Etrusques Vase Canope Chuisi Italie Bologne









 

Rites Funéraires Vase Canope Chuisi Bologne
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

Article Tiré de ce site

La ville de Chuisi en Etrurie se spécialise durant l'époque archaïque, dans la production d'urnes cinéraires en terre cuite, qui furent improprement appelées "canopes" eu égard aux vases égyptiens contenant des viscères. Celles-ci manifestent un souci particulier "d'humaniser" le vase pour rendre au défunt une individualité détruite par l'incinération. Ici, le couvercle est modelé en forme de tête féminine et des bras sont fixés aux anses. Ces urnes étaient placées dans les tombes, parfois sur un trône d'argile.

Les urnes cinéraires de Chiusi

Cette urne cinéraire, réalisée dans la seconde moitié du VIe siècle av. J.-C., illustre une production originale des ateliers de la région de Chiusi, grande cité d'Étrurie septentrionale, dans le val di Chiana. Ce type de vase, dont la production remonte aux VIIe et VIe siècles avant notre ère, est improprement appelé "canope", par comparaison avec les vases égyptiens qui renferment les viscères momifiés du défunt. Leur fonction est pourtant différente puisqu'ils sont destinés à contenir les cendres des morts. Ils étaient disposés à l'intérieur de la tombe, souvent dans un grand vase d'argile enfoui dans le sol (tombe a ziro). Certains étaient placés sur un siège en terre cuite au dossier arrondi dont la forme rappelle celle du trône en bronze conservé au musée du Louvre (Br 4406).

Un vase anthropomorphe

Cette urne témoigne du soin que prenaient les artisans pour donner à ces vases cinéraires un aspect anthropomorphe, de manière à rendre au défunt une individualité détruite par le rite de l'incinération. La panse ovoïde est surmontée d'un couvercle modelé en forme de tête féminine, comme l'indiquent le raffinement de la coiffure et les bijoux. Les lobes des oreilles sont en effet percés et devaient être parés à l'origine de pendants désormais perdus. La chevelure est traitée en mèches torsadées, terminées par des boucles régulières. Il ne s'agit pourtant pas d'un portrait de la défunte. Les traits du visage sont simplifiés et ne sont pas véritablement individualisés, ce que confirme la comparaison avec d'autres urnes, féminines ou masculines. Deux avant-bras mobiles ajoutent à l'aspect anthropomorphe du vase

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4468409
Nb de visiteurs aujourd'hui:686
Nb de connectés:19