1823 Etendard Regiment Calatrava Les Invalides









1823 Etendard Regiment Cavalerie Calatrava Les Invalides
English Translation

 


Historique Voir ICI
History Click HERE


 

Knotel
Le régiment est né de la nécessité pour les armées du roi Philippe IV d'Espagne (1605-1665) d'augmenter les troupes à cheval dans les Provinces-Unies, pour cela il a autorisé la création de plusieurs corps de cavalerie. L'un de ces corps, composé de huit compagnies organisé et dirigé par le Maitre de camps Juan Francisco Nestién et passé à la solde de la région bruxelloise le 19 février 1656 sous le nom de "Tercio de Nestién".
Sa bannière était en damassé cramoisi, ourlée et brodée d'argent, avec les armes royales sur le devant et la "venera" (Croix de l'Ordre Militaire d'Alcántara) avec la couronne superposée et avec la devise "Hoec Nubila Tollunt Obstantia Sicut Sol "(court comme le soleil, dissipe les nuages en passant). Le premier escadron avait une bannière blanche de Damas.
uniforme de 1815 à 1820
 



Encadré dans l'armée de don Juan Josè d'Autriche, gouverneur des Pays-Bas espagnols de 1656 à 1659, en 1657 le régiment marcha à la rescousse de Valenciennes assiégée par les Français, chargeant 18 escadrons ennemis. Le Régiment a participé aux batailles des Dunes (1658), Lille (1667), Seneffe (1674), où il a combattu toute la journée en se retirant victorieux à minuit, Saint-Denis (1687) et Fleurus (1690), où il a résisté au choc. avec la cavalerie adverse, puis prendre l'initiative et le détruire.
Six ans plus tard, le régiment "Tercio de Nestién" était en Espagne, combattant pendant la campagne en Catalogne. Puis il s'installe en Italie pendant la guerre de Succession, personnellement envoyé par le roi Philippe V d'Espagne, combattant à Luzzara contre les Autrichiens (1702). En 1710, il est retourné en Espagne et a combattu à Saragosse, Igualada et au Portugal.

Clairon 1815



En 1731, le régiment «Tercio de Nestién» fusionna avec le 7e régiment de cavalerie Alcántara. En 1769, les trompettistes du 7e régiment de cavalerie Alcántara adoptèrent des vêtements à la  turque ainsiqu que des emblêmes orientaux  Les origines de ces insignes ne correspondent pas à l'Ordre d'Alcántara, mais furent adopté suite à la défaite que le "Tercio de Nestién" infligea au régiment de cavalerie autrichien de Staremberg en 1720, en capturant, entre autres, un Turc qui portait ces insignes  Ainsi, le roi Philippe V d'Espagne, pour perpétuer cette victoire, a admis cette prérogative, qui a été transmise au 7e régiment de cavalerie d'Alcántara par arrêté royal du 11 janvier 1769
Le 7e régiment de cavalerie d'Alcántara a participé à la guerre d'Indépendance espagnole, qui ne sera dissous qu'en 1823.

maître 1895
 




En 1844, il est redevenu le régiment des Lanciers d'Alcántara, 16e de cavalerie, avec garnison à Alcalá de Henares. Pendant plusieurs années, il a eu de nombreuses garnisons, organisation et changements d'uniformes et en 1859, alors qu'il était à Ciudad Real avec un détachement à Almagro, il a été transformé en régiment de cavalerie des Cazadores de Alcántara.
Lors de l'ascension au trône d'Alphonse XII , il y a eu une réorganisation de l'armée, lorsqu'un régiment de Cazadores de Alcántara, a remplacé les garnisons de Reus, Lérida et Barcelone, d'où il est parti pour Cuba en 1895, et où il a combattu jusqu'à la fin De la guerre.
Avec le nouveau siècle, le régiment des Cazadores de Alcántara a été transféré à Valence, où il est resté jusqu'au 8 septembre 1911, date à laquelle son transfert à Melilla a été organisé.
En 1921, le régiment est pratiquement détruit pour protéger les forces en retraite lors du desastre d'Anoual.

Le 22 janvier 1927, le régiment des Cazadores de Alcántara fut réorganisé, le fusionnant avec les régiments de Vitoria et Taxdir, et le transférant à Ceuta où, peu de temps après, il fusionna avec le régiment de Villarrobledo et prit le nom de "régiment de cavalerie Alcántara 14º de Cazadores ". En 1931, il a été transformé en un groupe auto-mécanisé basé à Aranjuez, où il a été surpris par la guerre civile et a été dissous.
En 1939, le "Groupe d'Exploration Marocain N ° 9" est créé avec une garnison à Larache qui, un an plus tard, entre dans une partie de la "Brigade de Cavalerie Mixte" en tant que "Régiment de Cavalerie Indépendant N ° 19", qui sera renommé par la suite comme "Regiment de Cavalerie Mécanisé nº 19". En 1943, il changea de nouveau de nom pour devenir
Reggimiento di Caballeria Dragones  di Alcántara

 

le "Groupe d'exploration n ° 9 du Maroc"
 




En 1958, il a été réorganisé en "Régiment de cavalerie des Cazadores de Alcántara n.º 15" et en 1963, il est devenu "Régiment de cavalerie blindé Alcántara n.º 15". En 1966, il prit le nom de "Régiment blindé léger de cavalerie Alcántara n.º 10" et déménagea à Melilla. En 1974, il prit le nom de "Alcántara Caballeria Regiment  No. 10" Actuellement il fait partie ce jour du Regimiento Acorazado «Castilla» n.º 16  comme Grupo de Caballería Acorazado “Calatrava” II/16.

 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5934934
Nb de visiteurs aujourd'hui:750
Nb de connectés:57