Canot de l'Empereur ( Paris)









Canot impérial de Napoléon Ier ( Paris)
English Translation


Napoléon n’ a jamais été un marin et les défaites successives contre la royal Navy font croire qu’il n a accordé plus de crédits à la marine qui c’est souvent refugiée dans les ports pour se soustraire aux attaques britanniques
Il n’en n’est rien car napoléon a œuvré pour avoir une marine puissante et de nombreux navire de guerre furent construit sous son règne dans les nombreux ports de l’Empire ( Italie France et surtout Hollande)
C’est à l occasion de la visite impériale d’un de ces ports en 1810 que la construction de ce canot fut entreprise.
La construction a été décidée dans le plus grand secret au printemps 1810, lorsque l'Empereur décida de se rendre à Anvers avec l’Impératrice pour visiter l’arsenal, dont il avait ordonné la création quelques années plus tôt. L’ingénieur Guillemard fournit les plans du canot, tandis que le maître Théau, originaire de Granville, en supervise la construction
Ce canot r est la seule embarcation de ce type que la France a su conserver dans son intégrité.
En 21 jours seulement l’embarcation est prête. Elle mesure plus de 18 mètres de long : le tiers arrière est dominé par un rouf richement décoré, tandis que les rameurs occupent tout le reste de l'espace, jusqu'à la majestueuse figure de Neptune Les sculptures décoratives sont confiées à un artiste anversois, Van Petersen
Le 30 avril 1810, le canot avec à son bord Napoléon et la jeune impératrice Marie-Louise le maréchal Berthier, le ministre de la Marine Decrès et l’amiral Missiessy, commandant l’escadre de l’Escaut fait une entrée remarquée dans Anvers. Pendant plusieurs jours le canot assure les déplacements de l’Empereur qui visite le vaisseau amiral Le Charlemagne, assiste au lancement du Friedland et inspecte l’ensemble de sa flotte.
En 1814 le canot est expédié à Brest où son ornementation est complétée.
Il ne sert plus jusqu’en 1858 date à laquelle il est sert à accueillir Napoléon III et l’Impératrice Eugénie.

Brest 1858


Les décors sculptés datent de cette époque , notamment la figure de proue, le groupe arrière avec les armes impériales et, surmontant le rouf,


Et ensuite le canot replonge dans l’oubli jusqu’en 1943 date à laquelle pour fuir les bombardement de Brest il fut décide de le transférer à paris dans le tout nouveau musée de la Marine en cours de constitution au Palais de Chaillot
C’est donc sous la protection des autorités allemandes que le canot quitte Brest le 9 mai 1943 et arrive à Paris Tout est sous contrôle sauf que qu’à Chaillot rien n'est prévu pour permettre au canot d’entrer dans le musée : les portes sont trop étroites . En août 1945, une énorme brèche est pratiquée dans le mur du Palais de Chaillot pour permettre le passage du canot
La restauration complète du Canot a été effectué avec le soutien de la Fondation Napoléon.
Il trône pratiquement à l entrée du Musée

Canot empereur ( cabine ) Canot empereur ( Avant)


Dimensions
Longueur 18.80m
Largeur l.38 m
Hauteur 0. 545 c
m
 

Figure de proue du Iéna


Imperial rowing Boat of Napoleon( Paris )


Napoleon never been a sailor and successive defeats against the Royal Navy believe that no more creditswere accorded to the French Navy which is often taken refuge in the ports to avoid the British attacks
Itc is a error because Napoleon worked for a powerful navy and many warship was built under his reign in the many ports of the Empire (especially France and Italy Netherlands)
It was at the occasion of the imperial visit of one of these ports in 1810 that the construction of this canoe was undertaken.
The construction was decided in the greatest secrecy in the spring of 1810, when the Emperor decided to go to Antwerp with the Empress to visit the arsenal, which he had ordered the creation a few years earlier. The engineer Guillemard provides plans of the canoe, while the master Théau, a native of Granville, oversees the construction
This canoe is the only boat of this type that France has kept in its integrity.
In 21 days the boat is ready. It measures over 18 meters long, the rear third is dominated by a deckhouse richly decorated, while the rowers are all the remaining space, until the majestic figure of Neptune decorative sculptures are made by an artist from Antwerp Van Petersen
On April 30th 1810, with the canoe on board Napoleon and the young Empress Marie-Louise Marshal Berthier, the Minister of the Navy Admiral Describes and Missiessy, commander of the squadron of the Scheldt made a grand entrance in Antwerp.
For several days the canoe serves commuters from the emperor who visit the flagship Le Charlemagne, attends the launch of Friedland and inspect its entire fleet.
In 1814 the boat was sent to Brest where the ornamentation is completed.
It no longer serves until 1858 when he used to host Napoleon III and Empress Eugénie.

Brest 1858


The carved decorations at this time, including the figurehead, the group behind the imperial arms and above the deckhouse,


And then the canoe sink into oblivion until 1943 when to escape the bombing of Brest it was decided to transfer him to Paris in the new Museum of the Marine being established at the Palais de Chaillot
It is thus under the protection of the German authorities that the boat left Brest on May 9th 1943 and arrived in Paris Everything is under control except that Chaillot has not projected how allow the boat to enter the museum:THe doors are too narrow. In August 1945, an enormous gap is used in the wall of the Palais de Chaillot to allow the passage of the boat
The restoration of the canoe was carried out with the support of the Fondation Napoléon.
Now het throne in the entrance of the Museum

rowing Boat Cabin  rowing Boat Bows


Specifications
Length 18.80m
Beam.3.8 m
Height 0. 545 cm

Keyfigure of the Iena


 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele


Nb de visiteurs:4930066
Nb de visiteurs aujourd'hui:517
Nb de connectés:19