Rome Rione Celio Arc de Triomphe de Constantin









 

Rome Rione Celio Arc de Triomphe de Constantin
Rione Celio R XIX
Regiones Quattuordecim    Regio I Porta capena

English Translation

 

 

 

 

 


Merci à la Famille Figueres pour certaines photographies


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

                                                               

 

Situé entre le Colisée et l'Arc de Titus sur la voie romaine dite  Via Triumphalis, car c’est la  route que suivait  les empereurs lorsqu'ils entraient dans la cité pour célébrer leur triomphe. L'itinéraire de cette route commence au Champ de Mars, conduit au Cirque Maxime  fait le tour du Palatin. Immédiatement après avoir franchi l'Arc de Constantin, la procession triomphale tourne vers la gauche et suit la Via Sacra jusqu'au Forum Romain, puis au Capitole, en franchissant à la fois l'Arc de Titus et l'Arc de Septime Sévère.
L'Arc de Constantin est le plus grand   arc de triomphe antique qui nous soit parvenu intact.
  L'arc a été construit pour célébrer le triomphe de l'empereur   Constantin sur Maxence après la bataille de Ponte Milvius   le 28 Octobre 312  Ap JC .   sur ordre du sénat Il fut inauguré solennellement par le Sénat le 25 Juillet  315 AD pour celebrer la victoire et les decennalia du règne de l'empereur Constantin
 L'inscription située au-dessus de l'arche centrale  peut être traduite ainsi

 


IMP · CAES · FL · CONSTANTINO · MAXIMO · P · F · AVGUSTO · S · P · Q · R · QVOD · INSTINCTV · DIVINITATIS · MENTIS · MAGNITVDINE · CVM · EXERCITV · SVO · TAM · DE · TYRANNO · QVAM · DE · OMNI · EIVS · FACTIONE · VNO · TEMPORE · IVSTIS · REM-PUBLICAM · VLTVS · EST · ARMIS · ARCVM · TRIVMPHIS · INSIGNEM · DICAVIT  l soit
Au pieux et heureux empereur César Flavius Constantin le Grand, Auguste, parce que, sous l'inspiration de la divinité (instinctu divinitatis) et par grandeur d'esprit, avec son armée et de justes armes, en un seul coup décisif, il a vengé l'État sur le tyran et toute sa faction, le Sénat et le peuple romain dédient cet arc en signe de son triomphe.
 L'inscription est presque la même des 2 cotés
Par le terme instinctu divinitatis  on peut y voir l’attachement à la religion chrétienne de  Constantin . mais il faut quand même savoir que s’il  se convertit en 312, son baptême n’intervient que sur son lit de mort en 337 lorsqu'il se fit baptiser par l'évêque arien, Eusèbe de Nicomédie12.
 Cette conversion est conforme à la coutume en vigueur à l'époque, les fidèles attendant le dernier moment pour recevoir le
Au moyen Age il faut appelé Arc des Thraces et il a été incorporé dans la forteresse des Frangipane, En 1534 Lorenzino de Medicis fut chassé de Rome pour avoir décapité par amusement les statues de cet arc  .A partir du  Quattrocento et du il Cinquecento il fut étudié mais c’est surtout en  1733, Mais il faut attendre 1804 et surtout 1832 pour qu’il soit dégagé entièrement.Il faut aussi restauré en 1993
C’est aussi un monument qui se distingue par son utilisation systématique de réemplois (spolia) de monuments antérieurs.


 


 Description
C’est un arc à triple arche  de 21 m de haut avec l’attique de 25,70 m de large et 7,40 de profondeur. Sur ce point il reprend l’architecture de l’Arc voisin de Septime Sévère .
Certains disent qu’il reprend les restes d’un arc antérieur dont les fondations dateraient de Néron et un bâtiment de l’époque d’Hadrien L’arche centrale est la plus  grande avec une longueur de 6,5 mètres et une hauteur de 11,45 m .  La façade est encadrée des 2 cotés par quatre colonnes non engagées comme dans les autres constructions surmontées de chapiteaux d’ordre corinthien La partie inférieure du monument est construite de blocs de marbre, tandis que la partie supérieure ou attique est en maçonnerie de briques revêtue d'un placage de marbre. Un escalier est aménagé dans l'épaisseur de l'arc ; on y accède par une porte située en hauteur sur le côté situé du côté du Palatin
Nous avons 3 secteurs  délimités des statues de prisonniers barbares.   L'ensemble de voûte est décorée avec des sculptures provenant pour la plupart  des monuments antérieurs (Spolia) élevés par  Trajan, Hadrien et Commode
Cet arc fait donc la part belle au remploi  ce qui explique la rapidité de construction
Nous avons plusieurs thèses qui s’affrontent
Premièrement celle du délai de livraison de l’édifice qui a obligé l’architecte à remployer des éléments existants plutôt que de sculpter de nouveaux reliefs
Deuxièmement on parle de décadence  car les artistes de cette époque ne pouvaient égaler le travail des sculpteurs de l’époque des Antonins ce pillage des monuments antérieurs constituerait l'aveu implicite de cette infériorité technique et artistique en même temps que la reconnaissance admirative des œuvres de l'époque précédente.
Troisièmement Il est fort possible qu’il ne s’agisse pas d’un pillage mais de remplois de matériaux stockées tels que colonnes,  chapiteaux, corniches  suite à des réparations ou destruction des dits monuments   détruits par incendie  comme ceux qui ont ravagé Rome en 283 et  307
Cette pratique n'est par ailleurs en rien exceptionnelle à l'époque, puisque de nombreux monuments élevés sous le règne de Constantin font aussi largement appel à des remplois 
( première basilique Saint-Pierre de Rome ) semple être plus conforme à la réalité
Sur le haut de l’arc devait se trouver un groupe statuaire  ou un  quadrige avec Constantin
qui a disparu . De même l’arc possédait un parement de pierre colorée  dont il ne  reste seulement que des fragments de porphyre sur la face nord
Description
En commençant par l’Attique
Ici devait se trouver une frise qui a disparu et qui décrivait les principales campagnes de Trajan Elle était constitué de  4 bas-reliefs représentant des scènes de bataille sculpté dans du  marbre du Pentélique
formant ainsi une fresque de  de 3 mètres
On devait trouver  la  conquête d’un village  dace par la cavalerie et l’infanterie qui regroupent des prisonniers
Au second plan nous trouvons des soldats, sur un fond de  cabanes de village  montrant des têtes décapitées   ensuite nous voyons l’Empereur à la tête de ses soldats menant une charge de cavalerie ; enfin Trajan rentre à Rome couronné  par une Victoire et guidé par la Dea Virtus en habit d’amazone
Les fragments de cette fresque se trouvent au Louvre, à l'Antiquarium du Forum  Romain et  au musée Borghèse.  Ces plâtres sont visible au  Museo della Civiltà Romana a Roma. 
Ensuite nous trouvons la dédicace sur le fronton Nord et sud qui est la même
Elles sont encadrées de 4 paires de panneaux sculpté provenant d’un monument non identifié érigé en honneur de Marc Aurèle, Ces huit panneaux, ainsi que trois autres conservés au Musée du Capitole, proviennent d'un monument commémoratif célébrant le triomphe de Marc Aurèle en 176 sur les Sarmates dans la guerre de 169-175.
Au sommet de chacune des six colonnes encadrant les baies, se trouve une statue de prisonnier dace, probablement prise au Forum de Trajan.

 


De la même époque date deux grands panneaux mesurant 3 mètres de haut  ornant les petits côtés de l'attique et représentant des scènes des guerres de Dacie. Ces éléments devait se trouver à l'origine sur le Forum de Trajan ou dans les casernes de la cavalerie sur le Cælius
Ces panneaux représentent
Face Nord

 

Liberalitatis
  • Liberalitas (distribution d'argent au peuple) l'empereur en toge est assis sur sella curilis,elle même sur un haut podium. il est assisté d'un aide ç gauche qui lui passe le materiel necessaire pour le congiarium
    Derriere lui à sa gauche se trouve en toge le prefet de la Ville Lucius Sergius Paulus et derriere lui  on peu voir sur un gradin à droite Pompeianus et peut etre Claudius Severus gendre et consul de Marc Aurele
    Les colonnes semblent etre celle de la basilica Ulpia . Dans le bas on trouve le peuple 
1e Liberalitatis - 2e Clementia            Submissio ou Clementia .soumission du  chef barbare qui est absout par l empereur devant une assemblée de soldats et d'aquilifers
On trouve toujours derrier l'Empereur Pompeianus
Le chef barbare est accompgné par son fils qu'il protège avec son bras.   
   


L'entrée de l'empereur ('adventus impérial) dans la ville de Rome après la campagne 
L'empereur quittant la ville et salué par une personnification de la Via Flaminia 

 

Adventus Arrivée de l' empereur à Rome Marc Aurele auréolé d"une Victoire  flanqué de Mars et la Vertu passe par la  Porta Triumphalis . AQu seonc plan on voit les temples  de l'area sacra de Sant'Omobono): la Mater Matuta et la Fortuna Redux,
Le temple au fond et celui de la Fortune.
1e Adventus- 2e Profection     Profection 
Profectio au depart de Rome l'Empereur en habit de voyage est accompagné par le Genius Senatus er le Genius Populi Romani ainsi que des soladats avec enseignes . En bas la statue allongée represente  la voie romaine qui invite l'emepreur . Au fond se trouve la Porta Triumphalis . toujours derriere  Marc Aurele on trouve la tete de Pompeianus
.  


L’empereur distribuant de l'argent au peuple ( largitio) Sur ce panneau  le portrait de, Commode, a été effacé à la suite de la condamnation de sa mémoire (damnatio memoriae) par le Sénat en 193
L'empereur interrogeant un prisonnier germain.
Face sud,

 

Rex datus
Présentation à l'empereur d'un chef barbare soummis.Marc aurele avec derrier lui  Pompeianussur un fond 'Aquilifer et d'aigles.

 
1e  Rex datus 2e Captifs Captifs
Captifs conduits à Marco Aurelio et Pompeiano, Le chef rebelle est conduit mains attachéesà l' Empereur .

 


Un chef ennemi prisonnier amené devant l'empereur 
Groupe d’ennemis prisonniers présentés à l'empereur 

 

 Adlocutio
Harange aux soldats

 
1e Adlocutio 2e  - Lustratio Lustratio
Sacrificie sur le champ de bataille Marc Aurele vétu de la toge sacrificale célèbre un suovetaurile sur un autel mobile, assistito d'un prêtre et entouré des soldats,signifers et tubiniferDerriere lui se trouve 2 aquilifers et Pompeianus.

 


L'empereur s'adressant aux troupes (l'adlocutio) ;
L'empereur sacrifiant un porc, un mouton et un taureau (scène de "suovétorile").
Piles et entablement
La structure générale de la façade principale est identique sur les deux faces de l'arc. Elle est divisée par quatre colonnes corinthiennes libres, en marbre jaune de Numidie (giallo antico). L'une d'entre elles fut transférée pour être utilisée à la basilique Saint-Jean-de-Latran et remplacée par une colonne de marbre blanc. Les bases des colonnes sont ornées, de face, par des victoires, et sur les côtés par des captifs barbares et des soldats romains.
Sur l’arc central les écoinçons  sont décorés de reliefs de Victoire avec trophée,alors que  les arcs secondaires présentent des personnifications de fleuves. Ces sculptures sont d’époque  constantinienne.

 

Ecoinçons  sont décorés de reliefs de Fleuves Ecoinçons  sont décorés de reliefs de Victoire avec trophée,


Au centre le passage est  orné de deux bas-reliefs célébrant la victoire sur les Daces sauf que le visage de Trajan a été retravaillé de la même façon que celui d'Hadrien sur les médaillons, pour les adapter à l’époque de Constantin
 

   


Les tondi d'Hadrien
Au-dessus de chaque baie latérale, se trouvent des 4 paires tondi en forme de cercle  de 2 mètres de diamètre  provenant d’un monument de l’époque d’Hadrien célébrant la chasse et des sacrifices
Face nord,

 

Chasse au sanglier et  sacrifice à Apollon 
 
Chasse au sanglier et  sacrifice à Apollon 
 


Chasse au sanglier et  sacrifice à Apollon 
 

Chasse au lion  et sacrifice à Hercule Chasse au lion  et sacrifice à Hercule


Chasse au lion  et sacrifice à Hercule
Des traces du revêtement en porphyre sont encore présents à ce niveau

 


Face sud,
 

 
   


Départ à la chasse et sacrifice à Silvanus
 

Départ à la chasse et sacrifice à Silvanus Chasse à l'ours et sacrifice à Diane.


Chasse à l'ours et sacrifice à Diane.
Les visages de l’empereur a été retravaillé afin de  représenter, sur le côté nord, Constantin dans les scènes de chasse et Licinius ou Constance Ier, le père de Constantin, dans les scènes de sacrifice, et inversement sur le côté sud.
Sur les cotés ce trouve des médaillons d'époque constantinienne représentant les chariots du Soleil levant sur le côté est, et de la Lune sur le côté Ouest et au dessus ont été places deux bas reliefs datant de Trajan et des guerres Daciques


 

Soleil Lune
Est Ouest


Ensuite nous trouvons la frise constantinienne qui se déploie tout autour du monument en dessous des médaillons. Elle représente les épisodes de la prise du pouvoir de Constantin  et sa lutte avec Maxence
Ia frise peut etre decoupée en 4 "Obsidio"
"Proelium" "Oratio""Liberalitas"

 
Départ de Milan Obsedio Siège de Vérone  
Proelium Bataille Pont Milvius
   
Oratio     Liberalitas
Wikipedia


La frise commence sur le côté ouest avec la scène du départ de Milan, se poursuit du côté sud (qui regarde vers l'extérieur) avec le siège d'une ville, probablement Vérone, ensuite nous trouvons  la bataille du pont de Milvius, avec l'armée victorieuse de Constantin et l'ennemi en train de se noyer dans le Tibre.
Et enfin l’entrée de Constantin dans Rome.
Ensuite nous trouvons deux reliefs représentant les actes de l'empereur après la prise de Rome : Constantin s'adresse aux citoyens sur le Forum Romain, et procède à une distribution d'argent.
Les piédestaux

 


Ils sont tous d’époque constantinienne
 Victoire avec trophées et barbares orientaux ou nordiques

 

 

Voir Aussi Autres Photoscopes  See Also Others Walk Around
Basilique de Maxence
Sceptre de Maxence
Tte Colossale de Constantin Bronze
Tête Colossale de Constantin Marbre

Labarum Constantin
Rome Pont Milvius
Rome Arc de Marc Aurèle


 

 

 

 


 

 

.


 

 

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3531311
Nb de visiteurs aujourd'hui:332
Nb de connectés:28