T 90 S Maquette Eurosatory 2008









T 90 S Maquette Eurosatory 2008
English Transaltion

 


Article sur le T 90 ICI

 


Introduction:
C’est la dernière évolution des chars russe de la série T- Et il représente une augmentation de feu, de mobilité et de protection. Il est fabriqué par l'usine Uralvagonzavod à Nizhniy Tagil ( bureau Potkin)
Historique:
Dérivé du T-72, le T-90 est le char de combat principal le plus moderne dans l’arsenal de l'Armée Ce nouveau char présente les caractéristiques nouvelle suivantes
un nouveau canon 1G46
un nouveau moteur,
viseurs thermiques.
la protection Kontakt-5 ERA Le Kontakt-5 ERA Russie est un blindage réactif explosif de 3e génération Il est le premier de type 'ERA, qui est effectivement en mesure de vaincre les obus modernes APFSDS Introduit sur le T-80U en 1985, le Kontakt-5 est composé de «briques» d'explosifs pris en sandwich entre deux plaques de métal.
Les plaques sont disposées de telle manière que le souffle de l explosion se déplace latéralement et rapidement Cela force à le dard APFSDS KE à chercher la faille car au fur est à mesure des nouvelles briquettes explosent Cela permet donc de réduire sensiblement la capacité de pénétration du dard puisque la force de pénétration est dissipée sur un plus grand espace . De plus il possède des lasers qui signalent les attaques et un système de brouillage anti ATGM de type SHTORA
Le Kontakt-5 a été remplacé par le Kaktus , qui est monté sur le prototype T-80UM2 "Chiorny Oriol" (Black Eagle) .
En 1992, le ministère russe de la Défense a annoncé qu'il ne pouvait plus se permettre à la fabrication de deux MBT en parallèle.
Un char sophistiqué, le T-80U construit à Omsk et le moins cher le T-72B construit en Nizhniy Tagil Il doit choisir entre la qualité avec T 80U ou de la quantité de T 72 M
Nizhniy Tagil a construit quelques-72BM qui sont des T-72B remis à niveau avec une troisième génération de blindage ERA
Mais le nom de baptême T-72BU a été changé peu après l’opération Tempête du désert en 1991
Il est certain que l'image de chars irakiens T 72 détruits ne donne pas une bonne image de marque du produit Ainsi, , le nom a été changé en T 90
En Janvier 1996, le colonel-général. Aleksandr Galkin, Chef de la Direction principale de blindés du Ministère de la Défense, a annoncé que le T-90 avait été choisi comme étant le seul char de combat Russe
Pendant ce temps, les combats à Grozny, ont démontré encore la faiblesse des chars en combat urbain avec les pertes subies par les chars russes sauf pour les T 80 Mais il faut relativiser car les pertes ont été du à une mauvaise tactique d’emploi des T-72. Par contre le T-80 qui a fait bonne impression. Mais le T-80 est plus sophistiqué (moteurs à turbine très fragile )et plus gourmant en carburant
Le T-90 est entré en production en 1993, sur la base du prototype T-88.
Il a été développé par le Bureau Kartsev-Venediktov de l’officine Vagonka à Nizhniy Tagil. Pour les observateurs occidentaux, ce char n’est pas d’ une conception entièrement nouvelle, car ce modèle est en fait basé sur le T-72BM, avec quelques fonctionnalités supplémentaires du T-80.
Le T-90 dispose d'une nouvelle génération de blindage sur le châssis et la tourelle.
Deux variantes, le T-90S et T-90E, ont été identifiés dont un modèle possible pour l'exportation Tous les modèles antérieurs devaient être remplacés par des T-90 à la fin de XX° siècle(sous réserve de la disponibilité des finances ). À la mi-1996 environ entre 100 et 300 T 90 ont été en service dans le district militaire d'Extrême-Orient.
Le T-90 représente une importante mise à niveau de tous les systèmes du T-72, y compris l’armement Mais le T-90 est une solution provisoire, en attendant la mise en service du nouveau char produit par les chaines de Nizhny Tagil (qui a été retardé en raison du manque de financement. )
Produit essentiellement en raison principalement de son faible cout d achat le T-90 restera probablement en production pour l export afin de maintenir ouvertes les lignes de production jusqu'à ce que les nouveaux modèles soient disponibles.
Description


Le T-90 conserve la silhouette basse de génération de chars soviétiques. Le glacis est de forme rectangulaire avec l'avant incliné et légèrement en pente, recouvert par la deuxième génération de briques ERA qui protège aussi les châssis latéralement. Le conducteur est assis à l'avant du châssis avec à sa disposition un trappe d’ une seule pièce, qui s'ouvre vers la droite, lui donnant un grand-angle de visions La trappe est munie de périscopes. Sur le châssis et les garde boues sont intégrés des réservoirs de carburant et des rangements Le char peut recevoir une pelle ou une lame bulldozer à l'avant de la coque sous le glacis. Il ya des points de fixation sous la lame pour le système KMT-6 de déminage
A l'arrière du châssis, nous avons bidons d’essence typique des chars russes et un grand rondin de bois l'arrière.
Le char possède un schnorkel pour la traversée par submersion qui est déployées en 20 minutes, ce qui lui permet de passer des coupures d’eau de 5 mètres de profondeur d'eau.
Propulsion


Le T-90S a un moteur à refroidissement par eau V-84MS 618kW (840 ch) à quatre temps V-12. Ce moteur peut être alimenté par du kérosène T-2 TS-1 ou de l'essence A-72, mais il peut aussi fonctionner en plus au diesel. Les réservoirs principaux contiennent jusqu'à 1600 litres de carburant et ils sont protégés avec du blindage .La transmission est mécanique Le train de roulement comprend 6 galets la suspension est à barre de torsion avec amortisseurs hydrauliques Les chenilles possèdent des galets en caoutchouc Ce moteur donne un rapport poids / puissance de seulement 18,06 ch / tonne, soit beaucoup moins que celle du T-80U.


La tourelle


Elle st située au centre du châssis et elle est ronde. Le tourelleau du commandant est sur le côté droit de la tourelle, le tireur possède une trappe est sur le côté gauche. Sur l'arrière de la tourelle, nous trouvons le schnorkel dans un tube cylindrique
Sur la face avant de la tourelle se trouvent des plaques de blindage en V et sur les cotés nous trouvons 6 tubes lance grenades
L’armement du T-90S comprend un canon de 125mm 2A46M a âme lisse muni d'un manchon thermique. Le canon peut être remplacé sans démontage de l'intérieur de la tourelle
Les canons 2A46 et 2A46M ( D-81T, D-81TM) ont été mis au point par l’officine Spetstekhnika à Ekaterinbourg (ex-Sverdlovsk), et sont fabriqués à l'usine d'artillerie Motovilikha à Perm.
Le 125-mm est l arme principale Il est en 2 parties avec un évacuateur de fumée au centre. L'arme peut tirer une variété de munitions,
APDS (Armour Piercing à sabot),
HEAT (High-explosive anti-tank),
HE-FRAG (High-explosive fragmentation)

9M119 Refleks


Le T-90 peut aussi tirer le missile 9M119 Refleks (désignation OTAN AT-11 Sniper) ou le 9M119M Refleks (désignation OTAN AT-11 Sniper-B)
Les missiles 9M119 est disponible en deux variantes: l'9K120 Svir, qui est tiré par le T-72B, T-72S
Le 9M119M la Refleks, qui est tiré par le T-80B, T-80U et T-90
La portée de ces missiles est à 100m à 4000m et ils atteignent leurs cible en 11.7 sec
Ce système est prévu pour prendre à partie les chars protégé par du blindage ERA ainsi que cibles volant à basse altitude l'air tels que les hélicoptères, à une distance de jusqu'à 5 kilomètres.
Le système de mise à feu du missile 9M119 ou 9M119M est semi automatique à guidage laser Le missile pèse 23.4 kg. Le chargeur automatique sert pour les deux. En raison de coûts élevés du système, en général seulement certain régiments délite sont équipés de ce système.
Nous trouvons aussi en armement coaxial une mitrailleuse 7,62 mm PKT et en tourelle une 12,7 mm de défense aérienne. Dans le char l’équipage est armé de 5.45mm fixé sur un support de rangement.

Brouilleurs infrarouge TShU-1-7 Shtora-1


Contrôle de tir


Le commandant a à sa disposition un système de contrôle de tir 1A4GT intégré (IFCS), qui est automatique, mais avec possibilité de commande manuelle. Le tireur possède une conduite de tir diurne1A43 un système d imagerie thermique TO1-KO1 d’une portée de ,2 km à 1,5 km e alors que le chef possède un système PNK-S.
Le viseur est un 1A43 FCS qui comprend le télémètre 1G46 , le système de guidage du radar 2E42-4, le stabilisateur 1V528 l’ordinateur et l anémomètre. DVE-BS
Le commandant lui a à sa disposition un viseur PNK-4S qui inclus le TKN-4S (Agat-S) tout temps qui permet une identification de 800m le jour à 700 m la nui.
Le pilote est équipé d'un équipement de vision nocturne infrarouge passif TVN-5.
Autoprotection
Le T-90 possède 2 supports pour brouilleurs infrarouge TShU-1-7 Shtora-1 construit par Electronintorg positionnés des deux côtés du canon Le . Shtora-1 est un brouilleur électro-optique contre les missiles de type SACLOS Le Shtora-1 est plus efficace lorsqu'il est utilisé en tandem avec le système Arena Ce système comprend un brouilleur IR un système d'alerte laser avec quatre récepteurs d'alerte laser, des lance grenades qui envoi sur commande un écran aérosol qui déroute le missile
Le T-90S a donc une combinaison de défense passive et active ce qui en fait un des chars les plus protégés dans le monde. Le glacis est couverte par la deuxième génération de briquettes ERA , de même que la tourelle. Il ya des briques de l'ERA sur la tourelle du toit pour fournir une protection contre les attaques venant du haut .
Il est également équipé d'NBC (nucléaires, biologiques et chimiques), les équipements de protection
En Operations
Le T-90S est en service dans l'armée russe, où il a été déployée en Tchétchénie et dans l'armée indienne.

T-90S "Bhishma"


En Février 2001, l'armée indienne a signé un contrat pour 310 T-90S tanks. 124 ont été construits en Russie et le reste sera livré en pièces détachées pour l'assemblage final de l'Inde.
En Novembre 2006, l'Inde a commandé un nouveau lot de 300 T-90 à construire dans l'usine de véhicules lourds (RPLP), Avadi. Les livraisons doivent commencer en 2008
Le premier char du premier lot a été livré en Janvier 2004. Il a reçu comme nom le "Bhishma"..
En Janvier 2005, il a été annoncé que 91 autres tanks T-90S seront achetés pour l'armée russe. 31 devraient être livrés en 2006.
En Mars 2006, l'Algérie a signé un contrat pour la fourniture de 180 T-90S tanks de Uralvagonzavod, à être livrés d'ici 2011.
Versions
T-90: l'origine du modèle de production.
T-90K: version de commandement du T-90 se distingue de la radio et l'équipement de navigation et de télédétection Ainet (détection de départ des obus HE )
T-90E: version export du T-90
T-90A: version de l'armée russe avec tourelle soudée,
le moteur V-92S2 Parfois appelé Vladimir
T-90 et T-90M. Ce nouveau modèle est appelé "Vladimir" en l'honneur de l ingénieur en chef Potkin Vladimir, qui est décédé en 1999. mais ce n'est pas une appellation officielle est aussi mentionné comme T-90M.
T-90S: version d'exportation du T-90A. Parfois appelé T-90C S
T-90SK: Version Commandement du T-90S. Elle diffère par la radio et l'équipement de navigation et de télédétection Ainet (détection de départ des obus HE )
T-90S "Bhishma": modification de T-90S indien service.
Variantes
BREM-72: char récupération.
MTU-90: Poseur Ponts.
TMI-3: Véhicule blindé de genie .
BMR-3: Déminage
Caractéristiques
Poids 46.5t
Equipage 3
Longueur 9,53 m
Largeur 3,78 m
Hauteur 2,225 m
Moteur
4-AVC V-84ms moteur diesel, 618kw (840hp)
Capacité des réservoirs de carburant
1600 l
Vitesse de 70 km / h (route) 45 km / h (hors route)
autonomie Route –Tout terrain 650 km - 500 km
Armement principal
125 mm canon lisse, tirant APFSDS, HEAT-FS, HE-frag-FS (43 écrans),
et 4 Missiles X9M119/9M119M Refleks ATGM
armement secondaire
,62 mm mitrailleuse coaxiale 300 en cartouches
12,7 mm anti-aérien mg 2.000 cartouches
Communications
UHF R-163-504 radio
UHF R-163-UP récepteur radio

 

Autre Photoscope (Other Walk Around ) 1

T90 C/S MBT


Introduction:
it is the latest development of the Russian T tank series and represents an increase in firepower, mobility and protection. It is manufactured by the Uralvagonzavod Plant in Nizhniy Tagil (Potkin's division)
History:
Derived from the T-72, theT-90 main battle tank is the most modern tank in the Russian Army's arsenal. The new tank uses
the gun and 1G46 gunner sights from T-80U,
a new engine,
thermal sights.
Kontakt-5 ERA or protective measures The Kontakt-5 ERA who is a Russian type of third-generation explosive reactive armour. It is the first type of ERA which is effectively able to defeat modern APFSDS rounds. Introduced on the T-80U tank in 1985, Kontakt-5 is made up of "bricks" of explosive sandwiched between two metal plates.
The plates are arranged in such a way as to move sideways rapidly when the explosive detonates. This will force an incoming KE-penetrator or shaped charge jet to cut through more armour than the thickness of the plating itself, since "new" plating is constantly fed into the penetrating body. A KE-penetrator will also be subjected to powerful sideways forces, which might be large enough to cut the rod into two or more pieces. This will significantly reduce the penetrating capabilities of the penetrator, since the penetrating force will be dissipated over a larger volume of armour.laser warning receivers, and the SHTORA infrared ATGM jamming system. Kontakt-5 has been succeeded by the newer Kaktus type, which is currently only seen on prototype tanks such as the T-80UM2 "Chiorny Oriol" (Black Eagle) tank.
In 1992 the Russian Defense Ministry announced that it could no longer afford to manufacture two MBTs in parallel.
A sophisticated tank the T-80U built in Omsk and the cheaper T-72B built in Nizhni Tagil He must choose between quality with T 80U or quantity with T 72 M
Nizhni Tagil had built a few T-72BMs, T-72Bs upgraded with a third generation add-on Explosive Reactive Armor (ERA)
But The name of T-72BU was cancelled little before follow at the Operation Desert Storm
It is sure that an image of a a burning Iraqi T 72 give ,a good brand image of the product.
So later the name was changed in T 90
In January 1996, Col.-Gen. Aleksandr Galkin, Chief of the Main Armor Directorate of the Ministry of Defense, announced that the T-90 had been selected as the sole Russian MBT.
During this time fighting in Grozny had been shown around the world and the reputation of Russian tanks suffered. Although many casualties were due to bad tactics and many T-72s were also lost, it was the knocked-out T-80s which made an impression. The T-80 was already more expensive and its delicate, fuel-hungry turbine engine was still giving problems.
The T-90 went into low-level production in 1993, based on a prototype designated as the T-88.
It was developed by the Kartsev-Venediktov Design Bureau at the Vagonka Works in Nizhniy Tagil. If Western observers think is a entirely new design, the production model is in fact based on the T-72BM, with some added features from the T-80 series.
The T-90 features a new generation of armor on its hull and turret.
Two variants, the T-90S and T-90E, have been identified as possible export models. Plans called for all earlier models to be replaced with T-90s by the end of 1997, subject to funding availability. By mid-1996 some between 100 and 300 T 90 have gone into service in the Far Eastern Military District.
The T-90 represents a major upgrade to every system in the T-72, including the main gun.
The T-90 is an interim solution, pending the introduction of the new Nizhny Tagil MBT which has been delayed due to lack of funding. Produced primarily mainly due to its lower cost, the T-90 will probably remain in low-rate production to keep production lines open until newer designs become available.
Description


The T-90 retains the low silhouette of the earlier Soviet tanks. The glacis is est de forme rectangulaire avec l'avant légèrement incliné well sloped, and is covered by second generation ERA bricks and a large transverse rib that extends horizontally across the glacis. The driver sits at the front of the hull and has a single piece hatch cover that opens to the right, in front of which is a single wide-angle observation periscope. Integrated fuel cells and stowage containers give a streamlined appearance to the fenders. The tank has a toothed shovel/dozer blade on the front of the hull beneath the glacis. There are attachment points beneath the blade for the KMT-6 mine-clearing plow.. on the rear of the frame we found 4 stands for tanks and like in lot of russian tanks a wood billet is place on the rear . In front of the frame we found also 3 rectangular armour plates
The tank is provided with a snorkel for deep fording and can ford 5m of water with equipment which can be deployed in 20 minutes, to negotiate 5 meter deep water obstacles.
Propulsion


The T-90S has a liquid-cooled V-84MS 618kW (840 hp) four-stroke V-12 piston engine. This engine can be fuelled by T-2 or TS-1 kerosene and A-72 benzine, in addition to diesel. The tank can carry up to 1,600 liters of fuel in the main fuel tanks and fuel drums. The fuel tanks are reinforced with armour plating..The mechanical transmission includes primary reduction gear, two planetary final gearboxes and two planetary final drives. The running gear as 6 raods wheels ,torsion bar suspension with hydraulic shock absorbers at one, The tracks are with rubber-metallic pin hinges.. 3 bazoka armour protect the running gear in the front. This engine results in a power to weight ratio of only 18.06 hp/ton, considerably less than that of the T-80U.


The turret


The low, rounded turret is centered on the hull. The commander's cupola is on the right side of the turret; the gunner's hatch is on the left side. On the rear of the turret we found the schnorkel in a cylindar tube on the front of the turret armour plates in V form On the On the side of the turret 6 smoke dischargers are placed
The T-90S armament includes one 125mm 2A46M smoothbore gun, stabilised in two axes and fitted with a thermal sleeve. The gun tube can be replaced without dismantling inside the turret
The guns 2A46 and 2A46M lines of mainguns (internal designations D-81T, D-81TM) were developed by the Spetstekhnika design bureau in Ekaterinburg (former Sverdlovsk), and are manufactured at the Motovilikha artillery plant in Perm.
The 125-mm main gun has a four section removable thermal shield. It has two sections in front of, and two sections to the rear of the mid-tube bore evacuator . The gun can fire a variety of ammunition including APDS (Armour Piercing Discarding Sabot), HEAT (high-explosive anti-tank), HE-FRAG (high-explosive fragmentation) as well as shrapnel projectiles with time fuses.
The T-90S gun can also fire the 9M119 Refleks (NATO designation AT-11 Sniper) anti-tank guided missile system or the 9M119M Refleks (NATO designation AT-11 Sniper-B) anti-tank guided missile system
The 9M119 missile comes in two variants: the 9K120 Svir, which is fired by the T-72B, T-72S, and 2A45M antitank gun
The 9M119M the Refleks, which is fired by the T-80B, T-80U, and T-90 main battle tank

9M119 Refleks


The range of the missile is 100m to 4,000m and takes 11.7 sec to reach maximum range. The system is intended to engage tanks fitted with ERA (explosive reactive armour) as well as low-flying air targets such as helicopters, at a range of up to 5km. The missile system fires either the 9M119 or 9M119M missiles which have semi-automatic laser beamriding guidance and a hollow charge warhead.. The guns automatic loader will feed both ordnance and missiles. Missile weight is 23.4kg.
The gun's automatic loader will feed both ordnance and missiles. Due to high cost of the system, usually only elite regiments shall have those missiles in a loadout.
Also fitted is a coaxial 7.62mm PKT machine gun and a 12.7mm air defence machine gun. A 5.45mm AKS-74 assault rifle is carried on a storage rack.

Brouilleurs infrarouge TShU-1-7 Shtora-1


Fire controls


The commander has the 1A4GT integrated fire control system (IFCS) which is automatic but with manual override. The IFCS contains the gunner's 1A43 day fire control system, gunner's TO1-KO1 thermal imaging sight which has a target identification range of 1.2km to 1.5km and commander's PNK-S sight.
The gunner's 1A43 day FCS comprises: 1G46 day sight / rangefinder with missile guidance channel, 2E42-4 armament stabiliser, 1V528 ballistic computer and DVE-BS wind gauge.
The commander's PNK-4S sight includes a TKN-4S (Agat-S) day / night sight which has identification ranges of 800m (day) and 700m (night).
The driver is equipped with a TVN-5 infrared night viewer.
Self protection
The T-90 mounts two infra-red searchlights TShU-1-7 Shtora-1 produced by Electronintorg of Russia on either side of the main armament; I t is part of the Shtora ATGM defense system which is produced by Electronintorg of Russia. Shtora-1 is an electro-optical jammer that jams the enemy's semiautomatic command to line of sight (SACLOS) antitank guided missiles, laser rangefinders and target designators. Shtora-1 is actually a soft kill, or countermeasures system, which is most effective when used in tandem with a hard kill system such as the Arena This system includes infrared jammer, laser warning system with four laser warning receivers, grenade discharging system which produces an aerosol screen and a computerised control system
The T-90S has a combined passive and active defenses which make the T-90S one of the best protected main battle tanks in the world. The glacis is covered by second generation explosive reactive armor [ERA] bricks, as is the turret. The turret is covered with second generation reactive armor on the frontal arc.This ERA gives the turret an angled appearance, with the ERA bricks forming a "clam shell" appearance. It is also fitted with NBC (nuclear, biological and chemical) protection equipment
Operational life
T-90S is in service with the Russian Army where he was deployed in Chechnya and the Indian Army.

T-90S "Bhishma":


In February 2001, the Indian Army signed a contract for 310 T-90S tanks. 124 were completed in Russia and the rest are being delivered in "knocked down/semi-knocked down" form for final assembly in India. In November 2006, India ordered a further 300 T-90 tanks, to be licence-built by Heavy Vehicle Factory (HVF), Avadi. Deliveries are to begin in 2008.
The first of these was delivered in January 2004. The locally-assembled tanks are christened "Bhishma". The tanks are fitted with the Shtora self-protection system and thermal imagers from Thales of France and Peleng of Belarus.
In January 2005, it was announced that a further 91 T-90S tanks would be procured for the Russian Army. 31 are due to be delivered in 2006.
In March 2006, Algeria signed a contract for the supply of 180 T-90S tanks from Uralvagonzavod, to be delivered by 2011.
Versions
T-90: Original production model.
T-90K: Command version of the T-90 differs in radio and navigation equipment and Ainet remote-detonation system for HEF rounds
T-90E: Export version of T-90
T-90A: Russian army version with welded turret, V-92S2 engine and ESSA thermal viewer. Sometimes called T-90 Vladimir or T-90M. This new model is called "Vladimir" in honor of T-90 Chief Designer Vladimir Potkin, who died in 1999. but it is not an official designation is also referred to as T-90M,.
T-90S: Export version of T-90A. Sometimes called T-90C or S Tanks are found with two different turret armour arrays.
T-90SK: Command version of the T-90S. It differs in radio and navigation equipment and Ainet remote-detonation system for HEF rounds
T-90S "Bhishma": modified T-90S in Indian service.
Variants
BREM-72: Armoured recovery vehicle.
MTU-90: Bridge layer tank with MLC50 bridge.
IMR-3: Combat engineer vehicle.
BMR-3: Mine clearing vehicle.
Technical Data
Combat Weight 46.5t
Crew 3
Length 9.53 m
Width 3.78 m
Height 2.225 m
Engine
4-stroke V-84ms diesel engine, 618kw (840hp)
Fuel Tanks Capacity
1,600l
Speed 70kms/H(road)45 km/h (off-road)
Range Paved road - 650km Unpaved - 500km
Primary armament
125 mm smoothbore gun, firing APFSDS, HEAT-FS, HE-frag-FS (43 shields ), and 4 X9M119/9M119M Refleks ATGM Secondary armament
7.62 mm machinegun in coaxial mount300 cartridges
12.7 mm anti-aircraft mg 2000 cartridges
Communications
UHF R-163-504 radio set
UHF R-163-UP radio receiver


 

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5850086
Nb de visiteurs aujourd'hui:946
Nb de connectés:61