Gard Nimes Basilique Plotine









Gard Nimes Basilique Plotine
English Translation

  
Historique Voir ICI

History Click HERE
 


 

 

 

Les texte anciens parlent ce cette construction  et elle est du à la volontés de l’Empereur Hadrien
Hadrien voyageait beaucoup dans les provinces et en 121 il entreprit un voyage dans les provinces du Nord de l’Empire à savoir  Germanie Bretagne et Gaules).En Gaule. Il réunit à Lyon, les députés des Trois Gaules. Nous le savons par la découverte d’un fragment d’inscription mentionnant  un vote de gratitude émis par l'assembléeUne monnaie a d ailleurs était émise à cette occasion  Elle est dédiée: Au restaurateur des Gaules, et montre un empereur relevant une femme tombée à terre
Il réprima les abus locaux et secourut  les soldats invalides et indigents.

 


Mais pour nous nous savons qu’il  passa par Nîmes et qu’il éleva dans Nîmes, en l'honneur de Plotine, une basilique, ouvrage admirable, dont les ruines ont malheureusement disparu
Il ne reste qu’une statue actuellement
La basilique

 

Ce que nous savons de cette basilique  dont il ne reste rien de visible actuellement est qu’elle était située sous le palais de Justice actuel de Nîmes à côté des Arènes  entre la rue Regale et le boulevard des Arènes
 En effet les textes sont précis .
En sortant de la ville par les grilles de la porte des Eaux  entre les prairies (En souvenir, sans doute, des prairies que les eaux de la Fontaine arrosaient aux environs de la rue des Greffes et de la place de la Salamandre actuelles, ce quartier s’appela, au moyen Age, quartier du Prat (du Pré). Il était séparé par la rue Régale du quartier de Méjan ou était la sénéchaussée ) et le Cirque, dans la courbe spacieuse enclose au rempart  méridional, des jardins, une route menait à la mer par la porte Anagia C’est la qu`au cours d’une visite faite a la colonie, vers l`an 122, l’Empereur Hadrien choisit d’implanter un édifice qui allait dépasser tous les autres en splendeur dédiée par lui  à Plotine sa mère adoptive
Une basilique de marbre s`élèvera et dominera les créneaux du rempart voisin. Elle était  consacrée au droit, aux débats des jurisconsultes.
La basilique possédait trois nefs   Son portique, place au nord, s’ouvrait sur des jardins . Il était  soutenu par· d’énormes colonnes corinthiennes aux profondes cannelures. La façade méridionale du long  rectangle qu’elle formait, se rapprochait de l‘endroit où s’aligne actuellement  la colonnade du Palais de Justice  détruit dans les années 80 pour céder la place à au palis de justice actuels  Construite  en marbre d`ltalie, elle était citée comme un des plus riches édifices . Des artistes venus de Rome  avaient merveilleusement sculpté ses corniches, ses  La nef principale réservée  aux juges; les deux nefs latérales aux marchands et banquiers
Dans le bassin de la Fontaine, une pierre votive dédiée a Jupiter et a Nemausus  proviendrait de la Basilique
Elle possédait une riche décoration de pilastres, ses chapiteaux. Une frise admirable ornait son
entablement, un vol d’aigles( en marbre ), ouvrant leurs ailes  tenant en leurs becs des guirlandes de laurier et de fruits emblème de la victoire romaine apportant à la colonie la paix féconde dans l’ordre qu’assurent les lois. Des débris sont  conservés  au musée archéologique de Nîmes
Dans ce bâtiment siègent les juges de la Cité et reçoivent  les citoyens désirant les consulter. Les jours ou les audiences ne se tiennent point, les bas-côtés de la Basilique s'ouvrent aux
banquiers.
Dans les cryptes sont les prisons.
Quelques années après, vers 138, Antonin ayant remplacé Hadrien, visitera la cite et verra  qu’à côté de l ‘amphithéâtre se dressait, a l’ouest la basilique, à la lace ou nous le voyons encore aujourd’hui
, L’amphithéâtre développait son ellipse colossale de gradins et d’arcades superposées. Sa façade orientale n’était séparée de la basilique que par la voie de la porte Anagia coupant, à peu de distance, le mur des fortifications. Les deux monuments, dans tout le rayonnement de leur jeunesse, se rapprochaient, peuplaient cet endroit de la colonie, naguère désert, de leurs lignes puissantes et harmonieuses, dignes de la métropole romaine  Trois siècles plus tard, les barbares renverseront
la basilique, mais, sur son emplacement couvert de ruines, surgiront, d'époque en époque, d‘autres édifices, ou sous des formes diverses se manifestera le culte de la justice
La Basilique survécut trois siècles.
Arrivèrent les Barbares qui prirent la cité et imposèrent leur lois sur les ruines de la basilique, grossièrement réparées furent  greffées des constructions  qui servit un temps de  palais pour  les chef wisigoths  au Ve et  VIIe  siècles;


 


Arrive ensuite  les Sarrasins au début du VIII° siècle  mais ils sont chassé de Nîmes par les Wisigoths. Et les francs de Charles Martel qui incendie  la ville
L’amphithéâtre tout proche servit alors de refuge  et de  citadelle  durant le règne des Goths et la domination des comtes de Toulouse

 


 

 

Voir Aussi Autres Photoscopes  See Also Others Walk Around
Hadrien
Plotine
Basilique Romaine

 


 

 

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4366432
Nb de visiteurs aujourd'hui:274
Nb de connectés:11