Egypte Pouvoir Noble Egyptien St Romain en Gal 2012









Pouvoir Noble Egyptien St Romain  en Gal 2012
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

 Ce noble possède un pectoral richement decore une coiffure  un pagne recouvert d'une peau d antilope ou gazelle Comme armement il possède un Kopesh et un arc avec des fleches dans un carquois en peau d'antilope

 

 

La sociéte Egyptienne était fortement hierachisée avec le Pharaon en haut et les agriculteurs et les esclaves au fond.
Nous avons donc
Le Pharaon était representant Dieu sur Terre  Ila les plein pouvoirs et fait rédiger les lois maintient l'ordre,defend le pays et veille sur sur au bien être de ses sujets
Le vizir qui est le 1e ministrequ'il peut commuler avec la fonction de e Grand Prêtre. Il était responsable de l'administration et la supervision de tous les documents officielsqui doivent recevcoir son sceau
Il était également responsable de la fourniture de denrées alimentaires, le règlement des différends entre les nobles et le fonctionnement et la protection de la maison de Pharaon.

 
La noblesse
Les  Nobles gouvernent un nome region de l'Egypte ancienne dans lequels Ils étaient chargés de faire  maintenir la loi et collecter les impots.

Les Prêtres

 Les prêtres étaient veiller aux bien être des divinites  Ils ne font pas d 'office rfeligieux et  passent leur temps à effectuer des rituels et des cérémonies dans le temple de leur Dieu. Ils possèdent des terres qu'il entrtiennent et percoivent des impot

 
Les  Scribes
Les scribes étaient les seules personnes sachant lire et écrire  C'etaient des fonctionnaires du Pharaon qui consgnaient tout sur tout
 

Les Militaires
 Les soldats étaient chargés de défendre le pays. . Les soldats ont droit au pillage sur les ennemis vaincus et ils recoivent aussi en recompense des terres.
 

Les Artisans
Ce sont des travailleurs qualifiés tels que potiers, , sculpteurs, peintres, tisserands, bijoutiers, cordonniers, tailleurs.  On trouve parfois des groupes d'artisans travaillant souvent ensemble dans les ateliers.
 

Les Agriculteurs
Les agriculteurs travaillent la terre  pour le compte de Pharaon des nobles et des pretres ,En echange ils receoivent logis et nourriture .
 
 
Esclave
En Egypte  les esclaves étaient généralement des prisonniers capturés . Les esclavessont au service du e Pharaon  ou d'un noble ou pretre et il cultivent la terre ou travaillent dans  les mines et carrières  mais aussi  dans les temples.
 

La noblesse égyptienne de l'Ancien Empire

La noblesse égyptienne de l'Ancien Empire se composait de quatre rangs: les princes héréditaires, les comtes, les amis uniques et les nobles royaux.
Les connaissances de la société égyptienne du troisième millénaire se résument à celle de la famille royale et de la haute noblesse. Le bas peuple demeure pratiquement inconnu. Les fouilles des villes sont pratiquement inexistantes. L’habitat est donc largement méconnu. Le bas peuple était très majoritairement illettré. Ainsi quand des tombes sont mises au jour par les archéologues, les informations nouvelles sont extrêmement sommaires. Il n’y a aucune décoration, peu d’objets et aucun texte. Pour connaître cette société, il faut se baser sur les informations livrées par les grands mastabas et hypogées de la noblesse. Il faut donc garder à l’esprit que leur vision du peuple était très probablement différente de la réalité…

Les princes héréditaires

Souvent, on évoque la noblesse comme un ensemble. Pourtant, elle était hiérarchisée. En dehors de la famille royale, elle-même, on trouve au sommet de la pyramide sociale, les iry-pât. Les pât étaient les nobles, par opposition aux plébéiens, qualifiés de Rhékyt. Ces iry-pât étaient peu nombreux et très puissants. Pour tout l’Ancien Empire, on en dénombre environ une centaine. Tous ne sont évidemment pas connus, mais cela indique que ce titre de noblesse était très rare. Il est généralement traduit par «le prince héréditaire» (D. Jones) ou par «le gardien des patriciens» (H. G. Fischer). Parmi les détenteurs du titre, 68 étaient Memphites. On comptait aussi 55 vizirs qui étaient iry-pât. Avant le règne de Neferirkaré (Ve dynastie), le titre était porté par presque tous les vizirs. Sous la IVe dynastie, seuls les fils royaux étaient iry-pât. Dans les inscriptions, le titre d’iry-pât est souvent inscrit avant celui de vizir. Cela indique l’importance qu’il revêtait pour son détenteur.

Les comtes

Plus nombreux que les iry-pât, les haty-a étaient environ 150 pour tout l’Ancien Empire. Il s’agissait également de personnages de haut rang. Parmi ceux-ci, 108 étaient Memphites. 64 vizirs arboraient ce titre dont 51 étaient Memphites. Tous les vizirs provinciaux possédaient ce titre. Il est généralement traduit par «comte» (Jones, Junker, Hassan, Blumenthal, Fischer) ou par «prince» (Davies, Baud). Il existait même une version féminine arborée par quelques dames de la haute noblesse. Dans les mastabas et hypogées, il était très fréquemment inscrit. A nouveau, cela indique que ce titre, certes honorifique, comptait pour le propriétaire de la sépulture. Tous les iry-pât étaient des haty-a.

Les amis uniques

Le troisième rang dans la noblesse égyptienne de l’Ancien Empire était celui des semer-waty («ami unique» ou «compagnon unique»). Malgré la traduction qui mentionne l’unicité de ce rang, les Amis Uniques étaient assez nombreux. Ils étaient environ 350 pour tout l’Ancien Empire. 232 Amis Uniques étaient Memphites. Ce rang est relativement moins important que celui d’iry-pât ou de haty-a. Dans les sépultures où il est présent, il est arboré par le défunt, mais également par des proches de ce dernier, contrairement aux deux autres charges honorifiques déjà présentées.

Les nobles royaux

Enfin, les Shepes-Nézout, les «nobles royaux» étaient plusieurs centaines à la fin de l’Ancien Empire. Ce titre de basse noblesse est apparu sous le règne de Neferirkaré. A cette époque, il désignait un ensemble de courtisans. Il ne deviendra individuel que sous le règne de Téti, le premier roi de la VIe dynastie. Il fut donc porté uniquement par des petits fonctionnaires des VIe et VIIIe dynasties, à Memphis et en province. Il était rare qu’un propriétaire de mastaba ou d’hypogée soit un Noble Royal. Seuls ses courtisans possédaient ce titre. Cela indique bien qu’il s’agissait de membres de la petite noblesse.

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4269247
Nb de visiteurs aujourd'hui:482
Nb de connectés:22