Rome Rione Celio Fontaine Meta Sudans









Rome  Rione Celio Fontaine Meta Sudans

Rione Celio R XIX
Regiones Quattuordecim    Regio IV Templum Pacis

English Translation

 

 

 

 

 


English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

De nos jours
Remise en place de la fontaine

En face de l'Arc de Constantin se trouvent les restes des fondations d'une fontaine monumentale appelée Soudans Meta, Le nom de cette fontaine vient de la traduction  qui veut dire la Pierre qui transpire
En effet cette fontaine se présentait avait une forme conique  Cette forme possède de multiples petits canaux pour faire sortir l’eau ce qui faisant penser que la pierre transpirait .

La forme conique de cette fontaine peut rappeler la forme  pyramidale, de  la pyramide de Cestius qui a été aussi appelée Meta Romuli.

DESCRIPTION

Cette fontaine a de nos jours disparue mais elle est bien connue car sa destruction totale ne date que des années 1930
Voici comment cela devrait apparaître
Nous possédons  une pièce de monnaie de l'époque républicaine, avec la marque le S C saluant une  délibération du Sénat et illustrant la  Sudans Meta. Ce qui prouve que la fontaine existait déjà à l'époque républicaine, mais c’est Titus qui lui donnera son aspect actuel après restauration
La fontaine est constituée dune base surmontée par un cône contenant les canalisations Le tout était posé dans un bassin cylindrique. La base possédait avec six niches,
Dans chaque niche devait se trouver des statues de divinité ou  nymphe, La présence d'un thyrse, et statues féminines semble dédier cette fontaine  au culte de Dionysos et les Bacchantes.
Dans le cône devait se trouver un second réservoir, bien entendu inférieure à celle du bas, à l'intérieur duquel l'eau est recueillie pour l'écoulement dans le fond de la cuve.
Le cône devait avoir une hauteur de 17 m. avec à son sommet une sculpture représentant peut être une fleur à quatre pétales, ou  seulement des feuilles d’acanthe. D’aucuns ont parlé, d’un pigne de pin mais rien den vient confirmer cela. Cette décoration confirme donc l’identification d’une fontaine dionysiaque.
La fontaine a été en briques et recouvertes  de marbre blanc. Par la suite des décors en bronze ont peu être rajouté ainsi que des marbre d’autre couleur.

 




HISTOIRE


La fontaine a été reconstruite sur une ancienne construction républicaine lors de la construction de cette zone qui va abriter le Colisée sous les Flaviens


Cette fontaine, marque aussi la limité entre les trois régions de la ville républicaine et par la suite les cinq régions créées par la réorganisation administrative d'Auguste.
Pour certains elle marquerait aussi  le pomerium de Romulus.
Dans tous les  cas, c’était un point de repère pour les processions triomphales, qui remonte la vallée entre le Palatin et Celio pour ensuite tourner, vers la Via Sacra.( ce qui causera sa destruction sous Mussolini)
La tradition  dit aussi que les gladiateurs  libérés de leurs obligations vont boire et se laver après les combats du cirque, remerciant les dieux de la fontaine pour leur liberté trouvée ou retrouvée.

 


L'empereur Constantin (306-337), en construisant son arc de triomphe, restaure  la fontaine de en refaisant le  bassin  en marbre,
Par la suite  Nous ne savons pas grand-chose de son destin  Dans l Orto deli Passionisti di S. Giovanni e Paolo datant du Ve Siècle a été retrouvé un gros tuyau qui semblait être une partie du conduit de Mesa et en 1743, on a découvert l'entrée d'aqueduc qui a devait alimenter la fontaine, et les thermes de Titus Vespasien,
En 1936, ce qui restait  de la fontaine et du piédestal e la base du Colosse ont été démoli jusqu'à la base, lors du percement de la Via dei Forii Imperiale
Ce nos jours   le site a été mis en valeur afin de resituer la fontaine et le colosse des fouilles opnt mis à jours les fondations et le système de canalisation d'eau.

 

 

 

 


 

 

Internet

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3664526
Nb de visiteurs aujourd'hui:1056
Nb de connectés:25