Remorque porte char Weitz ( Finlande)









Remorque Porte char Weitz
English Translation


Le Traité de Francfort de 1871 entraina le départ d’un certains nombres d’Alsaciens ou de Lorrains qui fuient cette portion de territoire cédée aux Allemands suite à la guerre désastreuse de 1870 Parmi ces familles se trouve la famille de Jules Weitz
originaire de Mulhouse qui s’installe à Lyon ou il crée en 1883 un atelier au "champ fleuri". Il entreprend la fabrication du matériel dit de "chemin de fer portatif", voies, aiguillages, plaques tournantes, wagonnets, ainsi qu'une gamme de petit outillage, non directement liés à l’activité ferroviaire pelle, pioche, brouettes. A ses débuts cette entreprise familiale était spécialisée dans le matériel de ferroviaire.
En 1890 elles ‘installe à Gerland, 3 rue des Culattes. Et participe entre 1890 et 1910, à l’équipement du réseau ferroviaire construction de voie de un mètre et de matériel roulant


la société Jules Weitz réalise quelques wagons pour le compte des VFDM (Voies Ferrées Départementales du Midi) suite à une commande de décembre 1913, notamment pour le projet de ligne de “tramway” côtière (Hendaye/ Ciboure
Mais elle aussi équipe en matériels de grands sites industriels comme : la manufacture d'armes de Saint-Etienne, le Parc d'Artillerie de la Mouche, les fonderies de Bourges, les usines Gillet
Après la mort de Jules Weitz en 1910, la société développe le matériel de manutention et de transformation des matériaux de construction pour le BTP bétonnières, pelles mécaniques de terrassement Son activité couvrait la réalisation de « mixers » pour le ciment, de concasseurs de pierres, de pelles à vapeur
Durant les années 20 et 30, la société Jules Weitz commanda à l’étranger (chemin de fer Kayes-Niger ) certains locotracteurs (comme, par exemple le succès de DIEMA, (Diepholzer Maschinenfabrik Fritz Schöttler), le modèle de 6 PS en 1926.
En 1932, La société Weitz est la première à faire l'essai pour les matériaux de levage avec la réalisation de grue à tour (mobile ou non) et de grue automobile. En réalité, c'est un allemand, le constructeur Arthur Loeb, qui est à l'origine de ce nouveau développement . Durant la 2° Guerre Mondiale les dirigeants de cette société doivent fuir les persécutions Nazis

Internet Internet


A la fin de la guerre nait une nouvelle équipe avec l’appui de la société Lucien Pitance qui devient la C.A.C.L. (Chantiers et Ateliers de Construction de Lyon ) qui intègre le groupe Richier dans les années 50
Elle se spécialise dans cette branche sous la raison sociale Weitz SA. Charpente, dans la grosse chaudronnerie soudée et surtout dans la construction des grues à tour Weitz qui sont des grues mobiles sur pneumatiques mise au point suivant les instructions de Loeb mais elle continue a fournir la SNCF qui modernise le parc traction d’Artouste ou les Ardoisières d’Angers avec des machines JW 10, JW 15, JW 30. JW étant les initiales des engins des CACL
Cherchant à fusionner avec le groupe B.P.R., Richier Weitz fut racheté dans les années 70 par Potain.


Weitz tank trailer


The Treaty of Frankfurt from 1871 meant to the departure of a number of Alsacian or Lorraine people fleeing this portion of territory ceded to the Germans following the disastrous war of 1870 among these families is the family of Julius Weitz
this family native from from Mulhouse moved to Lyon where he creates in 1883 a workshop in "champ fleuri “.
He began the manufacture of equipment called "portable railway, tracks, switches, hubs, trucks, and a range of small tools, not directly related to rail shovel, picks, wheelbarrows. In the beginning the family company was specialized in railway equipment.
In 1890 it settles at Gerland, 3 rue des Culattes . And she participated between 1890 and 1910, at the equipment of some specific railway track(one meter )and her rolling stock
Jules Weitz Company achieves few wagons for VFDM (Voies Ferrées Départementales du Midi) following an order in December 1913, including the line "tram" Coast (Hendaye / Ciboure )
But also purchases of large industrial sites such as the manufacture of weapons of Saint-Etienne, Parc d'Artillerie de la Mouche, Bourges foundries, factories Gillet


After the death of Julius Weitz in 1910, the company develops material handling and processing of building materials for construction cement mixers, shovels earth Its activity covers the implementation of "mixers" for the cement, stone crushers, Steam shovels
Over the years 20 and 30, the company Jules Weitz commissioned abroad (railway Kayes-Niger) some rail motor tractors ( success of DIEMA Diepholzer Maschinenfabrik Fritz Schöttler), the model of PS 6 in 1926 .
In 1932, The Weitz Company is the first to test for lifting materials with the completion of tower crane (mobile or not) and crane car. In reality, it is the German, manufacturer Arthur Loeb, who is behind this new development. During the W W 2 the leaders of this company have had to flee Nazi persecution
At the end of the war was born a new team with the support of society Lucien Pitance and she becomes CACL (Chantiers et Ateliers de Construction de Lyon), which incorporates the group Richier in 50 years
She specializes in the branch under the name SA Weitz. Framing in the large boiler welded and especially in the construction of tower cranes Weitz who are mobile cranes on tires developed following the instructions of Loeb, but it continues to provide the SNCF to modernize the fleet of traction or Artouste Ardoisières Angers with machines JW 10 JW 15 JW 30. JW is being the initials for the CACL equipment

Internet Internet


Seeking to merge with the BPR, Richier Weitz was bought in 70 years by Potain.

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4367334
Nb de visiteurs aujourd'hui:72
Nb de connectés:22