USA Delaware Fort Miles









USA Delaware Fort Miles Standing Guard
English Translation
Merci à Richard S. Eshleman pour lers photos 


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

 

 
 
 
 

 

 
 
 
Fort Miles (1940-1948)
Il fut dréé à l'origine en 1940 sous le nom de 
réserve militaire de Cape Henlopen et construit comme fort de défense côtière pendant la Seconde Guerre mondiale .
 Nommé en l'honneur du lieutenant général 
Nelson Appleton Miles le 3 juin 1941. Il fut déclassé le 5 mai 1948.
Il est situé à l'embouchure du fleuve Delaware, et il permet de défendre en apportant une protection à longue portée avec ses canons de gros calibre contre les navires de guerre ennemis ainsi qu'une protection contre les attaques de sous-marins et destroyers
 Il fut également pourvu de champs de mines, de projecteurs, des radars et des installations antiaériennes durant la 2e Guerre Mondiale
Initialement prévu pour n ‘etre equipé que de 3 batteries de canons casemates de 16 inch avec les batteriers 118 et 119 son plan fut transformé pour remplacer la batterie
119. en batterie 519 en 19 42 armée de deux canons de 12 inch provenant de la Battery Haslet , Fort Saulsbury .
Trois autres batteries classique de la série 200, chacune furent equippés de canons à tir rapide de 6 inch ont été construites, la 
batterie 221 , la batterie 222 et la batterie 223 , ainsi que trois batteries anti destroyers les  batterie AMTB 5A - Fort Miles , batterie AMTB 5B - Fort Miles and Battery AMTB 7 - Cape May .
La 
batterie 223 et la batterie AMTB 7 - Cape May étaient situées sur la réserve militaire de Cape May , une annexe de sous-poste de Fort Miles juste en face de l'entrée de la rivière à Cape May, New Jersey.
Les deux batteries AMTB sur Fort Miles ont remplacé une batterie plus ancienne de 3 "et a fourni une capacité de tir plus fiable et plus élevée.
En 1942, alors que les batteries de gros calibre étaient en construction, des canons ferrovaires de 8 inch furent stationnés afin de procurer une protection temporaire de l'entrée du fleuve.
Deux ensembles de quatre emplacements furent construits pour ces canons ferroviaires
 Ces emplacements étaient en forme de U avec des voies ferrées construites à l'arrière. 
Les canons de 16 inch et les huit canons ferroviaires ont donné à Fort Miles une puissance de feu énorme et en ont fait un fort côtier très puissant.
Pour soutenir les batteries de gros calibre à Fort Miles, il était nécessaire de construire une série de seize tours de contrôle de tir en béton le long de la côte. Cela était nécessaire car la portée des canons de 16 pouces était bien plus grande que la ligne de visée requise pour le ciblage des batteries de canons. Même avec les tours, la ligne de visée limitait la portée de la batterie 118 vers le large à environ 14 miles, même si le La portée réelle des canons était d'environ 25 milles. En enchaînant les tours le long de la côte, la portée nord-sud des canons a été étendue sur les 25 milles. Beaucoup de ces tours circulaires en béton existent toujours et l'une a été restaurée et est ouverte à le public.

 En 1944, lorsque les batteries permanentes sont mises en service, et les batteries ferroviaires sont retirées.

La défense contre les sous marin de l'entrée de la baie du Delaware a fait appel à 35 groupes de mines sous-marines 13-M4 (de type terrestre) implantées sur trois lignes. L'équipement de détection sous-marin était fourni par 3 systèmes de réception audio M1 sur une ligne à l'extérieur de la ligne extérieure des mines.
L'infrastructure pour soutenir l'opération de pose de mines comprenait une flottille de navires pour poser et entretenir les mines, des opérations à terre pour stocker et armer les mines et des bunkers de stockage pour le TNT utilisé dans les mines. 
Ces mines étaient des mines contrôlées reliées par des câbles à une casemate de tir où elles étaient armées et misesà feu
Les equipes dans la casemate de tir pouvaient suivre les navires en approche en visuel ou en accoustiques permettant de pouvoir déterminer les mines à armer et à tirer.
Les champs de mines étaient protégés des opérations de déminage à grande vitesse de l'ennemi par des batteries AMTB de plus petit calibre (90 mm et 3 ") basées à terre avec des canons à tir rapide, quatre projecteurs et des tours d'observation
.Àu plus fort de son activite Fort Miles avait une garnison de pus de 2 200 hommes affectés à de nombreuses unités différentes. 
Pour soutenir ce personnel, la base a du être equipé de casernements construits en plusieurs phases,Lla première en 1940 et une autre en 1942. De nombreuses casernes temporaires et autres installations ont été construites pendant ces périodes et certaines d'entre elles subsistent aujourd'hui.
Alors que la 
Seconde Guerre mondiale prenait fin en Europe, Fort Miles a joué un rôle dans la reddition du U-Boat allemand U-858.
 Le U-858 est apparu au large des côtes du Delaware le 14 mai 1945 et les forces navales américaines ont recu sa reddition officielle en mer. Le U-858 reçut l'ordre d'accoster à Fort Miles et l'équipage allemand y débarqua.
En 1948, les batteries côtières de Fort Miles furent en partie declassées et en 1951, des parties du fort furent remises à l'US Navy
. En 1961, une partie de la réserve est devenue la zone de loisirs de l'armée de Fort Miles.
Le Département de la Défense a transféré 564 acres à l'État du Delaware pour le parc d'État de Cape Henlopen en 1964. En 1996, le parc d'État avait acquis la quasi-totalité de la réserve.
 
   


Copyright © 2003-2021 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5349858
Nb de visiteurs aujourd'hui:98
Nb de connectés:22