1955 Emetteur Recepteur R 350 Orel Saumur









1955 Emetteur Recepteur R 350 Saumur
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE
 

R -350 ( Orel )
Espion radio russe (Eagle )

Le R -350 a été développé vers 1955 comme le successeur du poste d'après guerre  Elektron  . Il a une puisance de sortie de 50W et porte à des distances allant jusqu'à 3000 km . Il a été l'un des premiers postes radio du parfait espion qui utilisait un codeur d'éclatement afin de minimiser le risque d'interception et de détection par l'ennemi . Le R -350 a été développé par l'Institut de recherche du KGB , probablement  à Kuchino  près de Moscou .
Par rapport  à son prédécesseur  le R -350 était plus robuste . Il a été utilisé par les forces spéciales , le GRU , pour la reconnaissance sur le front de bataille et  en arrière les lignes ennemies . Il était disponible avec le texte russe sur son panneau avant , mais aussi en anglais surtout pour les utilisateurs étrangers .
Le R -350 etait faciel d'entretien . Tous les entrées  à l'exception de la vanne d'alimentation TX - sont accessibles directement depuis le panneau avant .Des pièces de rechanges  sont stockés à l'intérieur du couvercle supérieur
Le R- 350 a été conçu comme un émetteur-récepteur entièrement autonome avec une puissance de sortie HF d'env. 6W . La base de l'appareil est constitué d'un émetteur (à droite) , un récepteur ( à gauche) et une alimentation ( derrière les deux autres)
Elle pouvait être rechargée via une Gnénératrice à main E 348 M
Le R -350 a été la première radio espion russe à être mise en production à grande échelle et sur de logneus années . Il a été  remplacé vers 1957 par le R -350M . Le R -350 est extrêmement rare
.
 

R-350 (Orel)
Russian spy radio set (Eagle)

The R-350 was developed around 1955 as the successor to the post-war Electron (or 'Elektron') radio set. The Electron had an output power of 50W and was suitable for ranges up to 3000 km. It was one of the first true spy radios that used a burst encoder in order to minimize the risk of interception and detection by the enemy. The R-350 used the same burst encoder. The R-350 was developed by the KGB Research Institute, probably in Kuchino (near Moscow) [1].
Compared to the Electron, the R-350 was more robust and was therefore much more suitable for use with the Russian Forces. It was used by Special Forces, the GRU, for reconnaissance at the battle front and behind enemy lines. It was available with Russian text on its front panel, but also in English especially for its foreign users.
The image on the right shows a typical R-350 radio set with English front panel. It can be recognized by the rectanglar filter blocks used for the transmitter. Only one filter can be installed in the transmitter at any time. The remaining 7 filters are stored inside the case lid.
The R-350 is extremely service-friendly. All valves (tubes) - except for the TX power valve - are accessible directly from the front panel and can be extracted by pulling the black knob on top. Spare valves are stored inside the top lid. A spare TX power valve is also supplied, but that requires the TX module to be removed.
The R-350 was designed a fully self-contained transceiver with an HF output power of approx. 6W. The base of the unit consists of a transmitter (right), a receiver (left) and a power supply (behind the other two). At present, knowledge about the power supply is missing. 
The R-350 was the first Russian spy radio to be put into mass production and for a long time it was the most popular radio set, until it was replaced around 1957 by the improved R-350M. The R-350M became even more popular than the R-350, as it was also supplied to other countries of the Warsaw Pact, such as the DDR (East-Germany). The original R-350 is extremely rare.

 

Autre Photoscope (Other Walk Around )    1

Voir Aussi Autre Photoscope  See Also Other Walk Around
Génératrice à Mains E 348 M

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5934973
Nb de visiteurs aujourd'hui:789
Nb de connectés:67