Hérault Palavas Redoute de Ballestras









Hérault Palavas Redoute de Ballestras
English Translation
 

.


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

En 1700 Montpellier avait un  privilège important :Celui du monopole de la teinture rouge pour les tissus. Ce monopole attire la convoitise des corsaires barbaresques dont les navires de faible tonnage pouvaient mouiller sans mal dans les eaux peu profondes des étangs des environs de Maguelone tout près de l’église renouvellant les exploits de leurs ancêtres qui en avaient été chassés par Charles Martel.
La piraterie se développant sur l’ensemble du littoral, les Etats du Languedoc décident en  1704 d’endiguer ce danger auquel va se greffer sous peu la menace d’une descente des Anglais sur nos côtes
Une troupe est donc levée  avec pour mission de défendre la côte contre ces dangers  mais elle s’avère bien vite impuissante
En 1743 la bourgeoisie Montpelliéraine souhaite alors en finir  et d’éradiquer ces menaces qui sont une entrave au développement économique de la province du Languedoc.
Il fut donc décider de la construction des tours de guet au nombre de huit  entre le Grau du Roi (au début de la Camargue et les étangs de Narbonne
Elles  avaient comme mission d’avertir  via un système de signaux de fumée une redoute plus puissante édifiée à Palavas.
Ces Tours sont les Tours dites du système Maréschal.
 La redoute de Ballestras fut financée par les commerçants montpelliérains. Il ne faut pas perdre de vue que ce système s’il protégeait le littoral devait aussi rejeter le danger barbaresque et anglais donc en même temps protéger les arrivées et départs des bateaux de commerce.
Quelques années plus tard cette redoute sera utilisée pour la fabrication des allumettes en récupérant le souffre
 Cette redoute rassure et protège aussi rapidement  quelques  cabanes des pêcheurs se pressent autour de la fortification qui sont ainsi protégés des attaques surprises
Mais aussi si la menace barbaresque s’éloigne laissant le champs libre à l’Anglais il apparaît un nouvel ennemi ; Le contrebandier 
En effet ces trafiquants essayent de faire entrer ou sortir des marchandises en exonération totale des droits et taxes  et ceux  ci utilisent toutes les ruses pour tromper la vigilance des Gabelous . La légende dit  qu’ils utilisent  toutes les ruses  pour faire passer leur chargement. Certains iront même jusqu’à utiliser des échasses pour marcher sur le bord de l’eau sans laisser de traces.
Les souverains passent et sous Napoléon I° en  1813 la redoute est armée d’une batterie de canons de calibre 12 , après avoir repoussé l attaque anglaise dirigée par le héros du film master ans commander him self

 


Les pécheurs décident alors de se regrouper autour du fort constituant ainsi un véritable village de cabanes
C’est le début de la naissance de Palavas les flots.
Le danger militaire s’éloignant la redoute  va perdre son utilite  et on va oublier  les services qu’elle a jadis rendu
A la fin du XIXe siècle Palavas les flots jouissant d’un climat tempéré  attirent de plus en plus de monde .Elle voit sa population croître grâce à la création de deux établissements  sanitaire  dont entre autre l’institut Saint-Pierre
Devenue station balnéaire Palavas  le problème d alimentation en eau se pose aussi  au début du XIX° siècle  les édiles locaux décident  de construire un château d’eau qui sera implanté sur la redoute  qui perdra créneaux  tourelles et tourelleaux
A  la fin des années 30 le premier château d’eau devenant insuffisant les autorités décident  d’agrandir le château  et en 1943 un troisième château d’eau est réalisé recouvrant  les édifications précédentes d’un sarcophage de béton ressemblant à un gigantesque champignon en béton

 


La redoute est enterrée et commence pour elle  une période d’oubli  qui va durer jusqu’à la fin du XXe siècle  époque à laquelle elle sera démontée pierre par pierre pour être rebâtie au milieu de la lagune où elle abrite actuellement le musée Albert Dubout peintre du célèbre  petit train de Palavas

 

 

Voir Autres Photoscopes See others Walk Auronds
La Grande Motte Redoute Petit Travers
Sete Redoute Castellas



The redoubt of Ballestras Palavas les flots .
 


In 1700 Montpellier had an important privilege: The monopoly of the red dye for the cloths. This monopoly draws coveted  berber Privateer  whose small vessels could easily anchor in the waters few deep  around Maguelone island  near the church renewing the exploits of their ancestors who had been chase by Charles Martel in the 8th seicle.
Piracy is developing on the entire coast, the “Etats du Languedoc decided in 1704 to contain this danger which will be added shortly threat of a descent of English on our shores
A troupe is therefore levied  with  mandate to defend the coast against these dangers but it is soon powerless
In 1743 the Montpelliérain bourgeoisie wishes then end and  the eradication of these threats which are an obstacle to economic development in the province of Languedoc.
So it was therefore decided  the construction of watchtowers
8  between Grau du Roi (the beginning of the Camargue and ponds of  Narbonne )
Her s mission  warn via a system of smoke signals the Redoubt most powerful built at Palavas.
These are the Towers  say Maréschal.system
 The redoubt of Ballestras
She was financed  by traders  of  Montpellier. We must not lose sight that this system if it protected the coastline should also dismiss  berber  and English danger  at the same time he protect the arrivals and departures of commercial vessels.
A few years later that redoubt  will be used for the manufacture of matches getting the suffering
Quickly  a few huts of fishermen flock around the fortification that are protected from attacks 
But if the berber threat away leaving the field open for the English it is a new enemy: The smuggler
Indeed, these traffickers are trying to enter or leave the goods in total exemption from duties and taxes and they use all the tricks to deceive the vigilance of the french Customs
(Gabelous ) . The legend says they use all the tricks to get their load. Some will even use stilts to walk on the waterfront without a trace.

 


During the1ST  Empire after an attack in august 1808h led by the heros of the film Master  and Commander “ him self  the redoubt received a battery of cannons caliber 12
around the fort thus constituting a real village huts
This is the beginning of the birth of Palavas les flots.
The danger away the military redoubt lose its principal role  and we will forget the services it has rendered once
At the end of the 19th  century Palavas les flots with a mild climate attracts more and more people. It has seen its population grow through the creation of two health institutions including, among other institut Saint-Pierre
Palavas  has a problem with  water supply
Also at the  beginning of the 19th century, local mayors decide to build a water tower to be located on the redoubt  that lose military equipments( crenels and turrets )
In the late of the 30th  first water tower becoming insufficient , the authorities decided to enlarge the castle and in 1943 a third water tower is made covering the previous constructions of a sarcophagus of concrete resembling a gigantic concrete mushroom  (now transformed in restaurant )

 


The redoubt is buried and she begins to forget a period which will last until the end of the twentieth century when it will be dismantled stone by stone to be rebuilt in the middle of the lagoon where it currently house the museum  of the painter Albert Dubout the famous little  train of  Palavas

 

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4461223
Nb de visiteurs aujourd'hui:777
Nb de connectés:21