époque que les Chinois inventèrent aussi les canons. Ils surent garder secrète la composition de la poudre pendant deux siècles. Mais au XIII° siècle, les Mongols, conduits par Gengis Khan et ses successeurs prennent le pouvoir en Chine et fondent la dynastie des Yuan. Celle-ci non seulement s’ouvre aux étrangers, accueillant les envoyés du pape ou de saint Louis et des commerçants comme Marco Polo, et n’hésite pas à diffuser les technologies Les premiers croquis et études sont  rapportés ainsi en Europe. Les savants médiévaux  étudient cette nouvelle substance et réalisent des gros progrès Ils ont pour nom Albert le Grand (1193-1280) et Roger Bacon (1214-1291). Les fusées et les veuglaires ont bénéficié de ces études et la traditions veut que c’est lors de la bataille de Crécy en 1346 que les anglais aient fait parler la poudre pour la première fois  mais l’intervention des pièces d artillerie se révèle  peu efficace Les premiers modèles connus sont réalisés en 1377 par Berthold Schwartz pour le compte des Vénitiens. On cite l’utilisation de canons en 1379 à Chioggia en Italie .La poudre parlera aussi au siège d’Orléans en 1429  un des généraux anglais fut même tué par un projectile tiré par un veuglaire .Par contre les fusées n’apparaissent pas avant le XIVe siècle. C’est à cette époque que les feux d’artifice, connus en Chine depuis deux siècles, pénètrent en Europe Car pour pouvoir faire des fusées il faut pouvoir maîtriser divers paramètres : Le problème de la propulsion résoudre les problèmes d’allumage de lancement et d’un minimum de guidage ou une bonne efficacité, dans le cas de l’engin militaire, qui était souvent incendiaire.  Cela changera courant XIV° siècle A cette époque intervient une innovation avec la fusée à baguettes, stabilisée sur sa trajectoire par des baguettes fixées sur le corps du propulseur et le prolongeant vers  l’arrière. C’est à cette époque qu’apparaît dans la langue française le mot « fusée », qui désigne aussi bien les engins militaires que les feux d’artifice. Les historiens notent que les fusées furent utilisées dans diverses batailles comme à Waterloo avec les fusées Congreve  et aussi durant le  siège de Paris, en 1871
À partir de la fin du XIX° siècle et au début du XX°, d’énormes progrès ont été faits, sur le matériel d’artillerie sur les projectiles, la portée, la précision ou la rapidité des tirs. Les fusées mises en oeuvre semblent complètement dépassées. Les travaux effectués au début du XX° siècle par des ingénieurs comme Robert Esnault-Pelterie sont plus le fruit d’une réflexion sur les possibilités de véhicules propulsés par fusée dans l’espace qu’une recherche pour perfectionner les fusées existantes, car la technologie disponible à leur époque ne permettait pas de le faire.
Il faut donc attendre les lendemains de la 1° Guerre Mondiale pour voir  des nets progrès dans le domaines des fusées notamment en Allemagne  mais nous aurons l’occasion d’y revenir sous peut dans section Histoire
Le premier tir de missile reçut date du  septembre 1943 lorsque un avion allemand lance une bombe planante sur le cuirassé Roma et le coule. Vinrent ensuite les V1 et V2 et toutes une gamme de missiles antichar anti-aérien sol-sol,sol-air air-sol,mer-mer etc. Voyons maintenant le Missile Roland
Le Roland est un missile  sol-air, destiné à atteindre une cible aérienne ; Techniquement ces missiles sol-air font partie des missiles à courte portée
Leur portée atteint une quinzaine de kilomètres avec un guidage se fait par radar  sauf le Short Javelin britannique qui utilise un guidage infrarouge.
Le système de missile de défense aérien Roland
Ce missile dont les études débutèrent en 1964  pour arriver à un premier tir en 1968 a été produit par Euromissile devenu EADS  qui fut à l’origine fondé Aerospatiale-Matra  et Daimler-Chrysler  Les activité de Matra dans le domaine des missiles sont repris par  MBDA qui regroupe en plus des deux noms cités en dessus BAE Dynamics , Aliena Marconi System et Finmeccanica
Le Roland  a été un gros succès commercial car après son entrée en service dans les armées françaises et allemandes  en 1977,avec le Roland I suivi en 1981 par le  Roland 2 in 1981 et le Roland 3 en 1988.Il a été ou est en service dans les armées Française, Allemande Argentine Brésilienne, Nigériane, Slovène,Quatarie Espagnole , Américaine, irakienne  et vénézuélienne à plus de 650 exemplaires . Pour le France le Roland est monté sur le châssis de l’AMX-30, tandis que l'Allemagne l’a monté sur le Marder.
Le Roland est efficace contre les menaces aériennes à basse altitude. Il est disponible soit  en système d'arme autonome, sur un véhicule (AMX 30 Marder ou châssis dérivé du M109) soit en poste fixe sur container. Soit monté sur un châssis de camion, ce qui va donner le système Roland Carol (http://www.maquetland.com.). Normalement  le système d’arme Roland sera retiré du service à l’été 2008.)

 

Le Roland 1

Ce missile permet de défendre une zone de 100km² face à une menace constituée par une patrouille de 4 avions ou par 2 patrouilles agissant à plus de 20 secondes d'intervalle. Les 4 pièces de la batterie sont déployées dans un quadrilatère de 2 à 4 km ,
Il est apte à procurer une ombrelle anti-aérienne aux unités de mêlée  ( unités blindées et mécanisées) contre des avions volant jusqu'à Mach 1,5 et des hélicoptères en vol stationnaire .Il est généralement employé  soit en complément du HAWK  en défendant des  zones non couvertes  par le HAWK ou  en prolongement du HAWK en suivant la force blindée vers l'avant  .Il a équipé en premier le 57° RA de Bitche en 1976
Il monté sur un châssis de char AMX 30  avec une tourelle possédant un poste de tir double à chargement automatique. Cette tourelle possède un radar de surveillance pour la détection et l'analyse de la menace, un IFF SIF et IV, une voie optique pour l'acquisition et la poursuite manuelle des cibles (mode temps clair), les  équipements de lancement et de guidage.
La tourelle :un radar de veille de portée 16 km ,une lunette de visée ,un localisateur infrarouge mesurant les écarts entre le missile en vol et la ligne de visée un calculateur une antenne de télécommande deux rampes de lancement portant chacun un missile dans son tube de lancement  ,deux soutes à munitions contenant chacune 4 coups  un mécanisme de déchargement automatique des rampes
Le châssis  du char comprend les postes des équipages, le groupe auxiliaire de puissance, des soutes à munitions, des équipements de servitude (NBC, climatisation
Missiles
2 missiles prêts au tir placés sous  2 rampes du véhicule de tir. plus 8 missiles en réserve dans le châssis
Mode de tir
Optique et système radar.
 L'équipage du véhicule est de trois hommes
Caractéristiques
Constructeur
Euromissile
Calibre 160 mm
Poids 65 kgs
Longueur 2.4m
Envergure 0.50 m
Motorisation Dual-thrust solid-fueled rocket:  Booster: "Roubaix" rocket, 15.3 kN for 1.7 s Sustainer: "Lampyre" rocket, 1.96 kN for 13.2 s
Vitesse 1.6 mach
Plafond 5000 m
Portée 8 Kms
Tête de Guerre  6.5 kgs d’explosif
Guidage Visuel

Euromissile/Hughes/Boeing MIM-115 Roland

 

L’U.S. Army  a acheté le système mais après évaluation il ne fut jamais adopté pour un emploi opérationnel à grande échelle . Le programme début dans l’US Army en 1974 lorsque il faut décider d’acquérir un système de défense anti-aérienne tout temps. Le Roland 2 fut sélectionné en janvier 1975, et la firme  Hughes fut choisie pour construire le nouveau missile connu comme  US Roland. Ce missile construit sous licence Boeing et Hughes est  baptisé XMIM-115A.  Il devra  être adapté aux standards américains  et sera monté dans un premier temps sur un châssis de M109, et plus tard il faut monté sur un châssis de camion M812A1 5-ton truck  Les missiles américains étaient compatibles sur les postes de tir européens et vice versa ; Le 1° tir de missile Us eut lieu  en février 1978.En 1979, une première série de  XMIM-115A  fut construite  et les test d’évaluation opérationnelles peuvent commencer  Mais en  coup de tonnerre en 1981 il fut décider de réduire le programme et de n’équiper qu’un seul Army National Guard Battalion. Apres 600 missiles produits la série s’arrêta. Jamais le US Roland ne fut déclaré pleinement opérationnel  Il fut retiré de l’arsenal américain en  Septembre 1988

 

Voir Aussi Autres Photoscopes See Also Others Walk Around
France Allemagne Roland-Chassis Marder
France Allemagne Roland-Chassis Marder
France Allemagne Roland LVB MAN LKW 7 T
France Allemagne Roland LVB MAN KW 7Tt Berlin
France Allemagne Roland LVB MAN KW 7 t Berlin
France Allemagne Roland I Chassis AMX 30 Saumur
France Allemagne Roland I Chassis AMX 30 Saumur
France Allemagne Roland Carol
France Allemagne Roland AMX 13 Saumur
France Allemagne Roland 2 Chassis AMX 30
France Allemagne Roland 2 Chassis AMX 30
MAN LKW 10 t 8X8 Roland

 

Roland

Introduction

 

 

 

 

 

 

 

 

 

U. S. Army has purchased the system, but after evaluation it was never approved for operational use on a large scale. The programme will start in the US Army in 1974 when a decision is made to acquire a system of air defence all-time. The Roland 2 was selected in January 1975, and the firm Hughes was chosen to build the new US missile known as Roland. The missile built under licence Boeing and Hughes was christened XMIM-115A. It will be adapted to American standards and will be mounted as a first step on a chassis of M109, and later must be mounted on a truck chassis M812A1 5-ton truck The American missiles were able to be shoot by Europeans systems  and vice versa ; The firts  firing took place  in 1978. In February 1979, a first batch of XMIM-115A was built and operational test evaluation can begin
But suddenly in 1981 it was decided to reduce the program  and only one  Army National Guard Battalion was equiped . After 600 missiles produced the series stopped. Never has the US Roland was declared fully operational He was removed from the U.S Army arsenal  in September 1988

 

Roland 1
The missile can defend an area of 100km ² face of a threat posed by a patrol of 4 or 2 planes patrolling serving more than 20 seconds apart. The 4 parts of the battery are deployed in a quadrilateral 2 to 4 km,
It is able to provide an anti-aircraft umbrella to the armored and mechanized units against aircraft flying up to Mach 1.5 and hovering helicopters. It is usually used either as a supplement to the HAWK defending areas not covered by HAWK or extension of HAWK following the armored force forward.
He equiped first the 57 ° RA ( Bitche ) in 1976
It is mounted on a tank chassis AMX 30 with a turret with a double shooting in automatic loading. This turret has a surveillance radar for the detection and analysis of the threat, an IFF SIF and IV, an optical means for the acquisition and the pursuit of targets manual (mode clear weather), launch equipment and Guidance .
The turret
A radar with a scope of 16 km, a sight, a calculator infrared measuring the gaps between the missile in flight and the line of sight , two launchers with a missile in its tube ready to launch, two ammunition boxes , each containing 4 shots a mechanism for automatic unloading ramps
The chassis includes posts tank crews, the auxiliary power unit, ammunition boxes and, equipment servitude (NRBC, air conditioning )
Missiles
2 missiles ready to fire under the vehicle ramps 2 shooting. 8 more missiles in reserve in the chassis
 Optics and radar system.
 The crew of the vehicle is three men
Euromissile / Hughes / Boeing MIM-115 Roland

 

A missile is what?
A missile is a weapon consisting of propulsion and  a guidance systems and a warhead. The difference between the missile and rocket lies in its guidance system.
But before talking missiles should be a little lesson in history. Where does this weapon. The missile itself was born during WW 2 especially in Germany. In fact everyone has in mind the speeches and hopes that Hitler and his entourage were putting in these new weapons conceived by German scientists,and that became operational in 1944 (fortunately too late for the Safeguarding of Humanity) These weapons impress  immediately Allies and  after the end of hostilities in Europe they organized a hunt at German scientists
But everything has not started during WW2  far from  
The powder
It would be interesting to know when it was invented. There is a great uncertainty.
The invention of gunpowder and its use to propel rockets is established by historians in China in 980. The first rockets were made by a hollowed bamboo rod to contain the powder with a point similar at an arrow. They were shoot from a wooden frame, which provided guidance and allowed them to launch a salvo. Around the same time as the Chinese also invented the guns. They knew how to keep secret the composition of the powder for two centuries. But in the thirteenth century, the Mongols, led by Genghis Khan and his successors took power in China and founded the Yuan Dynasty.
The country opens up to foreign envoys  of  the pope or St. Louis and traders such as Marco Polo, who does not hesitate to disseminate technologies
Initial sketches and studies are reported in Europe as well. The medieval scholars studying this new substance, and make great progress They named Albert the Great (1193-1280) and Roger Bacon (1214-1291). The rockets and veuglaires have benefited from these studies and the traditions it wants at the Battle of Crecy in 1346 that the English had utilised the powder for the first time, but the intervention of pieces of artillery proves ineffective The first known models are made in 1377 by Berthold Schwartz on behalf of the Venetians. It cites the use of guns in 1379 in Chioggia, Italy. And during the Seat of Orleans in 1429 the  one of the English generals was even killed by a projectile fired by an veuglaire
Hand rockets do not appear before the 14th . At that time fireworks, known in China for two centuries, penetrate into Europe
Because to make rockets must be able to control various parameters:
The problem of propulsion
The problems of ignition and launch a minimum of guidance
Efficacy  in the case of military equipment, which was often inflammatory.
This will change current 14th  At that time comes one innovation with the “stick rocket” stabilized on its trajectory by use of sticks fixed on the body of propellant and extending to the rear.
It was at that time appeared in the French language the word "rocket", which includes both military gear that the fireworks. Historians note that the rockets were used in various battles like Waterloo with Congreve rockets and also during the siege of Paris in 1871
Beginning in the late 19th  century and early 20th , enormous progress has been made on artillery materials  projectiles, scope, accuracy or timeliness of gunfire. The rocket are  completely outdated. The works at the beginning of the 20th  century by engineers like Robert Esnault-Pelterie are more the result of thinking about the possibilities of vehicles propelled by rocket in space that research to refine the existing rockets, because the technology available at the time did not permit to do so.
We must therefore wait for the aftermath of WW1 to see clear progress in the areas of rockets particularly in Germany but we will have the opportunity to return under section  Histoire
The first missile firing dated  from September 1943 when a plane launch a German bomb planing on the battleship Roma and sank it . Later arrive  the V1 and V2 and all of a range of anti-tank missiles anti-aircraft surface-to-surface, surface-to-air air-to-ground, sea-mer.
The Missile Roland
Roland is a surface-to-air missile, designed to reach a target air; Technically these surface-to-air missiles are part of short-range missiles
Their scope reached ten kilometers with a guide by radar except for the British Short Javelin that uses infrared guidance.
The missile system Roland air defence
The missile, whose studies began in 1964 to reach a first launch in 1968 was produced by Euromissile become EADS, which was originally based Aerospatiale-Matra and Daimler-Chrysler Matra The activity in the missile area are taken by MBDA which includes in addition of the two names above BAE Dynamics, Aliena Marconi and Finmeccanica System
Roland was a big commercial success since after its entry into service in the French and German armies in 1977, with Roland I followed in 1981 by Roland 2 in 1981 and 3 in 1988.
 Roland has been or is in service in the French, German Argentina Brazilian, Nigerian, Slovenian, Spanish Quatarie, American, Iraqi and Venezuelan armies ( more than 650 models). For France the Roland is mounted on the chassis of the AMX-30, while Germany has mounted on the Marder.
Roland is effective against aerial threats at low altitude. It is available either autonomous weapon system, monted on a vehicle (AMX 30 Marder or chassis derived from the M109)or fixed on container. Either mounted on a truck chassis, which will give the system Roland Carol. Normally the Roland weapon system will be removed from service in the summer of 2008.)

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6029338
Nb de visiteurs aujourd'hui:1597
Nb de connectés:23