T 62






Le char T 62

English Version


Les soviétiques peuvent être considérés comme les champions du monde toutes catégories pour la construction de chars En effet leurs usines ont tourné à plein régime afin de produire une masse de blindés qui devaient déferler sur l'Europe occidentale. Mais ceci est de l'histoire ancienne.
Dans l'histoire des troupes blindées les chars soviétiques occupent toutefois une place privilégiée. Lorsqu'on parle de blindés, différents noms arrivent en mémoire ainsi pour chaque période un type de chars arrive instantanément en premier :
Pour la 1°Guerre Mondiale c'est le
char français FT17qui a marqué son époque; char révolutionnaire le premier char à tourelle. Pour la 2°Guerre Mondiale c'est le char allemand Tigre qui tient la corde avec le T. 34 et le Sherman, quand à la période moderne tout le monde connaît mis à part les chars occidentaux les chars russe de série T
Les chars soviétiques ont acquis leurs lettres de noblesse durant la deuxième guerre mondiale avec le fameux T. 34 char rustique et efficace.Depuis la Russie a développé toute une série de char avec les séries T. 44 /54/ 55/ 62/ 64/ 72/ 80/ 90 et maintenant 95 mais aucun ne pourra atteindre l'aura acquise par le T. 34 durant la deuxième guerre mondiale.
En effet le char T34 donnera naissance à une famille d'engins qui vont connaître l'épreuve de feu jusqu'au début du XXIe siècle.
Chaque char russe est une évolution par rapport au char de la famille qui le précédait mis ils ont tous des points communs à savoir ils sont bruyants peu ou pas du tout pratique pour l'équipage et très dangereux .Le char T 62 ne déroge pas à la règle et il faut le considérer comme le champion toutes catégories confondues des chars ratés.
En effet mis en service en 1965 sa production va s'interrompre brusquement après la guerre du Kippour de 1973 les leçons tirées de ce conflit ont fait que rapidement les soviétiques ont arrêté la construction de ce char pour le remplacer sur les chaînes de fabrication par le T 72.
Historique
Jusqu'à la fin des années 50 le char standard les forces du pacte de Varsovie était le T 54/ 55
Toutefois ce char donnant des signes d'obsolescence et l'arrivée de nouveaux matériels à l'OTAN obligent les ingénieurs soviétiques à concevoir un nouvel engin .Aussi s'attellent ils à l'étude d'un nouveau char qui doit tirer un nouveau type de munitions avec le nouveau canon à âme lisse. La désertion fort à propos d'un officier de l'armée iranienne et qui est passé en URSS avec le tout nouveau M60A1 armé d'un canon de 105 mm arrive à point nommé et va aider les ingénieurs dans leurs études d'un prototype qui sera le projet Objiek 144 puis 165 et 166 .L'étude du nouveau char d'assaut a débuté au sein du bureau d'études de Kartev à Nizhnyi Tajil
Commencé au milieu des années 50 le prototype fut prêt au tout début de 1960 et il fut accepté en 1961 Le char sera construit à l'usine Vagonka qui est une usine qui a été construite en 1936 à la frontière de l Europe et de l Asie .En 1941 après l'invasion de lURSS une partie des usines construites en Europe centrale furent démontées et rapidement remontées plus à l'Est ce qui fait qu'en 1941 une deuxième usine la 183 vient compléter l'usine Uralsky Vagonnostroicnyzavad imeni FL Dzezhinsckogo (UVZ) Ces deux usines vont construirent durant la deuxième guerre mondiale du T. 34

Ensuite ce sera la série des T 54/ 55 T. 62 T. 72 T90 et maintenant la séries des T95
La privatisation de cette usine est prévue 2006 2007 .
Mais revenons à notre engin qui fait sa première apparition publique à 1965 Sa production commence alors pour s'arrêter prématurément en 1974.
20 000 chars ont toutefois été construits auquel faut rajouter à peu près 1000 chars construits par les tchécoslovaques et d'autres chars construit par la Corée du Nord.
Description du char
Ce char est un dérivé direct du T55 auquel il ressemble beaucoup par la tourelle et sa silhouette .2 détails permettent toutefois de faire la différence entre les deux engins très rapidement Ces 2 détails sont les suivants Une extracterur de fume au milieu du tube du canon et non à l extremité et un declage sur le train deroulement à l arriere entre le 3° et 4° galet . Mais passons à la descrption du char
Le châssis
Il présente une particularité sur le train de roulement en effet nous trouvons un décalage entre le troisième et quatrième galet absent sur le T 55 qui lui a un décalage entre le barbotin avant et le premier galet .
Ce char est donc un T 55 agrandi et amélioré bien qu'il ne gomme pas tous les défauts connus des chars soviétiques
La caisse est divisée en trois parties la partie avant de la caisse abrite le pilote qui est situé à l'avant gauche Le pilote a à ses cotes les réserves d'essence et la réserve de 16 obus
Le conducteur dispose de deux épiscopes pour la conduite avec la possibilité de les remplacer par un épiscopes infrarouge été TUN2.Le glacis avant possède le système classique d'éclairage des les engins blindés des années 1960 combinant un mix de phares normaux et de phare IR de plus un petit brise lame est situé sur le glacis avant Une trappe située à l'arrière du siège lui permet une évacuation rapide de char par en dessous La conduite de ce char est tres dure car il a besoin du double débrayage pour mettre en oeuvre le GPM qui se trouve à l arrière Le compartiment de combat se trouve au centre du char et il est occupé par la tourelle
La tourelle
elle a un diamètre de 2.24 cette tourelle est occupée par trois hommes le chef de char et le tireur à gauche et le chargeur à droite .2 trappes permettent les entrées et sorties de l'équipage le chef de char possède quatre épiscopes dont un de tir TKN.3 qui permet la visée et il peut être remplacé la nuit par un périscope TPN.1 41 11couplé à un projecteur infrarouge. Le tireur et le chargeur possède aussi 2 épiscopes d'observation TNP 165
L'arme qui équipe ce char est un canon de 115 mm qui peut tourner sur 360° et s'élever en site à -6°+12°.Ce canon est un canon à âme lisse U -5TS Le canon peut tirer un projectile qui permet d'engager une cible à 4000 mètres toutefois il n'est plus précis au-delà de 1500 mètres
De plus il est aussi complexe d'utilisation :En effet il posséde un système d'éjection automatique des douilles:
Cela oblige lorsque le coup est parti  pour que l'éjection  il faut  amener  le canon a elevation en site a +3° cela libere la douille vide qui est ejectée vers l'extérieur via une petite trappe à l'arrière de la tourelle  . Cette manipulation est necessaire sinon on ne peut pas recharger le canon
La tourelle ne peut pendant ce temps-là être utilisée .Ce système automatique diminue sérieusement la cadence de tir à quatre / minutes.La dotation normale de munitions est de 40 coups 12 obus flèche (HVAPFSDS) 6 obus à charge creuse (HEAT. FS) 22 obus explosifs classiques (HE). Une mitrailleuse de 7.62 est montée en coaxial et elle est alimentée par une bande de 250 coups Le canon du char possède un extracteur de fumée.
La portée des munitions sont de 4000 m pour les obus flèches 3600m pour les obus à charge creuse et 4800m pour les obus explosifs.
Il est aussi équipé pour la protection antinucléaire (RBZ-1m ) par contre les chars équipés pour la protection chimique ne sont pas nombreux car tous les chars n'ont pas reçu les filtres à particules
Il est protégé contre les incendies par un système anti feu qui envoie des gaz pour éteindre l'incendie mais ce gaz est un gaz très dangereux aussi l'équipage est obligé d'évacuer le char en catastrophe en cas d'incendie interne
Il peut aussi franchir les coupures humides sans préparation de 1.4 m par contre le passage en submersion totale requiert le montage de schnorkel montage qui dure huit heures Comme sur les chars occidentaux il possède deux types de schnorkel celui de combat et celui d'entraînement .
Celui d'entraînement étant fixé sur la trappe du chef de char et permet à l'équipage de évacuer l'engin par le haut alors que le schnorkel de combat est fixé sur une trappe du moteur. Durant la submersion le char est guidé par un gyro compas (GPK-59)
Le démontage du système de submersion ne requiert que quelques minutes
La partie arrière du char Elle est occupée par le groupe motopropulseur qui reprend la mécanique du T 55 avec le moteur V55 qui est une version diesel dérivée du moteur du T34 Ce moteur possède 5 Marches Av et 1 arrière. Il est aussi équipé d'un système de préchauffage pour démarrage par temps froids e plus comme presque tout les chars russes il peut injecter du diesel dans l'échappement pour créer un rideau de fusée pour le camoufler durant 4 à 10 minutes Un nouveau moteur fut monté par la suite doté de turbo et qui a une puissance de 620 chevaux Des réservoirs sont disposés à l'arrière du char Ils sont largables. Sur la caisse du char nous trouvons 4 réservoirs ,3 servent à stocker du diesel le 4° de l huile
Améliorations
ce char a reçu peu d améliorations
Le montage de protection supplémentaire sur la caisse et sur la tourelle a entraîné une modification de suspension qui était très sollicitée
8 Dreb ont été montées sur le côté droit de la tourelle.Le canon a aussi reçu une nouvelle conduite de tir qui est monté sur le canon (volna) Un missile peut aussi être tiré par le canon 9K1161 code Otan AT12 il peut atteindre une cible à 4000 mètres et même engager des l'hélicoptère mais comme ce système est très coûteux il n'a pas été généralisé sur tous les chars. Par la suite différente améliorations ont été apporté au char notamment le montage de
briquettes ERA une nouvelle motorisation est issue du T 72 avec un moteur V. 46 et un nouveau canon produit par les occidentaux.
À ce jour ce char dans des nations majeures a été retiré de l'ordre de bataille mais il est toujours utilisé par les nations dites mineures.
Le T. 62 en opérations
Ce char a connu beaucoup de combat de par le monde
Il a été utilisé par l'Armée Rouge pour équiper ses divisions mécanisées et elle est aussi largement exportée de par le monde
Ce char toutefois est un char moyen en termes d'efficacité car il est mal conçu pour la protection de l'équipage En effet l'intérieur de la tourelle est bardé d'équipements contondants qui peuvent blesser les équipages lors des combats.
La guerre du Kippour sonnera le glas d'ailleurs de la construction de ce char et je me rappelle étant jeune élève officier à Saumur en 1979 avoir vu des documents montrant des chars T 62 Syriens ou égyptiens détruits par les israéliens
Les chars soviétiques ont une chose en commun lorsqu'ils sont touchés et qu'ils explosent de l'intérieur la tourelle qui pèse tout de même 14 t part comme un soucoupe volante en hauteur les images sont très dures à regarder et resteront graver à jamais dans ma mémoire
Ce T62 a donc connu l'épreuve du feu en Afghanistan en Afrique où les troupes libyennes ont été mises en déroute par des troupes tchadiennes armées de canon de 106 SR montées sur des Toyota . Il s'est aussi heurté sous les couleurs irakiennes aux Chieftain Iraniens et aux M1 Abrams américains
Conclusion
Ce char est à présent obsolète même avec toutes les modernisations prévues un seul pays et le tient en ordre de combat cela Corée du Nord mais il ne peut lutter avec son canon de 115 la nouvelle génération de chars de plus son blindage ne peut résister à aucun nouveau missile antichar
Il ne peut être utilisé que dans des conflits mineurs ou dans la réserve Seul pays de l Otan à l'utiliser encore la Roumanie
Vous trouverez ci-dessous une liste de tous les pays ont utilisé le T 62
Russie Afghanistan Angola Algérie Bulgarie Cuba Corée du Nord Egypte Ethiopie Inde Irak Iran Libye Mongolie Roumanie Syrie Viet Nam Yémen Israël Pologne Tchécoslovaquie Hongrie
Versions
T62
T62 A T62 avec mitrailleuse DShK de 12.7
T62 K Version Commandement
T62 Mdle 75 avec télémètre laser KTD1 sur le canon
T62 D Système de défense anti missiles Drozd Moteur V55 U
T62 D1 T62 D remotorisé avec V46 5M
T62 M Tire des missiles 9K116-1 (AT12 ) Sheksna Système de contrôle tir Volna Télémètre Laser KDT 2 Blindage Horseshoe renforcé (3.9 t de poids supplémentaire )
T62M-1 T62 M remotorisé avec moteur V56-5M
T62 M1 T62M-1 missile 9K116-1 (AT12 ) Sheksna

T62M1-2 T62 M1 protection renforcée de la tourelle
T62 M1-2-1 T62 M1-2 Remotorisé avec moteur 46-5M
T62 MV T62M kit de blindage réactif Kontact
T62 MV-1 T62 MV remotorisé avec moteur V46-5M
T62 MK version commandement r62M
TO 62 Version lance flamme monté coaxialement au canon
Ch'onma-ho T62 Nord Coréen (traduction Pégase )
C'est un type qui a été développé à partir d'un T62 Syrien il est subdivisé en 5 versions
Le Ch'onma-ho I copie du T62
Le Ch'onma-ho II avec visée laser sur le canon
Le Ch'onma-ho III Up date du char au niveau de la tourelle (blindage)
Le Ch'onma-ho IV Briquette ERA + Drebs
le Ch'onma-ho V Nouveau canon de 125 mm
Versions construites à partir du chässis
Le Ch'onma-ho ARV
Le Ch'onma-ho Command avec un canon factice
le Juche Po canon automoteur de 122 mm à l origine sur le châssis du Ch'onma-ho
Caractéristiques
Poids 40T
Equipage 4
Longueur 6.63m
Largeur 3.3m
Hauteur 2.4m
Motorisation V12 Diesel V55.5 de 580 CV
Vitesse 50 Kms : H
Autonomie 450 Kms 650 Kms avec réservoirs supplémentaires
Armement 1 canon 115 mm approvisionné à 40 coups
1 mitrailleuse coaxiale de 7.62 mm approvisionnée à 2500 coups
Version T62 A 1 mitrailleuse DShKM de 12.7 mm

 

 

le Ch'onma ho nord coréen t62 ave 14.7 mm le Ch'onma ho nord coréen t62 ave 14.7 mm

 

 

 

 

 

The tank T 62



The Soviet can be regarded as the world champions in all categories for the construction of tanks in fact their factories have turned at full capacity to produce a mass of armour that were to descend on Western Europe. But now  is an old history.
In the history of Soviet armored troops ,tanks, however, occupy a privileged place. When we talk about armored vehicles, different names come together in memory for each period a type of tanks arrive instantaneously first:
For the WW 1 it  is the french FT17 that marked his time; revolutionary tank with the first turret. For the WW 2  is the German Tiger tank holding the rope with the T. 34 and Sherman, when the modern era, as everyone knows, Russian tanks T-Series
The Soviet tanks have acquired their nobility during the WW2 with the famous T. 34 rustic and efficient after Russia has developed a range of MBTwith T. 44 / 54 / 55 / 62 / 64 / 72 / 80 / 90 and now 95 but none will achieve the aura acquired by the T. 34 during the second world war.
Indeed, the T34 tank will give birth to a family of MBT  that will fight  until the beginning of the twenty-first century.
Each Russian tank is a change compared to the vehicle of the family who preceded him  but they have some things in common
that they are noisy little or not at all convenient for the crew and very dangerous.
The T 62 is not an exception to the rule and it has to be seen as the champion in all categories of the tanks sputtered.
Indeed commissioned in 1965 the Soviets quickly stopped the construction of this tank in 1973  to replace him on the production lines by the T 72.
History
Until the late of 50th  the standard tank forces of the Warsaw Pact was the T 54 / 55
But this char giving signs of obsolescence and the arrival of new equipment to NATO forcing Soviet engineers to design a new vehicle. They also engaged in the study of a new MBT to and  a new type Ammunition with the new gun smooth soul. Desertion of  an Iranian officer , which rose in the USSR with the newest M60A1 armed with a 105 mm gun is timely and will assist engineers in their study of a prototype that Objiek project144 and 165 and 166.
The study of the new tank began in the Bureau of Study Kartev to Nizhnyi Tajil
Begun in the mid-50th  prototype was ready at the beginning of 1960 and was accepted in 1961 The MBTt will be built at the factory Vagonka which is a factory built in 1936 on the border of Europe and the Asia . in 1941 after the invasion of lURSS part of factories in Central Europe were dismantled and lift more quickly to the east so that in 1941 a second factory n° 183 completr the  factory Uralsky Vagonnostroicnyzavad imeni Dzezhinsckogo FL ( UVZ) These two factories built during the World War 2 the T. 34

 


Then it will be after  the series of T 54 / 55 T. 62 T72 . And now the T80 T90 and T95 series
The privatization of this plant is scheduled 2006 2007.
Our MBT made its first public appearance in 1965 Its production begins to stop prematurely in 1974.
20000 tanks have been constructed which must add roughly 1000 tanks built by the Czechoslovak and other tanks built by North Korea.
Description of char
This MBT is a direct derivative of T55 which it is very similar in the turret and its silhouette But two details, however, allow to differentiate between the two MBT and  very quickly 2 These details are as follows Smoke extracteror orf the gun
One of smokes in the middle of the gun barrel for the T62  and not the extremity( T 55 ) and a declage unfolding on the running gear to between 3 ° and 4 ° roller. But turn to the descrption of char
The chassis
It has a feature on running gear indeed we find a gap between the third and fourth roller absent on the T 55 which has a gap between the front sprocket and the first roller.
This MBT is a T 55 enlarged and improved, although it does not gum all known defects of Soviet tanks
The frame is divided into three parts the front part with the pilot is on the front left The pilot its ratings gasoline reserves and the reserve of 16 shells
The driver has two episcopes for driving with the option of replacing them with a episcopes infrared TUN2.Le glacis plate before has the classical system of the light armoured vehicles of the 60th  combining a mix of normal headlights and headlight IR and a small breeze blade is located on the rise before a hatch at the back of the seat enables rapid evacuation of cthe tank from below driving the chariot is very hard because he needs the double clutch to implement the engine which is the rear compartment fighter  and the center of the tank and is occupied by the turret
The turret
It has a diameter of 2.24m and she is occupied by three men the chief of vehicle and the gunner on left and the loader on right .2 traps allow the entry and exit of the crew ; The chief of the tank  had four episcopes including a shooting TKN.3 which allows the objective and it can be replaced overnight by a periscope TPN.1 41 11with an infrared lamp. The gunner and the loader have  also 2 observation episcopes NPT 165
The weapon is a 115 mm gun  that can run on 360 degrees and rise in site to -6 ° +12 °.
The gun is a gun U-smooth soul 5TS The gun can fire a projectile allowing to engage a target at 4000-1500 meters
Furthermore it is so complex to use: Indeed possesses a system of automatic barrel ejection it obliges for the ejection to but the gun at an elevation of +3° otherwise the reload of this gun is impossible
The turret cannot  in the meantime be used. Automatic This seriously diminishes the rate of fire to four / minutes.La normal allocation of ammunition is 40 shots 12 shells arrow (HVAPFSDS) 6 shells shaped charge (FS HEAT. ) 22 shells conventional explosives (HE). A machine gun is mounted to 7.62 in coaxial and it is fueled by a band of 250 cartridges  The barrel of the tank has a smoke extractor.
The range of the gun is 3600m shells shaped charge 4000 m shells arrows for and 4800m for explosive shells.
It is also equipped for the protection antinuclear (RBZ-1m) But thet tanks equipped for chemical protection are not many because all the tanks did not receive the particulate filters
It is protected against fire by an anti-fire system that sends gas to extinguish the fire but the gas is a very dangerous as the crew was forced to evacuate the MBT quickly in the event of intern fire
It can also cross humid cuts unprepared for 1.4 m. For the passage  in total submersion with mounting schnorkel assembly request  eight hours As the Western MTB he has two types of schnorkel that combat and training.
The schnorkel  training is mounted on the hatch  of the chief of vehicle and allows the crew to evacuate the MT
The  sbattle schnorkel be set on an engine hatch. During the flooding the MBT is guided by a gyro compass (GPK-59)
The dismantling of the system of submergence requires only a few minutes
The rear of the MTB is occupied by the engine which incorporate the mechanics of T 55 with the V55 engine which is a derivative version of the diesel engine of T34
This engine has 5 gears forward and 1 back. It is also equipped with a preheating system to start in cold weather  and more like Russian tanks he can inject diesel  in exhaust to create a somke curtain  to make during 4 to 10 minutes a camouflage
A new engine was mounted thereafter with turbo and has a capacity of 620 HP  Auxiliaries tanks are arranged at the rear of the tank they are droppable. On the frame of the MBT we find 4 tanks, 3 used to store diesel on 4 ° of oil
Improvements
This MBT has received few improvements
The installation of additional protection on the body and on the turret resulted in a change of suspension, which was much request
8 smoke dishcarger were mounted on the right side of the turret .The barrel also received a new firing control (volna) A missile can be fired by the gun 9K1161 code NATO AT12 it can reach a target at 4000 meters and even engage the helicopter but it is very expensive it was not widespread on all tanks. Thereafter different improvements have been made in particular Tank  ERA  new engine V46(of the T72 ), and a new barrel produced by the West.
This sMBT in major nations was removed from the order of battle but it is still used by the so called minor.
 The T. 62 operations
This tank has undergone many fighter in the world
It has been used by the Red Army to equip its mechanized divisions, and it is also widely exported around the world
This, however, is not a good tank in terms of efficiency because it is poorly designed for the protection of the crew in fact inside the turret is wrapped equipment instruments that can hurt crews in combat.
The Yom Kippur War will sound the death fot the construction of the tank and I remember being young cadet at Saumur in 1979 to have seen documents showing T 62 Syrians or Egyptians destroyed by the Israeli
The Soviet tanks have one thing in common when they are hit they explode from inside and the turret, which still weighs 14 t flying like a saucer in height . This pictures  are very hard to watch and will burn forever in my memory
The T62 has experienced fire in Afghanistan in Africa where Libyan troops have been routed by Chadian troops armed with 106 mmcannon mounted on Toyota. He also struck under the colours to the Iraqi Chieftain Iranians and American M1 Abrams
Conclusion
The char is now obsolete even with all the upgrades planned one country and maintain order combat Is the North Korea
But it can not fight with his cannon of the new tanks generation over his shield can withstand any new anti-tank missile
It can only be used in conflicts minors or in the reserve Only one NATO country  use it Roumania
Below is a list of all the countries used the T 62
Russia Afghanistan Algeria Angola Bulgaria Cuba North Korea Egypt Ethiopia India Iran Libya Mongolia Romania Syria Vietnam Yemen Israel Czechoslovakia, Poland Hungary
Versions
T62
A T62 to T62 DShK machine gun from 12.7
T62 K Command Version
T62 Mdle 75 with laser range KTD1 on the barrel
T62 D System missile defense Drozd U V55 Engine
T62 D1 T62 D  engine upgraded with V46 5M
T62 M Tire missiles 9K116-1 (AT12) Sheksna Control System shooting Volna Télémèter KDT 2 Laser Shield Horseshoe strengthened (3.9 tons of extra weight)
T62M-1 T62 M V56 engine with re-5M
T62 M1 T62M-1 missile 9K116-1 (AT12) Sheksna
T62M1-2 T62 M1 enhanced protection of the turret
T62 M1-2 - 1 T62 M1-2 new  engine with 46-5M
T62 MV T62M shielding reagent kit Kontact
T62 MV MV-1 T62 engine V46 with re-5M
T62 version MK command r62M
TO 62 launches Version flame coaxially mounted on the barrel
Ch'onma-ho North Korean T62 (translation Pegasus)
It is a type which has been developed from a Syrian T62 is subdivided into 5 versions
The Ch'onma-ho I copy of T62
The Ch'onma-ho II with laser sight on the barrel
The Ch'onma ho-Up III dated tank at the tower (Shield)
The Ch'onma-ho Briquette IV + ERA Drebs
Ch'onma the V-ho New 125 mm cannon
Versions built from chässis
The Ch'onma ARV-ho
The Ch'onma-ho Command with a fake gun
The Juche Po barrel 122 mm self at home on the chassis of Ch'onma-ho
Technical Data
Weight 40T
Crew 4
Length 6.63m
Width 3.3m
Height 2.4m
V12 Diesel Engine V55.5 of 580 hp
Speed 50 Kms: H
Autonomy 450 Kms 650 Kms with additional tanks
1 Weaponry supplied 115 mm cannon to 40 shots
1 coaxial machine gun of 7.62 mm supplied in 2500 coups
A T62 Version 1 machinegun DShKM of 12.7 mm

 

 

 

North Korean Ch'onma ho t62 ave 14.7 mm North Korean Ch'onma ho t62 ave 14.7 mm

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2021 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5469149
Nb de visiteurs aujourd'hui:754
Nb de connectés:30