Grèce Hellénistique Armée Séleucide

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 21/07/2016 à 18:32:59



Les Armées des Diadoques et des Épigones
L’Armée  Séleucide

 

L’assassinat en 281 av. J.-C  de Séleucos Ie ultime général d’Alexandre  encore en vie  ouvre la porte du pouvoir à son fils, Antiochos Ie
Suite à cet assassinat la Cappadoce et l’Arménie se déclarent indépendantes ,Ptolémée II en profite pour lance une attaque sur le royaume Antiochos et  les Gaulois se montrent menaçants  en Asie Mineure
L’avenir  du Royaume est assez sombre Le royaume ou l ‘armée dit Séleucide tient son nom de Séleucos  
Mais était  ce Séleucos ?


Le fondateur de la dynastie Séleucide  naît  en Macédoine à Europos en Macédoine vers 358
Il avait pour mère Laodice ou Laodiké et son père Antiochos d'Orestis  qui est un des Généraux du Roi de Macédoine Philippe II (359-336). Il fait donc parti de l’état-major du Jeune Monarque Alexandre quand celui-ci se lance à la conquête  du Royaume Perse au printemps de 334,
Âgé de vingt-quatre ans, il  est nommé à la tête du corps d'infanterie d'élite les « porteurs de bouclier » ou  hypaspistes ou hypaspistài tỗn hetaírôn, ( ὑπασπισταὶ τῶν ἑταίρων ) dont le nom sera dans les armées hellénistiques "chalkaspides" « Bouclier de bronze ».

 


Il combat vaillamment en Inde, en 326. et en 324 lors des noces de Suse il épouse sa première femme, la Princesse Persane Apama I, qui était la fille de Spatamenès (ou Spitaménès), Satrape de Bactriane . Il lui resta fidèle jusqu’à la mort de celle-ci . Elle fut la mère de ses 4 enfants dans son héritier Antiochos Ie
La mort subite du Conquérant à Babylone en juin 323, ouvrit la voie à une période d’instabilité

323 Av JC ( avec l autorisation d'Alain Houot )


Tous d’abord  les généraux se mettent d’accord afin de nommer un régent qui doit gouverner durant la minorité du Fils d’Alexandre le Grand I C’est le compromis de Babylone qui  proclame roi quasiment in utero le fils à naître d’Alexandre et de Roxane qui deviendra Alexandre IV dit Aegus  Mais il doit régner conjointement avec le demi-frère d‘Alexandre  
Les accords de Babylone stipulent que
 Cratère  se voit attribué le rôle de prostatès ( tuteur ) des deux héritiers du trône, Philippe III et Alexandre IV.Philippe  III Arrhidée est l’oncle  du jeune Alexandre IV qui st le fils  posthume d’Alexandre les Grand  Philippe III  est dépeint comme retardé mental , En effet  Philippe était dans un état d'imbécillité causé, dit-on, par un poison que lui aurait donné la reine Olympias, dans la crainte qu'il ne fût préféré à son fils ou était-il épileptique tout simplement
Antipater, reste stratège d'Europe (Macédoine et États grecs) comme il l'a fait depuis le début de la campagne d'Alexandre en Asie.
Perdiccas quant à lui, reçoit le titre de chiliarque, prenant ainsi en charge l'Asie et l'armée qui se trouve dans cette région,Il a comme adjoint Seleucos comme  commandement de la cavalerie des Hétaïroi
Les Satrapes nommés par Alexandre dans la partie orientale de l'empire, sont confirmés sur leurs postes  alors que les  satrapies occidentales, à part la Lydie, sont attribuées aux grands généraux macédoniens.
L’Égypte, la Cyrénaïque et les pourtours de l'Arabie sont cédés à Ptolémée
la Thrace à Lysimaque
la Grande Phrygie, la Lycie, et la Pamphylie à Antigone le Borgne
la Cappadoce (qui restait à conquérir) et la Paphlagonie à Eumène de Cardia (le seul Grec parmi les fidèles d'Alexandre)

 

301 Av JC


 
Perdiccas  veut maintenir l’Unité de l’ »empire » mais en sa faveur, aussi il se trouva rapidement confronté à des problèmes avec les Diadoques
En 320 il est assassiné en Égypte et son assassinat sonne le glas de l'unité impériale.
Et dans cette tourmente qu’est devenu le jeune Alexandre IV . Il  est ballotté entre  les différents Diadoques, qui se disputent sa garde comme un gage sur la royauté macédonienne apportant une légitimité à leurs ambitions politiques. Sous la garde de sa Grand Mère Olympias il règne seul à partir de 317 avec Philippe III a été assassiné sous les ordres d’Olympia Mais en 310 il est assassiné sur ordre de Cassandre  fils aîné  antidater
Mais revenons un peu en arrière :Les « forces centrifuges » incarnés par les diadoques n'ont de cesse de se déchirer pour le partage de l'empire d'Alexandre.
La lutte entre Antipater et Eumène tourna à l'avantage de ce dernier, lorsque Cratère trouva la mort au combat.  Aussitôt  Antipater, Antigone et Ptolémée se liguèrent alors contre Eumène.
Afin tenir compte de cette nouvelle situation politique avec la mort de Perdiccas  on arrive à un consensus en 321 Av JC avec l’accord dit de Triparadisos
Régence de l'empire à Antipater
 Ptolémée garde sa satrapie, et peut augmenter son territoire vers l'ouest
Séleucos devient satrape de la Babylonie.
Antigénès,  reçoit la satrapie de Susiane
Antigone, déjà satrape de Grande Phrygie, de Lycie et de Pamphylie, devient satrape de la Lycaonie.  Il est aussi nommé « stratège d'Asie »,afin de combattre Eumène de Cardia.
 Cassandre fils d’Antipater devient chiliarque adjoint d’Antigone.
Antipater raffermir les liens et éviter des conflits donne sa fille Phila en mariage au fils d'Antigone, Démétrios Ier. De cette union, naître  Antigone II Gonatas,  De plus il donne son autre fille Eurydice en Mariage  Ptolémée
Pour le restant les autres satrapes sont confirmés dans leurs postes
Peucestas conserve la Perse
Tlépolémos conserve la Carmanie
Sibyrtios conserve la Gédrosie et l'Arachosie
Oxyartès conserve le pays des Paropamisades
Pithon, fils d'Agénor, conserve l'Inde citérieure
Taxile conserve le pays au delà de l'Indus, sur l'Hydaspe
Porus conserve tous les pays riverains de l'Hydaspe jusqu’à l'embouchure de l'Indus
Finalement Antipater qui est mis à la tête de la régence de Macédoine sort renforcé ainsi qu’ Antigone qui prend le contrôle en Asie mineure. Mais in fine les grands satrapes Ptolémée Lysimaque et  Seleucos n'ont plus de comptes à rendre à une autorité centrale.
La paix va durer peu de temps car en 315 Av JC  Antigone chasse  Seleucos de ses terres  
Cela ouvre une période de conflits qui s’achève en 302 lors de la bataille  d’Ypsos qui voit la défaite et la mort de Antigone Cette période voit le redressement de Seleucos
Chassé de ses terres en 315  il se réfugie en Égypte où il œuvre pour former une coalition de diadoques contre Antigone En 312 Av JC Ptolémée défait Demetrios fils d Antigone à Gaza ce qui permet à Seleucos de retourner sur ses terres . Tout en combattant Demetrios io étends son pouvoir sur vers l’est en Iran ;Mais  il faut entendre encore une dizaine d années pour voir tomber Antigone  
Il s’attache alors  a organiser son empire  Il fonde sa capitale à Antioche sur l’Oronte en -300,Av JC et il regarde vers le monde méditerranéen
 Il crée un gouvernement général des satrapies orientales et le confie à son fils Antiochos (-294 ou -293).  Il intervient peu dans les luttes  découlant des ambitions de Démétrios Poliorcète (le fils d'Antigonos), mais il le fait  prisonnier en -286.  et en 281 Av Jc il bat et tue Lysimaque à Couropédion,
Il est toutefois   assassiné peu après par Ptolémée  alors qu’il s’apprêtait à  mettre la main sur la Macédoine, et peut-être tenter de reconstituer l’empire d’Alexandre,

 

250 Av JC


 

L’ Armée Séleucide
Au moment de son assassinat en 281 Av JC Seleucos était à la tête de l’armée la plus puissante que le monde n’ait jamais vu
Il at vaincu seul ou allié , les armées de ses rivaux d'autrefois Antigone Monophthalmos  (le borgne) et  Lysimaque Et en apothéose finales les les armées des quatre successeurs d’Alexandre vont se rencontrer et se battre à la bataille d’ Ipsus en 301 Av JC
Mais étaient ces commandants qui avaient servi comme jeune lieutenant sous Philippe et Alexandre , qui avaient d'abord conquis la Grèce, puis  toute l'Asie . Ce sont des hommes durs qui avaient marché à travers le Moyen-Orient  . Ils ont sous leurs ordres  des vétérans qui ont fait toutes les campagnes . Ils ont la force  et l'expérience combinée à la tradition victorieuse qui animait la machine militaire macédonienne  fondée par Philippe et mis au point par Alexandre .
Seleucus a été assassiné par Ptolémée Keraunos un enfant de Ptolémée Soter et d’Euridyce qui avait été répudié par son père au profit du futur Ptolémée II ne de son union avec Bérénice  Une Après son assassinat une partie de son Armée  choisie  de servir l'assassin, Ptolémée Keraunos qui s’empare du Royaume de  Macédoine   IL est fort à parier que ces soldats étaient des  anciens soldats vétérans de Lysimaque qui avaient été enrôlés par Séleucus apres la mort de Lysimaque à la bataille de Corupedion,. Ptolémée Keraunos les  utilisés pour s’emparer  du trône de Macédoine pour lui-même.
Le reste de l'armée de Séleucos sous le commandement désormais d’Antiochus Soter son fils  est  renvoyée  et ils vont devenir des klerouques (Kleroi) ou colons militaires. Ceux-ci vont former le noyau de la future armée de l'Empire séleucide.
Cette armée  grâce aux vastes ressources financières de l’ancien Empire perse sera la plus puissante  la plus richement équipée, et la plus efficace des armées des royaumes hellénistiques.
La source la plus complète concernant cette armée nous est fournie par l’historien  Polybe, qui décrit cette armée sous le règne d’ Antiochos III  le Grand soir datant de 223 Av JC Nous avons aussi le livre de  B. Bar-Kochva. "L'armée séleucide: Organisation et Tactique dans les Grands Campagnes" (Cambridge Classical Studies),
Ce livre fournit une analyse en profondeur  mais il faut savoir que certaines  conclusions sont controversées et non acceptée par tous les spécialistes
Pour Bar-Kochva  l'armée séleucide pouvaient s’asseoir sur 3 genres d’unitrés
Tout d ‘abord la Garde Royale, qui était l'armée permanente; les «réservistes» appelés en cas d'urgence, venant de tout  l'empire et qui sont les unités les plus nombreuses, et des unités de mercenaires
Réservistes
Infanterie
 Dans l’ armée séleucide l’ agèma les hypaspistes, peltastes, chrysaspides, argyraspides et chalcaspides sont des corps d'infanterie équivalents C’est de l'infanterie lourde
Ils correspondent tous à un seul et même type de corps d'élite régulier et permanent la garde à pied, à la différence de la phalange qui, elle, est un corps régulier, certes, mais temporaire et non d'élite. Ils sont dotés, avec quelques variantes, du même armement, dit macédonien, que les phalangites, qu'ils couvrent, tant en ordre de marche qu'en ordre de bataille. La mobilité remarquable de ces corps tient non pas à un armement plus léger, mais à la sélection des hommes, un entraînement intensif et une expérience incomparable. .
Le fils et successeur de Séleucos,fut  Antiochos Ier Soter   «Sauveur» a installé la plupart  les anciens soldats de son père dans  diverses colonies militaires, ou "clerouquies", dispersés à travers le nouvel empire. Ces soldats-colons, appelés «Klêruchi» en grec, klerouchos, ce qui signifie porteurs de lots Qu’ils soient Thraces Macédoniens ou grecs ces anciens combattants une fois installés sur leur terre maintiennent les traditions et  l'héritage militaire de leur unité et parfois ils réussissent même  à les transmettre à  leurs enfants et les générations futures qui formeront le gros des armées Séleucides.
Tout comme bien plus tard  les légionnaires ayant obtenus leur Honesta Missio , ils peuvent  s’installer sur  des parcelles agricoles dans les colonies, mais en échange leurs descendants sont astreint à un service militaire en cas de besoin. Dans la pratique, ces colonies  fournissent  les régiment de l'armée royale en temps de guerre; Mais chaque régiment combat dans son style traditionnel. Les colons macédoniens forment le gros de la phalange et une partie des unités de cavalerie alors que les Grecs et Thraces  forment des unités de cavalerie légère et d'infanterie lourde ainsi on trouvera des kleroi formant des unités d'archers "crétois";  szq unites de peltastes "thrace"; et phalangistes "macédoniennes et grecques Les  Compagnons seront "macédoniens" et  la cavalerie "Thessalienne  Bien que fier de leur origine ces soldats sont aussi fier d ‘appartenir à la race Grecque
Si Alexandre avait encouragé les mariages entre Grecs et les Asiatiques  symbolisés par la  cérémonie du Mariage de Suse durant laquelle  lui et des centaines de ses amis et officiers  prirent des mariées persanes en 324BC il faut bine l avoue de nombreux Macédoniens ont ensuite répudiées ces femmes perses après la mort d'Alexandre Seul Séleucos  a conservé son épouse persane , Apamée fille de Spitamenes, adversaire courageux et efficace d'Alexandre en Sogdiane; et elle est devenue la mère de son héritier, Antiochos I.
La famille royale séleucide était donc de sang mêlé  macédonien et iranien. Toutefois et cela est important, les fils issus de ces mariages étaient encore considérés comme «Macédoniens» par les sources Séleucides
La Phalange
C’est l’archétype de la base d’une armée hellénistique aussi elle est la base de l'armée séleucide. La phalange est formée de trois divisions  qui ont gardées les anciennes dénominations
Nous trouvons : les Chryaspides  boucliers d or , les Argyraspides ou boucliers d’argent et les  Chalkaspides ou bouclier de Bronze et .
Les Argyraspides ou boucliers d’argent  forment le noyau de la Garde royale, alors que les deux autres unités forment la réserve appelée seulement  en cas d'urgence. Chacune des deux divisions de réserve de la phalange, les 'Chalkaspides et Chryaspides  sont fortes d ‘entre 8.000 et 10.000 hommes

 


LES CHRYSASPIDES, LES ARGYRASPIDES, LES CHALCASPIDES.
 

Chalcaspides


 

Comme dans  l'agèma (armée)ses hypaspistes et les peltastes, les chrysaspides, les argyraspides, les chalcaspides vont avec la phalange dont ils forment le corps d'élite, et sont armés à la macédonienne
La distinction se fait par leur bouclier d’où leur nom
Il est rehaussé d'or pour les premiers, d'argent pour les seconds, de bronze pour les troisièmes
stricte. Nous n avons que très peu d information sur le 1e groupe les chrysaspides, Seul Polybe en parle et on a a conclus que c’est seulement dans  l'armée séleucide d’'Antiochos IV qui ils pu être présent En effet on parle d’un défilé de 10 000  chrysaspides aux fêtes de Daphné, en 166. Av JC
Mentionné eux aussi seulement dans l ‘armée Séleucide Les argyraspides qui  constituent« l'élite
de tout le royaume, armée à la macédonienne » (V, 79, 4),unité d'élite armée à la macédonienne » (V, 82, 2) [οι] έκ πάσης έκλελεγμένοι της βασιλείας, καθωπλισμένοι δ'είς τον Μακεδονικον τρόπον,  ou οι επίλεκτοι οι εις τον Μακεδονικον
Cette unité est constituée de  jeunes gens dans la force de l’age τρόπον καθωπλισμένοι, « l'. Ce sont des άνδρες  ακμάζοντες ταις ήλικίαις, sélectionnés pour leur force et de prestance, parmi les fils des colons militaires, et maintenus sous les armes, un certain temps, en fait jusqu'à ce qu'ils héritent du lopin familial,A la mort de leur père. Ils retourneraient alors chez eux exploiter leur terre

 

Argyraspides Chalcaspides


 

L'AGÈA DES HYPASPISTES.
A l'origine et en principe, les gardes du corps des rois de Macédoine étaient au nombre de sept
σωματοφύλακες
Mais leurs fonctions évoluent au IVe siècle : dans un premier temps, ils deviennent des aides de camp et, dans un deuxième temps, ils deviennent les chefs de l'armé et forment l'état-major. Ce sont alors les παίδεςβασιλικοίou ύπασπισταίβασιλικοί jeunes nobles macédoniens, jouant le rôle de pages royaux en quelque sorte, qui héritent de la fonction de gardes du corps. Vers le milieu du siècle, ils sont érigés en garde royale à pied par Philippe qui leur donne le nom d'agèa des hypaspistes. Par la suite ils sont remplacé ou supplanté par une autre garde royale à pied créé par Alexandre et nommé par lui argyraspides16. Ils disparaissent alors de l'armé du roi, et réapparaissent un peu plus tard dans les armés des diadoques


La phalange originale de Philippe et Alexandre avait  une profondeur de seize rang; armée d’une sarisse, longue de 4,6 à 5,3 mètres à ses débuts d'après Téophraste, Arrien de Nicomédie et Asclépiodote,Elle était à l'origine en bois de cornouiller pour Théophraste,elle serait en bois de frêne ,Elle était composée de deux morceaux d’égale longueur  montés ensemble et reliés par un manchon tubulaire de fer  


Par la suite la sarisse va s’ allonger jusqu'à 7,6 mètres dès le premier quart du IIe siècle Av JC d’après Polybe et Tite-Live
De même, la profondeur de la phalange a s’amplifier pour arriver dans les armées des successeurs d’Antiochos  à la bataille de Magnésie en 190 Av JC à un déploiement sur 32 rangs.
 Ce fut peut-être une tentative de rendre la phalange plus puissante  mais il faut savoir que  la phalange de 16 rangs restera la norme . Les soldats de la phalange étaient entrainés pour pouvoir changer de dispositif et de formation lors de la bataille Nombre de rang de  8 rangs à 16, et de 16 à 32. Ils pourraient également se former en carré lors d'une attaque sur les flancs ou à l'arrière.
L’armement  de ces  unités  est à l’origine un armement macédonien avec le casque
(καυσία), en fait toque ou casquette de feutre ou de cuir, à large rebord, qui protège autant du
soleil que de la froidure, et qui est le couvre-chef national macédonien
Par la suite  ce chapeau sera remplacé par un casque de métal, de forme variée, mais la plupart du temps conique (κώνος), à large rebord, avec visière, couvre-nuque et couvre-joues ; la cotte (χίτων) de feutre ou de cuir, qui protège l'ensemble du tronc, poitrine et ventre
; les jambières (κνημίδες) de feutre ou de cuir,seront par la suite de métal ; le petit bouclier rond (ασπίς)8, de forme plus ou moins bombée, à la décoration géométrique et à la double préhension l'épée courte (μάχαιρα) qui ne frappe que d'estoc avec son fourreau suspendu au baudrier ; la longue sarisse (σάρισα)  qui donne à la phalange dite sarissophore toute sa puissance de choc

 

-CAVALERIE-
La charge de cavalerie était une signature d’Alexandre et on a en souvenir les charges de cavalerie contre Darius à Arbèles ou Issos.
La cavalerie clérouque des premiers rois Séleucides étaient composée de lanciers ou Javeliniers à cheval portant une armure légère dans la plus pure tradition Grecque ou Macédonienne.
Ces hommes provenaient des colonies macédoniennes et grecques  en Thessalie bien sur mais aussi en Lydie et en Perse qui eux avaient une tradition cavalerie lourde ,
Lors du règne  d’Antiochos III  va apparaître la cavalerie lourde avec  cataphractes. cavaliers lourdement blindés,chevauchant des chevaux eux même partiellement ou totalement caparaçonnés Ce type de cavalier se retrouvera ensuite  dans les cavaliers des hordes des steppes eurasiennes nomades et ensuite chez les parthes  avant d’être adopté par les Romains .

 


La cavalerie lourde va atteindre le chiffre d'environ 6.000.  montés sur des chevaux  montés entièrement « blindés »  le cavaliers eux aussi cuirassés avec une combinaison d'armure iranienne et grecque . Leur arme principale est le kontos, une lance lourde lance de 3,66m'.Leur rôle briser par le choc les formations de cavalerie et menacer le flanc et l'arrière de phalanges adverses. Ils réussirent leur baptême du feu  en 200 Av JC lors de la bataille de Panium contre les Ptolémées
Les régiments de cavalerie légère, sont formés par une minorité des colons thraces ou Pannoniens ,car la majorité de cavalerie légère est fournie par les tribus indigènes de l'Anatolie, l'Arabie, l'Iran et les satrapies de l'Asie centrale .
En résume le clérouque fourni au souverain une véritable armée de réserve. À peu de frais pour le monarque, possède un réservoir d 'hommes formés et organisés  près à être mobilisés,Le nombre de ces clérouques soldats à la disposition du souverain séleucide n’est pas exactement connu mais il faut tabler sur pas moins de 25.000 hommes
A cela il faut ajouter 12000 Clérouques qui servent à un moment donné dans la armée permanente ou Garde Royale.
La Garde Royale
Les rois Séleucides ont par le biais de la Garde Royale une troupe sous les arms en permanence.
L'unité de base de la Garde est le régiment les Argyraspides  ou boucliers d argent
C’est une division de la phalange équipée par l'arsenal royal à Apamée-Oronte en Syrie.
C’était une unité prestigieuse et coûteuse . Elle était composée de 10000 hommes A noter que ce nombre est identique à celui des Immortels perses unité qui a joué le même rôle dans la Perse achéménide.
La tradition de ce régiment peut remonter aux Hypaspistes de Philippe et d'Alexandre. En Inde, Alexandre avait attribué à ce régiment forts de 3.000  hommes des boucliers d'argent . Ce régiment d'élite de la garde à pied à combattu durant les guerres des Diadoques, d'abord sous Eumène contre Antigonas Le borgne, puis il a changé de camp après la bataille de Gabiène passant au service de Antigonas  qui les a utilisé dans la satrapie orientale de Arachosie (ouest de l'Afghanistan). Il a été suggéré que Séleucos relancé l'unité après avoir pris le contrôle de Babylone et la satrapie se situant en Afghanistan actuel et Turkménistan

Les Argyraspides Séleucides faisaient partie de la phalange ,ce sont des clérouques qui effectuent d’après Bar-Kochva  un service national
En effet chaque clérouque doit envoyer un jeune homme de la famille pour un  service de plusieurs années dans la Garde royale. Cette période sous les drapeaux avait pour but de lier le peuple au  roi et au pays;  De plus ils recevaient une formation militaire régulière Une fois leur service effectué ils sont retournés dans les rangs des réservistes  mais il doivent rejoindre si besoin est les régiments de réserve de la garde  les Chalkaspides ou Chryaspides.
Au sein de l’unité des Argyraspides, toujours selon Bar-Kochva se trouvait un "bataillon pour des unités spéciales Celles-ci  ont  été utilisées  pour des missions spéciales (comme l'escalade nocturne de Sardes en 214 BC); ou, si nécessaire, combattre à la manière du soldat de l’époque d’Alexandre  le hypaspistes ce qui signifie un soldat d’élite, avec armure se déplaçant rapidement et armé d’une lance  ou  des "thorakitai"  ou peltastes avec armure
.Du temps de Alexandre il y avait dans la troupe des Hypaspistes un bataillon d'élite de la Garde forts de 1000 hommes appelé l’Agema. Il est possible que ce bataillon spécial au sein du  Argyraspides séleucide soit l’héritier du Bataillon Macédonien
La cavalerie de la Garde  Royale
La cavalerie de la Garde royale été  organisée en trois régiments  dont deux peuvent être considérés comme de véritables unités de garde du corps, qui accompagnaient  gardaient le roi partout où il se  déplace et combattent à ses cotés
Chacun de ceux-ci était fort de 1.000 cavalier
Le régiment principal était l’ Agema  ou gardes.
Il date de Séleucos Nicator qui avait vu la dextérité des cavaliers mèdes des satrapies iraniennes de l'Est, Ces cavaliers habiles étaient très lourdement protégés et ils combattaient  comme des semi-cataphractes  car le cheval ne possédait une armure que sur le devant,
La deuxième unité de la garde à cheval étaient les Hetairoi  "Compagnons". Les origines de ce régiment doit se trouver dans les compagnons  qui suivaient Alexandre IL sons recrutés parmi les colons macédoniens et grecs de l'empire. Ils combattent de la même manière que le Agema; mais sont moins lourdement armés. En théorie ils ne portent qu’un casque est une armure sur le torse ainsi que les bras les jambes ne sont pas protégées
Le 3e regiment vient de la clérouquie de Larissa  de TransJordanie, où avaient été installés les cavaliers thessaliens célèbres de Parménion,
C’était le  régiment : Epilektoi Pique ou Elite.
Depuis au moins le VIème siècle avant J.-C., les cavaliers Thessaliens étaient réputés  . Dans l'armée d'Alexandre, les escadrons de cavalerie de Thessalie étaient placés  juste après les Compagnons macédoniens
 Dans l'armée séleucide, c’est un régiment de cavalerie de ligne armée d’une lance Ils ne sont pas caparaçonnés comme les deux précédents
Au IIe siècle ils sont incorporés dans les 2 autres unités régulières de la Garde
A l origine il était fort de 1000 hommes.


La Cavalerie
Le  nombres de chevaux de la cavalerie lourde séleucide nous est inconnu mais tout laisse à supposer qu’il devait y en avoir énormément Nous savons que dans l'empire séleucide en Médie  il y avait un hara royal de chevaux de race  appelé Nisean,
Ces chevaux étaient très demandés par les premiers rois perses achéménides et par les cavaliers d'Alexandre
Il est sur et certain que les Séleucides ont utilisé ces chevaux pour régiments Agema et Hetairoi Polybe décrit la parade de Daphné en 166 Av JC parade durant laquelle un  régiment de 1000  chevaux a défilé.Selon Diodore (17.110.6) le troupeau Nisaian était fort de 60 000 chevaux, il est sur est certains que les  9.000 cavaliers lourds , les 2.000 gardes, les  6000 cataphractaires du mystérieux Nisaioi ont été montés sur des chargeurs Nisaian.

 


La cavalerie séleucide était une très bonne arme. A Panium en 200 Avt JC, les cataphractes Séleucides anéantissent leurs homologues ptolémaïques; puis se retournent vers l'arrière de la phalange ptolémaïque,  A Magnésie en 190 BC Antiochos III charge les légions Romaines ou alliées sur la gauche  à la tête de l'Agema, soutenue par 3000 cataphractes. Bar-Kochva,ctitant un passage de Justin, dit qu’ils ont ouverts un passage dans les lignes romaines , les poursuivant jusque dans le camp romain. Si cela est vrai, cela est l'une des rares fois dans l'histoire ancienne, où la cavalerie a réussi à percer les rangs d’une infanterie bien disciplinée.
TROUPES SPÉCIALISÉS ET MERCENAIRES
La monarchie séleucide en plus de la Garde royale et des troupes de réserve a fait usage de «troupes de spécialistes et de mercenaires si le besoin s’en faisait sentir.
Le corps de troupes spécialisées et le  plus emblématique de tous était le corps des éléphants de guerre et les troupes formées pour les soutenir.


Séleucos Nicator a cédé les territoires macédoniens en Inde (Pakistan moderne ) au souverain indien , Chandragupta Maurya , en échange de 500 éléphants . En vérité, le nombre 500 est peu probable , mais Séleucos est venu ouest 302BC avec une armée dont la principale caractéristique était un très grand nombre d'éléphants  Bar- Kochva pense que le nombre à 150 , Cela correspond au troupeau royal normal des Séleucides .
À Ipsus l'année suivante , ces éléphants ont joué un rôle clé dans la défaite de Antigonas Monopthalmus  en empêchant la cavalerie Antigonide sous le commandement de Démétrius de revenir sur le champ après la déroute  la retraite et a poursuite de la cavalerie  de Lysimaque .
Au début de son règne, le second roi séleucide, Antiochos Ier, dut faire face à l invasion des Galates  en Phrygie. La plupart des éléphants de l'armée de son père étant morts ou  capturés par l'usurpateur, Ptolémée Keraunos, en Macédoine Antiochos aurait battu les Celtes ou Galates à une bataille dite la Victoire des éléphants  en 273 av JC Avec seulement 16 bêtes,
voila ce qu’une dise les auteurs anciens
Les Galates  ont 20 000 cavaliers 160  chars avec 2 chevaux, et 80 chars à faux type scythe. Le nombre de 20000  cavaliers  est un suspect car d autres sources mentionnent que lors de la migration les galates étaient au nombre de 20.000 Galates Donc sûrement l’armée des galates devait avoir environ 1500 -2000 cavaliers.
Côté séleucide il y avait 16 éléphants et un nombre inconnu d'autres troupes. Les éléphants ont été camouflés et déployés en 2 « escadrons » de quatre sur chaque flanc et huit au centre . Les troupes séleucides devaient être en infériorité numérique et de plus la réputation des Galates en faisait des guerriers redoutables.
Les Galates qui ne connaissaient pas les éléphants ont commencé la bataille avec une charge des chars et de  cavalerie. Les Séleucides ont laissé passer les chars et les éléphants ont ensuite attaqué la cavalerie Galate  sur les deux ailes et les chars au milieu. Ils furent mis en déroute et l infanterie galates qui suivait les chars fut coupée en petits morceaux par ses propres chars à faux
Antiochos par cette victoire reçut le surnom de Soter  ou Sauveur.
Suite à cette  bataille  les Séleucides ont toujours eu un troupeau reproducteur à Apamée, leur capitale dans le centre de la Syrie. Antiochus III, a commencé son règne avec 100 et il a fini celui ci avec 150 bêtes.
Les éléphants étaient lourdement blindés , avec un Howdah habitant un équipage de trois hommes: un piquier, archer, et javelinier  Un petit groupes d'archers et Javeliniers étaient aussi affecté à chaque éléphant pour les  soutenir  Mais cette unité tactique montra ses limites et  apres la Bataille de Magnésie, où la légion romaine a pu venir à bout des éléphants il fut crée une unité de "gardes d'éléphant" forte de 50-60 homme; attaché directement à chaque bête et formés pour se battre autour d'eux.
Ce fut les thureophoroi, des fantassins porteur de lance-et-javelot avec casque et un bouclier ovale léger,  ou thereos; ou thorakitai,
Les éléphants Séleucides étaient de race indienne; contrairement à ceux qui sont utilisés à la fois par l'Égypte ptolémaïque et les Carthaginois, qui étaient d’une espèce aujourd’hui disparu d'Afrique du Nord
Les éléphants indiens étaient plus grands capables de transporter un howdah plus grand (3s hommes d'équipage au lieu de 2) qui pouvait être blindé alors que les éléphants d Afrique ne pouvaient pas porter un tel poids Lors de la bataille de Raphia (217 avant JC) les plus grands éléphants Séleucides ont pu repousser et mettre en déroute leurs homologues ptolémaïques
Que dire de leur valeur au combat
Il y  à boire et à manger Les éléphants étaient considérés comme un type d'arme d'élite, très prisée. La peur qui engendrait à poussé les Romains à demander la destruction du cheptel d’éléphant de guerre de leur ennemi
Notamment  les termes du traité de paix d’Apamée qui suit la defaite de Magnésie est clair ,Le Sénat romain a envoyé un envoyé spécial, Gnaeus Octavius ​​en 162 Av JC pour assister à l »élimination du troupeau d'éléphants à Apamée
Après la mort de Antiochos IV Epiphane. On trouvera des éléphants se trouvent dans les armées en campagne Séleucides; notamment pendant les guerres en Judée contre les Macchabées.

Char de guerre


Un autre « spécialité »  des troupes séleucides était  le char de guerre de type scythe. Mais leur  nombre nous est inconnu;
Ils étaient peu nombreux et d'une valeur douteuse. Leur utilisation à Magnésie fut un désastre et a contribué à la défaite des Séleucides dans cette bataille

Mercenaires
Les Mercenaires sont une caractéristique commune de toutes les armées hellénistiques et les Séleucides ne font pas exception .Ils fournissaient  les troupes des garnisons  pour les forteresses vitales , les villes et les villes . Ils ne formèrent jamais le gros de troupes  Séleucides (contrairement aux armées ptolémaïques ) .
Une exception avec les Galates  belliqueux établis en Anatolie centrale ,
Il furent utilisés en Grand nombre par Antiochos Hierax  engagé pendant la guerre contre son frère Séleucos II Kallinikos (« Grand Vainqueur ) Ils formeront en fait, l'essentiel de ses forces  utilisées contre son frère ,
Les Galates sont des fantassins lourds et légère et ils peuvent aussi fournir une  cavalerie de ligne ou lourde de bonne qualité
Ils sont connus pour leur courage et leur combativité .
Nous trouveront aussi des mercenaires crétois qui furent très prisés par les rois Séleucides ;Ils étaient considérés comme les meilleurs archers du monde méditerranéen . Mais contrairement aux archers Syriens ou Perses,les Crétois pouvaient aussi se battre avec une petite hache , une épée ou un couteau

 


Pendant les premières années du règne de Démétrius II (vers 147BC) le roi a été une marionnette  aux mains du capitaine des mercenaires crétois,un ancien pirate, Lasthénès. Pendant cinq ans, les mercenaires ont terrorisés et pillé le pays Les citoyens d'Antioche ose sont révoltés contre eux mais ils furent battus  Une grande partie de la ville a été détruite, Mais Lasthénes  a abusé de ses fonctions et Il a tenté de dissoudre les troupes régulières et de réserve de l'armée.
Cela a conduit à une réaction  du général en chef séleucide Diodote Tryphon; qui, avec le soutien de nombreuses unités, se soulève en s’appuyant sur le fils de Démétrius  Alexandre Balas, Démétrius et ses Crétois sont expulsés d'Antioche; et ensuite Démétrius se dirige vers l'est pour combattre les Parthes et les mercenaires doivent  quitter le pays.
Cet épisode montré les Séleucides  que des mercenaires en petit nombre sont de bons serviteurs; mais quand  quand ils sont trop nombreux  ils sont dangereux( voir Carthage et ses mercenaires)
On trouve aussi tant chez les Lagides que les séleucides des  mercenaires de Judée qui sont très appréciés

 


Ils étaient des troupes fidèles envers leurs employeurs et souvent furent utilisas pour reprimer  les dissidents et les mouvements sociaux
Au combat contre les autres armés  ils se sont battus comme frondeurs et thureophoroi; et ils avaient la réputation d’être des combattants féroces.
Après le soulèvement des citoyens d'Antioche contre les Crétois, et le sac ultérieur de la ville par les mercenaires, les mercenaires de Judée  retournèrent chez eux en Judée avec un butin important
Durant Leur service comme mercenaires dans les armées ptolémaïque et  séleucides ces  Juifs ont acquit l'expérience militaire et la connaissance des méthodes hellénistiques nécessaires pour combattre et, parfois, vaincre les forces du gouvernement séleucide envoyé contre eux.
Autres troupes
L'infanterie légère et la cavalerie étaient souvent recrutés sur  les frontières de l'Empire. Nous trouverons des Méharistes , des Saka ou archers à cheval, Javeliniers féroces des montagnes du sud de l'Anatolie (Psidians et Lyciens)
Cette armée cosmopolite  a été utilisée pour diverses campagnes par les rois Séleucides dans leur longue histoire.
Résumé
L'armée séleucide fut sans aucun doute la meilleur et certainement la plus important des Royaumes issus des conquêtes d’Alexandre.
Elle a  combattu sur tous les fronts le Proche-Orient,la mer Égée ,sur les rives de la rivière Jaxartes,au Turkménistan moderne.
Ce royaume était entouré de voisins et rivaux puissants que le roi séleucide se devait de défendre.
Mais ce royaume était trop vaste et si le roi n’était pas un homme  fort  il ne pouvait que perdre.


Durant leur histoire les Séleucides connaissaient le succès et l'échec. L'armée a évolué au fil du temps en réponse à la fois à ces défaites et les leçons apprises; et en réponse à l'évolution des menaces.
Son bilan, sur la balance, est toutefois assez impressionnant.
En fin de compte, ce sont les Romains et les Parthes qui se partageront le royaume séleucide puis qui se combattront  durant des années sur les régions frontalières contestées.

 

 

 


 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3626261
Nb de visiteurs aujourd'hui:134
Nb de connectés:18