BMW R 75 Schweres Krad mit Beiwagen BMW R 75 Beltring









Schweres Krad mit Beiwagen BMW R 75 Beltring

English Translation
Merci à AMB Brescia

 

 


Historique Voir ICI
History Click HERE

En 1941, la production de motos civiles a été arrêtée. L'Allemagne était en guerre et la production était adaptée aux besoins de la Wehrmacht. Les motos BMW ont toujours été populaires auprès des autorités - et donc aussi auprès des militaires. Des modèles monocylindres ont été utilisés comme  estafettes et machines d'entraînement,
Aussi ce fut le Modèle R12 qui a été livrée à la Wehrmacht au debut du conlfit
Cependant, la volonté des militaires Allemands exigeaitque l'engin puisse être utilisé et maîtrisé en toute sécurité sur n'importe quelle surface - boue, glace, gravier, sable du désert et il devait  nécessiterpeu d'entretien, même avec des températures extrêmes et de lourdes charges. De plus, la moto devrait également être capable de parcourir de plus longues distances à faible vitesse sans aucun problème.
Aucun constructeur allemand de motos n'avait une telle machine dans sa gamme, c'est pourquoi une commande spéciale de développement fut passée à BMW et Zündapp.

]En avril 1940, pour simplifier l'approvisionnement, le haut commandement  exigea des deux fabricants  que les motos aient 70 % des pièces de rechange en commun
Bien qu'après des comparaisons approfondies, la zundapp  KS 750 était supérieur   à la BMW R 75, Mais  les deux modèles ont été commandés parce que BMW a refusé de reprendre la conception de Zündapp
À l'hiver 1938, BMW commença à travailler sur ce projet basé sur le moteur R 71. Les poutres du cadre tubulaire boulonné ont été divisées. Cela a permis d'installer et de retirer rapidement le moteur, car la partie inférieure du châssis pouvait simplement être repliée. 

La suspension de roue arrière a été enlevée pour une meilleure stabilité. Mais alors que le cadre a fait ses preuves lors des essais de conduite, le constructeur eut des problèmes avec le moteur à commande latérale lors d'une utilisation hors route et lors de longs trajets à vitesse de marche. Face à ces problème de surchauffe BMW a donc développé un nouveau moteur.
Le résultat était un moteur de de 750 cm3 avec une puissance de 26 ch à 4000 tr/min. Le moteur développait un couple énorme et, comme il avait un taux de compression très faible de 5,8: 1, il pouvait également facilement tolérer un carburant de mauvaise qualité ou synthétique. 
Contrairement au moteur R 71, aucun problème de surchauffe n'est apparu lors des essais, de sorte que le R 75 a pu entrer en production en série en 1941.La consommation de carburant  avec un réservoir de 24 litres est de 6,3 l/100 km sur route et jusqu'à 8,5 l/100 km en tout-terrain. La vitesse maximale est de 95 km/h alors que la vitesse de croisière est de de 85 km/h et la vitesse minimale est de 4 km/h.
La transmission permettait au conducteur de choisir entre quatre vitesses sur route et trois vitesses hors route. Une marche arrière était disponible pour les deux rapports de vitesse pour manœuvrer ce engin extrêmement lourde, pesant  420 kg.( Charge Utile 270kgs )
elle pouvait out comme la Zundapp aussi etre chargée lourdement avec toutes sortes de materiels Cable telephonique Generateur et divers autres équipements 
La roue du side-car était entraînée en permanence. Le différentiel avait un verrou pour fournir un couple maximal aux roues arrière et du side-car.
Conformément à l'utilisation prévue, des pneus tout-terrain larges de 4,50 ont été montés sur les jantes de 16 pouces. Alors qu'un frein à levier normal d'un diamètre de 250 mm assurait une décélération suffisante de la roue avant, les freins de la roue arrière et de la roue du side-car étaient à commande hydraulique.

On trouve un crochetpermettant  l'accrochage de la remorque spéciale légère 1 (SdAnh 1)

Bien que la combinaison ait initialement semblé faire ses preuves de manière excellente, de nombreuses pannes de moteur se sont produites au début de la campagne de Russie Le responsable était le filtre à air, qui s'est rempli d'eau et de boue. En conséquence,
à la fin de 1942, le filtre a été déplacé vers le haut du réservoir sous un couvercle en forme de casque,

d'où l'air passait à travers deux longs raccords de tuyaux vers les carburateurs. Dans le même temps, la fourche télescopique a reçu des manchons en caoutchouc pour éloigner la saleté des tubes coulissants.
En octobre 1942, la production de la R 75 est transférée à Eisenach ; les installations de production de Munich étaient désormais entièrement réservées à la production de moteurs d'avions. 18 000 side-cars BMW R 75 devaient être construits.Pour certains le chiffre de  16500 unités doit être retenu
La conception était trop complexe et trop coûteuse à fabriquer. Le prix unitaire de la Wehrmacht était de 2 630  RM


voir Aussi See Also
BMW R 75 Schweres Krad mit Beiwagen 3 H.K.A.L.A 10 Le grau d'Agde 2022
BMW R 75 Schweres Krad mit Beiwagen BMW R 75 Divers Musées
BMW R 75 Schweres Krad mit Beiwagen BMW R 75 Palavas
BMW R 75 Schweres Krad mit Beiwagen BMW R 75 Beltring
BMW R 75 Schweres Krad mit Beiwagen BMW R 75 Kabeltrommel für Nachrichtentruppe
BMW R 75 Schweres Krad mit Beiwagen Catz
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750 Polizei
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750 Bruxelles
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750 Groupe Electrogène
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750 Munster
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750 Overloon
Zündapp Schweres Krad mit Beiwagen KS 750 Saumur
Transports Remorque Infanterie Anhänger IF8
Kabeltrommel für Nachrichtentruppe -Luftwaffe-Wehrmacht




 


 

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5859514
Nb de visiteurs aujourd'hui:1025
Nb de connectés:32