Rome Rione Campitelli Capitole Piazza del Campidoglio









Rome Rione Campitelli Capitole Piazza del Campidoglio
English Translation
Merci à la famille Figueres pour certaines photographies

Rione Campitello R X

 

 

 

 



Historique Voir ICI
History Click HERE
En introduction il faut dire que l'agencement de la  piazza del Campidoglioe est du au génie de Michel Angelo , qui s'appuie ,toutefois sur l histoire millénaire de site qui a vu se succeder divers monuments et qui le symbole du pouvoir et de la puissance politique et religieuse  de Rome  sur le monde connu de l 'époque .
 

Site Antique et Emplacement actuel de l' Asylum



Aux origines la colline etait boisée  et possédait 2 petits mamelons , l'Arx et le Capitolium, separés par un vallon central dans lequel la tradition voit l'antique Asylum , centre d'hebergement pour les personnes venannt des villes voisines qui a été etablie par Romulus
Mais laissons les légendes et les mythes et revenons à la réalité qui s'appuie sur les recherches archéologiques et les textes


On trouve donc une première trace d’occupation humaine prouvée par les restes archéologiques qui remonte à la phase finale de l’Age du bronze (1200 au 1000 BC):
On a retrouvé des traces de travail de métallurgie et quelques sépultures d'enfants.
En passant à l’Age du Fer le Capitole devient toute comme l’Acropole d’Athènes un lieu sacré avec l’érection d’un temple de Jupiter construit par les rois étrusques  les Tarquin ,Par contre le  temple de Jupiter, ne fut consacré que seulement durant la premier année de l’époque républicaine en 509 Av JC
Ce temple est devenu aux fils des siècles le symbole de la civilisation romaine, et il a été reproduit dans toutes les villes nouvelles fondées par Rome

 

Maquette temple de Jupiter et restes archéologiques du Temple


Pour Rome il sera la destination finale des triomphes donnés en  l'honneur des généraux  victorieux qui passe en procession à travers la ville avec les prisonniers et le butin
Ils empruntent la Voie Sacrée et finissent devant le  temple de Jupiter,
Les fouilles archéologiques récentes ont mis à jour les  fondations du temple, parfaitement conservés et intégrés dans les structures du Palazzo Caffarelli datant du XVI°.
 Sur l'Arx, la colline voisine qui faut attribuée selon la  tradition au peuple Sabin se dresse  la basilique Santa maria dei Aracoeli,  Celle-ci recouvre en parti des vestiges  romains comme le  temple de Junon Moneta et l’Argentorum.
À la fin de l’époque républicaine  la base du Capitole donnant  sur le Forum, a été nivelée afin de pouvoir  implanter les fondations devant recevoir le Tabularium, siège des archives de L’Etat. Toutefois cet imposant bâtiment respecta le Temple existant de Jupiter  datant de 196 Av JC  qui occupait  une position transversale caractéristique.

 


Le sommet de la colline était occupé par plusieurs autres temples consacrant ainsi le caractère sacré de la colline . Durant la période Républicaine les grandes familles de la noblesse romaine ont multiplié les constructions afin de laisser leur nom
On trouvera d’autres sanctuaires dédiés à Jupiter Fides, à Mens, Venus Erice, Ops, Jupiter Tonnant, Mars Ultor, Jupiter Gardien

 

Capitole temple et Roche Tarpeienne Avec l Autorisation de JC Golvin


 Au Moyen Age, ces constructions sont tombées dans l'oubli, mais le souvenir de la grandeur se perpétue dans la description de Mirabilia:
Capitolium è chiamato perché era il capo di tutto il mondo, perché vi abitavano i consoli e senatori per governare la città e il mondo. Il suo volto era difeso da mura alte e solide, rivestite interamente di vetro e oro e di opere mirabilmente intagliate. All'interno della rocca sorgeva un palazzo, quasi tutto ornato d'oro e di pietre preziose, che pare valesse la terza parte del mondo intero
«Capitolium est nommé ainsi car il était le chef du monde, là où ont vécu les consuls et les sénateurs pour gouverner la ville et le monde. Son pourtour était protégé par des  murs hauts  et solides , entièrement en verre et d’œuvres d’art superbe. L'intérieur de la Rocca était occupé par un palais  orné d'or et de pierres précieuses qui d’après la légende valant le cout d’un tiers du Monde connu ".
Les structures du Tabularium sont transformés en Château ( Rocca)roche par la famille des Corsi
Mais pour éviter tout problème les Corsi ont été chassés d'abord par Henri IV (1084) puis par Pasquale II (1105) . En 1130, par la bulle du pape  Anaclete II, les Bénédictins dell'Aracoeli. reçoivent en propriété de la colline du Capitole
L'histoire architecturale du Capitole durant tout le Moyen Age,  est intimement lié à la vie de Rome à partir de 1143/1144
Cette année  une révolution anti papale (renovatio Senatus) voit l’ instauration du Comune romano qui s’installe dans un bâtiment du Capitole une assemblée collégiale  de cinquante sénateurs avec pour fonction le gouvernement de la ville et les gestions des tribunaux.
Au début du XIIIe siècle, cette assemblée est remplacée par un conseil municipal qui élit  un ou  2 sénateurs pour gouverner  En 1299, le Palazzo Senatorio est transformé avec l'ouverture d'une loggia donnant sur la place où se tient le marché consacrant l’ouverture de la ville vers le Champs de Mars se trouvant à l’opposé des principaux monuments du Forum Romain

 

Vue vers Champ de Mars


 En 1363, naissent les premiers statuts de la ville, avec un gouvernement choisi par la ville qui est composé d’un sénateur étranger flanqué de trois magistrats élus, les Conservatori.
Au XVe siècle, le Palazzo Senatoriale se dresse comme une forteresse avec ses tours  Il a été construit  par Boniface IX (1389 à 1404), Martin V (1427) et Nicolas V (1447-1455)

 

 


La façade s’orne d'un double escalier, avec 3 fenêtres à la croix Guelfe et une loggia au deuxième étage
C’est aussi de cette époque de date la transformation de  l'ancien palais de Banderesi (capitaines de milice de la ville) qui est le siège des Conservatori.Les documents du XVe siècle en attribuent la construction au pape Nicolas V.
La coexistence des institutions municipales et la papauté ne sera pas toujours pacifique, mais en attendant, on trouve un modus-viventi en faisant du  Capitole un lieu de mémoire et du Vatican comme le lieu de pouvoir papal.
En 1471 un bâtiment du Capitole devient un musée par le don de Sixte IV au peuple romain des bronzes jusque-là gardés dans le Latran
 La louve devient le symbole de la ville, tandis que dans le porche extérieur est placé le grand portrait en  bronze de Constantin, avec la " Palla Sansonis ".

 

Tête de Constantin Palla Sansonis


Cet aspect monumental s’accroit par la volonté en 1537 du Paul III qui commande l’aménagement de  la place  à  Michelangelo  avec l’érection en son centre de la statue équestre de Marc Aurèle,. Cette statue a été sauvée car longtemps en y a vu l’image de  Constantin, le premier empereur chrétien.
Malgré l’opposition farouche des chanoines du Latran et, apparemment, de Michel-Ange lui-même  les travaux débutent  et en 1538 une nouvelle place voit le jour
Mais il fallut attendre presque un siècle pour voir la place prendre sa touche finale avec l’achèvement de la construction du nouveau palais.
Les travaux de rénovation  ont commencé avec le Palazzo Senatorio que tout en sauvegardant   dans es entrailles les vestiges des anciennes structures Tabularium s transforme extérieurement
Avec des escaliers   qui permettent d'atteindre le "piano nobile
 La façade s’enrichit en 1513  d’une fontaine, qui reçoit sur les côtés les  statues du Nil et du Tibre découvertes au début du XVIe sur le Quirinal

 

Nil TIbre


en son centre nous trouvons une niche, abritant une ancienne statue de Minerve porphyre salon, transformé en Dea Roma avec l'ajout des attributs typiques de la divinité;
 


Le programme décoratif s’achève en 1588.
En 1563,le pape Pie IV, ordonne la rénovation du  Palais des conservateurs. L'ancienne façade a été caractérisée par un portique avec colonne et décoré  de la louve et de la tête colossale en bronze de Constantin.

Palazzo dei Conservatori

Palazzo Nuovo


La Lupa, devenu le symbole  de la cité est déplacé à l'intérieur "dans une loggia .La tête colossale avait été déplacée à l'intérieur de la cour.
Finalement  le projet initial de Michel-Ange, n’a été réalisée seulement après sa mort,

 


Des gravures d’Etienne Dupérac datées de 1567 à 1569 montre les états de la place et les projets  comme le pavement de celle-ci
En 1596 décide de construite le Nouveau palais  en suivant les plans de  Giacomo della Porta, La première  pierre est  posée en 1603, sous le pape Clément VIII, et il faut attendre 1667 pour voir le palais achevé sous le pontificat d’ Alexandre VII
En  1734 un nouveau musée est ouvert  par le pape Clément XII.
La  place du Capitole  se garnit d’une balustrade regardant  vers le Champ de Mars  avec  les statues des Dioscures Castor et Pollux, trouvées dans la zone du ghetto, les «trophées de Marius" , retirés de la grande fontaine de l'Esquilin
Un dernier élément manquait pour compléter le projet de Michel-Ange: le pavement de la place apparaissant dans les estampes de Dupérac  . Il n’a été réalisé qu’en 1940.

 

Palais Neuf (gauche) Palais des Conservateurs ( droite)


A cette occasion  toute la colline du Capitole a été renforcée et un tunnel souterrain reliant désormais les  trois bâtiments donnant sur la place.
 

 

                             

                                 

 

Voir Aussi Autres Photoscopes  See Also Others Walk Around
Capitole Musée Statue équestre de Marc Aurèle
Capitole Arx Capitolina
Capitole Statue de Cola di Rienzo
Capitole Roche Tarpéienne
Capitole Triomphe de Marius
Capitole Les Dioscures
Capitole Fontaine dei Leoni
Capitole Basilica Santa Maria Aracoeli
Capitole Statue équestre de Marc Aurèle
Capitole Fontaine statue du Tibre
Capitole Fontaine du Nil

 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele


Nb de visiteurs:4892937
Nb de visiteurs aujourd'hui:967
Nb de connectés:39