Statuaire Panthéon Vittoria Alata di Brescia Bologne Copie









Statuaire Rome  Vittoria Alata di Brescia Bologne Copie
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

C'est une statue feminine lègerement tournée vers la gauche vétue d'une tunique attachée sur les épaules (kiton) e d'un espece de chale (himation) qui lui entoure les jambes
Elle fut réalisée avec la technique de la cire perdue mais en plusieurs morceaux  (30 au minima) qui  furent ensuite soudés Les traits sont fins et précis car l'artiste a utilisé des outils pointus . Par la suite une médaille en argent et cuivre fut rajouté sur les cheveux.
La  statue a une jambe légèrement surélevée et les bras semblant tenir un objet alors que le pied devait reposer sur un casque de Mars, dieu de la guerre,
Les bras devaient soit  tenir un objet  miroir ou  bouclier, mais celui ci ne devait pas reposer sur la jambe pliée,  La main devait graver soit graver une inscription sur le bouclier soit venir tenir le miroir Peut etre etait elle associée à une autre statue masculine auquel cas les bras avait une autre fonction .
  Ce qui est sur c'est que  c'est que cette statue a été dédié à la déesse probablement par une personnalité importante en actions de grâces (votif) pour un succès militaire ou militaire  et  elle devait être exposée  à l'intérieur d'un temple ou dans un bâtiment public dans la ville,
 


On ne sait pas quand cette statue fut produite  On penche actuellement  pour une production hellenistique qui fut envoyée à Rome comme butin de guerrre apres la victoire d'Octave sur Cléoparte .Si on s'en tient à cette hypothèse cette statue était celle d' Aphrodite se regardant dans un miroir
Par la suite cette statue reçut des ailes rapportées qui la transforme en victoire ailée
La figure de la Victoire ailée est bien documentée dans l'art romain, en particulier sur les pièces de monnaie et des reliefs de l'époque impériale. Ce type  de statue est une variante d'une statue de la fin du IVe siècle avant JC, l' Aphrodite de Capoue qui se regarde à moitié nue dans le miroir tenue  dans ses mains.

Colonne Trajanne


donc surement au debut de la dynastie des Flaviens cette Aphrodite a été transformée en victoire avec l'ajout de la robe et les ailes et avec le remplacement du miroir avec un bouclier sur lequel la divinité grave le  nom du vainqueur. Donc a assiste  à la transformation surement à l 'epoque de Vespasien  (69-79 )d'une Aphrodite victorieuse sur Ares (exibant comme trophée les armes  de son amant ) en Venusta Victoria. Cette version connait elle aussi une diffusion importante au premier siècle après Jésus-Christ 
La statue, a été découverte le 20 Juillet, 1826 à l'occasion des fouilles archéologiques menées par les membres de l’Ateneo di Scienze, Lettere e Arti di Brescia,
Elle fut retrouvée avec d'autres bronzes et c'est actuellement la seule statue connue au Nord de l Italie
Cette statue pour echapper aux desctructions  du faits des chretiens ou des barbares a du être cachée dans un espace creux du temple
En juin 1859  après sa victoire de Sollferino Napoléon III, hôte de Brescia  recoit en hommage une copie de cette satue qui est conservée au Louvre actuellement

 

Louvre


La découverte  de cette statue allait entrainer des essais de restauration  comme celle de  Giovanni Labus  qui ajoutes des objets en platre comme un casque et un bouclier en 1838.
Ces ajouts ont été perdu lors de la 2 guerre mondiale lors du transfert du 13/06/1940 suite au bombardement aérien de la ville  La statue est déplacée à la Villa Fenaroli à Seniga, au sud de Brescia.
Après la guerre,La statue retrouve le Musée et en Juin 1998 elle recoit la visite de la Victoire de Samothrace

 
 
   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4373946
Nb de visiteurs aujourd'hui:998
Nb de connectés:34