Bologne L'enceinte Médiévale

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 06/01/2017 à 11:23:34



 

Le Mura de Bologne

Les murs de Bologne qui ceinturaient la ville de Bologne ont été presque tous démolis entre 1901 et 1904 pour ouvrir la ville sur la campagne et aussi officiellement question de salubrité En fait sous ces mots se cache une vaste opération foncière Les terrains on été achetés rapidement pour être lotis . A l ‘époque il n y avait pas encore de conscience de conservation du patrimoine . Par chance la quasi totalité de portes ont été préservés lors des opérations de demolition


Pour en revenir aux murailles il faut savoir que la ville de Bologne a été ceinturée par cercles successifs de fortifications depuis le troisième siècle, . Il en reste heureusement des vestiges significatifs dans la ville .
Ces fortifications ont donné un terme chez les Bolognais , Bologna entro le mura.

La muraille romaine ou le Mura di Selenite


On pense que dès les débuts de la colonisation de la ville vers 198 Av JC celle ci devait avoir un fortification du type Vallum ou levée de terre . Ce vallum devait être protégé par un fossé alimenté par les eaux du ruisseau Aposa à l'est et à l'ouest du rio Vallescura,

 

 

Par la suite la ville devient importante et des grandes bâtiments s’élèvent à l’intérieur du Pomerium comme un théâtre, celle-ci fut protégé par un véritable mur avec des tours .
A l'époque romaine la ville couvrait une superficie d'environ 50 hectares,Cette superficie se présentait comme un quadrilatère de 700 mètres de coté ,
La citté avait une muraille pour se defendre Les restes de celle ci construite entre les IVe et Ve siècles, à la fin de l’Empire romain, pour la défendre contre les invasions barbares ont été retrouvés et permettent de se faire une idée de celle ci (taille situation géographique)

Nous sommes sur qu’Alaric roi de Vandales après avoir soumis les villes de l’ Émilie arriva devant Bononia . Celle ci refuse de se soumettre et après un siège de quelqus jours Alaric se dirige vers la Ligurie
A la fin de l Empire Romain la ville a perdu beaucoup d ses habitants et elle n’occupait plus qu’ un carré de 400 à 450 mètres couvrant environ 18 hectares. . Nous pouvons situer cette superficie entre la Via Manzoni au nord Via Farini au Sud Via Valaposa à l ouest et Via Oberdan à l Est

Croce dei Martiri o di Porta Castello o dei Santi Fabiano e Sebastiano
Numero Plan 3
 
Croce delle Vergini o di Porta Castiglione o di San Damiano o dei Casali
Numero Plan 4
Croce dei Santi o di Porta Procula o di San Martino
Numero Plan2
 
Croce degli Apostoli e degli Evangelisti o di Porta Ravegnana
Numero Plan 1
 

 

Durant la première moitié du Ve siècle les 4 portes situées aux 4 points cardinaux, Croce dei Martiri o di Porta Castello o dei Santi Fabiano e Sebastiano, Croce delle Vergini o di Porta Castiglione o di San Damiano o dei Casali, Croce dei Santi o di Porta Procula o di San Martino et  Croce degli Apostoli e degli Evangelisti o di Porta Ravegnana, furent ornées de colonnes de sélénite surmontées  de croix en pierre Ces colonnes devaient servir de barrière contre les esprits du mal , 2 théories s’affrontent l’une voulant que ce soit San Petronio qui en a ordonné  leur erection,et l ‘autre parlant de sant'Ambrogio, archevêque de Milan (qui coiffait Bologne).Ces croix sont désormais conservées dans la Basilica di San Petronio.

 

San Petronio 400-451 Sant'Ambrogio 340-397


Les murailles étaient construites en blocs de sélénite ( gypse cristallin et translucide provenant des- collines environnantes ) .Ils avaient 2 m d’épaisseur et entre 7-8 mètres de haut.
Au sud devait se trouver une tour de guet élevée sur une hauteur et entouré d’un fossé plein d’eau. Cette tour appelée Poggiale devait se trouver au croisement des actuelles Via Nazario Sauro et Santa Margerita ( La Via Sauro etait il y a 100 ans baptisée via del Poggiale
Quand les Lombards sont devenus les maîtres de Bologne ils s’installèrent dans la partie Est de la ville vers la porta Ravegnana . Ils durent construire un glacis en avant pour protéger leurs quartiers qui fut appelé par la suite «Addizione Longobarda».

Le mura dei Torresotti dette del Mille:


Durant le début du 1e Millénaire la population augmente et des nombreuses maisons sont construites en dehors de l’enceinte . Aussi il est décidé de construire une nouvelle enceinte afin de protéger ces constructions et nouveaux quartiers
La 2e enceinte était longue de presque 4 kms et possédait 19 portes appelées serragli ou torresotti (car surmontés de tour de défense), Cette enceinte était entourée d’un fossé dont l ‘eau arrive de l’ Aposa.
De 19 serragli il n en reste que 4 Torresotto di via San Vitale Serraglio di via Castiglione torresotto di via Piella Torresotto di via Porta Nova

Torresotto di via San Vitale Serraglio di via Castiglione
torresotto di via Piella Torresotto di via Porta Nova

Durant cette époque Bologne traverse une période prospère sur le plan économique politique et culturel .C’est de cette époque que date le Studio. Mais quand fut achevé cette 2e enceinte Bologne était déjà à l’étroit das ces nouveau murs d’où la nécessité de construire 3e enceinte.
Terza cerchia del XIII sec.


L’édification de la 3e enceinte commença en 1206 avec le creusement d’un fosse et la surélévation du vallum Ce vallum était perce de 12 entrées qui vont correspondre aux futures portes
C’est sur les Viale actuels que se dressera la future enceinte.
Jusqu’à la fin du XVIIIE les 12 portes étaient fermées de minuit à 6 heures du matin

Internet

Les portes de Bologne font partie de la 3 enceinte de Bologne qui fut demolie sur décision de la municipalité dirigée par Dallolio entre  1901-02 Pourquoi cette décision ? Asurer du travail aux ouvrires nombreux au chomage , ouverture la ville vers l exterieur modernisation de celle ci pour assurer une meilleure circulation car les murailles et les fossés ont été remplacés par un Viale urbain faisant le tour de la ville  Mais c'est un veritable sacage archéologique qui a été effectué Heureusement quels vestiges ont été sauvés  Quelques portions de murs et 10 portes sur 12 
Il faut dire qu'au XV lors de la construction de la fontaine du Nettune des portionsde murailles furent abattues pour servir de matieres premiere à la construction de l aqueduc
Avant la construction de l enceinte  il y avait une palissade en bois batie dès 1226  .Il fut décidé en 1327 de construire une enceinte en maconnerie dont le premier tronçon  fut construit entre la Porta S. Felice et la  Fortezza del Pratello entre 1347 et 1340 , mais en 1363, le «étudiant» Francesco Petrarca décrit les murs de Bologne comme «clôture inégale» Elle fut terminée en 1390 .
Celle ci comportait  12 portes sans compter quelques poternes. Certaines une vie mouvementée Demolition reconstruction  dans des styles différents, ou reconstrcution totale
Depuis le XV° -XVII l'utilité militaire de la muraille n'etait plus prouvée et il ne fut jamais construit de quatrième ceinture Des restaurations  ont étés apportées  mais ce sont des oeuvres  plus esthéthique que militaires
Voic la liste si dessous des portes
1) Porta Maggiore (ou Mazzini) - Original  du XIIIe siècle.
2) Porta San Vitale - original du XIIIe siècle.
3) Porta San Donato (ou Zamboni) - original,  1390.
4) Porta Mascarella - original, fin XIIIe .
5) Porta Galliera - demolie  cinq fois (avec la rocca Bentivoglio reconstruite en 1661-1663.
6) Porta Lame - démolie reconstruite en 1677.
7) Porta San Felice -Porte XIIIe  restaurée en au debut XIXe. En 1805, elle était appelée Porta Napoléon!
8) Port Sant'Isaia (Porta Pia) - reconstruite en 1568, puis démoli en 1903.

9) Porta Zaragoza - Démolition  reconstruction 1859.
10) Porta San Mamolo (ou D'Azeglio), du XIVe siècle, reconstruite au XVe, sur le modèle Porta Castiglione, et démolei en 1903.

11) Porta Castiglione-  XIVe siècle, hybride de l'art roman et gothique.
12) Porta S. Stefano identique à la Porta Mascarella,  démolie en 1843 et reconstruite par Grégorien Barrier .Elle possédait deux bâtiments face à face  de faible hauteur qui étaient aussi des bains publics!
Les portes étaient fermées immédiatement en cas de menace de guerre ou lors de recherche d’individus suspects
Le tocsin de la tour de l’ Arengo signalait la fermeture imminente des portes.

Torre Arengo


En 1300 les terrepleins sont remplacés par des murailles en maconnerie et des fossés . Les portes sont munies de pont levis.
Les murailles furent construites selon la technique ancienne des muri «a sacco», c’est à dire qu’entre 2 mur ( un intérieur et 1 extérieur) on remplissait l’espace par des cailloux de al galets et des pièces le tout coulés dans de la chaux

la construction  proprement dite avec la technique de la muratura a sacco . Entre deux murs de briques, un interne et un externe on comble les espaces avec un  mélange de mortier de la chaux, des pierres et des debris.


Les murs étaient épais de 1 m et haut de 9 metres. Actuellement les murailles ont été abattues presque partout au début du XXe siècle Comme dit plus haut cette démolition qui soit disant a été faite pour occuper les chômeurs , ouvrir la ville sur campagne cache un scandale en plus de celui de la protection des vestiges du temps passe c’est celui de la spéculation immobilière

Mais il ne faut pas oublier que sans les efforts de Alfonso Rubbiani et de Giosuè Carducci il ne resterait rien ces fortifications de nos jours

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3399672
Nb de visiteurs aujourd'hui:645
Nb de connectés:16