Canon Anti Char 37mm M3 Saumur









 

Canon anti char37mm M3
English Translation

 

Le développement de ce canon débute en 1937lorsque l'armée américaine se rendit compte qu'elle ne possédait aucune arme
spécialement dévolue au combat antichar. Pour aller plus vite 2 canons anticharPAK 36 furent achetés aux Allemands pour études.
La construction de deux prototypes fut autorisée. Le modèle T 7 avec unbloc culasse à chargementsemi-automatique le modèles T 8 utilise la culasse du type Nordenfelt à fermeture à vis comme sur le 75 francais modèles 1897.
Le modèle T 7 fut abandonné et c’est le modèle T. 8 modifié en T10 utilisant un type de culasse verticale à ouverture manuelle qui fut construit . Les ingénieurs après diverses études sont arrivésà la conclusion que le système utilisé sur le PAK 36 était les meilleurs ainsi il fut décidé de construire le canon ensérie en octobre 1938. Le T 8 devint alors le M3
Le M3 est posé sur un affût M. 4 qui possède un essieu à deux roues Il possède aussi un bouclier et de petits patins permettant de faire glisser rapidement le canon sur des terrains boueux. Une protection en forme de plaqueperforée protège le pointeur du recul de la culasse. Ce canon fut produit en grandes quantités
Mais il était déjà obsolète lorsque la guerre éclata bien avant Pearl Harbour.Néanmoins il fut monté sur des chars légers et fut utilisé sur le théâtred'opérations du Pacifique (P. T. O.) en tant qu'arme anti char mais aussi comme appui .Il allait servirceomme arme appui feu et arme anti bunker jusqu'à la fin de la guerre sur le théâtre européen (E.T.O.) en complément d' équipements plus puissants.
18000 canons furent fabriqués et ils ont servisjusqu'à la fin des années 80 en Amérique du Sud et ils servent encore de nosjours pour les salves d 'honneur
Ce canon a aussi armé les engins blindes de reconnaissance américains comme lesautomitrailleuses M 8 et Staghound ainsi que le char Stuart.
Les photos présentent le canon conservé à Saumur . Je remercie les personnels
du musée
Variantes.
M. 3 a1 certain M3 devaient recevoir un frein de bouche Solothurn
Bien qu'ayant été prévu celui-ci ne fut jamais utilisé .Les tubes ayant reçu unfilatage furent dénommées M 3 A1
M 4A1 certains affuts furent concu pour une ouverture rapidepermettant une rapide mis en batterie .Il apparaît un janvier 1944 mais nous ne
savons pas exactement combien d'affûts de ce type furent utilisés.
Comme il a été dit plus haut ce type d'armes fut monté surdivers engins il faut savoir qu'à cette époque le concept du Tank destroyer
avait le vent en poupe.Ainsi le M3 fut servi à toutes les sauces et de nombreuses variantes ont été construites sans pour autant être
suivi d'une fabrication en série.
T3 canon M3 montées à l'arrière d'une Jeep Battam 40 BRC.
T2 E1même montage mais avec le canon tirant vers l'arrière
T8 montage sur le Ford Swamp Buggy le moteur et le pilote se trouvant àl'arrière
T13 canon tirant vers l’avant installer sur une Jeep 6X6
T14 même montages qu'au-dessus mais canon tirant vers l'arrière
T21 canon montés surDodge3/4 tonne 4X4 engin a été développé en sériesous le vocable M 6.
T22 montage sur Ford 6X6 devientl'automitrailleuse T22.
T23 montage sur un châssis Fargo 6X6 devintl'automitrailleuse T. 23
T23 E1 montage sur un châssis Fargo 4X4 devintl'automitrailleuse T. 23 E1
T33 montage sur un Ford 4X41 châssis modèle GAJ.
T42 de montage sur un châssis de chars légers T9 à ciel ouvert
T43 montage sur un châssis Studebaker 6X4 devintl'automitrailleuse T. 21
T44 montage châssis Ford 4X4tirant vers l'arrière sur ce châssis fut monté ultérieurement un canon antichar de 57 mm.
Tous ses modèles ont disparu comme ils sont apparus ; très rapidement entre 1941 et 1942 Seul le typeT2 il fut ensuite
construit en série sur le vocable M6
Il se présente comme un Dodge armé d’un canon 37 mm monté sur un affût M.le 25 ou M26 tirant vers l'arrière. Tous ces véhicules ont été construits par la Fargo Division de la firme General Motors . Ils furent utilisés très peu aux combats.En septembre 1943 ils étaient déclarés «limite standard » et complètement obsolètes en début 45.
Caractéristiques
Calibre 37 mm
Longueur tube 1.97
Poids /route 410kgs
Pointage direction 60 ° -10/+15
V° 885 m/s
Portée 4kms500
Poids obus 0.860Kgs
Performance 25.4mm/915 m


 

AntiTank Gun 37mm M3
 
 

The development of this gun 1937 begins when the American Army realized it had no weapon
Specifically devoted to fighting anti-tank. To go faster 2 guns anticharPAK 36 Germans were purchased for studies.
The construction of two prototype was allowed. The Model T 7 with  breech and  semi automatic loading and models T 8 uses the breech type Nordenfelt closing screw as and in the 75 French 1897 models.
The Model T 7 was abandoned and is the model T. 8 modified T10 using a type of vertical cylinder manual, which was built. The engineers after  various studies have concluded that the system used on PAK 36 was the best and it was decided to construct  this gun in October 1938. The T 8 became the M3
The M3 is placed on a M. 4 xarriage , which has a two-wheel  It also owns a shield and small skates allowing sliding quickly barrel on muddy. Protection shaped  in perforated plates protects pointer back of the breech. This gun was produced in large quantities
But it was already obsolete when the war began well before Pearl Harbour. But he was mounted on light tanks and was used on   Pacific theater operations (PTO) as a weapon anti tank but also as support.
He was uses as fire support and anti-bunker weapon until the end of the war in the European theatre (ETO) in addition to more powerful equipment.
18000 guns were manufactured and they were used since the end of the 80th  years in South America, and yet they are used today for bursts of Honour
This gun was also armed   Recce armoured car like  M 8 and Staghound as  Stuart tank.
The photos show the gun preserved in Saumur. I thank the staff Museum
Variants.
Mr. 3 a1 some M3 should receive a muzzle brake  Solothurn
Despite having been provided it was never used. Tubes having received unfilatage were called A1 M 3
M 4A1 some carriage were designed for an rapid opening  allow a rapid battery. It is a January 1944 but we do not know exactly how many carriages of this kind were used.
As mentioned above this type of weapon was mounted upon much vehicles  know that at that time the concept of Tank destroyer
Best know the M3 was used for all the sauces and many variations were built without being
Followed by mass production.
T3 barrel M3 mounted on the rear of a Jeep Battam 40 BRC.
T2 E1 same assembly but with the gun firing rear
T8 mounting on the Swamp Buggy Ford engine and the pilot located on the rear
T13 gun firing forward installed on a Jeep 6X6
T14 same as above but gun firing rear
T21 gun mounted surDodge3 / 4 ton 4X4 equipment has been developed in  série M 6.
T22 mounting on Ford 6X6 armoured car T22.
T23 mounting to a chassis 6X6 Fargo armoured car T. 23
T23 E1 mounting to a chassis 4X4 Fargo armoured car T. 23 E1
T33 fitting on a Ford chassis 4X41 model GAJ.
T42 mounting to a chassis of light tanks T9 opencast
T43 mounting to a chassis 6X4 Studebaker armoured car T. 21
T44 Ford chassis mounting 4X4 fire rear on this chassis was subsequently mounted an anti-tank gun from 57 mm.
All his models had disappeared, as they appeared; very rapidly between 1941 and 1942 only typeT2 it was then l built like M6
It looks like a Dodge armed with a 37 mm cannon mounted on a carriage  M.le 25 or M26 firing rear.
 All these vehicles were built by the Fargo Division of the firm General Motors. They were used very little in figth
In September 1943 declared they were "standard" and limit completely obsolete in early 45.
Specifications
Caliber 37 mm
Length 1.97 tube
Weight / road 410kgs
Pointing towards 60 ° -10 / +15
V ° 885 m / s
Scope 4kms500
Weight shells 0.860Kgs
Performance 25.4mm/915 m


 

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6029361
Nb de visiteurs aujourd'hui:1620
Nb de connectés:19