USA SEEK STRIKE AND DESTROY

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 06/04/2015 à 11:27:41



SEEK STRIKE AND DESTROY
 

 

Ces trois mots anglais résument très bien la création et l ‘utilisation des chars dits tank destroyers américains durant la Deuxième Guerre Mondiale

Seek pour rechercher d ‘où mobilité de l engin

Strike pour frapper l ‘ennemi d'où une arme précise

Destroy pour détruire d'où une arme puissante

Ces trois termes vont entraîner l ‘Etat major Américain vers un concept un peu suranné IL fallait créer un engin rapide mobile d où peu blindé mais possédant un canon puissant Cet engin ne devait pas obligatoirement combattre en première ligne mais il devait pouvoir prendre l ennemi à revers ainsi les engins furent armés dès le début par un canon puissant

INTRODUCTION

L inventeur du concept anti char peut être recherché et trouvé en Angleterre Il se nomme William Murley Il combat en France durant la première Guerre Mondiale qu il termine comme officier subalterne. Il poursuit sa carrière militaire En 12939 il est major et il termine la Deuxième Guerre Mondiale comme Lieutenant colonelToutefois en 1923 il définit le concept anti char IL critiqua le choix du calibre de 3.7 inch par les Anglais le trouvant trop faible Il préconisa le choix du calibre de 60 inch devant être fixé sur un ensemble mobile Mais comme pour tous les précurseurs comme De Gaulle en France ses conseils ne furent pas entendus Et en 1939 l armée britannique entra en guerre avec aucune artillerie portée.

Coté français ou allemand il n y avait aucune arme anti char et il fallut des bidouillages effectués à la va vite pour avoir des armes anti chars tels que le Panzer Jager ou le chasseur de char Laffly
 

 


 

Evolution du concept du Combat Anti Char

Les combats de 19340 et 1941 mirent à jour un concept nouveau . Aucun cordon anti char fixe ne pouvait arrêter les masses de chars d'autant plus si celles ci étaient accompagnées par de l infanterie et appuyées par l ‘aviation. L ‘étude par les stratèges américains du concept de guerre éclair entraîna la naissance d'un concept.
Il fallait construire des chars ayant une puissance de feu suffisante pour détruire l ‘ennemi et même temps être assez rapides pour pouvoir échapper au feu des chars lourds et mener des attaques de flanc

 

George Catlett Marshall 1880 1959

Le 14 mai 1941 le général Marshall décide de créer une subdivision d arme qui fut nommer Tank Destroyer ou TD. Celle ci fut commandée par le lieutenant colonel BRUCE. Elle fut cantonnée dans le Maryland La tache qui attendait BRUCE était énorme IL fallait créer de toutes pieces une arme Sa devise était simple Cette force mobile puissante devait rechercher frapper et détruire les masses de chars ennemies Il choisit comme symbole de l arme la tète de Panthère L unité de base fut le bataillon qui fut au début de 3 types pour être par la suite réduit à deux les bataillons lourds et légers Cette structure avec un état major était composée d'un escadron de reconnaissance de 3 escadrons dont un escadrons anti aérien et de 2 escadrons anti chars un lourd de 24 chars avec un canon de 75 mm et l autre léger de 12 M6 avec un 37 mm Pour la structure du Bataillon léger l ‘escadron lourd était remplacé par un escadron de 36 M 6 Par la suite une autre unité anti aérienne renforça ce bataillon pour faire face au péril des attaques des bombardiers en piqué

La doctrine d ‘emploi

Devant être utilisé en masse le groupement anti char devait être composé de un état major qui avait sous son autorité 3 tank destroyed Bataillon Il y aussi des TD brigade avec 2 groupes de Tank destroyed soit 6 Bataillons Ce genre de groupe de manœuvre n'est pas sans rappeler la doctrine soviétique du groupement de chars indépendant le poing armé du général à sa disposition devant frapper à tel endroit pour créer l ‘effet décisif A titre d ‘exemple quelles sueurs froides nous avons attrapé dans les exercices ORSEM (officier de Réserve en service Etat major ) lorsque les renseignements nous signalaient l apparition sur l avant d un RFM (régiment de Fusiliers motorisés) d une masse de chars qui semblait sortir du néant Comme quoi dans les deux camps ce concept de coup de poing décisif fut étudiés et utilisés avec des succès divers Le premier bataillon fut déclaré bon pour le service en janvier 1942 Il était composé d'un mélange de cavaliers d'artilleurs de biffins auquel il a fallut inculquer une doctrine d ‘emploi commune pour tous Après un cycle de formation les bataillons étaient déclarés aptes Le lieutenant colonel BRUCE devenu entre temps Major Général en septembre 1942 laissa son poste en mai 1943 au Major Général Orlando Ward Celui ci commanda la 1°DB US en Afrique où il testa pour la première fois au combat le concept de TD Suite aux premiers combats il fut décidé pour peaufiner le concept de procéder à quelques exercices de Kreigspiel Sous le commandement de Ward l'arme connue son développement maxima Toutefois les enseignements des combats livrés par les belligérants sur tous les fronts entraîna une modification de la technique d ‘emploi de l arme Les Grandes attaques des blindés telles qu'on avait pu les voir en 1940 appartenaient au passé L armée américaine était bien fournie en divers matériels Les chars possédaient maintenant une puissance de feu importante et une protection efficace Sous l ‘effet de ces divers enseignements le concept élaboré en 19 41 fut mis en sommeil. Les Bataillons de TD ne furent plus utilisés comme un groupement uni mais furent prêtés à diverses unités pour servir d appui

LES MATERIELS

Il n'est pas dans mon propos de vous faire une description précise de chaque engin ayant servi chez les alliés mais il convient de faire une bréve description des divers engins avant de procéder à une description plus complète du TD 10 et de son frère l ‘ACHILLES En ce début du conflit les belligérants n'ont pas de matériel anti char mobile adapté Il faut procéder dans l urgence à des « bricolages » On adapte le plus souvent sur un châssis de char devenu obsolète une pièce de canon . La protection de l ‘équipage étant donc nulle et souvent le châssis non prévu pour cette utilisation souffre énormément. Seul engin adapté et ceci sans chauvinisme de ma part le Laffly avec le canon de 25 mm en chasse Les anglais les allemands ou les
 

Merci à Vincent


américains aussi bricolèrent en ce début de conflit des châssis tels que le Panzer Jäger I pour les allemands ou le T3 pour les américains

 

Jagdpanter
Jagdtiger


Par la suite une nouvelle race d engins vit le jour parfaitement adaptés pour le combat antichar Ce fut pour les allemands la série des Jagdpanzer comme les  Jagdpanther Jagdtiger et Ferninand-Elefant ,pour les russes les SU 76 -85-100- 122- 152 et pour les américains les TD 10- 36-38 .Les Japonais mirent au point le char Ho Ni
 

SU -76 -85 -100-122-152


Seuls les américains fabriquèrent des engins avec tourelle mobile sur 360° alors que les autres pays restèrent sur le type de chasseur de char en casemate Les avantages du char casemate est flagrant meilleure protection de l ‘équipage par contre il fallait que le char manœuvre pour pouvoir tirer sur un objectif

LE CHAR TD 10
 


 

L engin ou plutôt les engins qui nous intéressent ont été précédés par les M3 et M6 Mais ces deux engins antichars ne sont que des hybrides. Les premiers engins antichar vraiment digne de ce nom furent les TD M10 Tout d abord il faut noter que les américains optèrent pour un engin possédant une tourelle chose peu courante à l ‘époque Deuxièmement pourquoi une tourelle ouverte ? Cette tourelle ouverte ne mettait pas les équipages à l abri de la mitraille du champ de bataille et souvent cette ouverture fut occultée sur le terrain . La tourelle ouverte pour les TD répondait à un fait très précis .Si la tourelle avait été fermée les TD seraient considérés comme des chars et non plus TD donc dépendant de la Cavalerie et non considérés comme une Arme propreDonc après avoir éclairci le mystère de la tourelle ouverte penchons nous sur la bête .

Le TD 10 Wolverine son cousin anglais Achilles et son fils M36 Jackson furent des engins entièrement nouveaux Il connut un réel succès avec un armement puissant Une modification de son blindage et la fermeture de sa tourelle en aurait fait un excellent char de bataille.Général Motor et Ford furent choisis pour produire le futur TD de l ‘armée américaine En accord avec le Tank Destroyer Bord's il fut décidé de choisir le châssis du char moyen M4 comme base de départ Il fut décidé de modifier la caisse du char tout en gardant les organes moteurs. Dotée d ‘un blindage anguleux la caisse reçut une tourelle qui accepte le canon de 76 mm L ‘engin exista en deux versions M10 et M10 A1.Ils diffèrent par de menus détail. La différence étant invisible à l ‘œil car celle ci était cachée sous le capot moteur

4993 M10 et 675 M10 A1 furent construits Mais les A1 furent conservés aux USA à des fin d ‘instruction . Certains furent par la suite transformés en ravitailleurs de M10 sous le terme de M35 Full track prime mover après que la tourelle ait été enlevée. Ces chars étaient propulsés par deux moteurs Ford diesel de 500 CV Ce groupe propulseur était très fiable et offrait au char une très bonne mobilité.

Les avantages du moteur jumelé étaient des plusieurs ordres Si un moteur était touché l ‘autre donné encore pour permettre au char de se mettre à l ‘abri pour réparation Le moteur diesel était souple peu gourmand et d'une maintenance très facile Ce char acquit par les Britanniques au titre de l accord Land and Lease fut baptisé chez eux M 10 Wolverine (glouton comme l animal )

Le M36 ou 90mm Gun Motor Carriage

La protection des chars allemands ayant été renforcée surtout après les premières rencontres contre la nouvelle génération de chars comme le T34 on constatât que le canon de 76 mm était devenu obsolète . Pour pouvoir bénéficier d'un bon engin il fut décidé de monter en tourelle le canon de 90 mm Pour pouvoir monter ce canon il fut décidé de doter l ‘enfin d'une nouvelle tourelle La nouvelle tourelle diffère de la précédente par un nouveau dessin La tourelle ne fut plus anguleuse mais de forme ronde et moulée ayant une nuque de tourelle Le canon de 90 mm fut le calibre le plus puissant monté sur un châssis de TD durant la 2° Guerre Mondiale Le canon de 90 mm pouvait détruire un char avec 2 coups au but alors que précédemment il fallait une dizaine de coups au but pour prétendre au même résultats Ainsi un M36 pouvait tenir tête à un Tigre . Seule la cadence de tir eut à souffrir de ce nouveau montage car la munition de 90 mm était beaucoup plus lourde . Autre différence la disparition de boulons sur les flancs de la caisse ces boulons permettaient l ‘adjonction de plaques de blindage supplémentaire . 1722 M 36 furent construits en incluant 500 m10 A 1

Le M 18 HELLCAT

L ‘ACHILLES
 


Fournit à l ‘armée britannique au titre du Prêt Bail le M10 fut utilisé par ceux ci non dans un rôle anti char mais comme appui feuEn effet les anglais s'étaient rendus compte des faiblesses du canon de 76 mm face aux nouveaux chars allemands . Ils décidèrent de remplacer le canon américain par le canon de 17 POUNDER mark IV Le contre poids qui permet de reconnaître un Achilles au premier coup d ‘œil fut placé à coté du frein de bouche du canon. Cette disposition permettait l installation de ce canon sans procéder à des trop grosses modifications de la tourelle Le diamètre du tube entraîna aussi l ‘installation d'un collier de réduction sur le masque de tourelle Seul bémol à cette pièce. L ‘élévation en site était moindre par contre la puissance de destruction de ce canon était importante L ‘Achilles transportait 50 obus en caisse2 versions furent construites le Achilles IC de production initiale et le Modèle Il C qui possédait un, intérieur de tourelle parfaitement adapté aux exigences britanniques de plus des plaques de blindage supplémentaires pouvaient être fixées sur la tourelle

UTILISATION DES TD AU COMBAT

La première utilisation des TD américains au combat le fut aux Philippines contre les chars Japonais Type 94 ou 97. Les M3 furent opposés aux chars du 7°régiment de chars Japonais Tous les M3 furent perdus à l ‘issue de la campagne Ensuite les Américains se heurtèrent aux troupes de l Axe en Afrique du Nord. Les Alliés équipèrent les troupes françaises de M3 se réservant dans un premier temps les M10 L utilisation du M 10 permit aux allies de combattre à armes égales les blindés du D.A.K.
 


Le 7/4/43 les Anglais de la VIII° Armée firent leur jonction avec le 899° TD Bataillon Ensuite le M10 M36 et Achilles furent utilisés sur tous les théâtres d 'opérations Par la suite les TD furent donnés après la guerre à beaucoup de nations alliées des USA où ils servirent de longues années

 

BIBLIOGRAPHIE

 

VANGUARD N°10 ALLIED TANK DESTROYER

SQUADRON ARMOR 36 US TD IN ACTION

CONCORD 7005 US TANK DESTROYERS 1941 1945

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3967982
Nb de visiteurs aujourd'hui:456
Nb de connectés:26