Porte Avions Clemenceau R98









Le porte-avions Clémenceau.
English Translation

Thanks to net marine and Yannick Lebris for this pics


La France a possédé des porte-avions mais  ils furent jusque dans la moitié des années 50 des porte-avions de construction étrangère seul le Béarn a été un porte-avions de construction française mais encore peut-on classer le Béarn comme un porte-avions opérationnel.
Toutefois il ne faut pas croire que les Français ne se sont pas intéressés à ce genre de navire. Dès 1922 le traité de Washington permet aux Français d'avoir 60 000 t de porte-avions et entre 1928 et 1938 beaucoup de projets sont lancés.
En 1938 les choses commencent à prendre tournure avec la mise sur cale de deux porte-avions de 18 000 t qui auraient dû être achevés en 1941 1942 ce sont les Joffre et Painlevé. L'Histoire en décidera autrement et la France terminera la 2°Guerre Mondiale avec un seul navire le Béarn déjà ancien est totalement obsolète
Après la 2° Guerre Mondiale la Marine Française s'équipera de porte-avions à commencer par le Dixmude,suivi du Bois Belleaux du La Fayette et de L' Arromanches. Mais les études continuent et des projets sont étudiés.
Il faut attendre 1948 et le PA 28 pour voir les études sérieuses sur un porte-avions national mais ce n'est qu'avec le PA 54 que le la marine française va voir aboutir un projet qui verra la construction du Clemenceau et de son Sister Ship le Foch.

Le PA 54.

 

Clémenceau Lancement Clémenceau Lancement

 

Le PA54 est inscrit au budget 1954 avec une mise sur cale prévue en octobre 1955 pour une prise en recette le 31 décembre 1959. La DM 710. 228 du 26 mars 1954 est l'acte de naissance du porte-avions . La commande est passée à l'arsenal de Brest le 24 mai 1954 et la construction débute à Lannion le 15 décembre 1955. La construction va bon train avec l’utilisation importante de matériels préfabriqués. Le 21 décembre 1957 le Clémenceau flotte pour la première fois dans son bassin et il effectue sa première sortie officielle un jour après Le coût de revient du Clémenceau a été de  43 milliards d'AF
Le 23 janvier 1959 le Clémenceau reçoit ses premiers engins volants à savoir une Alouette III suivi d'un appareillage et il resta en mer jusqu'au 22 décembre 1959.
Le18 mars 1960 le porte-avions entre un armement définitif et le 25 mars 1960 le premier appontage est réalisé par un Breguet Alizé de présérie.
Toute l'année 1960 les essais sont nombreux  et en 1961 il embarque ses flottilles
Le 20 novembre 1961 il commence sa carrière militaire il va s'ensuivre 36 ans de bons et loyaux services durant lesquelles il va voguer sur toutes les mers pour faire appliquer la politique voulue par le gouvernement français.
Ce loyal serviteur sera de toutes les opérations
1968 : Déploiement de la Force Alfa dans le Pacifique.

1974-1977 : Opérations Saphir I et II en Océan Indien d'engagement et protection lors de l'accession à l'indépendance de la république de Djibouti.

1982-1984 : Opération Olifant en Méditerranée orientale lors de la guerre civile libanaise.

1987-1988 : Opération Prométhée en mer d'Oman lors de la guerre entre l'Iran et l'Irak.

1990 : Opération Salamandre en mer Rouge et mer d'Arabie lors du conflit entre l'Irak et le Koweit.

1993-1996 : Opération Balbuzard puis Salamandre en mer Adriatique lors de la guerre yougoslave.

Ce vieux serviteur de l'État aurait mérité une fin plus glorieuse que celle qu'il attend. D'ailleurs les péripéties de ces dernières années tiennent  plus du psychodrame et de la tragi-comédie que de la tragédie classique. En attendant le vieux bâtiment devenu  Q 790 attend résigné son sort à Brest pays qu'il a vu naître. Son Sister Ship le Foch continue a voguer sur d'autres mers mais avec un autre pavillon sous le nom de SAO PAULO  avec beaucoup de pièces du Clémenceau dans ses entrailles.

 

Le Foch

 

 

Comme pour le Colbert Honte soit sur les politiques qui n'ont pas eu la volonté de transformer ce bâtiment en Musée et lieu de mémoire pour tous les anciens l'aéronavale qui ont donné leur vie pour la France

 

 Le Clem en Inde


Clémenceau l’Homme

 

 

 Georges Clémenceau 1848 1929

Clémenceau est un homme politique français est né le 28 septembre 1841 en Vendée. Après des études de médecine  il part deux ans au USA en 1868 d'où il revient en 1870 . Il abandonne alors définitivement la médecine pour se consacrer à la politique et entre 1870 et 1893 il est élu député. Après un bref passage à vide suite au scandale de Panama il devient le chef de la gauche radicale dans les rangs duquel il prend parti pour Dreyfus. Son action provoquera ainsi la chute de beaucoup de ministères En 1906 il devient ministre de l'intérieur où il crée les brigades du tigre et devient peu après président du conseil. Il mène une politique très dure contre les troubles lors de l'ordre public (révolte des viticulteurs du Midi) et il garde son poste pendant trois ans . Ensuite il devient le chef de l'opposition mais  en pleine 1°Guerre Mondiale en1917 il prend les rênes du gouvernement et dirige le pays jusqu'à la fin du conflit y gagnant alors son surnom de Pere la Victoire. Il a parcouru le front et les tranchées sous les obus malgré son âge avancé. En 1920 après avoir subi un échec pour devenir président de la république il se retire définitivement de la vie politique il meurt à Paris le 24 novembre 1929
Clémenceau Le Bateau

 

 

 

 

 

Le Clémenceau a été le plus grand navire de guerre construit par la France et ce jusqu'à l'entrée en service du Charles-de-Gaulle .La coque de ce bâtiment est divisée en divers tronçons ce qui donne un total de 2700 locaux Le déplacement du porte-avions a été à la base de 22 000 t Washington à vide pour arriver en 1978 à 32 560 t avec un tirant d'eau de 10,22 m maximum lorsque le dôme du radar est sorti. Ce bâtiment étant un peu instable en 1968 des bugles model furent installés sur la coque . Le Foch avait eu les siens dès la construction. Servir sur un tel bâtiment entraîne d’avoir un sens de l'orientation mais pour les étourdis des panneaux sont mis en place sur chaque local sur chaque porte permettant une identification rapide à l'intérieur du bâtiment Le bâtiment est divisé en tranches de A à T c'est à -dire de l'avant à l'arrière , en pont et en ponton dans la tranche.
L'îlot. Traditionnellement situé à tribord car il facilite le dégagement à bâbord des avions à hélices (le couple bâbord du moteur rend plus facile la manœuvre)celui-ci regroupe les locaux de commandement la cheminée et en général les antennes
Sur ce type de navire le niveau trois est un lieu stratégique avec la chambre des cartes la chambre de veille du commandant la baie vitré de navigation. Le tirant d'air maximum est de 68 m 15 le pont d'envol est protégé par un blindage de 45 mm
.
L'appareil moteur.

Le porte-avions est mu par des turbines entraînées par de la vapeur fournie par six chaudières qui assurent le déplacement du bâtiment . L’électricité est fournie par une centrale électrique . De plus le bâtiment produit sa propre eau pour les besoins de l'équipage ainsi que pour la bonne marche du navire ( machines et catapultes)
Il pourra produire jusqu'à 550 t d'eau par jour
Les soutes abritent  le carburant et les armes.
La vitesse du navire est de 32 noeuds avec un record à 33.92 mais la vitesses dite de croisière est de 14 nœuds qui assurent une autonomie de 6810 Miles. Le bâtiment est opérationnel cinq heures après l'allumage du feu.

Le pont d'envol Il mesure 257 m de long par 46 de large maximum avec une piste oblique située 15 m 890 m au dessus du niveau de la mer
Comme dit précédemment il est blindé au centre. Il peut assurer le stationnement de 23 appareils.
15 à l'avant 4 au pied de l'îlot 2 sur l'ascenseur avant et 1 sur celui arrière
Le pont d'envol possède aussi un revêtement antidérapant de type GPA 84.
En dessous de ce pont d'envol se trouve le hangar qui est décalé à bâbord et il est divisé en trois sous hangars séparés par des portes coupe feu. L'accès se fait par deux ascenseurs et par différents sas
Il possède un système anti incendie.
Sur le pont nous trouvons deux catapultes de type britannique Les élingues des avions qui au début étaient perdues ont été par la suite récupérées via une rampe qui a rallongé la longueur du pont

Systeme OP3

Il possède un système d'aide à l'appontage type OP 3  des Brins d'arrêt et une barrière d'arrêt d'urgence.
Les soutes armement sont réparties à l'avant et à l'arrière pour abriter 1300 t de munitions
Le bâtiment a été aussi susceptible d'accueillir des armes nucléaires tactiques dès 1978 mais elles n'ont jamais été déployées à bord
Le bâtiment possède aussi une station météo un laboratoire photos .
La vie à bord.
Le bâtiment possède toutes les commodités de la vie à bord avec un hôpital les cuisines le foyer le cinéma il pourra servir aussi comme transporteurs de troupes sous la configuration PA2(1° guerre du Golfe)
La féminisation de l'équipage entraîna la création de quartiers spécifiques réservés au personnel féminin

L'artillerie et les missiles.
À sa construction le porte-avions possédait pour sa défense 8 canons de 100 mm Type A. C. A. S. qui permettaient un tir contre des avions mais aussi un tir contre des cible terrestres ou maritimes Ce type de canon  était entièrement automatisé.
 En 1986 quatre pièces sur huit furent retirées sur le Clemenceau suivi en  1988 de celle du Foch
Elles furent remplacées par le système Crotale
Le Sadral équipa le Foch en 1997 pour assurer une défense anti aérienne rapprochée
Il possède aussi des mitrailleuses lourdes  de type 12.7 mm pour son auto défense rapprochée

Les radars.
Ils sont nombreux et de tout type. La lecture de revues spécialisées vous permettra de vous faire une idée de ces différents des appareils
Le porte-avions était quand même équipé pour la guerre électronique afin de brouiller les communications et les missiles ennemis  via des leurres ou des contre-mesures électroniques (CEM)
La compagnie de débarquement.
Il possédait en 1967 135 hommes formant la compagnie de débarquement équipée de mortiers et de mitrailleuses lourdes et de fusils mitrailleurs.

L'aviation embarquée
l
es flottilles qui ont opéré sur le porte-avions Clémenceau ont été nombreuses il faut savoir que depuis le 5 décembre 1945 les avions ont été répartis en flottilles qui ont reçus des numéros : Ainsi

1 F /9 F. Flottilles ASM embarquées.
10 F
. /19 F.Chasse embarquée.
20 F
./ 29 F.ASM à terre.
30 F
./ 39 F.hélicoptères embarqués.

Les divers types d'avions qui ont été déployés sur le Clémenceau sont le
Bréguet Alizé l'Etendard IV P le Super Etendard  et SEM le Crusader et  à titre anecdotique le Rafale à la fin de sa carrière et l’Aquilon et au début ont aussi foulé le ponts d'envol
Côté hélicoptères dont trouvons les Alouette III , le Super Frelon le Lynx et le Dauphin

 

  La Vie continue malgré Tout avec le BPC Tonnerre


Caractéristiques
Déplacement 32500 tonnes
Dimensions
Longueur 257.5m max 263.5m
Largeur 51.20m

Tirant d eau 8.6m
Pont d'envol Surface 8.800m2
Longueur 259 m de long               
Largeur piste 35 m.
Hangar  surface 3.300 m2
Longueur 180 m
Largeur     22 à 24 m
Hauteur       7 m
 2 ascenseurs (16 x 12 m.) de 15 t
2 catapultes à vapeur Mitchell Brown type BS 5 pouvant catapulter des avions de 12 à 15 tonnes à 150 noeuds, ( bâbord de la piste axiale, et piste oblique )
1 miroir d'appontage avec optique française type OP 3. Système optronique d'aide à l'appontage.
 4 brins d'arrêt,
1 grue de 15 tonne
Propulsion
6 chaudières Indret
Puissance 1260 000CV
Vitesse Max 32 nœuds
Armement
Origine
8x100mm remplacés en 1986 par 2 système SACP Crotale
5 12.7m
Parc Aviation
15 Super Etendard
8 Crusader F8P
8 Alizé
2 Dauphin
Radars

1 radar de veille air DRBV-23B ; 1 radar de veille surface-air (basse altitude) DRBV-50 (puis par la suite par un surface-air DRBV-15) ; 1 radar d'approche sous radôme NRBA-50 ; 1 radar de veille air tridimensionnelle DRBI-10 ; radars de conduite de tir DRBC-31 (puis DRBC-32C) ; radars de navigation DRBN-34 Les senseurs et systèmes d'armes sont intégrés dans un Système automatisé d'Exploitation Navale des Informations Tactiques (SENIT 2).
1 détecteur de radar ARBR-16 ; 1 détecteur de radar ARBR-17 ; 2 lance-leurres EM et IM Sagaie

Merci au site Net marine et à Yannick le Bris pour le pret de ces photos

 
The aircraft carrier Clemenceau.

Since the middle of the 50th aircraft carriers  used by Franc were foreigner aircraft carriers only  the  Béarn was an “national”aircraft carrier but can we classify the Béarn as an operational.aircraft carrier ?,
  But we should not believe that the French Navy was interested for this type of vessel. . In 1922 the Treaty of Washington allows the French Navy  60000 tons for  aircraft carriers and between 1928 and 1938 a lot of projects have been launched.
In 1938 things are beginning to take shape with the placing on hold for two aircraft carriers to 18000 t which should have been completed by 1941 1942
The Joffre and Painlevé. History has decided otherwise and France will conclude WW2 with a single ship the Béarn o ld and totally obsolete
After WW2  French Navy received aircraft carrier starting with the Dixmude, followed by the arrival of Wood Belleaux of La Fayette and  Arromanches. But studies continue and projects are examined.
It was not until 1948 and the PA 28 to see serious studies for an national building aircraft carrier nationally, but it is only with the PA 54 that the French Navy will see leading a project that will see the construction of the Clemenceau and its Sister Ship the Foch.

The PA 54

 

Launch of the Clemenceau Launch of the Clemenceau


The PA54 is budgeted in 1954 with a placing on hold in October 1955 for a recipe taken December 31st 1959.
The DM 710. 228 of March 26th  1954 is the birth certificate of the aircraft carrier. The order is placed in the arsenal of Brest on May 24th  1954 and construction began in  Lanion On December 15th , 1955.construction is well underway with the significant use of prefabricated materials. On December 21st 1957 Clémenceau fleet for the first time in his dock and he makes his first official issue one day after The cost of Clémenceau was 43 billion of old francs
On January 23rd  1959 the Clémenceau receives his first flying machines namely an Alouette III followed by a departure and he remained at sea until December 22nd  1959.
On March 18th  1960 the aircraft carrier received his weaponq  and finaly on March 25th  1960 the first  landing was accomplished by a Breguet Alize of preseries.
Durin all 1960 tests are numerous and in 1961 he receive his wings squadrons
On November 20th  1961 he began his military career , 36 years of loyal service , during which he will sail on all the oceans to enforce the policy required by the french government.
This will be  the loyal servant of all operations in the Middle East face in Lebanon and the end of their career after  the first Gulf War.

 

This old servant of the State would be have and other end

 

The Clem in India 


 Besides the vicissitudes of the past few years are more of psychodrama and the tragi-comedy of classical tragedy. Pending the old building became resigned Q 970 awaits his fate in Brest country where  he was born. His Sister Ship the Foch continues his life on the sails but with another flag  and under  a new name the SAO PAULO not with a lot of pieces of the Clemenceau in its entrails.

 

 

The Foch

As for Colbert  Shame be on policies that have not been willing to turn this ship into a Museum and an  place of memory for all its sailors ans aviator of navy  who gave their lives for France !!!
Clemenceau the men

 

 

Georges Clemenceau (1848 1921)

Clemenceau french politician was born in  September 28th  1841 in Vendée After studying medicine he go in 1865 in the United States from where he returned in 1870 when he abandoned medicine definitely for the  policy way
Between 1870 and 1893 he was elected deputy. After a brief  eclipse following the scandal of Panama he became the leader of the radical left and he support Dreyfus. Its action will cause the collapse of many gouvernments In 1906  he become  Minister of the Interior, where he creates the tiger brigades and shortly after became President du Conseil ( prime minister )
He process with a policy very hard against disturbances at the Public Order (wine grower rebellion of the south of the France in 1907), and he keeps his post for three years abnd after he becomes the leader of the opposition in the midst of the WW1
In 1917 he took over the reins of government until the end of the conflict Ihe wind his nickname Pere la victoire ( victory Father) Indeed despite his advanced age It covers the front line and trenches under fire. In 1920 after suffering a failure to become president of the republic he withdrew permanently from political life and  he died in Paris in November 24th 1929

 

 
 

Clemenceau the ship.

 

The Clemenceau was the largest warship built by France until the entry into service of Charles de Gaulle
The  hull is divided into differents compartiments with a result in a total of 27000 tons  displacement  
The base are of 22 000 TW (tons  Washington ) empty for reach  in 1978 to 32 560 TW with a draught of 10.22 m maximum when the dome of the radar is out. This ship was little unstable and in 1968 bugles were installed on the hull.
Serve on this ship leads to a sense of direction but stunned the panels are set up on each premises on each door or on each channel allowing a rapid identification inside the ship and the building is divided into tranches  from A to T  (from front to back, ).

The islet.
Traditionally located to starboard as it facilitates the take of for aircraft propellers  , he regroup all the command elements of the aircraft carrier and the antennas  and also the funnel
The level 3  is the strategic  level with room cards  commander room.
The air draught maximum is 68 m 15 the flight deck is protected by a shield of 45 mm ..
The aircraft carrier engine.
The aircraft carrier was propulsed by turbines (6 boilers that provide the displacement of the ship).
Electricity is supplied by a power station. In addition, the ship produces its own water for the crew and for the smooth running of the ship (machines and catapults)
It can produce up to 550 tons of water per day
The bunkers are home store rooms sheltered fuel and weapons.
The vessel's speed is 32 knots with a record 33.92 but thecruise speed is 14 knots which provide a range of 6810 Miles. The ship is operational five hours after igniting the fire.

The flight deck He measures 257 meters long by 46 wide with a maximum oblique track located to 15 m 890 m above sea level
He was armored until the centre.
It can ensure the parking of 23 aircraft.
15 in front 4 at the foot of the block 2 on the lift before and 1 on the rear
The flight deck also has a non-slip surface type GPA 84.

Under this flight deckwe find the  hangar which is shifted to port and is divided into three hangars separated by fire doors. Access was possible by two lifts and a differents locks
He has an anti fire sytem.
On the bridge we find two catapults  (British-style )  The sling for the aircraft launch who  was lost early were later recovered via a ramp that has extended the length of bridge
It has a support system appontage the type of OP 3  , strands arrest and a emergency barrier stop.

 

 

OP3 System

The weapons store roomss are distributed at the front and rear to host 1300 tons of ammunition The ship was also likely to host tactical nuclear weapons in 1978 but they were never deployed on board
The ship has a weather station and  a laboratory photos.

Life aboard.
The ship his a little town with a hospital kitchens cinema  and he could be also serve as troop carriers in the configuration PA2 (1 ° Gulf War)
The feminization of the crew led to the creation of specific areas reserved for female staff
The artillery and missiles.
At its construction the aircraft carrier had to defend 8 of 100 mm cannons Type A.CAS. which allowed fire against aircraft but also a target of shooting against land or sea. it was fully automated.
  In 1986 four pieces of eight were withdrawn on the Clemenceau followed in 1988 than that of the Foch
They were replaced by the Crotale system 
The Sadral equipped the Foch in 1997 to provide close air defence
It also has heavy machine guns type 12.7 mm for self defence

The Sensors. There are numerous and of any type. Reading specialized magazines and  you will get an idea of these different devices The aircraft carrier was still equipped for electronic warfare to jam communications and enemy missiles using lures or  electronic countermeasures (EMC)
The company landing.
He had in 1967 135 men forming the company landing equipped with mortars and heavy machine guns and machine guns.
The aviation embarked the Wing squadrons who operated upon  Clemenceau were many we need to know that since December 5th  1945 aircraft were divided into flotilles. 1 F / 9 F. Flottilles ASM embarked.
10 F. / 19 F. Hunting embarked.
20 F. / 29 F. ASM ashore (anti submarine ).
30 F. / 39 F.hélicopters  embarked.
The various types of aircraft that were deployed on the Clemenceau are
Bréguet Alizé the Etendard IV P Super Etendard and FN Crusader and anecdotally the Rafale at the end of his career

Spécifications
Displacement 32500 tonnes
Dimensions
Length  257.5m max 263.5m
Beam 51.20m

Draugth 8.6m
superior deck Surface 8.800m2
Length 259 m de long              
Beam dsuperior deck 35 m.

Hangar surface 3.300 m2
Lenght 180 m
width     22 à 24 m
Height   7 m
Lifts  2  15 tons  (16 x 12 m.)

2 steam catapult Mitchell Brown type BS 5 forplanes of 12 to 15 tonnes à 150
1 landing mirror with french optic type OP 3.
Help system for landing .
 4 brins d'arrêt,
1 15 tons crane
Propulsion
6 steam turbines Indret
1260 000 HP
Maximal Speed 32 knots
Armement
Origine
8x100mm 4 substitute in 1986 par 2 système SACP Crotale
5 x 12.7m
Aircraft carried
15 Super Etendard
8 Crusader F8P
8 Alizé
2 Dauphin
Sensors and processing systems

 

1 radar de veille air DRBV-23B ; 1 radar de veille surface-air (basse altitude) DRBV-50 (puis par la suite par un surface-air DRBV-15) ; 1 radar d'approche sous radôme NRBA-50 ; 1 radar de veille air tridimensionnelle DRBI-10 ; radars de conduite de tir DRBC-31 (puis DRBC-32C) ; radars de navigation DRBN-34 Les senseurs et systèmes d'armes sont intégrés dans un Système automatisé d'Exploitation Navale des Informations Tactiques (SENIT 2).
1 détecteur de radar ARBR-16 ; 1 détecteur de radar ARBR-17 ; 2 lance-leurres EM et IM Sagaie

 

 

 

The past and the Future
   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele


Nb de visiteurs:4933493
Nb de visiteurs aujourd'hui:91
Nb de connectés:24