Peinture XIXe Napoléon Visitant Champ Bataille d'Eylau Baron Gros 1808 Paris Louvre









 Napoléon Visitant Champ Bataille d'Eylau Baron Gros 1808
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE
Tiré de ce site

Antoine-Jean Gros a célébré les vertus de compassion de Napoléon Ier visitant le champ de bataille d'Eylau le lendemain de ce qui avait été un carnage, en février 1807. Le peintre s'est plié aux indications données par le pouvoir. Cependant, il a fait le choix d'un réalisme jamais atteint dans aucune autre peinture d'histoire napoléonienne. Des cadavres énormes au premier plan arrêtent le regard du spectateur. Gros rompait ainsi avec l'art néoclassique de son maître David.

La compassion de l'Empereur

Sur ce tableau, on voit l'empereur Napoléon Ier qui visite le champ de bataille d'Eylau, en Prusse orientale, le 9 février 1807, au lendemain de la victoire sanglante des Français sur les Russes et les Prussiens. L'Empereur, sur un cheval clair, entouré de médecins et de maréchaux, le regard plein de compassion, étend le bras comme pour bénir les blessés. Un soldat lituanien, appuyé contre le chirurgien Percy, s'est dressé et lui dit : "César, tu veux que je vive. Eh bien, qu'on me guérisse, je te servirai fidèlement comme j'ai servi Alexandre." Un autre soldat ennemi blessé embrasse la jambe de l'Empereur. À côté de Napoléon, le maréchal Murat, sur un cheval noir caracolant, semble une personnification de la guerre. Au premier plan de la toile des corps de soldats sont entassés, recouverts de neige, et un blessé devenu fou se débat. L'horreur de la scène est renforcée par le paysage enneigé, baigné d'une lumière blême, qui occupe le fond de la toile.

La guerre rendue impopulaire

Gros a peint ce tableau durant l'hiver 1807-1808, après en avoir obtenu la commande officielle à la suite d'un concours qu'il avait remporté. Le directeur du musée Napoléon, Vivant Denon, avait indiqué la plupart des aspects de la composition, le moment à peindre, le nombre de figurants, les cadavres au premier plan, les grandes dimensions de la toile. Le réalisme des figures du premier plan dépassait sans doute ses recommandations. Gros exposa son tableau au Salon de 1808. Les espions de la police présents au Salon suspectèrent ce tableau de rendre la guerre impopulaire. Toutefois, Napoléon apprécia l'oeuvre et lors de la distribution des récompenses aux artistes, il remit sa propre croix de la Légion d'honneur au peintre.

Un réalisme inégalé dans la peinture d'histoire napoléonienne

La composition de cette toile rappelle celle d'une création antérieure de Gros, Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa (1804, musée du Louvre, Inv. 5064). Mais le réalisme est ici d'une plus grande brutalité. Il n'a jamais été égalé dans aucune autre peinture d'histoire napoléonienne. Le premier plan de cadavres a pris d'avantage d'importance que dans les Pestiférés et arrête notre regard. Le sentiment d'effroi et de sublime qui saisit le spectateur est dû aux dimensions énormes données aux morts par Gros. Les visages au bas du tableau font deux fois la taille normale. Certains personnages sont coupés par les bords du cadre, comme si la toile était le fragment d'une scène réelle. Gros a peint son tableau d'un pinceau large. Comme dans les Pestiférés, l'élève de David rompait avec l'enseignement de son maître néoclassique. Cette toile annonçait les oeuvres des peintres romantiques, Théodore Géricault et Eugène Delacroix.

 

 

Autre Interprétation Charles Meynier
concours est ouvert aux artistes dès 1807, qui est remporté par Antoine-Jean Gros, avec le grand et célèbre tableau conservé au Louvre, dont Versailles conserve une copie par Mauzaisse (1810). Le tableau présenté ici est l’esquisse de Charles Meynier présentée au concours. Très proche de la composition de Gros, elle révèle que des indications très précises avait été données aux artistes pour traiter un sujet essentiel à l’image impériale.
L’esquisse est entrée dans les collections de Versailles par achat en 1960.

 

Voir Aussi Autres Photoscopes  See Also Others Walk Around
Bataille d'Eylau
Cimetière d'Eylau

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3625888
Nb de visiteurs aujourd'hui:952
Nb de connectés:29