Maschinengewehr 34 MG34 Montpellier









Maschinengewehr 34
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

Autres Photoscopes Others WalkAround
Maschinengewehr 34 Lafette Fliegerdreibein Tripod Paris
Maschinengewehr 34 Lafette Fliegerdreibein Tripod Viervilles
Maschinengewehr 34 mit Panzermantel
Maschinengewehr 34 MG34 Montpellier
Maschinengewehr 34 MG34 Perpignan
Maschinengewehr 34 Quadritube Saumur
Maschinengewehr-Wagen 36 (If. 5) für zwei MG 34. Infanteriefahrzeuge 5 Batterie Todt


 

 

 

La MG 34.

Après la première guerre mondiale la fabrication d'armes surtout automatiques fut sévèrement limitée par le traité de Versailles envers l'armée allemande. Mais comme àoute interdiction on trouve une parade, les Allemands vont essayer dans divers domaines de tourner toutes ces interdictions.
Par exemple les chars sont essayés en secret en URSS et les canons en Suède.
Pour les armes automatiques, les usines bien qu'étant étroitement surveillées par les Alliés continuent leurs études en secret. En 1934 Adolf Hitler commence son oeuvre de destruction du traité de Versailles et le réarmement allemand commença.
La tâche de mise au point et de fabrication des mitrailleuses était confiée à une vieille usine créée en 1871 je veux parler de la firme Mauser.
Les objectifs assignés à cette arme étaient les suivants.
Elle devait être polyvalente et être mise en service aussi bien au niveau de la section que de la compagnie
L’arme pouvait être montée soit sur un bipied soit sur un trépied.
Elle devait utiliser la munition standard des fusils et être alimenté par bande ou par tambour.
Elle fut mise au point en 1934 mais son fonctionnement pouvait paraître bizarre.
En effet elle utilisait le recul de l'arme et l'emprunt des gaz
Le coup part et le canon recule mais il y avait une captation de la partie des gaz via un cône qui renvoie le gaz vers l'arrière
Le recul du canon est en cours mais suffisant pour faire tourner la tête de culasse mobile sur 90° et assurer le déverrouillage. Le recul de la culasse mobile se poursuivait jusqu'à ce que le ressort soit comprimé à fond. Ensuite commence le système de retour qui permettait d'engager la cartouche suivante et verrouiller tout le système
Tout alors recommençait pour un nouveau cycle.
On pouvait aussi assurer un changement rapide du canon
Les éléments de la mitrailleuse étaient tous de très bonne qualité.
Les munitions étaient soit disposées dans un chargeur tambour simple ou double identique à celui de la MG. 15 , ou elles pouvaient être accrochés les unes aux autres formant alors des bandes.
Il n'y avait pas de sélecteurs de tir mais la détente permettait diverses combinaisons permettant le tir en rafale soit le tir libre soit en coup par coup
Elle pouvait tirer à partir d'un bipied ou d’un trépied.

 
Lorsque l'arme était installée sur un trépied le tir se faisait via un système articulé permettant avec une manette de commande à distance de la poignée le tir voulu
C’était une arme excellente trop bien construite , en effet les marges de tolérance étaient infimes, ce qui provoqua des incidents de tirs dans des conditions d'utilisation extrême.
Son utilisation par l'armée allemande fut faite jusqu'à 1945 et elle fut ensuite utilisée dans toutes les guerres coloniales comme celle livrées par les Français en Indochine , en Afrique
 
Elle fut aussi utilisée par Israël.
Nous pouvons toujours la trouver dans certains conflits régionaux.
Caractéristiques
M.G 34 mauser Einheitsmashinengewehr
longueur 1,220 mètres
Poids 12,1 kgs
Poids avec le trépied 19,19 kgs
Longueurs du canon 62 8 cm
calibrent 7.92 mm
Fonctionnement recul de la culasse
Alimentation bande ou chargeur tambour
Refroidissement par air
Cadence de tir 800 à 900 coups minute
V/o de la balle de 756 mètres /seconde
Portée 2000 mètres

The MG 34.
After WW I weapons mostly automatic was severely limited by the Treaty of Versailles to the German army. But as August is a ban on parade, the Germans will try in various fields to turn all these prohibitions.
For example tanks are tested in secret in the USSR and the guns in Sweden.
  For automatic weapons, factories although closely monitored by the Allies continue their studies in secret. In 1934 Adolf Hitler began his work of destruction of the Treaty of Versailles and the German rearmament began.
The task of development and manufacture of machine guns was entrusted to an old factory established in 1871 I am referring to the firm Mauser.
  The objectives of this weapon were as follows.
It should be versatile and be put into service in both the section of the company
The weapon could be mounted either on a bipied or on a tripod.
It should use the standard rifles munitions and be powered by band or drum.
It was developed in 1934 but its operation could seem strange.
Indeed it used the weapon decline in borrowing and gas
The coup hand and the gun fell but there was a capture of the gas through a cone that returns gas rearward
The decline in the barrel is under way, but enough to turn the bolt head 90 ° and to unlock. The decline of the bolt continued until the spring is compressed completely. Then begins the return system that could bind the next cartridge and lock the whole system
Any time again for another cycle.
It could also provide a quick change barrel
The elements of the gun were all very good.
The munitions were either willing shipper drum in a single or double identical to the MG. 15, or they could be attached to each other when forming bands.
There was no shooting but selectors relaxation allowed various combinations to the firing or burst firing free or ad hoc
It could benefit from a beeper or a tripod.
When the weapon was installed on a tripod shooting was articulated through a system with a joystick to control remote handle shooting wanted
It was an excellent weapon too well built, in fact tolerance levels were tiny, which provoked incidents of shooting in extreme conditions of use.
Its use by the German army was made up in 1945 and was then used in all colonial wars like the one delivered by the French in Indochina, Africa
It was also used by Israel.
We can always find in some regional conflicts.
Specifications
M.G 34 mauser Einheitsmashinengewehr
length of 1.220 meters
Weight 12.1 kg
Weight with the tripod 19.19 kgs
Barrel lengths 62 8 cm
calibrate 7.92 mm
Loading by drum magazine or strip
Air cooling
Firing 800 to 900 shields per minute
V°of the bullet 756 meters / second
Range 2000 meters

 

 

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5854210
Nb de visiteurs aujourd'hui:998
Nb de connectés:32