24 SF Dauphiné SS Hte Durance Cerveyrette Barrage Rapide Montgenèvre Hte Alpes









 SF Dauphiné SS Hte Durance Cerveyrette  Barrage Rapide Montgenèvre Hte Alpes
Je remercie Jean Marie Brams Christian Adam Wikimaginot Wikipedia Maginot Moselle  pour leur aide 
 

 

Secteur Fortifié du Dauphiné SFD

Insigne du Génie du SFAM

 

 

Le Secteur Fortifié du Dauphiné fait partie de la ligne dite Maginot qui fut ainsi appelé en hommage à André Maginot Ministre de la Guerre (et ancien combattant ) entre le 3/11/1929 et le 17/02/1930
Le Vote de la loi  permettant le financement des régions fortifiées eut lieu en décembre 1929
Pour l’Armée française  la désignation officielle est la « fortification permanente » ou les « régions fortifiées ». Le terme de « ligne Maginot » provient de la presse, où il commence à être employé à partir de 1935,  repris par le ministre de la Guerre Jean Fabry en août 1935 lors de l'inauguration du monument Maginot près de Verdun.

 


La ligne Maginot se présente donc après de nombreuses études s’échelonnant sur presque 10 ans  comme  un dispositif complexe s'échelonnant  en profondeur sur différents niveaux depuis la frontière.
Dans l’absolu car la ligne n'a pas été conçue de manière homogène, et sa réalisation n'a en général pas été conforme aux projets d'origine pour des raisons essentiellement budgétaires on distingue quatre parties distinctes.

 

 


1  la ligne des avant-postes, destinée avant tout à détecter une attaque brusquée et à la retarder un temps grâce à des dispositifs prévus (routes minées, barrières, etc.) pour laisser le temps à la « ligne principale de résistance » de se mettre en état d'alerte On trouve des Petites casemates et des Maisons Fortes

 

Petit Ouvrage Maison Fortifiée ( MF)


2  la « ligne principale de résistance » est à environ deux kilomètres derrière les avant-postes. Elle était matérialisée par un double réseau de rails antichars et barbelés

Internet

le réseau de Barbelés   est large de 12,5 mètres, soit six rangs de piquets en forme de queues de cochon d'un mètre de haut qui soutiennent les fils en formant des vagues, avec des ardillons plantés dans le sol et dépassant de 20 cm. Son  rôle : freiner l'infanterie assaillante pour que les mitrailleuses puissent la faucher.
Le réseau de rail est composé de sections de rails de trois mètres enterrées à la verticale sur six rangs de profondeur, dépassant de 60 cm à 1,3 m au-dessus du sol.
Son rôle :'arrêter les véhicules assaillants afin qu’il soient détruits ensuite par les canons anti char

 

 

Barbelés Rails



elle est couverte  par les tirs d'artillerie des Gros Ouvrage.  .
3 Les abris d'intervalles destinés à assurer la protection d'une partie des troupes combattantes à l'air libre. les casemates d'intervalle avaient pour but d'assurer la continuité de feux de la Ligne Principale de Résistance entre deux ouvrages. Il existe deux types de casemates, les casemates dites en couple (chaque casemate flanque son propre côté) et les casemates double (elles sont munies de deux chambres de tir pour flanquer des deux côtés à la fois).

Contrairement aux ouvrages, les casemates ne sont pas reliées entre elles par galerie, et ne sont armées d'aucune tourelle. Leur équipement, bien que restreint, est à peu près le même que les ouvrages (petite usine, petite salle des filtres, etc.).Il s'agit en fait de casernes souterraines équipées uniquement pour le combat rapproché.

Internet


4 L'arrière du front comporte tous les équipements de soutien logistique : réseau de téléphone et d’électricité, routes et voies ferrées militaires de 0,60 m dérivées du système Pechot, dépôts de munitions, casernes de temps de paix, postes de commandement, etc.
Au total, la ligne Maginot a coûté plus de cinq milliards de francs de 1930 à 1936 soit 1.6 % du Budget de l’Etat

WikiMaginot

 

 

 

Historique Voir ICI
History Click HERE

 

 

 

 

La conception de cet ouvrage remonte à 1930( cahier des charges est daté du 30 mai 1930 a été attribué à la société Gaston Chesnel de Grasse le 18 juillet 1932 pour un montant de 84 511,60 Fancs)  et il a  été construit en deux tranches, la premiére de 1932 à 1934, la seconde en 1935.
La barriére a été construite par la Sté Pinette SA de Chalon sur Saone pour la somme de 52 200 Francs. Elle était prête en janvier 1934 mais ne sera posée qu'en juin une fois les fondations et le chemin de roulement terminés.
Par la suite il fut decide  d'un extension en 1938 portant sur le rajout d'un local à munitions, d'une cuisine et de latrines. Mais les travaux dont l'appel d'offre  lancé en 1939 et remporté par l'entreprise Faure-Brac de la Vachette en avril 1940  ne furent  jamais réalisés
Ce barrage rapide est une casemate CORF pour mitrailleuses et canon AC avec barrière antichar coulissante intégrée et il avait pour missiont d'interdire le passage par la route Claviére - Montgenévre qui était à cette époque la seule voie possible pour une invasion venant de l'Italie
Le numéro d'abonné du barrage rapide de Montgenèvre au réseau téléphonique de la fortification Maginot était B 350 Et il était doté d'un central téléphonique composé d'un carter étanche équipé de deux centraux téléphoniques TM 32 à 8 et 4 directions. Le casernement situé à proximité de la casemate y était relié par ligne téléphonique aérienne.L'ouvrage était relié au réseau téléphonique par une liaison souterraines depuis la chambre de coupure de Fontaine Cretet (6 paires).
Il est également raccordé à la chambre de coupure de Clos Enjaime (câble à 3 paires) et au PA du Rocher de 10 heures (câble 3 paires
Le Barrage possédait 2 créneaux type 4 pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 interchangeable avec un canon antichar AC 47 mm Mle 1934. Un seul canon monté sur un systéme de bi-rail doté d'un aiguillage lui permettant être placé dans l'un ou l'autre des créneaux équipe la casemate Mais en réalite un seul canon antichar sur birail équipait la casemate de Montgenévre.Un second factice au milieu d'un créneau peint en trompe l'oeil
Un birail double avec un dispositif d'aiguillage permettait de le faire passer d'un créneau à l'autre.
- 2 créneaux pour FM 24/29 (de part et d'autre de la barrière)
- 1 créneau pour FM 24/29 de porte
- 1 lance-grenade
Son équipage fut  fourni successivement par le 159 RIA, le 82°BAF puis par le 72° BAF en juin 40 L'équipage d'une dizaine d'hommes était placé sous les ordres du Lt AUDIBERT puis de l'AC GERTAING en 1940

159 RIA 82°BAF 72° BAF


Voir Aussi Autre Photoscope  See Also Other Walk Around
Casemate Pont St Louis Barrière Menton
 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3428153
Nb de visiteurs aujourd'hui:245
Nb de connectés:24