Garde Impériale Cavalerie Regiment des Guides Cantinière Paris









Napoléon III Garde Impériale Cavalerie Regiment des Guides Cantinière Paris
 

 

Historique Voir ICI
History Click HERE

 

 

 

La Garde Impériale de Napoléon III si elle reprend le schéma de celle de son oncle subit toutefois quelques modifications Mais l'héritace des traditions est présent et deux avant la reCréation de la Garde  Impériale sur les suggestions du lieutenant-colonel Fleury, écuyer de l’empereur Napoléon III, un décret du 23 octobre 1852 prononce la constitution d’un régiment des guides de la Garde, inspiré par le régiment des guides du Premier Consul de 1800.

 

 

A son origine il est formé sur la base des deux escadrons  qui sont les Guides de l'état major,formés pr des cavaliers pris dans les régiments de dragons, de lanciers et des chasseurs d'Afrique existants. Les cavaliers provenant des autres régiments de cavalerie légère seront ajoutés en 1853, une bonne partie de la troupe provenant du licenciement du 13e régiment de chasseurs Ils seront Caserné à l'école militaire, où le régimen fort de  1200 hommes est pour la première fois passé en revue par l'Empereur le 30/1/1853 à l'occasion des cérémonies de son mariage
Aussi ce régiment de prestige à l instar des Cent Gardes  porte une attention particulière à la sélection de ses officiers, qui seront recrutés dans les meilleures familles de l’Empire Sous l'influence de son premier chef de corps, le lieutenant colonel
Fleury, le régiment des Guides est formaté et est doté tous comme les  régiments anglais d'un cercle un mess où les officiers de tout grade se cotoient sur un pied d'égalité et une musique composée de gagistes payés très cher aux frais des membres
Il faut savoir aussi que la Musique des Guides contribue à exalter la figure du souverain lors des « visites de souverain et cette formation  devient très vite une institution qui permet de véhiculer l’image de l’Empereur en son absence physique, ainsi lors des concerts donnés dans le jardin des Tuileries ou encore lors du 15 août, jour de la Saint-Napoléon. Sur le front diplomatique extérieur, c’est en 1854, à Londres, dans le contexte de la guerre de Crimée, que 'lon tropuve pour la premier fois  une formation musicale française, en l’absence toutefois  du souverain. La Musique des Guides scelle la nouvelle amitié franco-britannique par un concert que la presse commente d’abondance sur le plan musical.
Ce régiment reçoit aussi un enseignement équestre poussé, au quartier de cavalerie de l'
Ecole Militaire où il est stationné Les Guides reçoivent un traitement de faveur de la part du régime impérial, puisqu'un peloton du régiment est systématiquement désigné pour faire l'avant garde de l'escorte du souverain. Il est aussi employé pour l'organisation des chasses impériales, des guides servant de rabateurs et d'escorte aux invités de marque.

 


Mais contrairement aux Cent Gardes ces soldats vont toutefois combattre
premiere  alerte lorsqu'enmars 1855, le régiment est prévu pour partir en Crimée, mais comme l'Empereur a décidé de ne pas s'y rendre  contre ordre est donné au grand désapointement des troupes.
la deuxieme convocation sera la bonne  losque le régiment est prevu de suivre l'empereur en Italie pour souternir les Troupes piemontaises qui combattent les Autrichiens en vue de l Indépendance
Le 4/5/1859, le régiment reçoit ordre de partir pour l'Italie.Ils sont transfré à Alessandria en Italie par voie terrestre via  Marseille et  Gênes
Le régiment est à Novare lors de la bataille de Magenta, et seul un peloton d'escorte du général commandant la Garde Impériale y participe. ensuite il se dirige var Solférino via  Milan et Brescia où il se prepare à charger à trois reprises  l'ennemi à 150 metres du front, mais par trois fois l'ennemi se dérobe.
Après la guerre, le régiment participe au défilé de la victoire à Paris. En 1866 il est au camp de Chalons pour les manoeuvres.


Arrive l annus Horribilis 1870  Le 20/7/1870, les Guides partentavec l Empereur  pour la Loraine et se réunissent à Metz. Là le régiment se fractionne et le 5e escadron sert d'escorte à l'Empereur et le suivra jusqu'à la capitulation de Sedan.
Les autres escadrons sont engagés le 16 aout à Gravelotte, en couverture du flanc gauche du corps de la Garde et de ses batteries d'artillerie Les pertes sont minimes mais il reste le sabre au fourreau lors descomba du 18 aout à Saint Privat.
enfermés avec l armée de Bazaine dans Metz, le régiment doit abattre ses chevaux pour nourrir les troupes avant de capituler  Après le  chute de l'Empire, la Garde est supprimée et les escadrons restants de Guides sont intégrés dans les rangs du 9e régiment de hussards le 4/2/1871.
Unifromes

   


Leur uniforme luxueux reflète naturellement leur haut prestige au sein de la société civile. Les officiers portent un dolman en drap vert foncé, orné sur la poitrine de cinq rangées de 18 boutons de cuivre demi-sphériques, avec parements garance et tresses d’or ; une pelisse de la même couleur que le dolman avec six tresses ; un pantalon garance à bandes d’or ; un colback en peau d’ours noir avec flamme écarlate et plumet noir et blanc ; une sabretache en drap vert foncé, ornée d’un galon d’or et d’une plaque de cuivre représentant les armes impériales.

 

 

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5854088
Nb de visiteurs aujourd'hui:876
Nb de connectés:47