AMX 10 HOT (Saumur)









L AM X.P 10 Hot  prototype ( Saumur)
English Translation

Internet


Entre 1980 et 2000 la force antichar terrestre française fut dominée par deux systèmes le Milan et le HOT. Chaque missile avait sa spécificités un à courte portée le Milan et l’autre à longue portée le HOT .J’ai déjà parlé du HOT d’un article sur le VAB HOT
Je traiterais ultérieurement dans un autre article du Milan en tant qu’arme anti char.
Ce duo a donc été en dotation dans l’armée française au début des années 80. C’étaient des armes idéales pour contrer et casser les chars russes qui devaient déferler sur l’Europe occidentale telle des hordes barbares et imposer aux peuples occidentaux un régime communiste. Tel était le scénario que nos dirigeants se faisaient dans leur tête. Il faut dire que les deux blocs occidental et oriental ont été parfois à deux doigts d’en découdre .Heureusement pour nous le scénario catastrophe ne se réalisera jamais mais les armées étaient prêtes à la confrontation. L’armée française avait son CBM (corps de bataille mécanisé.) Bien que n’étant pas présent dans la structure unifiée de commandement de l’OTAN depuis que le général De Gaulle en 1964 avait décidé que la France s’y retirerait, elle restait toutefois présente en tant qu’observateurs aux séances de l’OTAN .L armée française devait être indépendante et commandée par des Français et n’obéir qu’à des Français. Elle devait aussi en cas de conflit via les FFA (forces françaises en Allemagne) recueillir les troupes alliées qui reculeraient et après s’être rétablies sur le Rhin avec leurs alliés contre attaquer plein Est ;
Je me souviens de ce scénario lorsque jeune aspirant au 6° RD (6°Régiment de Dragons) de la 1° DB en Allemagne à Saarburg lors d’une alerte Tramontane nous avons joué le jeu. Le régiment a été mis en alerte à l’heure H.Les permissions ont été suspendues et les hommes ont perçu leur matériel et équipé les chars. À H+12 nous sortions du quartier pour nous disperser aux alentours protégés par le 16e GC qui assurait notre couverture. À H+24 les premières troupes alliées été recueillies alors que les chars des 1° et 5° DB françaises faisaient mouvement vers la plaine de la Sarre. Nous nous sommes arrêtés sur une ligne Kaiserlautern Raimstein Baumhulder ST Wendel. Nous avons recueilli le gros de forces alliés qui reculaient et grâce à la réunion de ses forces nous avons contre-attaqué et finis notre chevauchée à 10 kilomètres de la frontière Tchécoslovaque de l’époque. Ouf la victoire était acquise l’alerte avait été chaude.
Parmi les régiments d’infanterie qui nous appuyaient nous ne trouvions que des régiments dits mécanisés .En effet les divisions blindées de l’époque avaient des régiments mécanisés (les Rimeca) alors que les divisions d’infanterie avaient des Motorisés. La différence entre les deux éléments tenait à leurs montures. Les Rimeca équipées de AM X. 10 P alors que les Motorisés étaient équipés de VAB
L’arme anti char des Motorisés était le Milan sur le VAB alors que les Mécas auroaint du avoir l'’AMX.10 p Hot
En effet dès cette époque les compagnie antichar des régiments mécanisés (CAC) étaient prévues pour être équipées d’AMX 10 HOT. Certes la tourelle n’était pas tout à fait la même que elle qui équipe le VAB Méphisto actuel Elle était à quatre rampes de lancement .
Les performances étaient pour l’époque celle du HOT 1 et 2 de c’est-à-dire tout à fait remarquable.
Suite à une restructuration de l’armée française les CAC prévues sur AM X.10 P. ont été dissoutes pour être remplacées par les VAB Méphisto qui ont repris la tache qui était dévolue aux AMX.10 P HOT.
Une page d’histoire se tournait. Pour tout renseignement concernant le HOT je vous prie de vous reporter à l’article sur le VAB HOT
La tourelle Lancelot AMX 10 P Hot peut être montée sur tout autre type de véhicule
Son équipage est de 5 hommes
Avec le pilote à l avant gauche et en tourelle Le chef de bord à gauche effectuant l'observation, le tir et le guidage du missile le radio droite et chargeurs

 

Internet

Photoscopes (Walk Around1   2

L AM X.P Hot 10 Prototype Saumur

Internet


Between 1980 and 2000, the French force antitank land was dominated by both the Milan and HOT. Each missile had a specific short-range one in Milan and another in the long-range HOT. I have already mentioned the HOT an article on the VAB HOT
I will address later in another article in the Milan anti tank as a weapon.
This duo has been staffing in the French army in the early 80s. They were perfect weapon to counter and break the Russian tanks that were washed over the Western Europe as hordes of barbarian peoples and impose a communist regime western. This was the scenario that our leaders were doing in their heads. It must be said that both Western and Eastern blocks have sometimes been on the verge of battle. Fortunately for us the scenario does not happen but the armies were ready for confrontation. The French army had its CBM (Mechanized Corps battle.) Although not present in the unified command structure of NATO since General de Gaulle in 1964 had decided that France would withdraw it, it were still present as observers in meetings of NATO. L French army should be independent and controlled by French and only French will obey. It was also in conflict through the FFA (French Forces in Germany) to collect the Allied troops who decline, and after having restored on the Rhine with its allies against attack due east;
I remember the scenario when young senior officer cadet to RD 6 ° (6 ° Régiment de Dragons) of 1 ° DB Saarburg in Germany during an alert Tramontane we played the game The regiment was put on alert to Time H. permissions have been suspended and the men received their equipment and tanks equipped. At H 12 get out of the neighborhood for us to disperse around protected by the 16th GC which provided coverage. In the first 24 H Allied troops were gathered while the tanks of 1 ° and 5 ° DB French were moving towards the plain of the Saarland. We stopped on a line Kaiserlautern Raimstein Baumhulder ST Wendel. We have collected the bulk of forces and allies who fell through the meeting of its forces against we-attacked and finished our ride at 10 km from the border of Czechoslovakia at the time. Whew victory was our  But the warning was hot.
Among the infantry regiments that supported us that we can find themselves mechanized regiments. Indeed, the armored divisions of the time had mechanized regiments (the Rimeca) while the infantry divisions had Motorisés. The difference between the two components due to their mounts. The Rimeca would be equipped with AM X. 10 P Hot and the Motorised with VAB
The anti tank weapon Motorisés Milan was on the VAB as Mécas were entitled to the .10 p AMX Hot
Indeed at that time the company mechanized regiments antitank (CAC Compagnie Anti Char) were planned to be equipped with AMX 10 HOT. While the turret was not quite the same as it fitted the VAB Mephisto She was present at four launchers.
The performance was the time for the HOT 1 and 2, ie quite remarkable.
Following a restructuring of the French army provided the CAC on 10 AMX P. were dissolved to be replaced by the VAB Mephisto who took over the task that was entrusted to AMX.10 P HOT.
A page of history turned. For information on the HOT please refer to the article on the VAB HOT
The AMX 10 turret Lancelot Hot P can be mounted on any other type of vehicle
Crew 5 mens
The Driver in front at left In the turret Chief and the radio and 2 loaders

Internet

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4367311
Nb de visiteurs aujourd'hui:49
Nb de connectés:19