M 3 a1 Scout Car









Le Scout car M 3

English Translation

 


Pour savoir les intentions de l'ennemi et monter sa manoeuvre en connaissance de cause le chef a besoin de renseignements. Les troupes légères ont toujours servi à cela tant à cheval qu’à pied.Mais restons dans le domaine de la cavalerie les Hussards les Uhlans et les Cosaques ont servi à cela . Avec la motorisation les choses changent un peu, et après une période d'incertitude et de cohabitation entre les chevaux et les voitures à moteur, nos gentils quadrupèdes ont dû laisser la place aux engins à moteur.
L'engin qui nous intéresse est le Scout Ccar M3a1
Toutefois en liminaires je tiens à dire que cet engin a connu une vie opérationnelle en première ligne très brève. En effet la production démara en 1938 et dès le débuts du conflit c'était un engin totalement obsolète. Les leçons du débarquement Allié en Afrique du Nord l'ont prouvé. Il fut très vite relégué dans les armées américaines et anglaises au rôle de police militaire ou en deuxième échelon ,par contre les Français et les Russes l’utilisèrent abondamment. Il laissa la place à des engins plus adaptés comme les autos mitrailleuses M.8 ou M20 chez les Américains.
Mais revenons à notre engin qui est l’héritier d'un engin de reconnaissance faiblement blindé, connu dans les années 30 sous le vocable de M.1 et M2. Il fut construit sur le châssis de la camionnette Indiana 4 X.4 par la firme White(auquel appartenait la marque Indiana) le M1 issu du prototype T7 avait une caisse blindée ouverte sur le dessus avec un équipage de quatre hommes il avait à sa disposition 4 mitrailleuses 2 de 50 et 2 de 30. Cet engin fut construit en 76 exemplaires et équipa les 1°et 13e régiments de cavalerie mécanisée. En 1935 un nouveau modèle construit par Corbitt sous le vocable de T9 fut construit à 20 exemplaires il était plus grand que le T7.
En 1938 White remporte à nouveau le marché avec le M3 livré livré à 68 exemplaires Il équipe le 7° régiment de cavalerie mécanisée . Il possède un équipage de 8 hommes protégés par un blindage de 6.5 à à 12,7 mm. Il est équipé d'un moteur Hercule JXD à six cylindres de 110 chevaux.Les 4 roues sont motrices en permanence. Un autre modèle le m 3 A1 E3 reçoit un moteur diesel Buda Lanova ou un Hercules DJXD Toutefois sa production se limite à 100 exemplaires qui furent pratiquement tous livrés à l'URSS l'armement emporté comporte 1 mitrailleuses de 50 et 1 de 30 .Ces armes peuvent circuler sur tout le pourtour de la caisse grâce à un rail. Cet engin reçoit aussi un rouleau sur l’avant pour pouvoir franchir aisément les coupures. Au total 20856 furent construits. Il a été utilisé de façon intensive jusqu'à l'apparition de la M8. Son défaut majeur réside dans sa sous motorisation et surtout dans le manque de protection de l'habitacle qui laisse l'équipage à la merci d'une attaque à la grenade. Aussi les engins livrés après 1942 furent affectés à des unités de servitude comme le génie Les alliés reçoivent au total 3350 auquels il faut ajouter les 100 M3 a1 E1(livrés à l URSS) .
la France Les Canadiens et les Belges eurent une grosse part du gâteau. L'image la plus connue du M3 dans l armée francaise et celle du général Leclerc lors de la capitulation de la garnison allemande de Paris en août 1944. Les États-Unis ne réalisèrent aucuns dérivés de cet engin sauf un modèle spécialement modifié par Patton en Tunisie.Au point de vue radio ce char est équipé d'un engin SCR 506 5088 et 510 engins permettant de communiquer de 5 km à 20 km.

Théâtre d'opérations sur lequel leM3 a été utilisé
Armée américaine
Philippines 1941 42
Afrique du Nord 1942.
Italie 1943 44 Normandie 1944
Ardennes 1944 45
Rhénanie 1945.
Armée anglaise
El Alamein 1942
Normandie 1944
Hollande 1944
Rhénanie 1945
Hollande 1944 45
armée canadienne
Hollande 1944 45
Armée française
Italie 1943 44
France 1944
Allemagne 1944
URSS
sur tous les fronts entre 1942 et 1944

Caractéristiques
poids 6 t
équipage 8 comprenant deux hommes d'équipage pour la conduite
moteur Hercule modèle JXD 110 chevaux
vitesse 88 km.
autonomie 400 km
armement mitrailleuse de 30 1000coups
mitrailleuse de 50 750 coups
Équipement radio SCR 506 508 et 510

 

Autres Photoscopes (Others Walk Around ) 1  2  3  4



The Scout Car M3 



To found the intentions of the enemy and set up his manoeuvre with full knowledge of the fact ; the Chief need accurate informations. The light troops have always served as it s fott troop ou mounted troops . For the calvary it is the jofb of  Hussars  Uhlans or  Cossacks . With the motorisation things are changing a little, and after a period of uncertainty and cohabitation between horses and driven cars, our nice quadruped had to make way for motorized vehicles .
The machine that interests us is the Scout Car M3a1
But in preliminary let me say that this machine has a  very brief operational life in the front line.
Indeed production strart in 1938 and since the beginning of the conflict it was a totally obsolete The lessons of the Allied landings in North Africa have shown his obsolescence . He was soon relegated to the American and British armies on the role of military police or second step, but the French and Russians used it extensively. Soon news vehicles arrived  as  armoured cars M.8 or M20 .Back to our vehicle  that is heir to one unit of Recce Low-armored car, known in the 30th  under M.1 and M2 term . It was built on the chassis of the truck Indiana 4 X.4 by White owner of  Indiana
The M1 prototype T7 had a armored frame opened on top with a crew of 4 men
We found  4 MG 2 of 50 and 2 of 30. The vehicle was built in 76 patterns and equipped the 1st   and 13th  mechanized cavalry regiments. In 1935 a new model built by Corbitt T9 was built in 20 patterns and was bigger than the T7.
In 1938 White wins again the market with the M3 delivered 68 patterns for the 7th mechanized cavalry regiment. It has a crew of 8 men protected by a an armoured plating of 6.5 to 12.7 mm It is equipped with an engine Hercules JXD six-cylinder 110 HP
H his 4X4-wheel drive at all times. Another model M 3 A1 E3 receive a diesel engine or a Buda Lanova Hercules DJXD
However its production is limited to 100 patterns, which all were delivered to the USSR The weaponery was2 Mg 1of 50 and 1 of 30. Te Weapons can move around the the frame through a rail. This vehicle also receives a roll on the front to pass easily cuts.
A total of 20856 were built. It has been used extensively until the arrival of the M8. Its major defect lies in its sub motorization and especially in the lack of protection of the passenger leaving the crew at the mercy of a grenade attack.
So the vehicles delivered after 1942 were assigned to units of servitude as engineering
Allies receive a total of 3350 to which we must add the 100 M3 a1 E1 (delivered to the USSR)
France Canadians and Belgians had a big piece of the cake. The image of the most famous M3 in the French army his when General Leclerc receive  the capitulation of the German garrison in Paris in August 1944. The United States does realized no by-products of this vehicles except a model specially modified by Patton in Tunisie.
For the Transmittions this Scout car is equipped with a SCR 506 5088 and 510 able to communicate 5 km to 20 km.

In theatre which was used M3
U.S. Army  
Philippines 1941 42
North Africa 1942.
Italy 1943 44 1944
Ardennes 1944 45
Rhineland 1945.
English Army
El Alamein 1942


Normandy 1944
Holland 1944
Rhineland 1945
Holland 1944 45
Canadian army
Holland 1944 45
French Army

Italy 1943 44
France 1944
Gerlmany 1944 1945

USSR
On all fronts between 1942 and 1944

Technical Data
Weight 6t
Crew  2+ 6
Hercules JXD engine model 110 HP
Speed 88 km.
Autonomy 400 km
MG calibre 30 1000 cartridges
MG caliber 50 750 cartridges
Radio Equipment 506508 and SCR 510

 

 

 

   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6163964
Nb de visiteurs aujourd'hui:1097
Nb de connectés:38