Arme Blanche 500 Francs Scramasaxe St Germain









500 Francs Scramasaxe St Germain en laye
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE
Article Tiré de ce site
Le scramasaxe est une arme extrêmement répandue parmi les peuples d’origine germanique de la période des invasions. Il s’agit d’un long couteau à un seul tranchant, se terminant par une longue pointe triangulaire qui peut être affûtée des deux côtés. La longueur de la lame va s’allongeant avec les siècles, allant de 25cm à un peu plus de 50cm à la fin du Haut Moyen Age.
Elle a une silhouette bien particulière qui la rend immédiatement reconnaissable : un manche relativement long, et une absence de garde. Elle se porte [Groupe de reconstitution les Ordalies] dans un étui en cuir, en général attaché dans le dos du combattant. Il s’agit d’une arme d’appoint, venant seconder la spatha ou l’épée longue du guerrier germanique. Egalement utilisée dans le monde viking, elle a alors une poignée plus courte.
L’apogée de l’arme se situe en France à l’époque mérovingienne, mais elle sera encore largement utilisée aux VIIIème et IXème siècles en Grande Bretagne où la classe dirigeante anglo-saxonne conservera plus longtemps ses traditions.
Parmi les modèles les plus emblématiques de cette période figure la sax de Beagnoth, trouvée dans la Tamise au milieu du XIXème siècle et aujourd’hui exposée au British Museum. Il s’agit d’une très longue sax, dont la lame mesure 55cm pour une longueur totale de 72cm. Sa pointe est faite de manière à ce que le tranchant de l’arme reste droit jusqu’à l’extrémité de l’arme, lui donnant une silhouette particulièrement agressive.
 Comme beaucoup des scramasaxes de cette époque, la lame a sans doute un tranchant en acier plus dur, rapporté, et un noyau plus souple. Elle est également décorée par différents motifs, formés en martelant dans des gorges creusées dans l’acier des fils de cuivre, laiton et argent.
La principale originalité de l’arme réside justement dans ces éléments décoratifs. Si de nombreuses armes germaniques portent des inscriptions en caractères latins, celle-ci a le nom de son propriétaire gravé en… caractères runiques anglo-saxons, variante insulaire de l’ancien alphabet Futhark utilisé par les peuples germaniques continentaux. Mieux encore, l’arme présente un abécédaire montrant les 28 signes de l’alphabet en question.
De manière intéressante, une des runes – S ou sigel – semble avoir été rajoutée dans la séquence, peut-être suite à un oubli de l’artisan.
.
Un groupe de reconstitution français, spécialisé dans les peuples germaniques de l’époque des grandes invasions propose également de superbes restitutions. Il s’agit des Ordalies http://ordalies.asso.free.fr/index.html

 

Voir Aussi Autres Photoscopes  See Also Others Walk Around
Francisque
Lance
Epée Franque
Epée france Cérémonie
L Armées Franque

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4267942
Nb de visiteurs aujourd'hui:394
Nb de connectés:18