Impression issue de Maquetland.com Le monde de la maquette | http://www.maquetland.com/article-phototheque/13974-stereoskopischer-entfernungsmesser-telemetre-ploemeur-fort-du-talut


Stereoskopischer Entfernungsmesser Telemetre Ploemeur Fort du Talut



Stereoskopischer Entfernungsmesser  Telemetre Ploemeur  Fort du Talut
English Translation
Merci à Jean Marie Brams pour les photographies
 

Historique Voir ICI
History Click HERE
 
 
 
Il existe un moyen pour permettre de voir mieux et plus loin avec ses deux yeux et également de donner à plusieurs observateurs la possibilité de voir le monde extérieur c ‘est le périscope ainsi que le télémètre
Bien entendu, un tel dispositif entraîne une perte de luminosité considérable dans la pièce de travail.
Cela ne gène pas beaucoup pour les observateurs du sous-marin qui vivent dans des conditions d'éclairage similaires à celles d'une pièce sombre, la luminosité est encore tout à fait suffisante dans un écran de mise au point bien construit. Par contre lorsque on s’est rendu compte que le périscope peut être utilisé pour la navigation ou la conduite de tir pour les navires
Le périscope peut être intégré à la tour de commandement permettant au navire de mener la bataille en toute sécurité, de sorte que l'utilisation des fentes d'observation n'est nécessaire que si le périscope de la tour de commandement est endommagé et inutilisable.
La construction de ces périscopes ne diffère que par la longueur des périscopes sous-marins.
La torpille va encore révolutionner la visée
Il faut savoir l'officier torpilleur est placé à côté du commandant de le poste de commandement
Il est incapable d'intervenir dans la bataille avec des fentes fermées sans tube optique. Cela nécessite à nouveau des périscopes spéciaux qui sont connectés au viseur de la torpille, permettent sa lecture optique et vous donnent ainsi la possibilité de tir au bon moment.
Avec le formidable boom technologique de l'artillerie et l'augmentation de la portée des canons, on arrive à des distances de combat toujours plus longues, l
Les hommes mettant en œuvre ce type d ‘arme doivent avoir des aides optiques leur permettant une utilisation optimale de l’artillerie de bord surtout sur de grandes distances.
Des lunettes de visée appropriées devaient être construites pour l'artillerie qui devaient être adaptées au type de canon respectif ou à son installation.
Le rôle des lunettes de visée, avec un large champ de vision est trouver rapidement la cible.
 Étant donné que la cible plus elle s’éloigne devient plus petite ces lunettes de visée ont donc un grossissement relativement faible (2 à 5 fois).
 Utilisées dans les tourelles ,ces lunettes de visée ne pouvaient pas être utilisées avec les anciens canons car leurs oculaires devaient être fixées près de la culasse du canon.
Les lunettes de visée sont également fournies avec plusieurs grossissements. Les derniers modèles ont un grossissement variable en continu (4 à 12 fois, 5 à 15 fois, 7 à 21 fois), tandis que la longueur reste constante  Fig.13 ).
La torpille nécessite des lunettes de visée, avec dispositif de visée, qui est utilisé pour régler l'angle d'attaque en tenant compte du parcours et vitesse du navire ennemi ainsi que de la vitesse de la torpille En résumé dans quelle direction l'officier torpilleur doit tirer torpille pour frapper l'ennemi
Afin de permettre à l'officier torpilleur de parvenir au but toute une série de viseurs télescopiques a été conçue pour résoudre cette tâche
Si l'accroissement de la portée de canons a entraîné des améliorations des moyens d'observation et de ciblage pour le tir, en revanche, il était urgent de pouvoir déterminer la portée de l'ennemi avec une précision correspondant à la précision des canons.
L'estimation de la distance ou la détermination de la distance avec des instruments d'angle ne suffisait plus pour l'artillerie de navire
Des tests ont démontré que les seuls télémètres embarqués sont des télémètres à base courte. Avec ces instruments, la base est placée dans l'instrument lui-même, c'est pourquoi ils sont également appelés télémètres de base.
Ces instruments sont conçus soit avec deux oculaires (télémètre stéréoscopique) soit avec un oculaire (télémètre à coïncidence).
Une bonne vision stéréoscopique est nécessaire pour mesurer avec ce type de télémètre Mais pas sa complexité comme l'expérience l'a montré, il faut donc tenir compte des difficultés de formation, le télémètre stéréo n'a pas été largement utilisé malgré ses bonnes performances.
Les télémètres à coïncidence, comme le télémètre stéréo, sont extérieurement similaires aux télescopes à tige sauf qu’ils n'ont qu'un oculaire.
Dans le champ de vision de cet oculaire, l'observateur voit deux images partielles l'une au-dessus de l'autre, séparées par une fine ligne.Fig.14 ).
Il faut donc que les images se superposent exactement (voir Fig.15 ).
Ces petits télémètres par leur taille sont montés sur les torpilleurs et les navires de débarquement car leur envergure ne mesure généralement que 70 à 80 cm de long, le grossissement est d'environ 10 fois (voir Fig. 16 ).
 L'artillerie lourde elle nécessite des instruments d'une plus grande précision,En effet la précision est proportionnelle au produit de la base et au grossissement.
Pour l'artillerie moyenne et lourde, des envergures variant entre 1,5 et 10 m et des grossissements compris entre 15 et 30 fois sont utilisés.
 Les télémètres actuellement les plus grands avec une envergure de 10 m (7) sont moins utilisés non en raison de leur grande précision mais pour des question de montage
Pour une plus grande sécurité contre la ferraille du champ de bataille ils sont fixés de manière à être insérés dans les tourelles de sorte que seules les ouvertures dépassent de la tourelle.
En conséquence, la base doit être légèrement plus longue que la largeur de la tour, de sorte qu'une longueur d'environ 10 m est requise pour les tours triples. Afin de pouvoir utiliser de petits télémètres sous protection blindée dans les tourelles, le télémètre doit être placé sous le plafond de la tourelle et seules les ouvertures passent à travers le blindage de la tourelle.Dans d'autres cas, les télémètres sont construits de telle manière que seuls les oculaires sont introduits dans la tour de commande, tandis que le télémètre se trouve au-dessus sur le toit de la tourelle ou du bâtiment
Ce genre de télémètres ne peut pas être utilisés pour les sous-marins.

 


 

 
 
Autre Photoscope (Other Walk Around )    1