AMX 13/ 75









L'AMX-13/75
English Translation


 

C’est la succes story d’un char léger français produit à 7 700 exemplaires entre 1953 et 1985dont près de al moitie à été importé dans 35 pays. Son châssis a servi de base à toute une famille d’engins blindés qui comprend des VTT des Obusiers des véhicules de commandement . ce char a été équipé de canon allant du calibre 75 mm au 105 mm ainsi que de missiles.
Historique
Dés la fin de la 2e Guerre Mondiale la France veut recouvrer son indépendance en matière d’armement en concevant des matériels nationaux Aussi la construction de chars d’origine nationale est elle vitale pour l industrie Française
Le char léger AMX-13 est l’un des véhicules blindés mis au point en France dans l’immédiat après Guerre mondiale, avec l’AMX 50 et le char ARL 44 ( qui n’est pas franchement une réussite) .Il est sorti des ateliers de Rueil Malmaison .Arrivera ensuite l’EBR . Mais l’abondance de matériel de surplus d’origine américaine d’une part et l’état financier de la France ne facilitent pas la tache des ingénieurs qui sont charger de créer de nouvelles armes . les crédits sont plus urgents ailleurs et cela se comprend aisément . Mais dès 1946 AMX basé à Issy les Moulineaux commence les premières études. Pour se faire AMX possède un atout énorme le Canon de 75 mm équipant le Panther . Cette arme sera à la base du canon du futur char AMX 13
Aussi les ingénieurs vont créer un engin équipé d’un canon de 75 mm équivalent à l’arme monté sur des engins moyens ou lourds de la 2e Guerre Mondiale mais pesant presque 3 fois moins Il répondait aux besoins de l'armée Française de disposer d'un char léger susceptible à la fois de mener des missions de reconnaissance et de remplir le rôle de chasseur de char. De plus le char devait être aérotransportable mais l'avion porteur a été abandonné en cours d'étude . mais s’il est rapide est puissant il est peu blindé

Prototype


En 1946 sort le 1e prototype suivi en 1955 des premiers modèles de série. Dans le même temps Hotchkiss s’était elle aussi lancée dans l aventure mais ses divers prototypes furent refusés Le premier prototype de l’ AMX-13 ,13 désignant à l’origine le poids du char en tonnes. fut achevé en 1948 et la production commença à l’atelier de construction Roanne (ARE) au cours de l’année 1952 mais en 1962 suite à l’arrivée future du char AMX 30 il fut décidé de transférer la fabrication à Chalon-sur-Saône, dans les établissement Creusot-Loire. Plus de 7000 en gins ont été construits. Il fut en service en Algérie, Argentine, au Chili, à Djibouti, en Equateur, au Salvador, en Inde, en Indonésie, en Côte D’Ivoire, au Liban, au Maroc, au Népal, au Pérou, à Singapour, et au Venezuela. Inde, Israël, Hollande, et Suisse, mais, à l’heure actuelle, la plupart de ces chars ont été reformés

Suez 1956


Il a été utilisé par la France à Suez en 1956 et en Algérie
Outre le modèle de base Le châssis de l’AMX-13, sensiblement modifié à plusieurs reprises, a servi de base à la famille de blindés la plus complète qu’on ait jamais construite, on trouve un VTT capable de transporter dix fantassins avec armes et bagages et un équipage de 3 hommes ,suivi de nombreuses versions spécialisées
AMX 13/90
AMX 13 105
AMX 13 appui canon de 105 mm
Poste de commandement mobile,
VTT
Poseur de Pont
AMX 13 SS11armé de missiles filoguidés ENTAC,
Radar RATAC mobile,
Poste de contrôle de tir,
Véhicule pour mortier automoteur de 81 ou 120 mm,
Automoteur
obusier automoteur de 105 mm M61,
Automoteur Obusier  105 mm Tourelle tournante Suisse
Automouvant( Mk F3 155 mm ),canon de 155 mm auto propulsé F3,
Bitube de 30 mm antiaérien,
Véhicule de combat de génie,
Char de dépannage,
Ambulance.
Il fut utilisé au combat par Israël pendant les guerres de 1967 et 1973 . Néanmoins, Tsahal estima que le canon n’était pas assez puissant en particulier contre le blindage frontal des chars moyens T-54/55, fournis par l’Union Soviétique à l’Egypte et à la Syrie. C’est pourquoi les AMX-13 furent rapidement remplacés, la plupart d’entre eux achevant leur service à Singapour ou au Népal
Description
Bien que léger ce char était un redoutable engin
La suspension à barres de torsion comporte cinq roues de route à bandage caoutchoutés, une poulie tendeuse à l'arrière et le barbotin à l'avant. Le retour des chenilles est facilité par quatre galets supports Il était motorisé par un 8 cylindres à plat qui avait la particularité d'avoir deux cylindres qui explosaient en même temps ce qui revenait à avoir un gros 4 cylindres . avec une autonomie de 350 à 400 kms. Creusot-Loire a remplacé ce moteur par un Detroit General Motors Diesel de 280 ch (209 kW) qui lui donne une autonomie de 500 kms et réduit en même temps les risques d'incendie.
C'était un moteur à essence avec deux carburateurs Weber et l'allumage était assuré par deux magnétos et il était poly carburant.
La première version de l’AMX-13 était équipée d’une tourelle FL-10 (FL 10 FIVE LILLE 10) armée d’un canon de 75 mm et d’une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm .Il s'agit d'une tourelle cette tourelle à aussi été montée sur EBR PANHARD Les AMX 13 ont ensuite été équipés de tourelle FL 11, même puits de tourelle ce qui veut dire que FL11 et FL 10 pouvaient être montées aussi bien sur l'un ou l'autre. La tourelle FL 11 est une tourelle FL10 qui a perdu sa nuque (partie arrière) qui contient le mécanisme de chargement du canon, donc sur la tourelle FL 11 le chargement se fait à la main Une serie de 20 est pdoduite et elle est ensuite cédée au Maroc

AMX 13 Tourelle FL 11


La tourelle était du type oscillant.
Le canon de 75 mm était alimenté par 2 barillets automatiques de 6 obus, d’où 2 hommes en tourelles au lieu de trois . Par contre, une fois les 12 obus tirés, le char devait recharger les barillets La munition antichar pouvait percer 170 mm de blindage
Il est armé en outre d’une mitrailleuse coaxiale de 7,5 ou de 7,62 mm et deux lanceurs fumigènes de chaque côté de la tourelle.
A la fin des années 50, la prochaine mise en service des AMX 30 avec le retrait programmé des M47 Patton entraina un programme de modernisation d’ une partie du parc des AMX 13 et des EBR qui étaient équipé du canon de 75
Une première partie des AMX reçu en 1962 un canon de 90mm devenant ainsi l’AMX 13-90
Jamais auparavant un canon aussi puissant n’avait été monté sur un blindé aussi petit et aussi léger (17 tonnes).Mis à part le calibre le SA 90 et le SA 75 étaient techniquement identiques, et les tubes de 75, usés, pouvaient être réaléser en 90mm Ce canon pouvait tirer des obus à mitraille, explosifs, antichar et fumigènes et ensuite un projectile sous-calibré à ,sabot détachable, capable de percer 3 plaque de blindage standard de l’OTAN à 2.000 m et sous une incidence de 60°
L’autre partie du parc conserva son canon de 75mm, mais reçu en 1964 un système permettant le tir des missiles sol-sol SS-11 devenant l’AMX 13 SS11. Ces missiles permettaient à l'AMX 13, une modernisation à moindre frais. En effet grâce à leur portée allant de 3500 à 8000 mètres ils pouvaient combattre des blindés lourds à très grande distance,
Ils conservaient la possibilité d’utiliser le canon de 75mm pour engager des engins légers et plus proches L'emport était limité à quatre missiles et le rechargement prenait vingt minutes
Ultime évolution Le char AMX-13 à canon de 105 mm spécialement conçu pour l’exportation qui reçoit une tourelle plus lourde, la FL-12, équipant aussi le chasseur de chars autrichien SK-105 Kuirasser.

SK-105 Kuirasser Internet


Versions :
1A Prototype
2A 2 galets de retour, coffres latéraux inclinés, carter d'échappement à ouïes
2B 2 galets de retour, coffres latéraux droits,
2C 2 galets de retour, coffres latéraux droits, roue tendeuse renforcée (nervurée)
2D 2 amortisseurs supplémentaires sur les galets extrêmes nécessitant 4 galets de retour, roue tendeuse renforcée (nervurée), coffres latéraux droits, plaque pare-boue, Protège-périscopes fixes, crochet de remorquage sans ergot. Galets de roulement renforcés (disparition des boulons)
2E Prototype à trois galets de retour, canon de 90 mm
2F Prototype
Les châssis ont fait l'objet de 2 remises à niveau. Les engins améliorés sont désignés de leur type initial suivi de 1R ou 2R.


Caractéristiques
Poids 14T8
Équipage : 3 hommes
Longueur 6,36 m
Largeur 2,5 m
Hauteur 2,3 m
Motorisation Sofam 8GXb 8 cylindres à plat essence
Puissance 270 cv
Boite de vitesse : 5 vitesses
Autonomie 350 à 400 Km
Vitesse sur route : 60 km/h
Pression au sol : 0,76 Kg/cm² Garde au sol (m) : 0,44 Pente : 30 %
Obstacle Vertical (m) : 0,65 Franchissement (m) : 1,60
Blindage : 10 à 40 mm
Armement principal : 1 canon de 75 mm modèle 50
vitesse initiale : 1 000 m/s Munitions : 37 obus
Armement secondaire : 1 mitrailleuse de 7,5mm modèle 31 Munitions : 1500 coups
4 lance grenades 12 grenades fumigènes

 

Souvenirs de  Gilles Carpentier


Merci à Antoine Misner pour son aide

 

The AMX-13 / 75

 

It is the French success story of a light tank produced at7 700 copies between 1953 and 1985dont near half was imported into 35 countries. Its chassis was the basis for a family of armored vehicles including AAFV SPG command vehicles. This tank was equipped with cannon caliber from 75 mm to 105 mm as well missiles.
History
Immediately after WW2, France wants to regain its independence in armaments by designing national material Also the construction of national origin tanks it is vital for the French industry
The light tank AMX-13 is one of the armored vehicles developed in France in the immediate post World War with AMX 50 ARL 44 (which is not really a success). He wass built by ateliers de Rueil Malmaison Little after is camoing the EBR. But the abundance of US surplus equipment on the one hand and the financial status of France do not facilitate the task of engineers who are responsible for creating new weapons. Credits are more urgent somewhere and it is also understandable. But in 1946 AMX, based in Issy les Moulineaux starts early studies. At the beginning AMX has an faboulous gun The KwK 42 de 75 mm L/70 fitted for the Panther. This weapon will be the basis of the canon of the future AMX 13
Also engineers will create a device equipped with a 75 mm gun equivalent to the weapon mounted on heavy or medium tanks of WW2 but weighing almost 3 times less He met the needs of the French army to have a light tank able from RECCE missions and fulfill the role of hunter tank. Moreover, the tank must be transportable by air but the aircraftlifter was abandoned during the study.So if it is fast and powerful it is not well armoured

Prototype


In 1946 released the 1st prototype followed in 1952 the first production models. At the same time Hotchkiss had also embarked on the adventure but its various prototypes were rejected the first prototype of the AMX-13, 13 referring to the original weight of char in tons. was completed in 1948 and production began in the l’atelier de construction Roanne (ARE) in the year 1952 but in 1962 following the arrival of future tank AMX 30 it was decided to transfer manufacturing to Chalon-sur - Saône, in the Creusot-Loire establishment. Over 7000 of this tnaks were built. It was in use in Algeria, Argentina, Chile, Djibouti, Ecuador, El Salvador, India, Indonesia, Ivory Coast, Lebanon, Morocco, Nepal, Peru, Singapore, and Venezuela. India, Israel, Holland and Switzerland, but, at present, most of these tanks have been withdraw

Suez 1956


He was used by French Army in Suez in 1956 and un Algeria
Besides the basic chassis of the AMX-13 tank , substantially amended several times, we found all a family of armored vehicles the most complete ever constructed,

AMX 13/90
AMX 13 105
AMX 13 appui canon de 105 mm
Poste de commandement mobile,
VTT
Poseur de Pont
AMX 13 SS11armé de missiles filoguidés ENTAC,
Radar RATAC mobile,
Poste de contrôle de tir,
Véhicule pour mortier automoteur de 81 ou 120 mm,
Automoteur obusier automoteur de 105 mm M61,
Automoteur Obusier  105 mm Tourelle tournante Suisse
Automouvant( Mk F3 155 mm ),canon de 155 mm auto propulsé F3,
Bitube de 30 mm antiaérien,
Véhicule de combat de génie,
Char de dépannage,
Ambulance.

It was used in combat by Israel during 1967 and 1973 wars Nevertheless, the IDF estimates that the gun was not powerful enough especially against the frontal armor of T-54/55 tanks means provided by the Soviet Union to Egypt and Syria. That is why the AMX-13 were quickly replaced, most of them completing their service in Singapore or in Nepal
Description
Although this light tank was a formidable machine
Suspension torsion bar has five road wheels with rubber bandage, an idler wheel at the rear and drive sprocket at the front. The return of the tracks is facilitated by four support rollers, It was powered by an flat 8-cylinder engine which to have two cylinders exploding at the same time which amounted to a big 4-cylinder.He has a range of 350 to 400 kms.
Latter Creusot-Loire has replaced the engine with a General Motors Detroit Diesel 280 hp (209 kW) giving it a range of 500 kms and at the same time reduces the risk of fire.
It was a gasoline engine with two Weber carburetors and ignition was provided by two magnetos and was poly fuel
The first version of the AMX-13 was equipped with a turret FL-10 (FL 10 FIVE LILLE 10) armed with a 75 mm cannon and a coaxial machine gun of 7.62 mm. It is the same turret also mounted on EBR PANHARD . The AMX 13 was then fitted with FL 11 turret,
This turret has the same turret well meaning that FL11 and FL 10 could both be mounted on one or the other . FL 11 turret is a turret FL10 who lost his neck (rear) with the loading mechanism of the gun, hence for turret FL 11 loading is done by hand . A bacth of 20 AMx 13 was produced and she was after transferred to Marocco

AMX13 tourelle FL 11


The turret was of oscillating type.
The 75 mm cannon was powered by 2 automatic kegs with 6 shells, also we found 2 men in towers instead of 3. For against, once the 12 rounds were fired the tank should refill the kegs Antitank ammunition could penetrate 170 mm armor
It is also armed with a machine gun coaxial 7.5 or 7.62 mm and two smoke dischargers on each side of the turret.
In the late 50s, the next entry into service of AMX 30 with the scheduled withdrawal of M47 Patton led a program of modernization of part of the park and 13 AMX and EBR equipped with 75 mm gun
A first batch of AMX received in 1962 a barrel of 90mm making it 13-90 AMX
Never before has a powerful gun had been mounted on a tank as small and lightweight (17 tons).
Apart from the size SA 90 and SA 75 were technically identical, and the 75mm barrels worn out, could be rebore in 90mm
Cannon could fire shrapnel shells, explosives, antitank and smoke and then a -projectile sub calibrated, APDS or Armour Piercing Discarding Sabot , able of piercing 3 armor plate standard NATO at 2000 m under an incidence of 60 °
The other batch of the park retained its 75mm cannon, but received in 1964 a Anti tank syteme with missile to fire missiles SS-11 .
He became the AMX 13 SS11. These missiles allow the AMX 13, upgrading cheaply. In fact thanks to them from 3500 to 8000 meters they could fight heavy armored vehicles across vast distances,
They retain the possibility of using the 75mm cannon to engage the gear lighter and closer to the payload was limited to four missiles and reloading took twenty minutes

SK 105 Kuirassier ( internet)


The ultimate evolution AMX-13 tank gun 105 mm specially designed for export which receives a turret heavier, LF-12, also fitted to the hunter tank Austrian SK-105 Kuirasser.
Versions:
Prototype 1A
2A 2 idler wheel, side chests slopes exhaust crankcase with gills
2B 2 idler wheel, side chests rights
2C 2 idler wheel, side chests rights, strengthened drive sprocket (ribbed)
2D 2 dampers on rollers requiring extreme 4 return rollers, strengthened idler wheel (ribbed), lateral right chest, plate mud guards, protectors periscopes fixed tow hook without spur. Road wheels strengthened (removal of bolts)
2E Prototype three-return rollers, 90 mm cannon
2F Prototype
The chassis have been 2 upgrades. The improved devices are designated type initial monitoring 1R or 2R.


Specifications
Weight 14T8
Crew: 3 men
Length 6.36 m
Width 2.5 m
Height 2.3 m
Engine Sofam 8GXb 8-cylinder gasoline flat
Power 270 hp
Transmission: 5 speed
Autonomy 350 to 400 Km
Speed on road: 60 km / h
Ground pressure: 0.76 Kg / cm ² Clearance (m): 0.44 Slope: 30%
Vertical Obstacle (m): 0.65 Crossing (m): 1.60
Shielding: 10 to 40 mm
Main Armament: 1 cannon 75 mm Model 50 speed: 1 000 m / s Ammo: 37 shells
Secondary Armament: 1 to 7.5 mm machine gun model 31 Ammunition: 1500 shells
4 grenades, 12 grenade launchers, smoke

 

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4403225
Nb de visiteurs aujourd'hui:365
Nb de connectés:23