Egypte Vie Quotidienne Céramique Jarre Paris Louvre









Vie Quotidienne Céramique Jarre Paris Louvre
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

Article amenagé d'apres ce site

Les jarrres servaient dans l antiquité à conserver les liquides et les denrées . En Egypte cel est vrai mais il est une boisson que les 'Egyptiens adoraient c'etait le  Bieree  En egypte on boit de la bière ou Sikaru (pain liquide) en toute circonstance : aux champs, à bord des bateaux, dans les réceptions, dans les cabarets des villes.
Elle fait aussi bien le bonheur du riche comme du pauvre du simple payson comme du  pharaon
La bière égyptienne est élaborée avec du froment, de l'orge, et des dattes dont le sucre assure la fermentation du breuvage. Pour les techniques de fabrication il faut unn four identique à celui du boulanger, dans lequels onfait cuire des pâtons frais (petits pains faits avec du froment ou de l'orge) dans des moules brûlants. Mais les pâtons ne doivent séjourner dans le four que le temps de faire dorer la croûte. L'intérieur doit rester cru.Ensuite on émiette le tout dans une grande cuve remplie d'un liquide sucré, préparé avec de l'eau et des dattes.
Un brasseur entre dans la cuve et piétine la préparation jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Au bout de quelques jours quand la fermentation a eu lieu, le contenu de la cuve est transvasé dans de grandes jarres.
Une passoire retient les plus gros morceaux de pain gorgés de bière qu'un brasseur presse comme une éponge.
Certains brasseurs procèdent même à un deuxième filtrage pou éliminer les miettes de pains restantes.La bière se conserve assez bien, elle est stockée dans des amphores fermées par un bouchon de paille et d'argile ou par une assiette et un peu de plâtre.
Pour être consommée, la bière est versée dans des cruches de un ou deux litres.Les amateurs la boivent dans des gobelets en pierre, en métal ou en faïence. Les égyptiens aiment corser la bière avec des herbes et du sucre de datte pour en augmenter la saveur et le degré alcoolique

La fabrication de la bière nécessite une très longue opération. Il faut d'abord moudre les grains d'orge puis pétrir la farine comme pour le pain. On ajoute des dattes qui permettent à la pâte de fermenter. Ensuite, celle-ci est aussi versée dans des moules chauds. Mais elle doit y rester à peine le temps de dorer la croûte. Ces sortes de pain sont ensuite émiettés dans de grandes cuves remplies d'eau sucrée avec des dattes. Alors les bra
sseurs entrent dans la cuve et écrasent longuement les morceaux avec leurs pieds (1). Une fois bien mélangée, la préparation est filtrée (2) puis versée dans des grandes jarres fermées avec un bouchon de paille et d'argile (3). Ces jarres seront stockées et enregistrées comme le vin. Dans les familles pauvres, les jarres ne sont pas bouchées. Au contact de l'ai, de l'écume se forme à la surface. Cette écume est recueillie et mise à sécher : C'est elle qui constitue la levure employée pour faire lever la pâte à pain.

  La bière est alors beaucoup plus épaisse et moins alcoolisée que celle que nous connaissons. Les Egyptiens la boivent parfois avec une paille !
Internet

 


En plus de la biere les egyptiens  produisaient aussi du vin qui est considéré comme un véritable nectar plus doux que le miel.Sous l'Ancien Empire le vin (erpi), est l'apanage des rois et seuls les égyptiens aisés peuvent se permettre d'en boire. Ils le font venir du Delta ou du Fayoum, régions privilégiées, ou des pays étrangers comme le Retenou ou la Palestine.
Les traces les plus anciennes que l'on ait retrouvées en Egypte sont des sceaux figurant sur les bouchons d'amphores découvertes dans des tombeaux de la période prédynastique.Sous le Nouvel Empire, surtout à partir de la XIXème dynastie, le vin se démocratise et se répand dans tout le pays. L'Égypte devient un gros producteur et fait du commerce avec les autres pays méditerranéens.
Pou avoir du vin il faut d 'abord vendanger les vignes .Pour cela  les femmmes munies de couteaux à lames incurvées, coupent et cueillent les grappes de raisins noirs, et les jettent dans des hottes en osier.
Le raisin est transporté jusqu'aux presses (de grandes cuves en bois d'acacias) où le raisin va fermenter.


Les ouvriers entrent dans les cuves, piétinent les grappes. Après la fermentation, le raisin est pressée, enfermé dans des sacs percés dont les deux extrémités sont attachées à des perches.
Les vinificateurs compressent alors les sacs au dessus d'un vase pour recueillir le précieux breuvage.Par la suite, ce vin est conservé dans des jarres scellées sur lesquelles on fait figurer la provenance, et la date de mise en jarre.Au temps de Ramsès, le commerce du vin est prospère et nombreux sont les bateaux qui circulent sur le Nil

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4268413
Nb de visiteurs aujourd'hui:865
Nb de connectés:30