Ford V 3000 Maultier









Ford V 3000 Maultier
English Translation
Photos tirées du site ASPHM



Historique Voir ICI
History Click HERE

 

Merci au webmaster de 05m6.de

 

Les " Mulets " de la Wehrmacht

Lors de l’agression des pays occidentaux en 1940, le comportement des principaux camions en dotation dans la Wehrmacht fut satisfaisant. Un réseau routier adapté à la circulation des véhicules à roue et des conditions météo favorables engendrèrent quelques problèmes mineurs tels que crevaisons, surchauffes et serrages de moteurs. Cependant, en 1941, lors de l’assaut gigantesque lancé contre l’Union soviétique, les données du problème sont autres. L’Allemagne envahit un pays immense sur un front de plus de 1000 Km défendu par une armée puissante et rustique. Le réseau routier est symbolique et une autoroute sur carte d’état-major est souvent un simple tracé en terre battue sur le terrain. Pour Barbarossa, la Wehrmacht possède un parc de plus de 70 000 camions et semi-chenillé servant au soutien direct dans la progression des troupes. Le haut commandement se rendra vite compte que le nombre de véhicules engagé dans cette opération est insuffisant. L’état sommaire des " routes " rapidement défoncées par le trafic, la poussière omniprésente soulevée par le déplacement des véhicules et les distances fantastiques à parcourir eurent vite fait d’immobiliser de nombreux véhicules de la gamme commerciale inadaptés à ce type et à ces conditions de circulation. Cette situation, déjà catastrophique, s’amplifia avec l’arrivée de l’automne. De nombreux véhicules furent incapables de s’extirper par leurs propres moyens de la " raspoutitsa " et durent être abandonné sur place. Lors de l’offensive sur Moscou, l’hiver 1940-41 fut particulièrement rude avec des températures descendant au-dessous de -40°. Ces températures extrêmes détruisirent de nombreux moteurs insuffisamment protégés contre le gel et figèrent les mécaniques. L’intensité du froid, rendant cassant le métal, affaiblit les organes de transmissions et les pneumatiques. Seuls les semi-chenillés pouvaient se sortir seul des pires situations. Cependant, il était inconcevable de détourner ce type de véhicules de leurs missions usuelles pour les affecter aux transports d’appuis logistiques. Cette solution étant trop onéreuse, il fallut se tourner vers d’autres solutions. Le cheval de trait et le chariot reprirent du service en retrouvant leurs lettres de noblesse.

Le " Maultier " ou mulet 
Dans le cadre du ' Schell Progamm ', la majorité des véhicules de soutien appartiennent à la classe 3 tonnes. C’est donc naturellement cette catégorie de véhicules qui fut retenu pour être modifiée en " Maultier ". Le " Maultier " est né en mai 1942 dans un atelier de campagne de la 2e SS Panzer Division " Das Reich "  qui transforma un camion Ford de 3 tonnes en modifiant la transmission et en remplaçant l’essieu arrière par un train de roulement de type Carden Lloyd prélevé sur un véhicule d’origine britannique capturé à l’Armée Rouge. Pour effectuer la conversion, il fallait entre autre effectuer les transformations suivantes : Rapprochement vers l’avant de l’essieu arrière, réduction du vilebrequin, renforcement du châssis et montage du train de roulement type Carden Lloyd. Ce dernier comporte une roue dentelée motrice, une poulie de renvoi, deux groupes de roues folles avec un système de suspension à ressort et des chenilles du type équipant les PZ I et II. Les freins de galet arrière servaient de mécanisme de direction, bloquant l’une ou l’autre des chenilles. Ils étaient commandés par deux leviers séparés placés dans la cabine de pilotage. Cette modification baisse la charge utile du véhicule à 2 tonnes. Ce furent les usines Opel, Ford, Mercedes-Benz et Klöcker-Humboldt-Deutz qui lancèrent le programme de production du camion. Officiellement désigné Gleisketten-Lastkraftwagen 2t "Maultier" (Sd. Kfz.4), Hitler accepta un programme de dotation de 1870 véhicules pour le 31 décembre 1942.

Les " MAULTIER "

Opel retient son 3 ton Opel- Blitz Type 3.6-36 S pour la production du "Maultier". Les chaînes de montage de Brandebourg Havel produisent jusqu’à 120 véhicules par jour. Le " Maultier " utilise un moteur de 6 cylindres en ligne refroidissement à eau soupape en tête, 3.6 litres de cylindrée, essence, d’une puissance de 68 H.P à 3000 tr/mn. Environ 4000 camions furent produits entre 1942-144 et furent principalement utilisés sur le front russe. Principalement équipé d’une caisse cargo, un certain nombre de véhicules furent équipé d’une caisse technique (Koffer-Aufbau).

Ford convertit son 3 tonnes V8 type G 398 TS/V 3000 S, ce camion n'était pas très populaire auprès avec les troupes. Le Mercedes-Benz de type L 4500 R était très fiable. Ce succès est dû à l’adaptation du train de roulement du PZ II. Le nec plus ultra fut le Magirus type S 3000 produit par Klöckner-Humboldt-Deutz. Ce véhicule fut hélas construit en quantité limitée. Actionné par un très bon moteur de 80 HP de 4 cylindres Diesel, le Magirus "Maultier" s’extrayait des fondrières les plus profondes grâce à la puissance de son train de roulement là ou aucun autre véhicule n’aurait pu passer. Durant le conflit, les trois firmes réunies produisirent environ 22 000 Maultier 3 ton pour seulement 1500 Mercedes-Benz 4.5t "Maultier".

Données techniques

 Maultier Opel Blitz

Type 3.6-36S/SSM Usine de production : Opel, Rüsselsheim/Brandebourg
Poids : 3,9 ton
Capacité de transport : 2 ton
Transmission : 5 vitesses plus marche arrière
Freinage : hydraulique et freins auxiliaires à tambour sur roues non motrices du train de roulement
Dimentions
Longueur : 600 cm
Hauteur : 205 cm
Largeur : 228 cm
Moteur : 6 cylindres Opel/Blitz de 3,6 litres 68 HP à 3000 tr/mn 
Vitesse : 38 Km/h
Capacité du réservoir : 82 litres
Consommation Sur route : 50 litres/100 km Tout-terrain : 100 litres /100 km
Autonomie Sur route : 160 km Tout-terrain : 80 km

" Maultier " Ford
Type V3000 S/SSM Usine de production : Ford, Köln/Berlin
Poids : 3,9 ton
Capacité de transport : 2 ton
Transmission : 5 vitesses plus marche arrière
Freinage : hydraulique et freins auxiliaires à tambour sur roues non motrices du train de roulement

Dimentions
Longueur : 635 cm
Hauteur : 210 cm
Largeur : 225 cm
Moteur : 8 cylindres Ford de 3,9 litres 95 HP à 3500 tr/mn 
Vitesse : 40 Km/h
Capacité du réservoir : 110 litres
Consommation Sur route : 60 litres/100 km Tout-terrain : 120 litres /100 km
Autonomie Sur route : 180 km Tout-terrain : 80 km

" Maultier " Magirus
Type S 3000 S/SSM Usine de production : Klöckner-Humboldt, Deutz/Ulm
Poids : 4,6 ton
Capacité de transport :2 ton
Transmission : 5 vitesses plus marche arrière
Freinage : hydraulique et freins auxiliaires à tambour sur roues non motrices du train de roulement

Dimentions
Longueur : 615 cm
Hauteur : 280 cm
Largeur : 225 cm
Moteur : 4 cylindres Deutz-Diesel 80 HP à 2250 tr/mn 
Vitesse : 38 Km/h
Capacité du réservoir : 70 litres
Consommation Sur route : 40 litres/100 km Tout-terrain : 100 litres /100 km
Autonomie Sur route : 170 km Tout-terrain : 80 km

" Maultier " Mercedes-Benz
Type L 4500 R Usine de production : Daimler-Benz, Stuttgart, Mannheim
Poids : 7,7 ton
Capacité de transport :4,5 ton
Transmission : 5 vitesses plus marche arrière
Freinage : hydraulique et freins auxiliaires à tambour sur roues non motrices du train de roulement

Dimentions
Longueur : 786 cm
Hauteur : 235 cm
Largeur : 320 cm
Moteur : 6 cylindres Daimler-Benz-Diesel 112 HP à 2250 tr/mn 
Vitesse : 36 Km/h
Capacité du réservoir : 140 litres
Consommation Sur route : 40 litres/100 km Tout-terrain : 120 litres /100 km
Autonomie Sur route : 200 km Tout-terrain : 100 km

 Autres Versions
 

Voir Aussi Autre Photoscope  See Also Other Walk Around
Ford V 3000

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4266665
Nb de visiteurs aujourd'hui:415
Nb de connectés:25