Cent Gardes Cuirasse Saumur









Napoléon III Cent Gardes Cuirasse Saumur
English Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

Tiré de ce site

 

Cuirasse en acier bruni (au brunissoir et non pas bronzé), le métal est poli en restant de sa couleur naturelle. Elle est réalisée sur mesure, la taille est fortement marquée comme le veut la mode du Second Empire. Le col et les emmanchures sont bordés de gouttières. Plate-bande légèrement en creux formant la bordure extérieure.Plastron bombé marqué par une arête médiane ; il est bordé de 28 clous en laiton. La plate-bande est garnie de rivets en laiton destinés à accrocher la matelassure ; ils sont à tête hémisphérique en laiton et à l'intérieur terminés par des crochets en acier. À l'encolure du plastron, le rivet placé à la droite de celui du centre retient un crochet en laiton qui sert à suspendre les aiguillettes. En haut à gauche, le rivet retient un crochet destiné à fixer la banderole de giberne. En bas au centre du plastron, le rivet est remplacé par un crochet en laiton dans lequel passe la ceinture pour l'empêcher de remonter.
.Dossière pareillement finie au plastron, avec creux vertical séparant les omoplates, et bordée de 32 clous en laiton. Les rivets de la plate-bande sont identiques à ceux du plastron, le rivet à gauche de celui du milieu de la taille est surélevé et il reçoit la martingale de la giberne. Les deux derniers rivets de chaque côté de la taille sont remplacés par des vis qui fixent les deux branches de la ceinture.
Les épaulières sont à charnière et à écailles d'acier (largeur 5,5 cm) festonnées montées sur un cuir brun. La partie fixe, ou chape, est en acier, tenue à la dossière par trois rivets de laiton.
Le milieu de cette chape (largeur 8 cm, H 9,5 cm d'avant à l'arrière) est occupé par un médaillon rond en laiton estampé en relief d'un mufle de lion (H 3,5 cm, largeur 3,3 cm) encadré de sa crinière. La charnière est du type dit « à piano » (gonds changés postérieurement). La partie mobile de cette charnière s'insère sous la première écaille de l'épaulière. La première écaille est découpée en trois dents à chaque extrémité. Ensuite viennent six écailles présentant toutes trois dents aussi ; elles sont fixées de deux en deux par une paire de rivets. Les derniers rivets fixent les tirants en laiton qui achèvent les épaulières. Les épaulières sont terminées par une rosace en laiton estampé comme l'ensemble du tirant. Les tirants (largeur 5,5 cm, H 13 cm) sont en laiton estampé en relief de moulures saillantes. La partie avant des épaulières, de la charnière jusqu'à la partie haute des tirants, mesure 24 cm.

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5854114
Nb de visiteurs aujourd'hui:902
Nb de connectés:40