Mitrailleuse Maxim modèle 1941









La mitrailleuse Maxim modèle 1941

English Translation

 

 

Sir Hiram Steven Maxim 1840 1916

 

 

Les premières mitrailleuses firent appel à une source d'énergie extérieure à l'engin. C’est une source d'énergie extérieure fournie par une manivelle actionnée par un homme qui assure le fonctionnement de l engin. Pendant quelque temps cette solution a satisfait les états-majors. Il a fallu le génie inventif d’un homme pour reléguer au musée ces premières mitrailleuses conçues dans les années 1860.
Cet homme avait pour nom Hiram Maxim. Il était né aux USA à Sangerville dans le Maine C'était un homme de génie et un touche-à-tout. Il travailla dans divers ateliers de mécanique et en 1881 il se rend à Paris à l'Exposition de matériel électrique et suite à sa rencontre avec l’anglais Vickers il s'établi à Londres où il étudie les mécanismes de la mitrailleuse.
Maxim se rendre compte qu'une énergie mécanique était perdue lorsque la mitrailleuse est en action.
Entre 1882 et 1885 il explore toutes les voies pour récupérer l'énergie. Beaucoup de mitrailleuses actuelles peuvent se prévaloir de la paternité de Maxim.
En 1885 il arrive à la conclusion qu'il fallait utiliser le recul de l'arme. Le principe de fonctionnement de la Maxim était le suivant : au départ du coup le canon recule entraînant la culasse et la biellette de liaison. Une came pivotante heurte une butée qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre. Cette butée en tournant fait plier la biellette sur son articulation et en s'abaissant elle permet l'ouverture de la culasse au moment où le canon s'arrête. En pivotant la came libère un ressort qui assure le retour de la culasse en avant et ainsi de suite .Maxim avait résolu son problème!!!
Le modèle définitif avait deux possibilités de tir soit au coup par coup soit avec une cadence libre de 600 coups /minute. Ce système fut adopté par beaucoup d'armées européennes et les commandes affluèrent.
Il s'installa dans le Kent sur le site d’une ancienne usine Vickers à Crayford
Il crée immédiatement sa propre société la société de mitrailleuses Maxim. Les armées allemandes , autrichiennes, suisses, italiennes et surtout russes adoptèrent son modèle
Le modèle présenté ici est le modèle adopté par l'armée russe soit le modèle Maxime modèle 1910.Les Russes achetèrent les premières Maxim à la fin du XIXe siècle puis se lancèrent dans leur fabrication .
Ce modèle a connu une longue utilisation ; Il a été utilisé durant les deux guerres mondiales et il fut même utilisé jusqu'à la guerre de Corée en 1953.
Il est monté sur un affût Sokolov .Mais il a été toutefois remplacé en 1938 par la mitrailleuse lourde de 1.7 DShK de PM Goryunov qui avait 2 avantages majeurs.
Un coût de fabrication très inférieur et elle pesait deux fois moins soit 35 kilos
Ce modèle fut aussi utilisé par les Allemands qui ont récupéré beaucoup de mitrailleuses russes suite à l'opération Barbarossa. IL est connu dans l’arsenal allemand sous le terme de sMG 216(r)7.62x54 r
Caractéristiques
Calibre 7.62 mm
Poids de système complet 75 Kg
Tir Coup par coup ou 600coups/minute
Alimentation par Bande
Vitesse initiale du projectile 740 m/s

 

 

merci à 06m6

 

 

Voir Aussi Autres Photoscopes See Also Others Walk Around
Maxim modèle 1910 Boite munitions
Maxim Affüt Sokolov
Maxim Boite munitions
Maxim modèle 1910
Maxim modèle 1930

 

The model 1910 Maxim machine gun.
 

Steven Sir Hiram Maxim 1840 1916



The first MG must be have to operate a source of external to the equipment. This an external source of energy can be provide by a crank operated by a man who runs the machine. For some time the Staff will be satisfied by this system But a man with his ingenuity send to museum these early MG designed in the 1860th.
This man was named Hiram Maxim. He was born in the USA in Maine Sangerville He was a man of genius and a meddler. He worked in various engineering shops and in 1881 he went to Paris to the exhibition of electrical equipment, and following his meeting in London and with the English Vickers he studied the mechanisms of the machine gun.
Maxim realize that lot of mechanical energy is lost when the MG is in action.
Between 1882 and 1885 he explored all the process to recover energy. Many current MG can take advantage of the Maxim paternity.
In 1885 he arrived at the conclusion that it was necessary to use the retreat of the barrel. The principle of operation of the Maxim was as follows:
at the start of shoot the gun backwards training the breech and linkage connection rod. A pivoting camshaft struck an stop who runs along the lines clockwise. This stop turning must be act on the connection rod who lowing on his articulation allow the breech opening when the arrel stop. Swivel the camshaft release a spring that ensures the return of the breech forward and so forth. Maxim had solved his problem!
The final model had two options either shoot by shoot or with a free burst to 600/ minute. This system was adopted by many European armies and orders rushed.
He settled in Kent on the site of an old factory at Vickers Crayford
He founded his own company immediately Society Maxim machine guns. German, Austrian, Swiss, Italian and especially Russian Armies adopted its model
The model presented here is the model adopted by the Russian army is the model model Maxim 1910.Les Russians Maxim bought the first in the late 19th century and were involved in their manufacture.
This model has a long use; It has been used during the two WW and was even used up in Korea war (1953 )
It is mounted on a Sokolov carriage . But however it was replaced in 1938 by the heavy machine gun of 1.7 DShK PM Goryunov who had 2 major advantages.
lower cost of manufacturing and weight less twice or 35 kilos
This model was also used by the Germans who have recovered many guns Russian after Barbarossa. It is known in the German arsenal under the term sMG 216 (r) r 7.62x54
Specifications
Caliber 7.62 mm
Weight system 75 Kg
Shooting shoot/shoot or burst 600coups/minute
Powered by Band
Initial V°/cartridge 740 m / s

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4403229
Nb de visiteurs aujourd'hui:369
Nb de connectés:19