Elephants de Guerre Les Panzers de L'Antiquité

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 27/11/2015 à 09:42:19



Les Panzers de l' Antiquité

 

 

L'utilisation de l'éléphant comme « engin de combat » est largement mentionnée dans les sources anciennes: Mais avant d'aller plus loin faisont un petit descriptif  de la race des éléphants
L'éléphant asiatique ou indien Elephas maximus

 


Le Elephas maximus est originaire du sous-continent indien et l'Asie du sud-est; et vit dans des habitats allant de la jungle épaisse à la savane. Il vit en petits groupes familiaux dirigés par vieilles femelles Là ou la nourriture est abondante ils forment de grands troupeaux. La plupart des jeunes males vivent à l’ecart des troupeaux de femelles
Iles troupeaux font des migrations saisonnières, selon la disponibilité de la nourriture et de l'eau. Ils passent de nombreuses heures de manger et peuvent consommer plus de 225 kg de graminées et d'autres végétaux en un jour. La femelle a une gestation moyenne de 22 mois.
Pendant de nombreux siècles l'éléphant indien a joué un rôle important comme un animal de cérémoniel et de travail . Il obéi à son mahout ou cornac
L’ éléphant indien a des jambes presque cylindriques et les femelles ont ou ne possèdent pas de défense Idsem pour les males sans défenses L’éléphant de Ceylan ne possède pas de défense. Leur peau est gris pâle et elle est couleur rose chair le long du tronc, de la gorge, la poitrine et le ventre.
Taille
Hauteur de l'épaule: 2,5 à 3 mètres
La longueur du corps: 5,5 à 6,5 mètres
Poids: jusqu'à 5 tonnes
Les caractéristiques typiques:
Renflements notables sur le front
Pattes avant et arrière de taille similaire qui possèdent 5 sabots sur l’avant, et 4 à l’ arrière
Oreilles de taille moyenne, avec les bords supérieurs et intérieurs repliés
L’ éléphant( des plaines) d'Afrique: Loxodonta africana oxyotis

 


Cet éléphant est le plus grand de tous les éléphants vivants et il mesure de 3,5 à 4 mètres à l'épaule. Il est facile à identifier avec ses très grandes oreilles, ses 4 sabots à chaque pied avant,
Les pattes avant sont sensiblement plus longues que les pattes de derrière. Quand les éléphants sont excités ils déploient leurs oreilles. Afin d'augmenter l'effet de cette attitude menaçante, les éléphants de guerre ont été peints sur la tête et les oreilles avec de la peinture rouge, blanc ou jaune.

 


Il possède des défense et plus ils sont agés plus les defense sonts importantes.
Statistiques:
Hauteur de l'épaule: 3,5 à 4 mètres
La longueur du corps: 6,5 à 7,5 mètres
Poids: environ 6 tonnes
Les caractéristiques typiques
Front plat
Pattes avant sensiblement plus longues que les pattes arrière
Quatre sabots sur chaque pied avant, trois sur chaque patte arrière
Très grandes oreilles
Femelles et les mâles ont des défenses qui peuivent atteindre chez les vieux males jusqu'à 3,5 m de long.
La peau est gris ardoise bleu et brun pâle souvent coloré par la saleté et la poussière.
Éléphant africain de forêt: Loxodonta africana cyclotis
Certains scientifiques considèrent l'éléphant africain de forêt pour être une sous-espèce de l'éléphant des plaines d Afrique. Mais la recherche moderne a montré que les éléphants des forêts semblent être génétiquement différents.
Ils sont plus petits et ont des défenses plus droites et plus minces que leurs cousins ​​de la Savane, et ils ont des oreilles arrondies et une morphologie du crâne différente
Les Numides ont utilisé les éléphants des forêt africains pour le combat. Beaucoup de ces animaux ont été capturés dans les bois des montagnes de l'Atlas mais à la différence des Éléphant des plaine ils ne peuvent recevoir un tour sur leur dos car se ont relativement de petits animaux . Ils étaient montés par un équipage de deux ou trois hommes. Le Mahout (cornac) et deux autres hommes armés arc et des flèches, javelots ou lances ou sarisse .
L'éléphant de forêt avait des oreilles rondes et il pouvait se tenir doit sur ses pattes arrieres lorsque l'animal est agité dans une situation de combat. L'éléphant d'Afrique a des jambes minces et de grands pieds en forme de plateau avec quatre sabots.
Statistiques:
Hauteur de l'épaule: jusqu'à 2,35 mètres
Les caractéristiques typiques:
Front plat
Pattes avant sensiblement plus longues que les pattes arrière
Quatre sabots sur chaque pied avant, trois sur chaque patte arrière
Petites oreilles rondes
Femelles et mâles ont de grandes défenses.
La peau est grise ardoise bleu
L’éléphant du Cap Elephant: africana Loxodonta africana
L’éléphant du Cap constitue le troisième sous-groupe des éléphants d'Afrique. Il est sur beaucoup de point semblable à l’éléphant des plaines sauf que les pieds sont recouverts de coussinets épais.
Ils vivent en troupeaux bien organisés de femelles et de éléphanteaux dirigés par une matriarche, les mâles adultes forment leurs propres troupeaux et voyagent seuls Ils communiquent par une variété de sons. Dans la nature, ils se baignent 3 à 4 fois par jour Ils ont pas d'ennemis naturels, et se sont de bons nageurs
Hauteur adulte: 3 - 4 mètres de haut à l'épaule
Poids adulte: 2,5 - 7 tonnes
Approximative durée de vie est de 50-60 ans.
L’éléphant syrien
Cette espèce d'éléphant a vécu en Iran et en Syrie ou nous avons retrouvé des dessins et des restes osseux de cet animal. Les éléphants de guerre employées par Pyrrhus en 255 avant JC montrent les animaux de taille inhabituelle. "Antigone," éléphant syrien," était un animal exceptionnel dans lcet escadron
Ces animaux ont disparu vers 100 avant JC .
L’éléphant d’Afrique du Nord
Cette plus petite espèces d'éléphant a disparu dans le 2ème siècle après JC. Il aurait mesuré environ 2,35 mètres à l'épaule.


La première preuve, que nous possédions nous vient d’Extrême Orient avec des textes sanskrits, datant de 1100 Av JC . ensuite nous avons des témoignages de l’utilisation de cet animal dans l’Empire achéménide, peut-être durant le règne de Cyrus le Grand, mais plus vraisemblablement à la fin du VIe quand Darius Ier entreprit une expédition dans la vallée de l'Indus
Les Perses de Darius III utilisèrent des éléphants contre Alexandre à la bataille de Gaugamèles (331 avant JC)
C’est la première confrontation entre des troupes européennes et des éléphants de guerre indiens
15 éléphants sont présents au centre de la ligne perse .L’entrée en scène de ces animaux a entraîné une réaction de peur chez les Macédoniens au tel point qu'Alexandre a senti le besoin de faire un sacrifice aux dieux de la peur la nuit avant la bataille.
Par la suite Alexandre a été tellement impressionné par cette arme notamment après la bataille de l'Hydaspe (326 BC), livrée contre les troupes du roi indien Porus ,bataille qui vit l’utilisation de près de 200 éléphants

 

bataille de l'Hydaspe


( sic Pausanias Attique I, 12, 27-45) décida d’étudier une utilisation de ces animaux dans son armée. les Macédoniens opposent à nouveau vu un grand nombre d'éléphants, selon des sources  200
Après la mort d'Alexandre, les éléphants firent partie des armées de Diadoques, en commençant dans le conflit qui opposa Antigonos Monophtalmos et Eumène: la bataille de Paretacene (317 Av JC, voit le déploiement de 100 éléphants (60 vs 40 ) et la bataille de Gabiene (316 Av JC voit le déploiement respectivement 65 et 114 éléphants (Pausanias, Attique, I, 12, 27-45).
A la Bataille de Gaza (312 avant JC), Démétrios Ier Poliorcète utilisa 43 éléphants contre l'armée de Ptolémée I, mais le déploiement maximal d’éléphants eut lieu à la bataille d'Ipsos (301 BC),qui voit le déploiement de 400 éléphants dans l’armée de Séleucos I contre 75 éléphants d’ Antigonos Monophtalmos et Démétrios Poliorcète
Ces éléphants avaient été livrés quelques années plus tôt en 305 avant JC par les Indiens suite au traité de paix signé avec le prince indien Chandragupta Maurya,
En échange celui-ci avait récupéré les provinces les plus à l’Est conquises par Alexandre (Plutarque, Vies parallèles, Alexander, 62, 3-4) .
Le Monde Hellénistique continue à voir les unités d’éléphants et cela est rapporté par de nombreux historiens, y compris Appien (Histoire romaine, XI),

 

Elephants lagides et Seleucides


La bataille de Rafah ou Raphia (217 avant JC) opposant Ptolémée IV et Antiochos III. voit l’utilisation de 100 éléphants type Indien dans le rangs des Séleucides contre 100 éléphants de type africain chez les Lagides (Tite Live Histoire romaine, XXXV, 32 et Florus Bréviaire de l'histoire romaine II, VIII) .L ‘éléphant africain étant plus petit que l’Indien.
Le IIIe siècle voit l’apparition de l’ éléphant sur le théâtre de guerre  européen avec les guerres entre Rome et le Roi d’Epire Pyrrhus .Vegece dans l'art de la guerre romaine, III, 24, 6 écrit à ce sujet: «Le roi Pyrrhus fut le premier à les utiliser contre les troupes romaines en Lucanie, après avoir Ils ont servi massivement avec Hannibal en Afrique, le roi Antiochus à l'Est et Jugurtha en Numidie .". Pausanias (Op. Cit., Attique, I, 12, 27-45) nous dit que les éléphants de Pyrrhus avait récupéré ces éléphants sur les troupes de Démétrios Ier Poliorcète. De plus Pyrrhus avait reçu une promesse d’aide de Ptolémée II par le biais d’une livraison de 50 éléphants de guerre (Justin, Histoire universelle, Trogue Pompée Trogue, XVII, 2).

 

Phalange Epirote Samnite Mercenaire celtique

Les Romains, selon les sources (Eutrope, bréviaire de l'histoire romaine, II, 6;.. Florus, Op Cit, I, XVIII, 43-44; Justin, Op Cit, XVIII, 1;.. Juvenal, Satire, IV, XII, 10) sont pour la première fois confronté à ces bœufs lucaniens à la bataille d'Héraclée (280 avant JC), quand en effet ils confondent ces pachydermes avec les bœufs typique de Lucanie (Naevius La guerre punique, I, RFA 55;. Varron, La langue latine , 7, 39; Isidore, Étymologies, 12,2,14; Lucrèce, la nature des choses, II, 1302).
Mais cette bataille d’Heraclée fut une victoire à la Pyrrhus(Plutarque, op. Cit., Vie de Pyrrhus, 15).
L'utilisation des éléphants de guerre est également attestée dans la bataille d'Ascoli Satriano (279 avant JC), (Denys d'Halicarnasse romaines, XX, 12, 03h01, 6-8) qui voit 19 éléphants indiens lancés contre les légions. Mais les romains ont vite trouvé des parade . Une fois un éléphant mis hors combat par les légionnaires la preuve fut établie que ces animaux n’étaient pas invulnérables. A la bataille de Bénévent (275 BC) les éléphants ont été attaqués avec flèches enflammées et de torches

 

Bataille de Benevent


Les éléphants se sont retournés contre leurs propres troupes (Floro, I, XVIII, 46).
Après la bataille de Benevent les romains ont tué 2 pachydermes, et en ont capturé 8 .4 sont envoyés à Rome où ils suscitent une grande curiosité .
Les Carthaginois eux aussi vont utiliser les éléphants de combat. Cela deviendra même une spécialité En effet on trouve à Carthage selon Strabon (Géographie, XVII, 832),des enclos pour 300 éléphants à la guerre.Ils furent utilisés pour la première fois par les carthaginois à la bataille d’Agrigente en 262 BC av JC durant la 1e Guerre Punique
Durant cette bataille les Carthaginois, assiégée par les Romains reçurent des renforts sous les ordres d’Hannon parmi lesquels se trouvaient 60 éléphants (Diodore, Op Cit.. , XXIII, 8)
Ces éléphants furent capturés par les Romains et il furent ensuite envoyés à Rome afind d’être utilisés durant les venationes (Diodore, Op. Cit., XXIII, 21).
Ensuite les Carthaginois,sous le commandement du stratège Spartiate Xanthippe, aidés de 100 éléphants remportent une grande victoire sous les murs de Carthage en battant l’armée du consul Marcus Atilius Regulus en 255 av JC (Frontin, astuces, II, II).
Lors de la 1e bataille de Palerme en 254 avant JC Carthage envoyé en Sicile des troupes commandées par Hasdrubal avec 140 éléphants (Polybe Op. Cit., I, 38. Pline l'Ancien Histoire naturelle, VIII, 16 et Florus Op. Cit., II, II). Ces auteurs insistent sur le fait qu’après le deuxième siège de la ville en 251 avant JC les Romains de Lucius Caecilius Metellus, après la victoire sur les Carthaginois, ont capturé entre 140-120 éléphants.
Frontin dans ses stratagèmes (I, VII, 1) nous dit que dix de ces éléphants ont été capturés avec leurs cornacs des Indiens . Ils furent transportées à Rome et traversèrent le détroit de Messine sur des radeaux constitués de barils réunis ensemble
Les chiffres diffèrent sur le nombre réel d'éléphants porté en triomphe à Rome: Tite Live (Op Cit, XXVI, 21..) parlent de 8, Diodore de 60e (Op Cit, XXIII, 21), Denys d'Halicarnasse et (Op. cit., II, LXVI, 4), Eutrope de 130 (Op. cit., II, 13), tandis que Sénèque parle de 110 (Sur la brièveté de la vie, XIV).
Pline l'Ancien lui nous dit que le consul Metellus fut le premier à ramener des éléphants dans Rome (Op. Cit., VII, 139),alors que Sénèque (Op. Cit., XIII) et Eutrope (Op. Cit., II, 8) attribuent cette paternité à Manius Curius Dentatus qui commanda pendant les guerres samnites, avec 4 éléphants.
Entre les deux guerres puniques, durant la révolte des mercenaires et la guerre en Libye Carthage, utilisa ses éléphants de combat durant les batailles de Bagrada (240 BC) et Utique (239-238 BC): Hannon le grand porta secours avec 100 éléphants et ensuite Hamilcar transporta par bateau 70

Bataille de Bagrada


autres pachydermes . Ces renforts permirent de faire lever le siège dUtique (Polybe, Op. cit. I, 75, 1-2).
L'utilisation des éléphants est également attestée dans la péninsule ibérique pendant le siège de Elche (229 BC) par les Carthaginois de Hamilcar Barca (Diodore, Op. Cit., XXV, 10 Hoesch., Pp. 510-511 ) Ils furent utilisés par Hasdrubal lors de la conquête de cette ville située dans le sud-est de l'Espagne (Diodore, Op. cit., XXV, 12 [HT. Hoesch., pp. 511-512]).

 

Bataille Ilipa 206 Av JC


Mais c’est durant la deuxième guerre punique que le rôle des éléphants a été le plus décrit par les auteurs
 

Hannibal Zama Hannibal Alpes


Victorieux à Sagonte (219-218 BC), Hannibal Barca commence son périple vers l’ Italie avec 37 éléphants (Appien, Op. Cit., I, 4), après avoir franchit,les Pyrénées par la bande côtière ,il passe par le Languedoc Roussillon et traverse (Polybe, Op cit, III, 45, 5-6; 46:.... 1-6; III, 46, 7-12; Eutrope, Op cit, III, 4), il franchit les Alpes, en arrivant en Italie avec seulement 20 éléphants survivants (Polybe, Op cit, III, 47, 1;.... Cornelius Nepos, Op cit, Hannibal, 3, 4).
Pendant la bataille de la Trebbie (218 avant JC) l'utilisation des éléphants fut décisive pour l'issue de la bataille ,Polybe (Op. Cit., III, 74, 10-11) à la fin de l'hiver de la même année seul 1éléphant était encore vivant (Les autres n’avaient pas supporté les conditions météorologiques défavorables de la vallée du Pô. La tradition lui donne le nom de Surus, l'éléphant légendaire de Hannibal, en l'honneur duquel, après sa mort, le leader a fondé une ville.

 

Surus Trébie


Après la bataille de Cannes (216 BC), où les éléphants ne sont pas présents, Carthage envoie à Locri des renforts avec environ 40 éléphants sous le commandement d’Hannon l'Ancien, qui rejoint l'armée d'Hannibal.
La défaite de Hasdrubal,
face à Scipion, en Espagne prive Hannibal du renfort de 20 éléphants (Eutrope, Op. Cit., III, 11). Hasdrubal, a réussi plus tard à traverser les Alpes avec dix éléphants dressés en Espagne, qu'il a utilisé plus tard dans la bataille de Metaure (207 BC).

Hannibal recevant la tete d 'Hasdrubal


7 autres éléphants ont été envoyés de Carthage à Magon Barca en Ligurie en 204 afin quil puisse faire la jonction avec les troupes d ‘Hannibal, bloquées en Calabre.
 

Les délices de Capoue


La bataille de Zama en 202 Av JC qui mit fin à la 2e Guerre Punique vit l’utilisation de 80 éléphants par Hannibal (Tite Live, Op Cit, XXX, 33,4;.... Polybe, Op Cit, XV, 11.1),
Suite à cette bataille 11 furent envoyés à Rome.

 

Zama Attaque des Velites


Parmi les conditions de la paix imposée sur les Carthaginois, Polybe nous informe que les carthaginois durent livrer tous les éléphants de Guerre
Les Romains utilisent de leur coté les éléphants de guerre contre Philippe V, à l'occasion de la Deuxième Guerre macédonienne
A la bataille de Cynocéphales (197 Av JC) Flaminius utilise 20 éléphants fournis par les alliés Numides.
Parmi ces dirigeants hellénistiques utilis
ant les éléphants indiens on trouve Antiochos III de la Syrie, à l'occasion de la bataille dell'Eurimedonte (190-189 avant JC),
Ce fut la derniere bataille livrée par Hannibal Barca (Appien, Op. Cit., 22 );
la phase de préparation de la bataille est décrite avec précision par Aulus-Gelle (Grenier Nuits, V, 5). L'utilisation des éléphants est également attestée à la bataille de Magnésie (190 BC), au cours de laquelle Eumène II de Pergame
reçoit l’aide de 16 éléphants romains qui sont utilisés contre les forces Séleucides,qui de leur coté possédaient 50 pachydermes .
Les Romains ont fait usage nouveau de
30 éléphants à la bataille de Pydna (168 avant JC) - durant la 3e guerre de Macédoine - qui oppose Lucius Aemilius Paulus à Persée de Macédoine.

 

Pydna Pydna


En Afrique le royaume "néo punique de Numidie, né sur les ruines de Carthage utilise des éléphants de guerre. Les Numides fait usage des éléphants de fort espèce commune d’ Afrique du Nord, aujourd'hui disparue -Silius Italicus (op cit, XVI, 170-176..)mentionne que Syphax possédait de nombreux animaux. Salluste (guerre contre Jugurtha, LUI, 3-4) explique que les Numides n'’en firent pas un usage courant en combat car ils ne pouvaient pas les former correctement.
César (la guerre civile, II, 40) rapporte
de son coté qu’en 49 av le tribun du peuple Gaius Curius Scribonius, chargé de commander ses troupes en Afrique, a été battu près d'Utique par Juba, qui avait 60 éléphants dans son armée
Durant la bataille de Thapsus (46 avant JC), Cecilius Metellus a fait usage de 120 éléphants, dans un premier temps auquel se sont ajoutés, 60 amenés par Juba I (César, La guerre en Afrique, 1,4; 19,3; 25,5; 48 , 1.5). Florus (Op. Cit., IV, II) rapporte que les éléphants de Juba, avaient été récemment capturés dans les forêts et, par conséquent, n’étaient pas encore dressés pour le combat, Ils avaient peur au son des trompettes, et se retournèrent contre les lignes amies.

 

Thapsus  


Selon Appien il ya avait 90 éléphants au total et il mentionne que suite à cette bataille l'éléphant est devenu l'emblème de l'insigne de la Légion V Alaudae (Alaudae), qui avait résisté à la charge de pachydermes (Appien Op. Cit., II, 96).
Après ces événements, les Romains
n’utilisèrent plus d'éléphants pour la guerre,
Ils furent utilisés pour les jeux du cirque ou pour les travaux de génie civil comme sous Hadrien pour deplacer le Colosse de Néron
Par contre il y eu une utilisation massive d'éléphants de guerre quelques siècles plus tard par les Parthes Sassanides contre Alexandre Sévère : Elius Lampride (Historia Augusta, Vie d'Alexandre Sévère, LVI) rapporte que les Sassanides ont employé 700 éléphants avec des tours équipées d'archers, 300 ont été capturés .

 

 


La bataille de Avarayr (451 Ap JC), qui oppose Perses et Arméniens, est le dernier conflit de l'antiquité qui voit l’utilisation d’éléphants de guerre cuirassés

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3493024
Nb de visiteurs aujourd'hui:142
Nb de connectés:15