1765 Prusse Piques de Drapeaux Prussiens Paris









1765 Prusse Piques de Drapeaux Prussiens Paris
English Translation


Historique Voir ICI
History Click HERE

 

Le G
La réception du Grand Condé à Versailles par JL Gérôme (1878)

 


 

 

 

 Article librement adapté de  Site

 

Il faut savoir  que de tout temps la prise des emblemes, drapeaux, étendard, timbales  a été une coutume lors de d'une bataille Le vainqueur se servant sur les dépouilles de  l'Ennemi et en érige des trophées sur le champs de bataille ou les transporte dans la capitale
 

Tropée de Marius Rome Arc de Titus Sac de Jérusalem Chandelier à 7 branches Rome


Une fois la paix faite, il peut arriver que lors de négociations l'un des belligérant puisse recuperer les trophées  comme  Auguste a récupéré les aigles perdus par Crassus à Carrhae  30 ans plus tôt

 

Defaite de Carrae L'aigle est au milieu au fond

 

Auguste prima Porta

Il arrive aussi qu'une la fortune des armes fasse que le vainqueur soit à son tour le vaincu et il doit alors restituer les trophées .Les aigles de Varrus perdus par les légions d'Auguste furent récupérés par Les légions de Germanicus . la France n'échappa  nullement à ce mouvement de balancier de l'histoire et elle a du  parfois rendre des trophées et en a récupéré d'autres (Epée de francois I° à Madrid par exemple)
Avant la Révolution, les trophées pris à l'ennemi lors des campagnes étaient généralement déposés à Notre-Dame. En 1793, on décida que ce serait au « Temple de Mars »,
 Mais qui se cache sous le vocable de Temple de Mars sous la Révolution ? C'est l'église du Dôme qui va devenir panthéon militaire sous l'action de Napoléon Bonaparte, avec l'installation du tombeau de Turenne (1800) et d'un monument funéraire de Vauban (1807-1808)
La tradition d'envoyer les drapeau se maintient  sous le Consulat et  sous l' Empire
Le 9 février 1800, près d'une centaine de drapeaux pris par l'armée d'Orient furent présentés au ministre de la Guerre Carnot et déposés dans le Temple avec les drapeaux pris à Denain, à Fontenoy et pendant la Première campagne d'Italie . mais les drapeaux furent disposés dans tout le batiment et non plus exclusivement dans l' Eglise
Malgrè les ordres  tous les trophées ne furent pas déposés aux Invalides, qui en recu toutefois près de 1500  tout au long du règne. Napoléon les partagea aussi entre  Notre-Dame. le Corps législatif en reçut ainsi 110 et le Sénat  54
La cérémonie de remise des trophées la plus fameuse eut lieu le 17 mai 1807. avec l enrée aux invalides  de 280 drapeaux et étendards, l'épée et les décorations de Frédéric le Grand pris ou saisis pendant la campagne de Prusse de 1806
Toutefois dans la nuit du 30 au 31 mars 1814 dans Paris assiégé par les Coalisés le Gouverneur des invalides le Maréchal Serrurier décide de  brûler dans la cour d'honneur  1500 drapeaux et divers trophées . On ignore  le pourquoi de ce geste.
 On plaça les cendres dans des sacs que l'on jeta à la Seine. Un an plus tard, un ingénieur du nom de Gaillard parvint à repêcher quelques piques de drapeaux. Il les remit apparemment au gouvernement et le 30 mars 1829, Charles X en personne les rendit aux Invalides,
Par contre au même moment, les administrateurs du Luxembourg et du Palais-Bourbon, moins affolés, cachaient les drapeaux déposés au Sénat et au Corps législatif dans les caves… ce qui allait permettre plus tard d'en décorer l'église des soldats
Les restes des ces trophées furent exposés à nouveau en 1863 et ensuite apres la guerre de 1870  ils furent exposés dans 2 petites vitrines
Apres la grande restauration de 2009 ils furent entreposés pour être à nouveau visibles en 2012 .

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4595553
Nb de visiteurs aujourd'hui:324
Nb de connectés:17