Pluto Pompe Duxford









Pluto Pompe Duxford
English Translation

  
Historique Voir ICI

History Click HERE

                                       

Tout le monde connaît le nom de Pluto mais pour beaucoup ce nom évoque le chien de Mickey Effectivement Pluto est bien le chien de Mickey mais pour d'autres personnes c'est l'acronyme d'une abréviation donné à un système utilisé par les alliés lors du débarquement en Normandie pour amener le pétrole en France et pour alimenter ensuite les véhicules des troupes alliées combattant en Europe.
La situation à la veille du débarquement

 

Pluto élement Duxford


Le système Pluto ( pipe line underwater transport oil terme officiel pipe line under the ocean terme couramment admis) est le 3° système mis au point
Le 10/10/1941 Winston Churchill demande à Lord Mountbatten d'étudier la faisabilité de l'utilisation des ports français dans la première phase de débarquement
La réponse fut rapide. C'était impossible de prévoir une utilisation rapide de ces ports. Il fallait donc amener les ports avec la flotte de débarquement et le pétrole avec.
Comment procéder ?. Il vint alors à l'esprit de développer une arme à partir d'un système déjà existant
En effet cette arme existait déjà. En effet il avait été créé une arme à partir d'un pipeline immergé pour défendre les côtes anglaises en cas d'invasion. Ce pipeline pouvait libérer du pétrole qui serait incendiés créant une espèce de barrière de feu comme un feu grégeois moderne. Ce dispositif avait été imaginé par le Petroleum Warfair Département dirigé par G Llyod.
Les premières études sont prometteuses. Le 15 avril 1942 Cliford Hartley ingénieur en chef de l'Anglo Iranian Oil Company (qui deviendra par la suite la BP )dépose un mémoire sur la faisabilité du projet
Il est possible de tirer un pipeline mais il faut que ce câble soit déroulé très vite Il faut rapidement poser un tube au fond de la mer en 10 heures.Le tube sera composé de quatre enveloppes de plomb et d'acier

 


                                                                           
La mise au point de ce système est laissée à la charge de Sir Donald Bayley qui deviendra célèbre ensuite par les fameux ponts
Il part sur la base de tube de 7,62 cm de diamètre avec du pétrole à haute pression permettant de délivrer 100 000 gallons par jour soi l'équivalent de 25 000 jerricans .Siemens est associé au projet qui prend alors le nom de HAIS.(Hartley Anglo Iranien Siemens )
L'expérimentation de ce système fut confiée au corps des Royal Ingeniers . L'équipe qui regroupe divers partenaires travaille d'arrache-pied .Deux ingénieurs Hammeck et Ellis ont l'idée de dérouler le tube autour d'un tambour qui assurera un bon déroulement lors de la pose du tube qui doit se faire par beau temps. Ce système Hammel est essayé en même temps que le système HAIS

Bateau derouleur Cable Station pompage Ile de Wigth


Chaque tambour mesure 90 pieds de long pour 40 pieds de diamètre et doit recevoir 80 milles de tubes. Ils seront remorqués par trois bateaux à la vitesse de 7.à 10 noeuds.
Les américains procèdent de leur côté à l'étude de guidage par radar mais la complexité est telle que le projet est abandonné en décembre 1943 Ils fabriquent de leur coté 140 miles de tubes Hamel et 40 miles de tube HAIS.
Le débarquement et ses problèmes .

 

Royal Engineers


 

  Engineers Seabees Amphibious Navy    Unites Portuaires

                                      
                                                                                                          
C'et au pied du mur que l'on voit le maçon et tout ne se passe pas comme prévu car dès les premiers jours l'échec de la prise de Caen pose un sérieux problème d'approvisionnement
De plus les planificateurs avaient sous estimé les besoins des troupes sur le terrain (2000 t par jour) alors que dans le même temps les ports artificiels de la côte normande subissent de graves dommages durant la tempête du 19 et 20 juin.
Tout repose alors sur Cherbourg qui ne tombe que le 20 juin .Mais le port est inutilisable en l'état et doit être réparé. Cela demande beaucoup d'énergie Les planificateurs avaient prévu que depuis le port soit construit 3 pipelines de 6 inch vers Paris a J+15 de 90 % du carburant devant arriver en Europe doivent arriver par Cherbourg. Ce pipeline doit fonctionner durant 90 jours et être remplacer par la suite par un système amenant le carburant d'Angleterre mais par l'estuaire de la Seine
Parallèlement à la remise en état du port le génie s'attaque à la remise en état des infrastructures ferroviaires 80 ponts Bayley et 4750 tonnes de matériels seront nécessaires à cette remise en état partielle .Comble de change les américains découvrent dans le port des réserves d'essence allemandes intactes
Les travaux de mise en place du pipeline se poursuivrent à grands pas alors que le système de tombola de port en Bessin mis en place dès les 7 et 8 juin tourne à plein régime
Le 25 juin le premier tanker débarque à Cherbourg mais ce n'est que le 10/8/1944 que le HMS Latimer arrive avec les câbles HAIS
Le système est opérationnel le 18 septembre 1944 et il est mis sous pression avec de l'eau de mer
38 réservoirs soit 66 millions de litres seront ainsi stockés
Le 29 septembre 44 le système Hammel est mis à son tour en service. Pendant ce temps tout s'organise à l'intérieur des terres pour que le pipeline puisse se déployer rapidement
En attendant des stocks sont constituer un peu partout pour pouvoir être utilisé en cas de pénurie
Le pipeline suit la ligne de front le 30 août il est à Rouen et le 4 septembre à Anvers la branche américaine arrive sur Paris le 25 août ; Le système Mineur se greffe sur Pluto au niveau de St Lo

 


Mais plus le pipeline s'allonge plus on assiste à des baisse de pression et de débit
Les causse sont nombreuses Accident sur le Pipe line et surtout vols par les habitants du coin de ce liquide précieux.
On a aussi l'idée de faire parvenir l'essence par les fleuves à partir de Grande Couronne et Paris
Comme ont peu se rendre compte les logisticiens font flèche de tout bois
Les routes sont doublées et le réseau ferroviaire est réparé rapidement
Les machines à vapeur sont même débarquées à même les plages du débarquement directement avec leurs wagons
Bilan
Ce pipeline a rendu des nombreux services et à permis à la machine de guerre alliés de tourner à plein régime) Quelque bémols
comme je l'ai dit plus haut malgré les surveillances il y a eu une perte énorme d'essence due à des vols par le biais de branchements pirates qui ont alimenté le marché noir
Pluto a délivre 8% de l'essence consommée
il faut savoir que à D+14 il y avait 67000 véhicules débarqués D+41 183 000 et D+90 263 000 et q'une armée en campagne consomme 2 million de litres par jours on arrive donc à un total de 8 millions de litre par jour
Toutefois lorsque les troupes alliées arrivent dans le Pas de Calais, un deuxième pipe line fut construit entre Douvres et Boulogne. Il ensuite prolongé vers Anvers et Wesel alors que le premier PLUTO alla jusqu'au Mayence. Dans le Sud de la France , les Alliés installèrent aussi un pipe line qui parti de Marseille arriva jusqu à Mannheim en Allemagne. Le RASC (Royal Army Service Corps) se chargea du ravitaillement des troupes .
S on existence a toujours été ignorée des allemands

 

 

Voir Aussi Autres Photoscopes  See Also Others Walk Around
Port en Bessin
Le ravitaillement chez les Alliés

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4372625
Nb de visiteurs aujourd'hui:681
Nb de connectés:19