Canon 155mm TR F1 Montpellier 2000









Le 155 TR F1
English Translation


Le 155 TR F1 a été dévoilé pour la première fois à Satory 1979 Cette pièce doit remplacer tous les obusiers 1550 BF en service dans l Armée française Ce système d arme a été développé et mis au point par GIAT Industries devenu depuis NEXTER à Satory alors que l’arme a été construite par l’Arsenal de Bourges
Deux modèles ont été développes. ( 45 calibre et 52 calibre)
La production commence en 1984 pour se terminer en 1993 Le 155 TR F1 les mêmes caractéristiques que les canons de sa génération comme le FH 155-1 ou le FH 77.
Historique

Brigade Artillerie


Les Français ont suivi le chemin inverse des Anglais qui après avoir mis au point l’obusier tracté de 155 mm (FH-70) en collaboration avec la RFA et l Italie ont extrapolé le SP 70 version automotrice ou automouvante de ce canon
Les Français ont fait l inverse en fabriquant d'abord l’AU F1monté sur un châssis de char AMX-30, en 1977 (ceci pour satisfaire une commande de l’Arabie Saoudite )
Un prototype tracté dérivé du canon de l’AU F1, fut dévoilé pour la première fois à Satory 1979. En 1980 2 prototypes furent fabriqués suivi de test entre 1981 et 1982 En 1987 une préséries de 6 canons est construite suivi du développement en 1989 d’une version de 52 calibre En 1989 la production de série commence avec les premières livraisons en unités en 1990 en 1993 la production est terminée mais Elle fut remise en ligne pour satisfaire les besoin du nouveau canon Caesar
Il a été exporté à Chypre et en Arabie Saoudite L’Armée française devait acquérir 180
exemplaires pour remplacer ses anciens obusiers tractés Modèle 50 de 155 mm


Il a équipé les régiments d’artillerie des DI et maintenant il équipe les régiments des Brigades mécanisées Il a été utilisé au combat lors de l opération Tempête du Désert en Irak en 1991


Description
Le tube du TR F1 mesure 6,20 m de long. Il possède un frein de bouche à double déflecteur, un dispositif anti recul hydropneumatique et une culasse à coin horizontal. L'affût est du type biflèche ouvrant en V.
Il possède un moteur auxiliaire de 39 ch (29kW) à l avant alimentant des pompes hydrauliques
Ces pompes permettent au canon de rouler et de tourner pour le pointage en site et en azimut le chargement des projectiles et la hausse de la suspension et des vérins des roues porteuses. Grâce à cette motorisation autonome, l'engin est autonome et peut se mouvoir sur son poste de tir et rouler sur route à la vitesse de 8 km/h.
Durant les déplacements , le tube est pointé à 180° et verrouillé sur la flèche fermée.
Le système de chargement permet des cadences de tir de 3 coups pendant les dix-huit premières secondes de fonctionnement, de 12 coups pendant les deux minutes suivantes, puis de 120 coups à l'heure Cette cadence de tir oblige une sortie de batterie assez fréquente pour ne pas être repérée
Le TR F1 peut tirer divers types de projectiles :
HE (brisant) de l'ancien modèle 56/59 d’une portée de 19. 25 kms
CrTA portée 24 kms poids de 42,300 kg
Eclairants puissance , 800 000 bougies
Fumigènes incendiaires (portée 21.3 kms qui passe avec propulsion additionnelle à 30.5 kms
Obus antichar tirant sur l'objectif 6 mines antichars pesant chacune 0,550 kg et capable de percer 50 mm de blindage d'acier.
HE BB, type brisant. Il pèse 43,500 kg avec 10 kg d'explosif d’une portée maximale de 29 500 m. Il peut avec une propulsion additionnelle tirer jusqu'à 33 000 m.
Durée de vie du tube 3000 coups à pleine charge.

Le TR est servi par huit hommes. Et il est tracté par le camion TRM 10 000 qui emporte 48 projectiles avec leurs charges et leurs fusées
Specifications
Calibre155mm
Poids ( transport): 10.77 tonnes
Poids en position de tir 10.75 tonnes
Equipage 8
Longueur totale17,35 m
longueur Canon 6.2m
Longueur (transport ) 8.75 meters
Largueur (transport) 3.09m
Hauteur (transport) 1.79m
Portée Maximum 33 kms
Cadence de tir ( max) 6/minute
Cadence de tir( continue) 2/minutes
Elevation +66°/-6°

Autres photoscopes ( Others Walk Around)   1   2


The 155 TR F1


The 155 TR F1 was unveiled for the first time in 1979 Satory This piece must replace all the 1550 BF howitzers in service in the French Army This weapon system was designed and developed by GIAT Industries now NEXTER while in Satory the weapon was built by the Arsenal de Bourges
Two models have been developed. (45 caliber and 52 caliber)
Production began in 1984 and was completed in 1993 The 155 TR F1 the same characteristics as the canons of his generation as the 155-1 or FH FH 77.
History

Artillery Brigade


The French followed the reverse path of the Englishman who after having developed towed howitzer 155 mm (FH-70) in collaboration with Germany and Italy have extrapolated the SP 70 or self automouvante version of this canon
The French have been the opposite by making the first AU F1monté on a tank chassis AMX-30, in 1977 (this to satisfy an order from Saudi Arabia)
A prototype towed gun-derived UA F1, was unveiled for the first time in Satory 1979. In 1980 2 prototypes were fabricated to test between 1981 and 1982 In 1987, a pre-6 cannon is built followed by the development in 1989 of a 52-caliber in 1989 series production begins with the first deliveries in units in 1990 1993 production is over but it was delivered online to meet the needs of the new canon Caesar
It was exported to Cyprus and Saudi Arabia The French Army was to acquire 180 copies to replace his old Model 50 towed howitzers, 155 mm


He has equipped the artillery regiments of the infantry Divisions and now he was in the Mechanized Brigades He has been used in combat during the operation Desert Storm in Iraq in 1991


Description
The barrel of the TR F1 measure 6.20 meters long. It has a muzzle brake dual deflector, an anti recul hydropneumatic cylinder head and a horizontal breech. The gun carriage open his bi trial legs type( open in V )
It has an auxiliary engine of 39 hp (29kW) located before feeding to the hydraulic pumps
These pumps allow the gun roll and turn ( in site and azimuth) the loading of the projectiles and the rise of the suspension and wheel cylinders carriers. With this independent engine, the machine is autonomous and can move on his fire position and driving on the road at a speed of 8 km / h.
During travel, barrel is pointed at 180 ° and locked on trial legs by a travel lock
The loading system allows firing 3 shots during the first eighteen seconds 12 shots during the two minutes, then shot 120 per hour
But this rate of fire requires leaving the position frequently for prevent fire of counter battery(especially in ETO)
The TR F1 can fire various types of projectiles:
HE (High explosive) of the old model 56/59 with a range of 19. 25 kms
cRTA range 24 kms weight of 42.300 kg
Flare shell power, 800 000 candles
Smoke and incendiary (range 21.3 kms passing wit an additional propulsion at 30.5 kms
Anti tank shells who scatter upon the objective 6 anti-tank mines each weighing 0.550 kg and can pierce 50 mm of armor steel.
HE BB, b High explosive type. weighs 43.500 kg with 10 kg of explosives with a maximum range of 29 500 m. It can with a propulsion additional reach up to 33kms
The barrel life is 3,000 equivalent full charges.
The TR is served by eight men. And it is towed by the truck TRM 10 000 who transport also 48 shields with projectiles and rocket
Tehcnical data
Caliber155mm
Traveling weight: 10.77 tons
Firing weight: 10.75 tons
Crew 8
Length (attachment ) 17,35 m
Barrel Length 6.2m
traveling length (with the barrel over the trails) is 8.75 meters
Witdth (travelling) 3.09m
Heigth travelling 1.79m
Maximum Range 33 kmd
Rate of fire ( max) 6 rounds/minute
Rate of fire ( Sustained) 2 rounds/minutes
Elevation +66°/-6°








 

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3998165
Nb de visiteurs aujourd'hui:283
Nb de connectés:18