Statuaire Etrurie Minerva d' Arezzo Copie Florence Musée Archéologique









Statuaire Etrurie Minerva d' Arezzo  Copie Florence Musée Archéologique
English Translation
 


Historique Voir ICI
History Click HERE

La Minerve d'Arezzo est, avec la Chimère d'Arezzo, l'un des Grands Bronzes du Musée archéologique de Florence (MAF) Elle fut découverte à Arezzo en 1541, Le grand bronze passe en 1551 dans les collections d'antiquités de Cosme Ier de Médicis et  à partir de 1559, la statue , déesse de la guerre et de la sagesse, décora le bureau du duc  En 1782, le responsable de  l'Antiquarium des Galeries Luigi Lanzi l'exposa avec les trois autres grands bronzes des collections florentines - la Chimère, l'Arringatore et l'Idolino - dans le «Corridore di Mezzogiorno» de la Galerie des Offices, où il resta jusqu'en 1890, date à laquelle elle fut trasnférée  dans son lieu de consarvation actuel   le Musée archéologique national  qui s'appelait jusque là  Regio Museo Centrale della Civiltà Etrusca  .
La statue de Minerve  a été réalisée  suivant la technique de la cire perdue ,  Elle est un peu plus petite qu'une personne  et elle représenté la déesse dans son rolé de déesse de la sagesse et de la guerre : avec le casque relevé sur la tête, la tête de Gorgaone sur la cuirasse et un long chiton qui atteint les pieds. À l'époque romaine, elle devait orner  une salle d'une riche domus d'Arretium, comme les fouilles archéologiques menées sur le site de la découverte de l'église de San Lorenzo l'ont prouvé.
La statue n'a pas été trouvée complète. Au XVIIIe siècle, il a fait l'objet d'une importante restauration par le sculpteur Francesco Carradori en 1785 . Une restauration supplémentaire était nécessaire il y a quelques décennies, par le Centre de restauration de la Soprintendenza. Et il a mis en lumière une histoire incroyable, c'est précisément l'histoire de la restauration réalisée par Carradori.
Actuellement restaurer une œuvre d'art, qu'elle soit ancienne ou moderne, n'est pas simplement une action pour restaurer ou améliorer l'état de l'objet, mais c' est une véritable opération d'étude, visant à découvrir les matériaux et les techniques utilisées , parce que chaque signe et chaque trace peuvent révéler des indications utiles pour comprendre comment procéder à la restauration actuelle.
La question ne se posait pas au XVIe
La Minerve restaurée par Carradori se tient debout  grâce à un poteau de bois inséré à l'intérieur de la statue.

. C'était précisément le besoin de remplacer le poteau en bois, vieux de trois siècles,qui a nécéssité cette restauration.
Les restaurateurs vont  alors  découvert que Carradori avait non seulement intégré le bras droit, mais avait inventé sa position  On ne trouve pas de comparaisons iconographiques  avec d'autre représentations antiques de la déesse pour justifier cette pose
C'est  donc un choix délibéré du sculpteur, qui retoucha aussi la tête de Minerve, la plaçant dans une position qui n'était pas la bonne .Ces détails sont mis en valeur par l'observation  précise des points de jonction des différentes parties du bronze.
À ce stade, se pose une question  La statue est connue dans le monde entier dans la version restaurée par Carradori avec un bras placé arbitrairement.

Bricolage de Carradori

Mais ce n'était pas la statue "originale" de l'Antiquité" Que faire? Laissez le Minerva comme le Carradori l'a placé ou le ramener à son état original?
Finalement, on opta de restaurer la Minerve d'Arezzo  en lui redonnant son aspect qu'elle avait  avant l'intervention du XVIIIe siècle. Le bras a été retiré, la tête a été replacée dans la «bonne» position, comme indiqué par les points de jonction du bronze et le bois a été remplacé  par un tuteur en acier
Le vetement lui aussi modifié par Carradori a été refait Mais cette restauration  est reversible


Afin de garder une trace il a été réalisé une copie de la Statue avant la restauration 

 


 

 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4569781
Nb de visiteurs aujourd'hui:868
Nb de connectés:30