Kabeltrommel für Nachrichtentruppe -Luftwaffe-Wehrmacht









Kabeltrommel für Nachrichtentruppe Wechselstromtelegraphiegerät
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

Le Corps des transmissions ou Nachrichtentruppe des Heeres  , était une branche  dans l'armée de la Wehrmacht allemande et de la Waffen SS , dont le rôle était d'établir et d'exploiter des communications militaires, en particulier en utilisant les réseaux téléphoniques et radio. Par ordre de l' Oberkommando der Wehrmacht du 14 octobre 1942, il faisait partie des armes de combat de la Wehrmacht allemande et de la Waffen SS jusqu'en 1945.La couleur attribuée par la Wehrmacht et la Waffen SS en 1935 à leur corps de signalisation était jaune citron. En revanche, la couleur du corps des troupes de signalisation des forces aériennes de la Luftwaffe était brune.

 

Le précurseur du Corps des transmissions allemand était le Telegrafentruppen  formé en 1899 en tant qu'organe de service distinct . Les bataillons télégraphiques, les forteresses et les unités de signalisation de l'armée ne furent regroupés dans le Corps des transmissions, le Nachrichtentruppe , qu'en 1917, pendant la Première Guerre mondiale .  En plus des communications radio et téléphoniques, les téléimprimeurs , les pigeons voyageurs et les héliographes nouvellement développés ont été utilisés pour la messagerie. Pendant la Première Guerre mondiale, la radiotélégraphie a pris une importance croissante. Par exemple, en 1915, les téléimprimeurs ont été utilisés pour la première fois par l' armée de l' air, pour l'observation d'artillerie. En 1916, les premiers signaleurs équipés de radios mobiles opèrent en première ligne.Dans la Reichswehr à partir de 1921, chaque division disposait d'une unité de communication  Outre les communications radio et téléphoniques, des pigeons émetteurs ont également été utilisés pour la transmission d'informations. À partir de 1930, des machines de chiffrement Enigma ont été utilisées pour la première fois pour crypter automatiquement des informations secrètes.
Nachrichtentruppe der Wehrmacht

Lors du réarmement de la Wehrmacht, les premières mesures de réarmement top secret ont été effectuées au printemps 1933. Ces mesures comprenaient la formation de nouvelles unités et la création d'une deuxième compagnie de signalisation dans les unités existantes, le recrutement d'élèves-officiers entraînant une multiplication par huit par rapport à que le 1er avril 1933, le renforcement des officiers et des sous-officiers par d'anciens soldats des transmissions, et leur formation par divers cours.
À partir de 1934, des anciennes unités de signalisation, le cadre requis d'officiers et de soldats fut établi pour la création de nouvelles formations,et  les divisions de la Wehrmacht recurent chacune une unité de signalisation. Pendant ce temps, le Nachrichtentruppe élargit régulièrement son champ d'expertise; ils avaient maintenant des troupes téléphoniques légères, moyennes et lourdes, des centraux téléphoniques et des troupes d'opérations téléphoniques, des troupes de construction télégraphiques, des troupes radio légères et lourdes, des troupes radio miniatures, des troupes radio bidirectionnelles, des troupes de surveillance radio, des troupes radio de patrouille, des unités de chiffrement et d'évaluation. et les troupes de charge de batterie(.Fernsprechtrupps, Fernsprechanschluss- und -betriebstrupps, Telegraphenbautrupps, leichte und schwere Funktrupps, Kleinfunktrupps, Funksprech- und Funk-Horchtrupps, Patrouillenfunktrupps, Schlüssel- und Auswertetrupps und Sammlerladetrupps)
À partir de 1935, la formation du Corps des transmissions se déroule à l'École des transmissions de l'armée et de l'air ( Heeres- und Luftnachrichtenschule ) et, à partir de 1936, à l'École des transmissions de l'armée ( Heeresnachrichtenschule ) à 
Halle-Dölau . Deux systèmes de soutes centrales ont été construits comme centres de communication à Zossen et à Ohrdruf .

D'un point de vue spécial, le Corps était dirigé par l'inspecteur du Corps des transmissions ( Inspekteur der Nachrichtentruppen ) à l'Oberkommando des Heeres , les formations et unités individuelles étaient subordonnées à leurs commandants respectifs dans l'armée de campagne.
Organisation
Au début de la guerre, le Corps des transmissions avait:
104 unités de signalisation divisionnaires composée de une compagnie de téléphone, une compagnie de radio et une colonne d'éclairage Divisionnaire  Nachrichten-Abteilungen mit Stab, Fernsprech-Kompanie, Funk-Kompanie und leichter Nachschub-Kolonne
23 unités de signalisation du corps avec une compagnie de téléphone, une compagnie de radio, deux compagnies de téléphone et de radio et une colonne d'éclairage  KorpsNachrichten-Abteilungen mit Fernsprech-Kompanie, Funk-Kompanie, zwei Fernsprech-Funk-Kompanien und leichter Nachschub-Kolonne
10 Nachrichten-Regimentern et 12 commandements de signalisation de campagne au niveau de l'armée et des groupes d'armées avec QG Feld-Nachrichtenkommandanturen auf Arme
e- und Heeresgruppenebene mit Stab, une 1re unité (opérationnelle) ( I. Abteilung (Betrieb) ) avec un téléphone et une compagnie de radio, ainsi qu'une 2e et 3e unité (construction) ( II. Und III. Abteilung (Bau) ) chacune avec une entreprise d'exploitation et trois entreprises de construction
7  Companies de surveillance des communications Horch-Kompanien zur Funkaufklärung
45 unites indépendantes de construction de câbles motorisées pour l'exploitation de téléphones et de construction de téléphones;selbständige Feldfernkabelbau-, Fernsprechbetriebs- und Fernsprechbaukompanien;
14 unités de réserve de signal Nachrichten-Ersatzabteilungen
De plus, au niveau des unités, il y avait des unites pour d 'autres taches comme celles des unités d' artillerie ou de guerre chimique . qui n'appartenaient pas à l Arme, mais étaient intégrés dans les formations et les unités et étaient subordonnés aux commandants de leurs compagnies, batteries et escadrons respectifs.
Les Propagandakompanie (PK) oder Propagandatruppe  faisaient également partie du Corps des transmissions jusqu'en 1942, mais devinrent ensuite un ervice indépendant .
Comme de plus grandes formations ont été créées pendant la guerre, de nombreuses unités nouvelles et de réserve ont été créées, y compris des sociétés de signalisation indépendantes ou des unités spéciales, parmi lesquelles les sociétés de construction de 
câbles, les sociétés de relais radio à bande décimétrique (c.-à-d. UHF ), les sociétés de fréquences porteuses, les sociétés de central téléphonique et sociétés de maintenance téléphonique.
L'inspecteur et Général des Transmission 
General der Nachrichtentruppe Erich Fellgiebel , fut exécuté en 1944 pour son rôle dans le complot du 20 juillet contre Hitler ,
 

 

 

Sous ce nom barbare se cache une dérouleuse de fils téléphoniques de l armée Allemande
Under this barbaric name lies a conducted telephonic wire  of the German army

Les transmetteurs  sont des soldatd chargés des communication  Ils sont présents dans toutes les armées . En Allemagne comme partout ailleurs ce corps de Transmissions  Nachrichtentruppe était présent dans la Wehrmacht la Waffen-SS et aussi la Luftwaffe Ils étaient chargés de la mis en place du réseeau de communication et du bon fonctionnement des liaisons de communication téléphoniques et radio.
Les postes d'écoute, dans lesquelles des soldats connaissant des langues étrangères étaient de service, servaient surtout à écouter les télécommunications ennemies.
Ces troupes furent réorganisés selon un ordre du haut commandement de la Wehrmacht Oberkommandos der Wehrmacht du 14 octobre 1942,  elles firent partis des troupes de combat de la Wehrmacht et de la Waffen-SS .
Le
passepoil  ou paspel   couleur de l'arme tant dans la Wehrmacht que les Waffen-SSapparu en 1935 étaient jaune citron alors que pour la Luftwaffe Luftnachrichtentruppe der Luftwaffe elle était brune

 

Voir aussi Photoscope See also Other Walk Around
Wechselstromtelegraphiegerät Saumur
Kabeltrommel für Nachrichtentruppe -Luftwaffe-Wehrmacht

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5866132
Nb de visiteurs aujourd'hui:238
Nb de connectés:43