Minerva









Minerva
English Translation
 

Société Nouvelle Minerva


La plus grande marque belge avait des origines humbles : en 1897 Sylvain de Jong ouvrit une usine de bicyclettes ; il passa bientôt à la fabrication de moteurs de motocyclettes dont il devint le plus grand fournisseur d’Europe, puis, en 1900, à la construction de motocyclettes complètes.
L’année précédente, il avait cependant construit un prototype de voiturette et un camion à moteur assez primitif. Un coupé à essence attendu parut en 1906, mais les modèles qui eurent le plus de succès furent la 22 de 3,6 litres et la 6 cylindres rapide de 6,2 litres qui fut proposée en 1907.En 1909, apparut un 4 cylindres monobloc avec soupapes latérales et la compagnie adopta le moteur Knight à doubles chemises-tiroirs. Par la suite, toutes les Minerva portées au catalogue furent équipées de moteurs Knight L’éclairage électrique parut en 1912, en 1914 le démarreurs ( en option ), les roues à rayons métalliques étaient standardisées et la gamme allait d’une modeste 14 monobloc, de 2,1 litres, à entraînement par vis sans fin (qui était appréciée comme taxi en Suède), jusqu’au modèle 38 agrandi, de 7,4 litres.
De Jong remit rapidement Minerva sur pied, après l’occupation allemande de 1914-1918 et, en 1920, deux nouveaux modèles furent mis en production : la 20 de 4 cylindres, 3,6 litres, et une 6 cylindres de 30 CV, 5344 cm3,
Minerva, comme Daimler, fabriquait ses propres carrosseries et de nouveaux ateliers ouvrirent en 1922, à Mortsel, près d’Anvers; elle fournissait également des moteurs à d’autres compagnies, parmi lesquelles Mors et l’étrange firme anglo-américaine Crown-Magnetic. En 1925, 2500 voitures trouvèrent des acheteurs et, l’année suivante, toutes les Minerva avaient des freins sur les quatre roues, assistés (système Dewandre) sur les plus gros modèles. En 1932, il y eut une 6 cylindres de 20 CV présentant les mêmes caractéristiques techniques et des dimensions de cylindres de 75 x 112 mm. Cependant, aucune de ces voitures n’étaient adaptées à la situation économique de l’époque et 1934 vit paraître la M4, de 2 litres, qui fut le dernier modèle de la compagnie La M4 n’eut pas grand succès et, en octobre 1935, Minerva fusionna avec Imperia de Nessonvaux, la seule usine belge qui fabriquait encore des voitures particulières. Les Minerva classiques furent continuées une autre saison et l’AP fut produite jusqu’en 1938, La Société Nouvelle Minerva fut créée en 1939 par Mathieu van Roggen, après le rachat de Minerva Motors en liquidation judicaire quelques années plus tôt. En 1951, Mathieu van Roggen fut chargé par le Ministère de la Défense Nationale, en qualité de consultant, d’envisager les possibilités d’achat de véhicule 4X4 en y incorporant de la main d’œuvre belge. Au début des années 50 le marché des 4X4 était dominé par Willys d’une part, et, Land-Rover d’autre part


quelques constructeurs tentaient de proposer des engins comme Delahaye sous licence Willy ou Fiat avec son AR51 Devant une proposition de construction de 2500 4X4 par la Belgique Land-Rover acceptait le principe d’une fabrication sous licence .Minerva se proposa et en juin 1951, une Land-Rover fut essayée par l’armée, pour être ensuite totalement démontée aux fins d’expertise. Apres diverses rectifications (août 1951 ) 8000 unités serons commandées à Minerva .
Un premier lot de plus de 350 Minerva fut commandé pour la gendarmerie fin 1951 mais c’étaient des Land, à caisse alu et ailes arrondies car les Minerva sont à caisse acier et ailes coupées et ne seront fabriquées qu’en avril 1952.
Le contrat liant Minerva au MDN prévoyait que tous les véhicules devaient avoir le même châssis, à savoir le 80’. et quelques Minerva civiles furent produites à compter du 1e Octobre 1953 sur base d’un châssis de 80’Si les châssis Minerva étaient fabriqués en Belgique, de même que les carrosseries et tous les accessoires les ensembles moteur-boite-pont venaient d’Angleterre. La ligne d’assemblage emploie 500 ouvriers qualifiés et produit 50 véhicules /jour
En 1955, les dernières Minerva furent livrées au MDN. Et peu après la société en proie à des difficultés fut déclarée en faillite en 1958.
La Minerva, fut utilisée durant plus de 40 ans par toutes les unités.
Les véhicules militaires sont légèrement différents notamment à l arrière avec le hayon disposé de façon différente(3/4 arrière) La roue de secours pour les véhicules de la police et l'armée est montée à droite et un bidon à gauche car la Minerva possède des réservoirs d’essence plus petits que ceux de la Land-Rover).Nous ne trouvons pas de siège au centre par contre se trouve une boîte à outils et sous cette boites se trouve l'une des deux batteries 6v, la seconde étant sous le capot).
Minerva Ambulance
La version ambulance de campagne sont les mêmes au départ que les autres véhicules standard . mais il possèdent une partie arrière plus longues et compartiment arrière fermé
Minerva Blindée
En plus de leur armement et blindage supplémentaire la roue de secours est montée à l avant devant la calandre
A partir de 1960 les sections éclaireurs des diverses unités de Para Commandos En 1975 l’escadron de Para Commando regroupa les différentes sections éclaireurs pour former un escadron de Reconnaissance qui sera équipé de véhicules chenillés CVR T Scorpion A compter de cette date les jeeps restant ne seront plus utilisées que pour des missions de reconnaissance légère
Caractéristiques
Poids 1.5tonne
Motorisation Rover 4 cylindres 52 VC
BAV 4 AV 1 AR
Armement
3 MG FN/NAG de 7.62mm + 1 FM FN de 7.62 mm .
Les Minerva C20 et C22
En 1956, la société belge propose les modèles C20 et le C22. La grande nouveauté est le principe de la caisse autoportante, qui permet ainsi un démontage rapide de toute la partie mécanique qui reste solidaire d'un faux-châssis
Le C20 désigne le véhicule bâché ou à toit métallique (2,05 mètres de long),
Le C22 désigne un modèle station-wagon (2,20 mètres de long).
La motorisation pouvait être un moteur à essence Continental de 2300cc développant 54cv ou un 2600cc de 60cv, et la version diésel était munie d'un moteur Jenbach deux cylindres de 1400cc (40cv). Une boîte quatre vitesses avec possibilité d'enclencher les quatre roues motrices rendait ce véhicule utilisable en tout terrain.
Avec une charge utile de 750 kg et un différentiel autobloquant en option, Van Roggen espérait que l'armée belge soit intéressée par ce nouveau modèle, Maleureusement, il n'en fut rien et très peu de C20 et C22 furent construites. On ne connait pas exactement le nombre mais certainement moins d'une centaine.

 

Société Nouvelle Minerva


The largest Belgian brand had umble oigins: In 1897 Sylvain de Jong opened a bicycle factory, and soon the production of motorcycle engines and became the largest supplier in Europe, then in 1900, construction Motorcycle complete.


The previous year he had, however, built a prototype of a cart and a truck engine rather primitive. An expected cut in petrol appeared in 1906, but the models that were most successful were the 22 of the 3.6-liter 6-cylinder 6.2-liter fast which was proposed 1907.En 1909, became a 4-cylinder monobloc with side valves and the company adopted the twin engine Knight-shirts drawers. Thereafter, all brought Minerva Catalog engines were equipped with electric lighting Knight appeared in 1912, in 1914 the starter (optional), the metal spoke wheels were standard and the range was a modest 14-piece, 2.1 liters, driven by worm (which was appreciated as a taxi in Sweden), model 38 until enlarged from 7.4 liters.
De Jong gave up quickly Minerva, after the German occupation of 1914-1918 and in 1920 two new models were put into production: the 20 4-cylinder, 3.6 liters, and a 6-cylinder 30 hp, 5344 cm3,
Minerva, as Daimler, made its own bodies and workshops opened in 1922 in Mortsel, near Antwerp, but also provided engines for other companies, including jaws and strange Anglo American Crown-Magnetic . In 1925, 2,500 cars have found buyers, and the following year, Minerva had all the brakes on all four wheels, assisted system (Dewandre) on the largest models. In 1932, there was a 6-cylinder 20 HP with the same technical characteristics and dimensions of cylinders of 75 x 112 mm. However, none of these cars were adapted to the economic situation of the time in 1934 and lived out the M4, 2 liters, which was the latest in the company The M4 was not very successful and in October 1935 , merged with Minerva NESSONVAUX of Imperia, the only Belgian plant which produced more cars. The Minerva classics were continued another season and the AP was produced until 1938, La Société Nouvelle Minerva was created in 1939 by Mathieu van Roggen, after the takeover of Minerva Motors in judicial liquidation a few years earlier. In 1951, Mathieu van Roggen was commissioned by the Ministry of National Defense, as a consultant, consider the possibilities for purchase of 4X4 vehicle by incorporating the Belgian workforce. In the early 50s the market was dominated by 4X4 Willys one hand, and Land Rover on the other hand
some manufacturers tried to offer as Delahaye gear licensed Willy or Fiat AR51 Faced with a proposal for construction in 2500 by Belgium 4X4 Land Rover accepted the principle of manufacturing under license. Minerva is proposed and June 1951, a Land-Rover was tested by the army, only to be completely disassembled for expertise. After various corrections (August 1951) 8000 units will be commissioned to Minerva.


A first batch of over 350 Minerva was ordered for the police late in 1951 but they were land, aluminum body and wings rounded as Minerva are steel box and wings cut off and will not be made until April 1952.
The contract between Minerva DND provided that all vehicles should have the same chassis, the 80 '. Minerva and some civilians were produced on or after 1st October 1953 based on a chassis 80'Si Minerva chassis were manufactured in Belgium, as well as the body and all accessories in box sets motor bridge came from England . The assembly line employs 500 skilled workers and produces 50 vehicles / day
In 1955, the latest Minerva were delivered to DND. And shortly after the company facing difficulties was declared bankrupt in 1958.
The Minerva, was used for over 40 years by all units.
The military vehicles look quite different from the rear; a three quarter height fixed tailgate being fitted, the police and military versions had the spare wheel mounted on the right and a jerry can holder mounted on the left hand side (the Minerva petrol tanks are a little smaller than the Land-Rover equivalent). No centre seat was provided, a toolbox being fitted in its place which was about the same size as a seat base cushion. (The space under the seat which Series Ones often use as a toolbox housed one of two 6v batteries, the second being under the bonnet).
Minerva Ambulance
The Ambulance is the same at the outset that the standard vehicles. but it has a longer rear and rear compartment closed
Minerva Armored
In addition to their weapons and armor extra spare wheel is mounted to the front of the front grille
From 1960 sections scouts of the various units of Para Commandos In 1975 the squadron gathered Para Commando scouts the different sections to form a reconnaissance squadron to be equipped with tracked vehicles Scorpion CVR T As of this date the only remaining jeeps will be used for reconnaissance missions slight
Tecnical Data
Weight 1.5tonne
Rover 4-cylinder engine 52 VC
BAV 4 AR AV 1
Weaponry
3 MG NF / NAG of 7.62mm + 1 FM FN of 7.62 mm.
The C20 and C22 Minerva
In 1956, the Belgian company offers models C20 and C22. The big news is the principle of self-checkout, which enables a quick disassembly of the mechanical part which remains embedded in a sub-frame
The C20 means the vehicle or sheeted metal roof (2.05 meters long)
The C22 model means a station wagon (2.20 meters long).
The engine could be a petrol engine of 2300cc developing Continental 54cv or 60cv of 2600cc, and the diesel version was fitted with an engine of two cylinders Jenbach 1400cc (40cv). A four-speed box with the option to engage the four wheel drive vehicle made it usable in any field.
With a payload of 750 kg and a differential option, Van Roggen hoped that the Belgian army is interested in this new model, Maleureusement, it was nothing and very little C20 and C22 were built. You do not know exactly how many but certainly less than a hundred.

 

 

 

 

 

.

 

.

 

   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6154646
Nb de visiteurs aujourd'hui:1281
Nb de connectés:47