USA Aviation F 86 Sabre

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 07/05/2021 à 11:38:58



USA Aviation F 86 Sabre
 
 
 
 
L'un des avions les plus connus de l'après-guerre est sans aucun doute le F-86 Sabre.produit par la société North American Aviation. Sa renommée est due non seulement à ses caractéristiques exceptionnelles pour l'époque, mais aussi à son utilisation généralisée dans divers conflits armés qui ont éclaté peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale.


Son utilisation la plus marquante eut lieu en Corée, où ils ont acquis une renommée en tant que MIG Killer, ce qui a apporté un succès commercial à l'entreprise.

 
Le F-86 a été livré dans plus de 30 pays et a été en service jusqu'au début des années 70.
Ce chasseur a été crédité de plus de 900 victoires dans les batailles aériennes. Aucun des avions à réaction ne peut se vanter d'un tel score
 Le Sabre n'était pas seulement un excellent chasseur, mais aussi l'une des machines les plus polyvalentes de l'histoire de l'aviation et en 1983, 36 ans après le lancement du premier prototype dans les airs,


 
L'une des raisons de la création du F-86 fut la recherche d'un nouveau concept prometteur de chasseur à 0réaction.
 Les réalisations de l'industrie aéronautique américaine dans ce domaine ont été très modestes. Le premier-né, le chasseur à réaction Bell XP-56A Airacomet, qui a décollé pour la première fois le 1er octobre 1942, s'est avéré être une véritable "coupure" par rapport au Me.262 et à l'anglais Gloster Meteor. .


Comparable dans ses caractéristiques de vitesse avec les meilleurs chasseurs à pistons américains P-51 ou P-47, il a été produit en série limitée (66 avions) et n'a pas pris part aux hostilités.
Son successeur le chasseur Lockheed P-80 Shooting Star, développé pendant la guerre, s'est avéré plus massif et plus réussi, mais ses performances laissaient beaucoup à désirer. 


Aussi les différentes firmes américaines se sont lancées dans leurs propres programmes pour créer un chasseur à réaction prometteur. Pendant cette période, les XP-84 de Republic, qui deveindra le Thunderjet  le XP-9F de Grumman qui deviendra le Panther et le XP-86 de North Américan ont été développés.


Mais si on parle du F-86, il convient de mentionner son prédécesseur - le FJ-1 Fury, développé par la société pour l'US Navy.
 


Dans le même temps, North American développe trois prototypes de la version terrestre du chasseur sous la désignation XP-86. 
Cependant, dans sa forme actuelle, l'avion ne répond pas aux espoirs placés en lui. Le principal problème était l'impossibilité d'atteindre une vitesse de 965 km / h avec une configuration d’aile droite. L'utilisation d'une aile en flèche, conçue à partir de données allemandes dans le domaine de l'aérodynamique des ailes en flèche ,En effet les recherches menées à Berlin par les allemands durant la Seconde Guerre mondiale), avaient permis de résoudre ce problème  Le chasseur qui utilise une aile avec un angle de balayage de 35 degrés, le long du bord d'attaque,voit sa vitesse augmenter de 120 km / h et d'atteindre les 1040 km / h

 


 Pour améliorer les performances de décrochage, une latte automatique a été installée sur le bord d'attaque de l'aile.
 En novembre 1945, le projet XP-86 révisé a été approuvé par l'USAF, et le premier prototype a été achevé en août 1947. En apparence, il était très différent de l'avion qui existait à cette époque et pendant une certaine période a déterminé la norme mondiale pour un chasseur à réaction.
 En septembre de la même année, le XP-86 a été transporté vers la base aérienne de Muroc Dry Lake en Californie, où il a effectué son vol inaugural le 1er octobre 1947 Cette base deviendra Edward AFB
. Au total, trois prototypes ont été construits, dont l'un s'est écrasé en septembre 1952
, où il a effectué son vol inaugural le 1er octobre 1947. Au total, trois prototypes ont été construits, dont l'un s'est écrasé en septembre 1952.
La première version du Sabre fut le F-86A-1,qui fut commandé le 20 décembre 1947.
Au total, 33 avions de cette version ont été fabriqués, qui ont été principalement utilisés pour effectuer une gamme complète de des tests.
 L'avion de production se distinguait du prototype par l'installation d'un nouveau moteur General Electric J47-GE-1 d'une poussée de 2359 kgf, ce qui permettait d'augmenter la vitesse maximale à 1093 km / h au niveau de la mer. 
De plus, au lieu des trois volets d’aérofrein installés sur les prototypes, seuls deux ont été installés, situés sur les côtés du fuselage, derrière l'aile. 
L'armement se composait de 6 mitrailleuses M-3 de calibre 12,7 mm, placées trois de chaque côté dans le fuselage avant. Cette modification était équipée de volets d'éjection automatique des douilles L ‘avion emportait 1602 munitions soit 267 cartouches par arme

 


Avec la version F 86A5 on a une nouvelle verrière pare-balles, des assemblages sous les ailes pour la suspension des bombes et des réservoirs de carburant, un chauffage pour le compartiment des armes, l'élimination des volets d'éjection automatique des cartouches,
Cette version est commandée à 188 exemplaires le 28 décembre 1947 et le lendemain de l'acceptation par l'USAF du premier avion de série (28 mai 1948), North American a reçu une commande supplémentaire de 333 appareils de cette versions
Lors de la production en série, les moteurs J47-GE-7, J47-GE-13 ont été installés sur le F-86A-5. 
L’amélioration des organes de cet avion s’est poursuivie. Le viseur Mk. 18 a été remplacé par le viseur A-1SM plus avancé, couplé à un télémètre radar. Les avions avec télémètre AN / APG-5C ont reçu la désignation F-86A-6 après modernisation, et avec le télémètre AN / APG-30 - F-86A-7. Le télémètre était situé dans un petit rebord au-dessus de la prise d'air du moteur.
La première formation à recevoir de nouveaux avions fut le 1.Fighter Group en basé à AFB (Californie), dont la 94e division reçut les premiers F-86A-5 en février 1949.
Ce sont donc les pilotes du 1st. FG qui ont baptisé ce nouveau chasseur du nom de Sabre le 4 mars 1949. Nom choisi parmi 78 propositions,
Après avoir commandé le premier lot de 33 F-86A-1, les avions suivants devaient être équipés d'un train d'atterrissage renforcé, ce qui impliquait une modification du fuselage. Cette modification, qui avait reçu le nom de baptême de F-86B (NA-152), n'a jamais été mise en fabrication et la commande a été annulée.
Au cours des hostilités en Corée, depuis l'apparition du MiG-15 les vols de reconnaissance avec des avions RB-45C, F-6 et même RF-80 sont devenus très dangereux.


 Ensuite, dans le cadre des programmes HONEYBUCKET et ASHTRAY, une partie de la flotte de F-86 a été convertie en RF-86A adapté pour la reconnaissance photo.
Dans le même temps, toutes les mitrailleuses ont été retirées des avions et deux caméras K-24 ont été installées à leur place.
Sur certains appareils convertis, une troisième caméra K-22 a été installée à la place du télémètre radar.
 Le RF-86A a conservé la paire inférieure de mitrailleuses. Au total, dans le cadre de ces programmes, de 8 à 11 avions F-86A ont été convertis. De même, dans le cadre du programme HAYMAKER, 35 F-86F-30 ont été convertis en RF-86F. Les appareils de cette modification étaient en service aux États-Unis (18 c-coms),

F 86C
La version suivant le F-86B est prévu comme étant un chasseur d’escorte à rang rayon d action le F-86C . 
Selon les exigences de l’ USAF a ce chasseur était censé accompagner les bombardiers du SAC (Strategic Air Command) lors de raids sur des objets stratégiques sur le territoire de l'URSS.

 L'avion a reçu un fuselage redessiné, qui est devenu plus large et beaucoup plus long.De plus, des prises d'air latérales ont été utilisées.
L'augmentation du fuselage a permis d'augmenter considérablement la réserve de carburant et de porter l'autonomie de vol à 3165 km. Dans le nez de l'avion, il était prévu de placer la station radar SCR-720 et l'armement, composé de six canons de 20 mm. Il était censé recevoir le nouveau moteur Pratt & Whitley J48-P-1 d'une poussée de 2834 kgf (3628 kgf en postcombustion), ce qui permettait d'atteindre une vitesse de 1140 km / h. Le seul élément inchangé du F-86 était l'aile.
En raison des modifications apportées à la conception, l'avion a reçu une nouvelle désignation YF-93A .
 Le premier prototype a décollé le 24 janvier 1950 et a pleinement confirmé les données calculées. Cependant, le programme d'achat de 118 F-93A a été annulé en 1949 pour lka raison suivante . L'augmentation de la vitesse maximale des nouveaux bombardiers B-47 et B-52, ne nécessitait pas la présence d'une escorte Les fonds libérés ont été utilisés pour augmenter les achats de nouveaux bombardiers et deux prototypes du YF-93A ont été transférés à la NASA.
Le F 86 D


Les difficultés de mise en œuvre du programme de chasseurs-intercepteurs F-89 Scorpion ont incité l'USAF à présenter des demandes pour un nouveau chasseur-intercepteur.
 North American, réagissant rapidement, a offert sa propre version de l'avion de la famille Sabre - le F-86D... Les travaux sur cette modification (projet NA-164) ont commencé le 28 mars 1949.
La version finale a été désignée NA-165. Le F-86D avait un nouveau fuselage plus grand, dans lequel le moteur J47-GE-17 (avec une poussée de postcombustion de 3402 kgf) et le radar AN / APG-36 pouvaient être installés. L'antenne radar était située dans le fuselage avant, dans un carénage situé au-dessus de la prise d'air du moteur. La surface de la quille a été augmentée,
La structure de l'aile est restée la même, mais elle a été renforcée. Les changements ont également affecté l'armement de l'avion. Cet avion n avait plus d’armes légères qui furent remplacées par 24 missiles Mighty Mouse non guidés, situés dans un lanceur automatique situé sous la prise d'air du moteur. Ces changements importants dans la conception du F-86D par rapport au F-86A ont incité la direction à lui attribuer une nouvelle désignation - F-95A , mais à l'été 1950, l'avion a retrouvé sa désignation antérieure – F-86D.
La société a reçu une commande officielle pour deux prototypes YF-86D et 122 F-86D de production le 7 octobre 1949.
Le prototype a volé pour la première fois le 22 décembre 1949. Des tests rapides sur cet avions ont démontré sa capacité dans son rôle de défense aérienne. 
Au total, 2504 appareils de ce type ont été achetés. Les premiers F-86D de production ont commencé à entrer dans l'armée en mars 1951, où ils ont reçu le nom de "Saber Dog".
Outre l’US Air Force, des F-86D ont été fournis etre autres au Danemark (50 avions en 1958), à la Grèce (50 avions en 1958), au Japon (50 avions en 1959), à la Yougoslavie (130 avions en 1961), à la Corée du Sud ( 40 appareils), la Turquie (50 appareils en 1959), les Philippines (20 appareils en 1958) et Taïwan (18 appareils).
En 1949, les travaux ont commencé sur une modification du F-86E et le 23 septembre 1950, le nouvel avion a effectué son vol inaugural. Le 17 janvier de la même année, North American a reçu une commande de 111 appareils de ce type. Ils ont commencé à entrer en service avec l'USAF en mai 1951


. Contrairement au F-86A-5, le nouveau Sabre a reçu un stabilisateur entièrement rotatif avec un angle de déviation de 8 degrés.

 


Le T 86 E


Au cours de la Guerre de Corée le F-86E s'est avéré avoir un taux de montée inférieur à celui de son principal ennemi, le MiG-15. Afin d'éliminer cet inconvénient, il était prévu d'installer un moteur J47-GE-27 plus puissant. 360 chasseurs vont donc être équipés de ce moteur. Cependant, en raison de retards dans sa production, les avions commandés étaient équipés de moteurs J47-GE-13 et J47-GE-15 moins puissants.


e premier avion équipé du J47-GE-27 était le F-86F., un de la famille Sabre, qui a volé pour la première fois le 19 mars 1952. Grâce à l'utilisation d'un nouveau moteur, le taux de montée est passé à 2835 m / min et la vitesse maximale à 1107 km / h. Lors de la production du F-86F, de nombreux changements ont été apportés à sa conception. L'un d'eux était l'installation d'un nouveau viseur A-4 (modification du F-86F-10). Sur la base des résultats de l'utilisation au combat en Corée, des tentatives ont été faites pour renforcer l'armement de l'avion. Ainsi, dans le cadre du programme GUNVAL, 6 avions F-86F-1 et 4 avions F-86F-10 étaient armés de canons T-160 de calibre 20 mm et ont reçu une nouvelle désignation F-86F-2. Les deux autres F-86F-1 étaient armés de 4 canons Oerlikon de 20 mm et ont été désignés F-86F-3. Au printemps 1953, huit avions équipés de canons sont envoyés en Corée, où ils sont évalués en situation de combat.
Le F86 F

Les problèmes liés à l'élimination des gaz issus du tir ont été contraints de réduire à deux le nombre d'armes pouvant tirer simultanément.
L'aile de l'avion a également été modernisée. Au départ, les réservoirs de carburant sous les ailes ont été renforcés, permettant l'utilisation de réservoirs de 758 litres soit 200 US gallons au lieu de 455 L soit 120 US gallons
Pour cette raison, l'autonomie est passée de 531 km à 745 km. Plus tard, deux autres assemblages pour l’emport de bombes ont été installés.
En août 1952, une modernisation radicale de l'aile est réalisée, qui consiste à augmenter la corde de l'aile à la racine
Dans ce cas, la latte n'a pas été installée. La nouvelle aile a été baptisée "6-3", elle a permis d'améliorer la maniabilité et la contrôlabilité de l'avion.
Les modifications des ailes vont donner naissance aux versions F-86F-25 et F-86F-30
Plusieurs centaines de kits ont également été commandés pour la modernisation des ailes de l'avion déjà en service. La dernière modification de l'aile du F-86F a été son extension de 30,5 cm et l'installation de lattes donna la version F-86F-40
La dernière modification du F-86F à entrer en service avec l'USAF était le F-86F-35, équipé du système LABS (Low Altitude Bombing System) pour les bombardements à basse altitude.
 Il pouvait transporter une bombe nucléaire de 10 à 60 kT de type Mk.7 (722kg) ou Mk. 12 (454 kg) sous l'aile gauche et le réservoir de carburant sous l'aile droite
264 F-86F-35 ont été produits.
Un total de 2 239 avions F-86F ont été fabriqués aux États-Unis, en outre, 300 avions ont été fabriqués au Japon sous licence. Après leur retrait de la premier ligne les F-86F ont été envoyés dans des unités de la Garde nationale, et également, dans le cadre du programme MAP (Military Assistance Program), il furent transférés en Arabie saoudite (16 unités en 1958), en Argentine (28 unités en 1961). ., Belgique (5 c-coms en 1955), Ethiopie (25 c-coms en 1960), Espagne (270 c-coms en 1955-58), Irak (5 c-coms en 1958), Japon (180 s-coms en 1955-1961),
Simultanément on assiste à la production du RF-86 basé sur le F-86A au Japon, Les 18 F-86F-25/30 de fabrication japonaise ont été convertis en avions de reconnaissance.
Des tentatives ont été faites pour créer un avion d'entraînement subsonique biplace sur la base F-86. La décision de développer une telle machine a été approuvée en février 1953.
Un F-86F-30 a été retiré de la production pour construire un prototype. Le fuselage, pour accueillir le deuxième siège du pilote, a été allongé de 1,6 m et l'aile a été déplacée de 20 cm.Le premier prototype a été pris l’air en décembre 1953 mais il s’est écrasé en mars 1954  Pour la construction du deuxième prototype, le F-68F-35 a été utilisé. Le deuxième prototype était armé de deux mitrailleuses de 12,7 mm et des bombes et des réservoirs de carburant pouvaient être suspendus sous l'aile. Cependant, en février 1955. le programme a été clos au profit du biplace F-100F.
Le F 86 H


La production en série du nouveau moteur J73-GE-3 d'une poussée de 4046 kgf a entraîné la naissance de la version du F-86H, dans un rôle de chasseur-bombardier. 
L'utilisation du nouveau moteur nécessitait une augmentation de la hauteur et de la largeur du fuselage, ce qui permettait en même temps d'augmenter le volume des réservoirs de carburant internes à 2127 litres. Sur l'avion, la quille a été augmentée et en même temps la zone de gouvernail de direction a été réduite;


 Le prototype et le premier avion de série de cette modification étaient équipés d'une aile 6-3.
Le prototype a effectué son vol inaugural le 30 avril 1953. L'armement initial se composait de 6 mitrailleuses de 12,7 mm. De plus, des bombes, des bombes au napalm ou 8 roquettes non guidées de calibre 127 mm qui pouvaient être suspendus sur pods sous les ailes. 
Le premier avion de série a commencé sa carrière opérationnelle en septembre 1953. Au cours de la production en série, l'avion a continué à être amélioré.
 Déjà à partir du 15e avion de production, une aile étendue de la modification F-86F-40 a été introduite.
Les mitrailleuses ont été remplacées par 4 canons de 20 mm. Les avions équipés de telles armes ont été désignés comme F-86H-5 ou F-86H-10. 
Après la sortie de 473 exemplaires (en octobre 1955), la production de cette modification a été interrompue.
La carrière du F-86H dans l'USAF fut de courte durée, et déjà en 1957, le premier avion commença à être transféré aux unités de la Garde nationale. En juillet 1958 tous les F-86H ont été retirés et aucuns aéronefs de cette modification n'ont été exportés.

 

Le f 86 K
Le nouveau chasseur-intercepteur F-86K était destiné à jouer le rôle principal dans le système de défense aérienne des pays de l'OTAN.
 L'avion a été créé sur la base du F-86D et n'en différait que par son l'armement (quatre canons Pontiac Mk.24A-1 de 20 mm) et le système de contrôle des armes.
 Le placement des canons dans le fuselage avant l'a fait s'allonger par rapport au F-86D. Le système de contrôle des armes utilisait le viseur optique MG-4 couplé au système Hughes E-4 et le radar AN / APG-36.
 Le F-86K a hérité de la version de base de son système de propulsion (J-47-GE-17B poussée 2461/3620 kgf) et une aile à lattes.
La conception de l'avion a commencé en janvier 1953. Le premier prototype du YF-86K a décollé le 15 juillet 1954.
L'avion a été produit aux États-Unis et en Italie (dans les usines Fiat), où 120 et 221 avions ont été produits, respectivement.
 La livraison des avions aux partenaires de l'OTAN a commencé en juin 1955. Le F-86K a été livré en Norvège (64 unités 1955-56), aux Pays-Bas (65 unités 1955-56), en Italie (63 unités), en France (60 unités 1955-56) et l'Allemagne (88 s-comov 1957-58).
Pendant la production, le F-86K a recu l'aile allongée du F-86F-40, et l'armement a été complété par une paire de missiles Sidewinder suspendus sous les ailes.
F 86 sabre Jet


La modernisation des F-86D entraîné la modification du F-86L SaberJet 
. Dans le cadre du programme FOLLOW ON, la cellule a reçu le moteur J47-GE-33, les ailes ont été remplacées par des ailes étendues issues de la modification du F-86F-40 et l'équipement embarqué de l'avion a été changé.
 Les travaux ont commencé au printemps 1956 et les unités ont commencé à recevoir des avions en septembre de la même année. 


Le F-86L était le principal chasseur intercepteur de défense aérienne des États-Unis avant l'adoption du F-102 Delta Dagger. Au total, 827 (selon d'autres sources, 981) avions ont été convertis. Hormis les États-Unis, cette version n'était utilisée qu'en Thaïlande

 

Pays Utilisateurs  Users Contries

USA
Australie Argentine Bangladesh Bolivie Royaume Uni Venezuela Allemagne Honduras
Grece indonésie Iran Espagne Italie Philippines Canada Colombie
Corée du Sud Malaisie Norvège Pakistan Pérou Portiugal Arabie aoudite Taiwan
Turquie Ethiopie Afrique Sud Yougoslavie Japon Danemak Pays Bas France

 

   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6163450
Nb de visiteurs aujourd'hui:583
Nb de connectés:37