Agriculture Trapetum Moulin Olive Rome EUR









Agriculture Trapetum Moulin Olive Rome EUR
English Translation

 


Historique Voir ICI
History Click HERE

Les moulins sont soit la proprié d'une entrreprise privée soit communs à plusieurs personnes des  membres d'une mêmee la famille  des voisins ou aussi propriété de la commune
Processus
La récolte éffectuée il fallait la porter au moulin.
Soit si c'est unr propriété rpivée le minotier ou entrepreneur travaille a moudre pour des grosses collectivités ( cités provinces ou Empereur ) ; Il peut aussi louer sa prestation pour moudre pour des particuliers . Pour le cas des minotresi d'etat les usine travaillent exlusivement pour le servic de le Annone et les produits finis sont entrreposés dans les entrepots imperiaux
Pour l huile c'est différent   apres la reculte fin de l automne la récolte était, portée dans le courant du mois de décembre
Les olives sont déposées dans la cuve en pierre  et sont écrasées et réduites en pâte à l’aide d’un rouleau de pierre conique plus ou moins gros suivant l’importance de la cuve et de l’animal qui l’actionnait en tournant autour.
Mais le système pouvait être actionné par la force hydraulique comme on le rouve à Bargebal


Il fallait veiller à ce que les olives soient toujours repoussées au centre. à l’aide d’un fer accroché et traîné par le broyeur qui remuait et repoussait vers le centre de la pierre la pâte en cour d’écrasement.
Cette étape est délicate car il ne faut pas broyer le noyau mais le râper par petites étapes pour éviter d’écraser la graine à l’intérieur, car l’huile risquerait de devenir amère.
Cette phase dure environ 30 à 45 minutes. Le liquide obtenu s’écoulait par un trou emménagé dans la pierre.
Une fois les olives entièrement écrasées, cette pâte obtenue était mise dans des cornus en bois pour être transportées dans la salle où se trouvait le pressoir pour être transvasée dans des paniers en toile de jute tressés, appelés « cabas, couffins », de 7 à 9 kilos


Percés en leur centre, ils sont ensuite enfilés dans la barre centrale du pressoir. Au fur et à mesure de leur installation sur le pressoir, ils étaient arrosés abondamment d’eau bouillante, l’un après l’autre avant d’être pressés. On empilait généralement jusqu’à 15 couffins les uns sur les autres.
Un grand chaudron en cuivre rempli d’eau était maintenu en ébullition permanente dans la même pièce que le pressoir. Il fallait beaucoup d’eau. Puis la presse se resserrant faisait jaillir la précieuse huile.
Cette opération qui durait environ une demi-heure à trois quart d’heure. L’huile ainsi récoltée s’écoulait du pressoir dans des trieurs en fer 
Soumis à un deuxième pressage, après avoir sorti chaque couffin de la presse pour en remuer la pâte. Ensuite chaque oléiculteur récupérait son huile en la transvasant des trieurs métalliques dans des recipients amphors  ou bouteille en verre à l’aide d’une louche

 


Les déchets ; noyaux et peaux écrasés appelés « les grignons »  servaient comme aliment pour les animaux ou parfois de combustible.  Au XIX e  ls furent utlisést pour fabriquer du savon de Marseille en soutirant une nouvelle fois l’huile restante.


Voir Aussi Autres Photoscopes See Also Others Walk Around
Ostie Minoterie Boulangerie
Agriculture Vallus Moissoneuse Maquette
Agriculture Meule Type Olynthe Enserune
Agriculture Meule Type Olynthe Comacchio
Agriculture Pilum Tusculum Graecum Broyeur Rome EUR
Agriculture Torcular Olarium Pressoir Olives Copie Rome
Agriculture Trapetum Moulin Olive Rome EUR
Bouches du Rhone Fontvieille Barbegal Meunerie
Bouches du Rhone Fontvieille Barbegal Meunerie Maquette

 

   


Copyright © 2003-2021 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5469045
Nb de visiteurs aujourd'hui:649
Nb de connectés:50