Obusier 203mm M2 8 inch









Le 8 inch Howitzer.
English Translation

 

En 1917 les USA ont adopté le canon anglais de 8 Inch comme bouche trou en attendant l'arrivée d'un système d'armes de 240mm. Le modèle choisi fut l’obusier britannique de 8 inch Mk 7 et Mk 8 qui était construit pour le compte des britannique aux USA dans les usines Midwale Steel Company de Princeton (Pennsylvanie) Lorsque la commande britannique fut honorée il fut décidé de faire construire 80 systèmes pour le compte de l'armée américaine. Le système anglais Mk 6 fut adopté dans l'armée Américaine sous le nom de Mk 7 et le contrat était signé pour 195 canons. Les Anglais ont aussi adapté le Mk 7 ,ce qui fit que par la suite les USA ont cédé 100 canons aux Anglais.
Toutefois après la construction de quelques systèmes il fut décidé de modifier l'engin ce qui donna naissance au Mk 8 1/2. Certaines pièces achetées par les Anglais furent directement livrées aux forces américaines débarquées en France. Lorsque la guerre cessa en 1918 le parc d'artillerie des troupes américaines était composé d'un ensemble hétéroclite de pièces de tous calibres et de toutes les origines. En 1920 le Mk 7 fut déclaré obsolète alors que le Mk 8t lui a survécu jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale mais surtout des missions d'entraînement.
Immédiatement après la fin des hostilités en 1919 des études furent entreprises pour construire un nouvel engin de 8 Inch mais devant utiliser le même attelage que le 155 mm M1 qui était alors en étude.
Le résultat fut le canon de 203 mm 8 inch Modèle 1920 Howitzer qui avait une portée de 18 km.L'ensemble désigné M.1920 M.1 fut construit. C’était un canon à tube rayé en alliage nickel acier. Ce fut le dernier type de canon rayé qui fut étudié aux USA. Le manque de fonds entraînant l'abandon de ce système d'armes très prometteur en 1921. Toutefois en 1927 le programme fut réactivé et le T2 Howitzer fut construit en 1929
C’était un canon à tube moulé. Mais le concepteur avait oublié que les capacités de moulage d'un tel canon n'étaient pas encore tout à fait au point aussi le projet fut abandonné au profit du projet qui prévoyait un canon obtenu par fraisage du tube avec les outils adaptés. Il fut alors décidé de le monter sur le même berceau que le 155 et ainsi en 1940 apparu le Howitzer M1 sur Affût carriage M1
Cet obusier utilise la même culasse de type Asbury que le M1 de 155 mm Mais il convient de savoir que bien qu'utilisant le même affût des berceaux les deux tubes ne peuvent pas être montés indifféremment sur l'un ou l'autre des affûts et même si cela était possible le montage et l'adaptation de chaque tube nécessitent un nombre d'heures de travail impressionnant. En effet le système du ressort compensateur et des durites était différent et le montage de différents systèmes pouvait altérer tout le mécanisme à la longue. Le système d'armes était différent de celui du M1 155 car il était plus court et plus léger et comme pour le M.1 il fallait faire attention lors des opérations de maintenance et de mise en batterie.
Variantes.
Howitzer M1 culasse solidaire du canon.
Howitzer M2s culasse pouvait se désolidariser du tube.
Le développement du M. 1.
Il fut décidé en 1943 d'adapter le système sur un châssis d'engins qui utilisent les différents éléments du char léger T 23 le modèle fut ainsi dénommé T80. Mais le projet ne reçut pas le feu vert pour la production en série et fut abandonnée en novembre 1943.
Mais les ingénieurs ne restèrent pas sur cet échec et ils relancent le programme mais sur la base de châssis de Sherman M4 à suspension HHVS. Ainsi en mai 1944 l fut décidé de continuer le développement de cette arme sous le vocable T 84. En novembre 1944 il fut décidé d'utiliser les nouveaux composants du châssis du nouveau char thé M26 E1. Le prototype sur ce système fut testé à compter de février 1945 mais la guerre se finissant il fut décidé d'annuler ce programme qui aurait dû arriver à son terme seulement en 1946
Munitions.
Le coup était décomposé en deux fardeaux la charge propulsive  et l’obus proprement dit. Deux charges étaient prévues.
Le M.1 (sac vert) pour les petites distances.
Le M. 2(sac blanc) pour les grandes distances.
Obus.
Explosif MK 1A1
M1106 successeur du précédent

Il y eut aussi un développement d’obus HEAT mais qui fut abandonné rapidement. En conclusion il convient de savoir que cet obusier devait beaucoup à l'obusier anglais mais qu'il était plus long et surtout beaucoup plus précis
l'obusier en service fut apprécié par les troupes l'utilisant.
Sa précision permettant de délivrer des feux puissants sur des objectifs proches il servait aussi à la destruction de blockhaus et de points d'appui
Cet obusier est parfois encore en service de par le monde sous l'appellation M 115 .Ce système d'armes monté sur châssis de M. 26 est le précurseur de l'automoteur M110 en service les armées américaines israéliennes allemandes
Caractéristiques.
Calibre 203.mm
Longueur 5,324.
Poids nord de route de 14 t 500.
Poids en batterie 13 t 400.
Pointage moins de le 66.
Porté 16 km 600.
Poids de l'obus 90 kilos


Autres Photoscopes Others Walk Around
Obusier 203mm M2 8 inch
Obusier 203mm M2 8 inch
Obusier 203mm M2 8 inch Carlisle

Obusier 203mm M2 8 inch Hatten


 

The 8 inch Howitzer.


 

 

In 1917 the United States adopted the English 8 Inch gun as sustitute awaiting the arrival of a 240mm weapon system. The model chosen was the howitzer British 8 inch Mk7 and Mk 8 which was built on behalf of the British in the USA in factories Midwale Princeton Steel Company (Pennsylvania) When the British command was honored it was decided to construct 80 systems for the U.S. military. The English Mk 6 was adopted in the American army under the name Mk 7 and the contract was signed for 195 guns. The English have also adapted the Mk 7, which was trasnfered  later the USA 100 guns .
But after the construction of some guns it was decided to modify the equipment that gave birth at the Mk 8 1 / 2. Some parts purchased by the English were delivered directly to the American forces landed in France. When the war ended in 1918 the park artillery of American troops consisted of a group of gunss of all sizes and from allorigins. In 1920 the Mk 7 was declared obsolete while the Mk 8t it has survived until the end of the Second World War but mainly training missions.
Immediately after the end of hostilities in 1919, studies were undertaken to build a new 8 Inch gun but he have to use the harness that the 155 mm M1, which was then being studied.
The result was a 203 mm 8 inch Model 1920 Howitzer, which had a range of 18 km.Gun and carriage will bel designated M.1920 M.1 and built. It was a gun barell in nickel alloy steel. This was the last type of rifled bore, which was studied in the USA.
Lack of funds leading to the abandonment of this excellent weapon system in 1921. However, in 1927 the program was reactivated and the Howitzer T2 was built in 1929
It was a gun tube cast. But the designer had forgotten that the capabilities of casting for a gun were not yet fully developed as the project was abandoned in favor of the project, which provided a barrel  obtained by countersink the tube with the appropriate tools. It was then decided to mount it on the same cradle of the 155 and in 1940 appeared on the M1 Howitzer Affût carriage M1
The howitzer uses the same Asbury breech type M1 of  the 155-mm But it is good to know that the two barrels can not be mounted on one or the other carriages and even if that were possible installation and customization of each tube requires a number of hours of work impressive.
 Indeed, spring and hoses were  differents  and  the setting  of this  various systems could alter the whole mechanism in the long run. The weapons system was different from that of M1 155 because it was shorter and lighter but as for M.1 he needed to be careful during maintenance and installation battery.
Variants.
Howitzer M1 breech solidarity with the gun.
Howitzer M2s breech could disassociate from the barrel.
The development of M. 1.
It was decided in 1943 to adapt the gun on a Tank chassis that use different components of light tank T 23 model was so named T80. But the project don not give tho green light for mass production and was abandoned in November 1943.
But engineers do not remain on this failure, and they revive the program but on the basis of Sherman M4 chassis suspension HHVS. So in May 1944 the decision was made to continue the development of the weapon under the term T 84. In November 1944 it was decided to use the new components of the chassis of the new M26 tank tea E1. The prototype of this system was tested in February 1945 but the war ended it was decided to cancel the programme, which should have come to an end only in 1946

Munitions.
The sheel  was broken into two burdens  propeller charge and d shell itself. Two charges were planned.
The M.1 (green bag) for small distances.
The M. 2 (white bag) for large distances.
Sheels
Explosive MK 1A1
M1106 successor to the previous
There was also a development HEAT shells, but that was quickly abandoned. In conclusion it should be known that this howitzer was much to the howitzer English, but it was longer and much more precise
The howitzer was appreciated by the troops using it.
Its accuracy can deliver powerful lights on targets close  it was also used to destroy bunkers and supporting points
The howitzer is sometimes still in service around the world under the name M 115. This weapon system mounted on the chassis of M. 26 is the forerunner of SPG M110 into service the American armed Israeli Germany

Technical data
Caliber 203.mm
Length 5.324.
Weight for transport on road 14500 t.
Weight in battery 13400 t.
Range 16 km 600.
Weight of the shells 90 kilos

 

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6029233
Nb de visiteurs aujourd'hui:1492
Nb de connectés:54