France 1961 1963 Revue de Détail Legion Etrangère 1e ESPL

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 01/01/2021 à 08:57:51



France  1961-1963 Algerie Legion Etrangère 1e ESPL


Collection Privée
Merci à Michel  et David
Merci à Charles Janier en sa qualite de Maître es Legion
 

 

 

 

 

 

 

 

Tiré de ce  Site

 

Introduction

 Pendant la Guerre d’Algérie la Légion étrangère a aligné au Sahara quatre unités qui furent la 1ère, la 2ème, la 3ème, et la 4ème C.S.P.L. (Compagnies Sahariennes Portées de Légion).
Le 29 janvier 1960 la 1ère CSPL a pris garnison à KSAR-EL-HIRANE avec pour mission de surveiller la frontière libyenne. Son champ d’action était tellement étendu qu’il a nécessité l’emploi de véhicules blindés légers capables de se mouvoir sur de grandes distances. L’usage de ces engins ne pouvait être géré que par des cavaliers. On fit appel à des officiers du 1er REC pour encadrer toutes les opérations de l’unité.
C’est ainsi que le 1er janvier 1961, par changement d’appellation, la 1ème CSPL est devenue le 1er ESPLE (Escadron Saharien Porté de Légion Etrangère) »
 
1er ESPL en Algérie: 1961
- Escadron motorisé saharien de la 1re Légion
- 1er Escadron Saharien Porté de Légion (1er ESPL)
- Le 1er ESPL a été créé le 1er janvier 1961
- ex-1re CSPL
- le 1er ESPL est devenu une unité de cavalerie saharienne de la Légion  toujours stationné à Ksar El Hirane avec comme chef l e capitaine Gilbert a gardé le commandement
 
- Composition et localisation du 1er ESPL en janvier 1961:
  • QG + 1er peloton: Ksar El Hirane
  • 2e peloton: Tarat
  • 3e peloton: Tilrempt (également Hassi R'Mel , entre Laghouat et Ghardaia )
  • Peloton de mitrailleuses: Ksar El Hirane
  • 1 ESPL - Escadron Saharien - Escadron Saharien - Algérie - Algérie - 1961-63
 Historique
- Référendum français sur l'autodétermination algérienne
- Le 8 janvier, un référendum a eu lieu  En Algérie, 70% des électeurs ont voté pour Oui  Mais en Algérie le référendum a été vu comme une provocation  et de nombreux officiers de la Légion n'étaient pas d'accord avec lui  mais  le 1er ESPL a assuré la sécurité  et  les légionnaires ont assuré la sécurité deé Ksar El Hirane pendant le référendum
 fin janvier, le 3e peloton a déménagé à Tarat  - pour remplacer le 2e peloton retournant à Ksar El Hirane
Mars, changment de chef de corps  le capitaine Jacques Gaud prend le commandement  Il était l' ancien commandant du 2e escadron, 
1er REC  qui se trouvait  en Tunisie au milieu des années 1950 
L''escadron a continué à s'acquitter de ses tâches - effectuer des patrouilles et des opérations  - surveiller les champs pétrolifères
 
- 22-25 avril 1961 , putsch des généraux à Alger  contre le président  Charles de Gaulle
Les putschistes  et certains, les colons français en L'Algérie y voient  comme trahison  pour diverses causes
Le 1er ESPL  participe  au putsch avec comme mission  déménageait vers In Salah au Sahara afin d 'y garder les fonctionnaires arrêtés
 25 avril, le putsch des généraux a échoué et  après le putsch, le capitaine Gaud a été immédiatement démis de ses fonctions et en Juin, le capitaine Guy Vonderheyden prend le commandement
 Juillet-août, 1er ESPL déployé à Fort Thiriet  pour soutenir un avant-poste français éloigné et isolé au fond du Sahara  puis attaqué par des rebelles  le poste était situé à la frontière avec la Libye - près de Gadamis en Libye
Effectifs   opérationnel du 1er ESPL était de 180 hommes  soit   7 officiers + 17 sous-officiers + 156 légionnaires
- 16 septembre,1961 une escarmouche au Djebel Bou Kahil  au nord-est de Ksar El Hirane , près d' Amoura   3 rebelles et  3 légionnaires sont  tués
- 6 octobre, une escarmouche à Metlili  un village au sud de Ghardaïa   un rebelle a été tué + 10 rebelles emprisonnés - 4 légionnaires ont été blessés
- Octobre-décembre, gardiennage des gisements de pétrole et de gaz - principalement dans le secteur Hassi R'Mel - entre Laghouat et Ghardaia  Hassi R'Mel Gas Field est le plus grand gisement de gaz en Algérie  - également l'un des plus grands gisements de gaz au monde
1er ESPL en Algérie: 1962
- Le 1er ESPL a continué de surveiller les champs pétrolifères et gaziers en  effectuant également des patrouilles et des opérations - La guerre d'Algérie est terminée
 Le 19 mars, un cessez-le-feu officiel est entré en vigueur  - résultat du traité des accords d'Évian (signé le 18 mars)
Si la guerre d'Algerie est officiellement finie des opérations militaires en Algérie seront menées jusqu'en septembre
Lla fin de la guerre se traduit par l'Algérie indépendance  mais aussi également  leretrait de la France d'Afrique du Nord La Légion étrangère doit  quitter son pays d'origine, l'Algérie après 130 ans
Le  5 juillet, l'Algérie a obtenu son indépendance
- 1er ESPL stationné à Reggane
- mi-juillet, 1er ESPL déménagé à Reggane - puis principal site d'essais nucléaires atmosphériques de France - Centre d'expérimentation militaire saharienne (CSEM) - situé dans le désert du Sahara au centre de l'Algérie- Le 3e peloton était basé à Aoulef - un village au nord-est de Reggane
- Derniers hommes de la Légion tués en Algérie
- Le 9 août, un groupe du 1er ESPL non armé a été massacré  - un officier + 3 légionnaires - non armés en raison des accords de paix de mars 1962   attaqué et tué par des rebelles locaux (membres du FLN Local) - entre Laghouat et El Assafia , centre de l'Algérie - un mois après l'indépendance de l'Algérie  - près de six mois après la fin officielle de la guerre d'Algérie
- Lieutenant Pascal Gélas + légionnaires Pepelko , Roncin , Locca se seront  les derniers hommes de la Légion tués par les rebelles en Algérie
1er ESPL en Algérie: 1963
 31 mars, le 1er ESPL a été dissous administrativement - les hommes ont été affectés au 2e REI   5e CP du  2e REI
 
 
   


Copyright © 2003-2021 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5413572
Nb de visiteurs aujourd'hui:636
Nb de connectés:39