Paris Forum de Lutèce Maquette









Paris Forum de Lutèce Maquette
English Translation
Merci à Jean Calude Golvin pour son autorisation pour les dessins

  
Historique Voir ICI

History Click HERE

Article tiré de ce site

 

Dans une ville romaine, le forum est le symbole même de la vie civique. C’est dans ce lieu, véritable centre névralgique de la ville, que se concentrent tous les signes de la dignité municipale et que s’exprime le sentiment d’appartenance au monde romain. Lieu de rassemblement et de cérémonies, le forum assurait les fonctions politiques, administratives, judiciaires, religieuses, financières et commerciales de toute la cité. A Lutèce, ce monument était composé d’une place entourée, sur trois côtés, de portiques à colonnades partiellement soutenus par une galerie souterraine. A l’ouest s’élevait un temple, tandis qu’à l’est une basilique s’étendait sur toute la largeur du monument. L’accès à la place se faisait par deux portes situées au milieu des grands côtés. Ouvrant sur une galerie trottoir, de nombreuses boutiques s’adossaient aux murs extérieurs du forum, sauf, semble-t-il, à l’est où une curie pourrait avoir été établie sur un des côtés de la basilique

Le temple
 

A partir de l’axe formé par les deux portes, on peut diviser la place, de façon classique, en deux espaces : à l’ouest s’étendait l’aire sacrée qui comportait le temple et, à l’est, jusqu’à la basilique s’ouvrait un espace vide servant de place publique, dont le sol pouvait être dallé ou bétonné.
Le soubassement d’un temple, dont seule la largeur est connue, a été retrouvé dans la partie occidentale de la place. On ignore tout de ce monument que l’on peut s’aventurer à restituer sous la forme classique d’un temple sur podium dominant le forum, la façade orientée vers la place et la basilique.

 

 

La Basilique
 


 


Elle était le siège d’activités diverses, pouvant servir simultanément de salle de tribunal, de bourse de commerce, de marché couvert, offrant un lieu abrité pour traiter les affaires ou tout simplement pour se promener et rencontrer ses concitoyens.
A Lutèce, ce monument se présente sous la forme d’un édifice rectangulaire composé d’
une nef limitée par de gros murs longitudinaux. Ceux-ci devaient servir de support à une colonnade dont une base et des fûts de colonnes ont été retrouvés. Cet espace devait être bordé par des bas-côtés formant éventuellement un déambulatoire. L’existence d’une curie, c’est-à-dire le lieu où se réunissait le sénat local, est très controversée

Deux portes monumentales, sans doute surmontées de pavillons, marquaient l’accès au forum. Ces deux entrées étaient le point de convergence de deux systèmes de nivellement différents, celui de la ville et celui du monument. C’est aussi à partir de là que se faisait la distribution vers les divers espaces internes de l’édifice. Outre le passage vers la place, les portes donnaient directement accès au cryptoportique par l’intermédiaire d’escaliers à paliers dont la trace a été repérée. On peut imaginer que ces escaliers se poursuivaient pour donner accès au portique supérieur, et, encore plus haut, à la partie supérieure du pavillon.


Le cryptoportique et la galerie supérieure

Le cryptoportique

Cette galerie souterraine constitue le niveau inférieur du monument.
Etablie sur le terrain naturel probablement surcreusé vers l’est, elle permettait de maintenir le niveau de circulation de la galerie supérieure sur tout le périmètre du forum en lui offrant un soubassement. Le sol en terre battue comporte ponctuellement des ornières. En forme de U, elle est large d’une douzaine de mètres et haute d’environ 6 mètres.
La poutraison qui structurait son plafond reposait très probablement, en milieu de galerie, sur une ligne centrale de piliers en bois dont on a retrouvé la semelle bétonnée.
La galerie supérieure
La galerie supérieure qui entourait la
place du forum était superposée au cryptoportique sur trois ailes et se poursuivait vers l’est au-delà des portes jusqu’à la basilique.
Fermée vers l’extérieur par le haut mur de clôture, peut-être percé de baies, elle s’ouvrait en revanche sur la place centrale par une colonnade établie à l’aplomb du mur d’enceinte de l’aire centrale. Il est difficile d’en restituer l’aspect étant donné que nous ne connaissons pas l’
entraxe existant entre les colonnes.
La toiture qui couvrait cette galerie était quant à elle vraisemblablement portée par une colonnade centrale correspondant à celle du cryptoportique.


Les boutiques et la galerie trottoir

 

 

Des boutiques
Bien que relevant du même programme de construction que le forum, les boutiques ne font pas partie intégrante du centre civique. Reconnues partiellement sur trois des quatre façades, elles étaient adossées au mur de clôture mais ne communiquaient pas avec le forum. A deux exceptions près, elles avaient les mêmes dimensions (5,75 m de profondeur sur 4,64 m en façade) et il n’est pas impossible qu’elles aient comporté plusieurs niveaux, par exemple une cave et un étage.
Un trottoir couvert
Ces échoppes s’ouvraient largement en rez-de-chaussée, sans doute sous forme d’étals, au niveau de la spacieuse galerie trottoir périphérique où circulaient passants et chalands.
Ce trottoir suivait la pente du terrain et ne s’alignait pas sur le niveau bien plan du monument.
On a la certitude que cette galerie était surmontée d’une toiture dont la pente donnait sur la rue, comme l’indique d’une part la présence d’un caniveau monumental destiné à recueillir les eaux de pluie, et d’autre part celle d’un gros mur bahut soutenant les piliers de pierre ou de bois portant le toit.

 

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2024 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:7135846
Nb de visiteurs aujourd'hui:1205
Nb de connectés:40